Discrimination chez le coiffeur pour femmes ?



hera
Cette question a été posée par Hera, le 29/11/2010 à à 23h03.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Coiffure.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Hera a écrit [29/11/2010 - 23h03 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Hera

Chez le coiffeur, pourquoi nous les femmes nous payons plus cher que les hommes pour la même prestation ? (par exemple: shampoing coupe séchage)




 Toli a écrit [30/11/2010 - 08h52 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Toli

Parc que les cheveux sont plus longs j'imagine.
Il faudrait envoyer un homme aux cheveux longs et une femme aux cheveux courts pour vérifier, mais je me souviens d'un ami aux cheveux longs qui payait le prix d'une coupe femme lorsqu'il allait chez le coiffeur.
Cela doit dépendre des salons.




«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.»


 Dunamis a écrit [30/11/2010 - 11h06 ]  
Dunamis

Ben, il suffit de poser la question au prestataire.

Mais je penche pour l'explication de Toli. Je paie le même prix qu'un homme (j'ai les cheveux courts).




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 Chris a écrit [30/11/2010 - 11h09 ]  
Chris

C'est vrai, que je ne comprends pas pourquoi le tarif des coiffeurs dame sont beaucoup plus chers que les tarifs des coiffeurs hommes.
Peut-être, y a-t-il plus de travail à exécuter pour une coupe chez les femmes.




Le temps est un grand maître, il règle bien des choses.


 Wisty a écrit [30/11/2010 - 12h15 ]  
Wisty

Bonjour à vous tous, Le tarif coiffeur, ne dépend t-il pas de la classification du coiffeur, soit " haute coiffure " cela dépend peut-être de la catégorie du diplôme ? Personnellement, je ne connais même pas les prix, je me coiffe moi-même, coupe, rinçage, et brusching, et en cas de modification ou de changement de look, j'ai une copine coiffeuse qui me les fait gratuitement.




Wisty


 Hera a écrit [30/11/2010 - 12h19 ]  
Hera

Ma mère a les cheveux court elle paye le prix d'une femme.
Mon copain a les cheveux long et il a pas l'intention d'aller chez le coiffeur,et j'ai pas envie qu'il y aille nan plus. (dsl pour ce cafouillage je n'arrive pas à l'enlever) Faudrait que je trouve un ami (au cheveux long) qui veuille se couper les cheveux ...

C'est donc pas normal que ma mère paye le prix fort. elle fée pas de coloration donc ça se résume a shampoing coupe séchage et même po de brushing ! (puisqu'elle a les cheveux court)





 Hera a écrit [30/11/2010 - 12h25 ]  
Hera

Wisty, je ne pense pas que ce soit par rapport au diplôme car une personne qui a un diplôme d'une certaine catégorie et qui coiffe une femme, la cliente va payer genre 25 € et cette même personne qui coiffe un homme, le client paiera quand même moins de 25 €.




 carter a écrit [30/11/2010 - 12h36 ]  
carter

Tatata…pour une fois que la discrimination se fait en sens inverse, je ne vais pas me plaindre. Rappel :
-Qui paye un abonnement pour Meetic ou autre site de rencontre tandis que ces dames ont un accès gratos ?
-Qui doit payer l’entrée des discothèques tandis que la petite jeunette y entre pour le prix d’un sourire au vigile ?

Sans parler les largesses dont ces dames bénéficient :

-Qui, par galanterie, paye l’intégralité de la note au resto pour ne pas passer pour un goujat ?
-Qui offre des cadeaux à sa belle tandis que lui, au mieux, n’a droit qu’à une soirée sans prise de tête ?

Conclusion : la vie est belle pour ces dames car l’homme paye souvent double : sa part et celle de sa compagne alors que son salaire est loin d’être indexé sur la hausse des prix…





"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Wisty a écrit [30/11/2010 - 12h54 ]  
Wisty

Hera, chez nous en Belgique, on fait la différence entre une coiffeuse qui a fait un minimum d'études, tandis qu'il y en a qui ont été dans une école Parisienne, pour apprendre la haute coiffure. carter - vu que tu es sur ta lancée de rémunérer tout ce qu'un homme paie......Tu ne paierais pas mon coiffeur ; mais un bon verre de champagne, j'accepterais.....lol. :-D




Wisty


 Hera a écrit [30/11/2010 - 14h06 ]  
Hera

Carter, perso je ne me sens pas concernée.
Je ne suis pas sur meetic, et si tu veux pas payer pour des conneries t'a cas pas t'inscrire !
Je ne sors pas en boite, si tu veux pas payer d'entrée t'as cas aller dans les bar c'est beaucoup plus simpas.
Ensuite la galanterie n'existe casi plus de nos jours. Et je partage au maximum quand je le peux avec mon compagnon.
Et pour finir, on fée des cadeaux pour faire plaisir, pas parce qu'on doit le faire !!

Et comme je suis pas du genre a prendre soin de moi, au coiffeur c'est le shampoing coupe (et seulement les pointes pas trop fatiguant !) et même po de broshing j'en ai rien a foutre, DONC oui,ca me fou un peu les boules de payer plus cher pour le même service (qui est utile pas comme les sites de rencontre!!! )




 Hera a écrit [30/11/2010 - 14h08 ]  
Hera

wisty, je ne savais pas que cela fonctionner ainsi en Belgique. c'est peut être pas plus mal. ^^




 betinaweb a écrit [30/11/2010 - 14h19 ]  
betinaweb

Voilà une femme qui a du répondant,ça me plait bien,c'est vrai ça,et nous tout ce qu'on vous paie les hommes on ne l'énumère pas. :-D
Ma coiffeuse me prend 3 euros de plus qu'à mon mari,et elle met pratiquement autant de temps.J'ai les cheveux mi-longs et mon mari les cheveux courts,j'ai l'impression qu'elle s'occupe plus de lui :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 carter a écrit [30/11/2010 - 15h29 ]  
carter

Rhoo…puisque tu le prends sur ce ton ; m’en vais te donner l’explication de ce phénomène : la « loi de l’offre et la demande » que tu trouveras dans tes cours d’économie. Elle stipule que plus les gens veulent une chose (ou un service), plus le prix de ladite chose augmente. Ce qui produit un effet de rétroaction : le prix grimpant, cela décourage des acheteurs potentiels ; et donc le prix va alors retrouver un prix raisonnable que l’on appelle prix d’équilibre.

Application pratique : les femmes aiment plus que les hommes aller chez le coiffeur. Matez un salon de coiffure et vous remarquerez que ces dames sont en surnombre vis-à-vis des mecs. Il est vrai qu’un mec peut toujours se couper les tifs…à la tondeuse ! De sorte que la demande masculine de ce service (se faire coiffer les tifs) est moindre que la gente féminine. Du coup, la demande masculine est faible vis-à-vis de l’offre. D’où prix plus bas pour ces messieurs.
Par contre, les femmes ayant une demande forte en coiffeur vont forcement avoir un prix du service plus important.

On remarquera que c’est ce même phénomène qui explique la gratuité des Meetic et autre discothèques : la demande de baise étant plus important chez ces messieurs…

Voila l’explication. Elle est rationnelle et si elle ne te plait pas, tu peux lancer des diatribes contre l’économie de marché et appeler de tes vœux « el révolution » …




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Manifofie a écrit [30/11/2010 - 15h49 ]  
Manifofie

Quand je suis allée chez le coiffeur pour femmes pour me faire couper mes très longs cheveux (jusqu'aux reins !) j'ai payé la coupe (trés courte, jusqu'au oreilles !) 60 euros, pas mal quand même, je me suis dit, c'est le tarif, je suis une femme, il y avait de la longueurs à couper. J'y suis retourné ensuite pour "raffraichir", j'ai payé 45 euros, donc certains coiffeurs se basent sur la coupe. Mais toujours est t'il que les hommes payent moins cher que nous, la prochaine fois, je me rend dans un salon de coiffure pour hommes...




manie


 bougainvilliee a écrit [30/11/2010 - 16h30 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
N'en déplaise à certaines, la galanterie existe encore.

Heureusement : c'est l'élégance de la vie.

Quand aux coiffeurs pour hommes (les seuls qui existaient en mon temps), leur nombre a dimunuer au point de presque disparaître, à mesure que se multipliaient les salons pour dames ou il est impossible de se faire faire la barbe.

Il n'y a plus que dans les films que l'on retrouve des salons de coiffures pour hommes où l'on peut se faire raser.

Les barbiers (car les coiffeurs et les barbiers étaient tous des hommes et non, comme aujourd'hui, uniquement des dames), les barbiers donc auraient disparus en même temps que la galanterie<;

Etrange paradoxe.

J'ajouterai, que les prix de 25 Euros que vous avancez, sont prohibitifs, dans ma charmante petite ville, l'on me prends généralement 18 Euros, et j'ai les cheveux longs.

De plus j'ai l'agrément, lors du shampooing (je crois que cela s'écrit comme cela. Mais c'est pas français comme mot. J'en suis donc excusé.), d'avoir des shampouineusses (?) qui s'attardent en câlineries douces et doigtés caressants.

Mais je regrette mon barbier.




Le doute est ma seule certitude


 bougainvilliee a écrit [30/11/2010 - 16h32 ]  
bougainvilliee

L'horreur absolue :
Avoir un banquier Italien, un cuisnier Anglais, Une voiture Française et un coiffeur Belge.




Le doute est ma seule certitude


 PSYCHO1 a écrit [30/11/2010 - 17h29 ]  
PSYCHO1

Bonjour,

Du côté de chez moi (et pas de chez Swann) la coupe homme est à 16.50, la coupe dame à 22 (coupe-shampoin brushing) puis le tarif augmente en fonction des prestations demandées : mèches, couleur, produits divers, etc ...
Mais pour le tarif de base on a déjà droit aux "câlineries douces et doigts caressants" pour détendre le cuir chevelu. En plus, café ou thé sont offert aussi. ;-)




Ah, si tous les gars du monde ...


 PSYCHO1 a écrit [30/11/2010 - 17h37 ]  
PSYCHO1

Pour ce qui est de la galanterie, je ne trouve pas qu'elle disparaisse. Il n'est pas rare qu'une porte me soit tenue ouverte pour me laisser passer, qu'une chaise soit tirée pour que je m'asseye, etc ... que ce soit par un homme jeune ou moins jeune. Ou alors j'ai "du bol" ! Ah, à moins que je ne leur fasse peur et qu'ils considèrent que plus vite je serais passée plus tôt ils seront en sécurité ...
:-D




Ah, si tous les gars du monde ...


 bougainvilliee a écrit [30/11/2010 - 17h42 ]  
bougainvilliee

Bonsoir PSYCHO,

C'est vrai j'avais oublié le café offert, le salon d'attente avec télévision ou musique douce et relaxante, garnis de fauteuil pullman et l'agréable sourire des hôtesses.

Mais le prix moyen, pour une bonne coupe, shampooing et brusching (c'est français, ça aussi ?) est d'environ 18 euros, bien que j'ai vu afficher des 15 euros et des remise avec carte de fidélité.




Le doute est ma seule certitude


 PSYCHO1 a écrit [30/11/2010 - 18h32 ]  
PSYCHO1

Bonsoir, Bougainvilliee

Oups, j'avais oublié la carte de fidélité ! Mais point d'hôtesse, près de chez moi. D'ailleurs des hôtes ne seraient-ils pas plus agréables pour ces dames ? Hum ... ;-(




Ah, si tous les gars du monde ...


 bougainvilliee a écrit [30/11/2010 - 20h18 ]  
bougainvilliee

Bonsoir PSYCHO,

C'est vrai que je n'avais vu cela que d'un point de vu masculin (donc égoïste).

J'avais oublié que les dames aussi fréquentent ces lieux.

Excuses-moi de ma partialité en ces domaines chevelus.




Le doute est ma seule certitude


 PSYCHO1 a écrit [01/12/2010 - 11h22 ]  
PSYCHO1

Il ne faudrait pas non plus couper les cheveux en quatre ! Je t'excuse bien volontiers de ta partialité, mais avoues que c'est une histoire tirée par les cheveux ! :-D




Ah, si tous les gars du monde ...


 Hera a écrit [01/12/2010 - 23h12 ]  
Hera

Carter,
J'ai pas fée d'économie mais une formation en chimie, mais ta réponse me convient.

C'est pas juste pour les femmes qui n'y vont pas souvent, et contrairement aux sites de rencontre et aux boites, le coiffeur est un service indispensable. (et je n'ai pas de proche qui pourrait me le faire)




 Hera a écrit [01/12/2010 - 23h23 ]  
Hera

suite aux messages de bougainvilliee et PSYCHO1, concernant la galanterie, ben moi je n'ai pas eu la chance de la rencontrer, de plus la vrai galanterie ce n'est pas de tenir la porte aux dames mais de passer avant les dames pour prévenir du 'danger'.

En ce qui concerne les coiffeurs, ... j'ai compris... faut que je change de salon
:-)




 bougainvilliee a écrit [02/12/2010 - 13h30 ]  
bougainvilliee

C'est vrai, Hera que pour un homme, entrer le premier dans un lieu public est un geste de galanterie et de prévention, donc d'attention.

Mais ce n'est pas le seul, faire en sorte que l'addition du restaurant soit réglée, non devant la personne que l'on accompagne, mais avant (en allant discrétement le faire à l'avance).

La note ne doit jamais être présentée sur la table, ni la dame connaître le montant de l'addition, qui ne doit jamais être lue et encore moins décortiquée devant elle.

De plus seul l'homme doit règler cette addition.

Aider la dame ou les dames à retirer leurs manteaux, recueillir et ranger leurs chapeaux, avancer les chaises; S'enquérir du confort de ces dames.

Humer et goûter les vins, les servir à propos. Ne jamais laisser un verre vide. Savoir servir le Bourgogne, le Bordeaux, le vin de Champagne.
Avoir toujours une bouteille d'eau sur la table : de la "Chateldon" de préférence.

S'enquérir des goûts et des choix des dames. Commander à leur place, mais toujours avant votre propre choix.

En fin de repas aider ces dames à quitter leur siège, se charger de faire apporter leurs manteaux, que l'on passera à chacune et les aidants à les mettre.

Se charger du pourboire au portier.

Remercier toujours ces dames d'avoir bien voulu vous accorder leur compagnie durant cette soirée.

Ne pas les laisser seule au bas de leur immeuble, mais se proposer de les accompagner jusqu'à leur porte.

Envoyer, dès le lendemain, une petite carte de visite, pour les remercier de l'agrément que vous avez eu en leur compagnie.

Si vous avez quelque faible pour l'une d'elles, accompagnez votre carte d'un bouquet de fleurs que vous ferez livrer par le fleuriste de votre choix. (attention les fleurs ont leur langage, pas d'oeillets, mais plutôt des roses). N'accordez des roses rouges qu'à une femme sans compagnon, auprès de laquelle vous serez sûr de la portée de votre flamme.

Ne donnez jamais rendez-vous dans ou devant le restaurant. Allez chercher ces dames chez elles, après leur avoir aimablement rappelé votre invitation par téléphone. quelques jours avant vous leur aurez envoyé une aimable carte, pour confirmer votre invitation.

Aller les chercher et raccompagnez-les, si possible en Limousine confortable.

Si vous n'avez pas de chauffeur et que vous dirigiez vous-même le véhicule, ne faites pas asseoir de dame à vos côtés, à moins que vous ayez avec elle des rapports privilègiés, mais toujours à l'arrière.

Ouvrez lui la portière du véhicule, et une fois qu'elle est installée refermez la doucement et fermement.




Le doute est ma seule certitude


 betinaweb a écrit [02/12/2010 - 14h01 ]  
betinaweb

Tu l'as déjà dit et redis bougainvilliée,on le connait ton laïus sur la galanterie et là tu es complètement hors sujet.
C'est bizarre qu'on ne te dise rien à toi car ça t'arrive souvent.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Hera a écrit [03/12/2010 - 00h02 ]  
Hera

Oui, je sais bien que c'est pas le seul, j'avais po besoin de toute l'énumération.
C'était juste pour rectifier ce qu'a dit PSYCHO1




 Anonyme a écrit [23/03/2012 - 16h46 ]  
Anonyme

voilà un sujet intéressant, qui date...


je relance moi !

Car je me pose la question depuis un moment aussi, une femme paye en moyenne 35 à 45 euros et un homme 10 à 20 euros pour la même prestation ( exemple sur forfait cheveux court en région parisienne ), énorme différence justifiée par ??
alors pour couper "court" au diss"cours", je suis allée poser directement la question à deux prestataires qui ... eh bien qui se confondent en explications douteuses ( Ah oui, les femmes on leur fait deux shampoings ... ) pour finir par admettre qu'on ne sait pas.

Eh bien il est temps de se réveiller mesdames, il n'y a aucune raison valable à se sexisme injuste et illégal et dépassé.
Peut être était -ce justifié à une époque lointaine et révolue ou les femmes "devaient" avoir les cheveux long et less hommes les cheveux courts mais de tous les progrès ( pantalons, droit de vote, travail... ) que les femmes ont pu faire, il en reste un oublié et subit sagement : le prix chez le coiffeur, avec cette différence outrancière !
Pas d'accord !




Répondre à Hera






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Comment devenir coiffeur : parcours, école, diplôme...




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.