Recouvrement à l'amiable et droit ?



limylie
Cette question a été posée par limylie, le 19/09/2012 à à 12h41.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Copropriété.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 limylie a écrit [19/09/2012 - 12h41 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
limylie

Bonjour, toujours dans l'impasse suite à la séparation et au fait que Mr ne paye plus sa part de cotisation des échéances sur prets. Nous sommes maintenant en recouvrement à l'amiable et Mr fait encore plus le mort ! J'ai donc 2 questions
Ma 1ére question est de savoir si la personne qui s'occupe de notre dossier ne surpasse pas ses droits en ayant "confisquer" mon chéquier (à l'agence au lieu de l'envoi abituel) de MON compte PERSO. Je r'ajoute que je n'ai JAMAIS eue aucun soucis sur mon compte, et quil n'est pas racollé au compte qui paye les préts. Ne va t'elle pas un peu trop loin dans sa façon de faire ? De toute façon, la maison sera saisie et certainement que nous serons inscrit en rouge à la banque de France ! . . .
Alors mon autre question est : Y a t'il quelque chose à faire avec un avocat pour porter plainte peut-etre contre Mr qui m'a entrainer dans cette voie juste parce quil ne réponds pas aux sollicitations multiples de la banque concernant ses impayés. Je rajoute aussi que j'usqu'a maintenant, j'ai toujours payé ma part. Mais dois-je continuer ? Cela me semble à fonds perdus ! ! !
Merci pour vos réponses et vos pistes




 cochise_fr a écrit [19/09/2012 - 18h06 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est, hélas, ce qu'on appelle se faire piéger par méconnaissance des lois.
Vous avez pris, apparemment, un prêt à deux, vous êtes donc conjointement solidaires pour la totalité de la somme due, indépendamment de vos arrangements personnels si vous en aviez.

Le ou les créanciers peuvent demander le remboursement indifféremment à l'un ou à l'autre des signataires.

A votre place, je mettrais en vente le bien en urgence, car si le bien est vendu aux enchères par le créancier, vous serez en plus perdante sur le prix de vente, ce qui reviendra à continuer de payer longtemps un bien que vous n'aurez plus....en plus de votre logement si vous en retrouvez un.

Bien sur, vous pouvez porter plainte contre votre ex.....mais cela ne sera pas jugé la semaine prochaine, et d'ici là, vous risquer d'avoir tout perdu, sans garantie de pouvoir un jour retrouver vos sous.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 oyster a écrit [20/09/2012 - 20h27 ]  
oyster

la banque protége ses intérets de par son privilége que lui confére votre emprunt à deux...
Reste à suivre le conseil avisé de cochise pour la vente rapide (ou par tribunal...) de la maison pour perdre le moins possible.
Mauvais passage, mais aprés vous pourrez repartir vers un avenir meilleur .
Amicalement.




Répondre à limylie






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.