Une pulsion peut-elle se contrôler, selon vous ?



stael
Cette question a été posée par Stael, le 05/06/2010 à à 00h38.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Cliniques spécialisées.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 bougainvilliee a écrit [06/06/2010 - 17h09] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
bougainvilliee

C'est donc de culpabilisation qu'il s'agit... Maintenant, on se...



[ Lire la suite de la réponse écrite par bougainvilliee ]



Réponses



 cochise_fr a écrit [05/06/2010 - 01h19 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est la différence entre ceux, normaux, qui parviennent à la maitriser et ceux, malades, qui n'y parviennent pas, qui détermine votre aptitude....

Oui, une pulsion peut se contrôler..... mais de multiples facteurs peuvent faire en sorte qu'on ne le fasse pas.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [05/06/2010 - 08h59 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bougainvilliee

J'ai toujours quelques réticences à ne pas être d'accord avec cochise... Mais il sait que sur ce point, je partage pas sa vision des choses.

Cependant, nos pulsions font parti de nous, de ce que nous sommes... et donc, au-delà des hormones que la nature ou des gènes que nous ont transmis nos ancètres...

Les combattre ou les canaliser s'est se trahir et trahir notre ascendance...

Nous sommes ce que nous sommes et n'avons pas pour vocation à nous soumettre au diktat de la société et de la morale environnante...

La morale est celle d'un temps et d'une structure sociétale donnée... Elle varie donc et les comportements humains aussi...

Nous n'avons pas à nous auto-formater, sans cesse... C'est à nous de juger de nos pulsions et nous seul...




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [05/06/2010 - 09h19 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Hélas non, Bougainvilliée, à moins de vivre en ermite.... ce qui n'est pas le cas général.

Dans la mesure où nous vivons en société, il faut des règles pour éviter l'anarchie qui mène immanquablement à la guerre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [05/06/2010 - 10h20 ]  
Wisty

Bonjour,
Nous sommes tous des êtres humains avec nos sentiments croissants et décroissants avec une morphologie personnalisée et d'un caractère à fructifier tout au long d'une vie sociale accomplie.
Durant celle-ci, des exceptions d'états de personnalités apparaissent, tels que pédophilie, éthylisme, meurtrier,etc....ceux-ci sont les plus marquants de par leurs médiatisations ; les personnes impulsives par ces délits, ne peuvent se contrôler, puisque la fragilité de leurs sentiments de révoltes ou par vices dépassent la normalité d'une conduite sensée à la vie sociale envers autrui. Ce qui signifie philosophiquement ils portent le profond d' eux-même, une haine et vengeance contre la société, de par des circonstances inacceptables, selon leurs conceptions, et l'évidence ne se présente pas au contrôle leurs préméditations d'un fait d'auteurs.
L'impulsion est donc décadente.




Wisty


 symbol a écrit [05/06/2010 - 11h20 ]  
symbol

Bonne ou mauvaise pulsion, pour qui, pourquoi, comment ? Pulsion énergie ? Pulsion destructrice ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 kipic a écrit [05/06/2010 - 11h20 ]  
kipic

décadente, comme tu y vas... Ne peut-on avoir des pulsions positives ? Aujourd'hui je fais une bonne action ?
Une pulsion : offrir des fleurs ?
Toute sorte de choses non ?




 Lambda11 a écrit [05/06/2010 - 12h55 ]  
Lambda11

Pulsion ! Vient du latin pulsus (= poussé)... Le verbe pulser, lui, vient de l'anglais to pulse (pardon Bougain !)...

La pulsion en mécanique sert à faire circuler un fluide par pression. L'air pulsé par exemple est soufflé par un mécanisme de ventilation mis en circulation par cette pression.

En psychanalyse, la pulsion pousse le sujet à accomplir une action visant à réduire une tension...

Résumé du "blablatage" académique, la pulsion est ni plus ni moins qu'un moteur, au même titre que le stress qui, on le sait, est un moteur indispensable pour nous faire agir.

La pulsion est donc naturelle. C'est de son utilisation que dépend la bonne marche de notre "machine" humaine ou de son fonctionnement désordonné qui peut même s'avérer destructeur.

Donc, oui, il faut maîtriser cette pulsion naturelle, me semble-t-il.




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 kipic a écrit [05/06/2010 - 13h37 ]  
kipic

DOnc ne pas offrir de fleurs quand une pulsion soudaine te prend ?
:(




 Wisty a écrit [05/06/2010 - 13h40 ]  
Wisty

Bonjour,
Naturellement kipic, qu'il y a des pulsions positives.
Mais bon, ce qui frappe le plus, c'est lorsqu'elles sont négatives et nuisibles aux conséquences portées.

Quant aux pulsions positives, elles sont logiques dans notre conception de vie. Non ?




Wisty


 Wisty a écrit [05/06/2010 - 13h43 ]  
Wisty

O.K. Lambda,
Je pense qu'il vaut mieux éviter les pulsions négatives et favoriser les positives ; en offrant des fleurs, par exemple.... :-D




Wisty


 Lambda11 a écrit [05/06/2010 - 14h07 ]  
Lambda11

Ah évidemment, Wisty, il y a même des pulsions qu'on peut encourager ! Les fleurs, j'adhère ! LOL




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 Wisty a écrit [05/06/2010 - 14h23 ]  
Wisty

O.K




Wisty


 kipic a écrit [05/06/2010 - 14h37 ]  
kipic

ah ba quand même, je désespérais, seule avec mon bouquet .... peut-être plutôt des chocolat, parce qu'il arrive qu'on ait des pulsions meurtrières envers le chocolat !!!! coquer, dévorer, anéantir !!! grrr !!!
faut-il se retenir ??????????????????? LOL

Mais je suis d'accord les pulsions mauvaises sont à bannir !




 kipic a écrit [05/06/2010 - 14h45 ]  
kipic

excusez-moi on vient de me signaler qu'il fallait un "S" à chocolat ...l'a raison .... un seul c'est pas assez .....
:-D




 Lambda11 a écrit [05/06/2010 - 14h48 ]  
Lambda11

Heu, point trop n'en faut, Kipic, point trop n'en faut ! :-D

http://www.youtube.com/watch?v=pzOncJG4w64




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 symbol a écrit [05/06/2010 - 17h23 ]  
symbol

Stael nous attendons de quoi donner de l'eau à notre moulin ?
De la " normalité " à la " maladie ", de la sociologie à la guerre sans oublier le chocolat et les fleurs, nous ne répondons toujours pas à ta question.

J'imagine que si tu poses cette question, c'est que la pulsion est handicapante, pour toi, pour les autres.
Avant de contrôler quoique ce soit, il faut déjà comprendre. La méthode placebo ne passe pas par la case départ.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Stael a écrit [05/06/2010 - 18h11 ]  
Stael

Je vais préciser ma question maintenant, car au moment de la poser, je ne savais pas trop comment exprimer celle ci..

La pulsion, celle où par exemple un homme vous embrasse et appelle ça une pulsion, pensez vous qu'elle peut être contrôlée ?




 symbol a écrit [05/06/2010 - 18h44 ]  
symbol

Cet homme n'aurait pas dû t'embrasser ? Et lorsque tu protestes, il te répond " je ne peux m'en empêcher " ? J'imagine que si lui n'a aucune envie de se contrôler (c'est trop bon), c'est à toi de lui remettre les idées en place, ta bouche t'appartient et fait partie de ton intimité. Il comprendra ainsi qu'il a intérêt à se contrôler s'il veut te revoir, non ?
Ce ne sont que des hypothèses...




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 cochise_fr a écrit [05/06/2010 - 18h57 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Un homme, quel qu'il soit, n'a aucun droit de vous embrasser sans votre accord préalable. Pulsion ou pas pulsion, c'est au minimum un goujat, au pire un viol de votre intimité.
S'il ne sait pas, ou ne veut pas, se retenir à se laisser aller, c'est en prison qu'il doit séjourner, histoire de lui remettre les idées en place, et ceci aussi longtemps qu'elles ne seront pas en place.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [06/06/2010 - 08h37 ]  
bougainvilliee

La seule chose qui compte, c'est de savoir si le baiser était agréable ou non...

Si nous y avons pris plaisir... et nous nous sommes, laissé aller à nos pulsions... la morale ambiante du moment ou les moeurs ou le quand-dira-t-on, ne concerne dès lors que les autres...




Le doute est ma seule certitude


 kipic a écrit [06/06/2010 - 11h37 ]  
kipic

Et le tout est de savoir, si la pulsion est agréablement partagée comme le dit notre ami Bougain.




 Stael a écrit [06/06/2010 - 14h23 ]  
Stael

Elle l'étais. Mais le soucis est était qu'il ai fais cocu sa copine. Il a aussitôt regretter son geste et a qualifier son acte "d'une pulsion".




 bougainvilliee a écrit [06/06/2010 - 17h09 ]  
bougainvilliee

C'est donc de culpabilisation qu'il s'agit...

Maintenant, on se fait du soucis pour une chose agréable qui nous est arrivé...

L'être humain, semble aimer, se compliquer la vie et ses plaisirs...

Vous l'avez attiré... et cela vous a plu...

Il aqualifié cette attirance de "pulsion"... Cela veut dire qu'il n'a pu résister au besoin de vous embrasser...

Mais il avait déjà une copine... Cela ne va pas plaire à cette dernière, si elle est posséssive et jalouse... et cela vous inquiéte...

Et vous vous dites : "Ah ! j'ai aimé, cela m'a fais plaisir... Mais ce n'est pas bien..."

Autrement dit le plaisir peut ne pas être bien... si c'est au détriment de quelqu'un d'autre...

Apparament ce garçon vous plaît... Vous êtes deux, dans cette affaire... lui et vous... Il faut que vous en parliez avec lui...

Ou ce n'était, chez lui, qu'une passade... qu'une pulsion, sans lendemain... et qu'il tient davantage à sa copine qu'à vous... Dans ce cas, il n'est pas intéressant... pour vous.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [06/06/2010 - 17h18 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est ce qui arrive quand on réfléchit après au lieu de réfléchir avant de faire quelque chose.... et cela ne s'applique pas qu'à l'amour.

C'est ce qui arrive quand on pense avec son slip au lieu de penser avec sa tête... et cela ne s'applique pas qu'à l'amour.

Finalement c'est simple, non?..... et tous les malades de cela le savent, mais ils préfèrent se laisser aller parce que c'est la facilité. Que le ciel leur tombe sur la tête.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betina a écrit [06/06/2010 - 17h22 ]  
betina

La pulsion doit se contrôler si elle se fait au détriment de quelqu'un.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 Stael a écrit [07/06/2010 - 13h07 ]  
Stael

Merci à tous, vous m'avez vraiment aidée à comprendre son acte. A bientôt :-)




Répondre à Stael






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Morphopsychologie : soignez-vous selon votre tempérament !




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.