Savez vous que vous continuez à payer pour le Crédit Lyonnais de 1993 ?



cochise_fr
Cette question a été posée par cochise_fr, le 10/11/2013 à à 11h29.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Citoyenneté et actions politiques.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 cochise_fr a écrit [10/11/2013 - 16h13] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
cochise_fr

Bonjour, C'est faux, Papiguy. Si on avait laissé les banques...



[ Lire la suite de la réponse écrite par cochise_fr ]



Réponses



 cochise_fr a écrit [10/11/2013 - 11h29 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Presque 15 milliards d'euros (une paille, hein.?) aura coûter le sauvetage de l'ancien Crédit Lyonnais par les voleurs qui nous gouvernent.

L'état va emprunter 4.5 milliards d'euros pour solder (si l'on peut dire) le dossier qui n'était plus remboursé (les comptes de l'état sont trompeurs....et donc en partie faux) depuis 2007. Mais l'emprunt en question, devinez qui va le rembourser.?

http://www.leparisien.fr/economie/credit-lyonnais-l-etat-passe-a-la-caisse-10-11-2013-3302883.php

http://franceurop.free.fr/franceurop/article.php3?id_article=115

http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_Cr%C3%A9dit_lyonnais

Ils sont forts nos experts en économie.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [10/11/2013 - 14h03 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

Et alors, quelle est la vraie question ?




 carter a écrit [10/11/2013 - 15h10 ]  
carter

la question est, à mon humble avis: n'êtes-vous pas dégoûte de payer pour ces banques qui prennent en otage le contribuable afin de financer leurs pertes? Vu les mille milliards qu'on a donné depuis aux banques, j'avoue que je trouverais presque cette affaire là anecdotique...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 papiguy a écrit [10/11/2013 - 15h55 ]  
papiguy

Certes, il est désagréable de payer pour des erreurs commises par d'autres, en particulier quand il s'agit d'erreurs volontaires permises par des lois bancaires insuffisantes, ne réprimant pas des pratiques dangereuses. Ma




 papiguy a écrit [10/11/2013 - 15h59 ]  
papiguy

...is qu'auraient dit les millions de petits épargnants et de titulaires de comptes en banque si on avait laissé les banques faire faillite ? Ils auraient certainement été encore plus lésés.
La faute des gouvernants n'est pas d'avoir pêché par imprévoyance, mais de ne pas avoir pris de mesures efficaces, au plan mondial, pour éviter le renouvellement de telles "escroqueries".




 cochise_fr a écrit [10/11/2013 - 16h13 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est faux, Papiguy.
Si on avait laissé les banques crever en ne conservant que la garantie des petits épargnants, le total aurait été bien moindre....surtout plus de 20 ans après.

D'autre part, le système pourri d'alors, au lieu de se réformer, s'est enfoncé dans les mêmes dérives actuellement énormément plus graves. Le total des engagements des 6 plus grandes banques françaises est de plus de 7000 milliards d'euros soit 3 fois le PIB de la France. Il parait que les petits épargnants sont couverts jusqu'à 100000 euros, mais il n'y a nulle part la moindre couverture servant de garantie à cet engagement trompeur puisque les garanties bancaires sont inférieures à 10% de leurs engagements.

Le système bancaire européen est une gigantesque escroquerie financière payée par la dévaluation salariale et la misère galopante.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [10/11/2013 - 16h29 ]  
papiguy

"Si on avait laissé les banques crever en ne conservant que la garantie des petits épargnants, le total aurait été bien moindre": et si ma tante.... Les si ne donnent pas forcément raison.
Si seuls les épargnants avaient été "épargnés" par une faillite généralisée des banques, l'économie se serait complètement effondrée, l'industrie n'ayant plus de moyens de financement. Les effets auraient été immédiats avec une explosion du chômage beaucoup plus dramatique et une paupérisation accélérée de la société française.




 bougainvilliee a écrit [10/11/2013 - 16h54 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
Les français sont des veaux, disait le Général, des cons-profonds, ajoutait un de ses successeurs, et encore depuis Eurotunnel, il n'y en plus beaucoup.




Le doute est ma seule certitude


 dufay a écrit [10/11/2013 - 17h44 ]  
dufay

bonjour à tous,
non seulement nous continuons de payer pour le crédit lyonnais, mais j'ai un dossier explosif concernant le LCL sur les restructurations illégales de prêts contraire au code de la consommation et à la loi LAGARDE, prêts sans offres ni signatures, frais illégaux perçus, service relation clientèle sourd, etc..,
deux ans de procédure qui concerne tous les foyers en restructuration ayant leur compte au LCL,
si cela intéresse, prêt a médiatiser !!!!
page Facebook: "NON à l'impunité des banques"




Dufay


 carter a écrit [10/11/2013 - 17h59 ]  
carter

La seule différence entre un banquier et un gangster de nos jours est que l'un porte une cravate et l'autre pas...
Je ne vois pas d'autres façons pour le peuple que de développer ses propres monnaies alternatives s'il veut sortir de la mainmise des bancksters! Développons l'écologie monétaire et imposons aux municipalités de reconnaître d'autres monnaies autre que l'euro!

La plus grande peur des banquiers est fort simple: que le peuple invente des monnaies alternatives de sorte que l'euro ne serve plus aux transactions courantes! Jadis, le bimétallisme existait (c'est à dire deux monnaies alternatives comme dans la riche Venise: une pour le peuple et une autre pour la spéculation des riches)

Comme la séparation des banques en banque de dépot et banque d'investissement est impossible vu les accointances des banquiers dans le cercle du pouvoir, exigeons la reconnaissance d'autres monnaies alternatives (ce qui n'est pas de la prérogative des banques. De surcroît, aucune constitution n'interdit la création d'autres monnaies!) !

Lisez "Halte à la toute puissance des banques" de Bertrand lietaer aux éditions Odile Jacob!




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 papiguy a écrit [10/11/2013 - 22h09 ]  
papiguy

Se priver des banques serait aussi se priver de la possibilité d'emprunter à des taux réglementés et se mettre entre les mains d'usuriers. On ne sait pas si l'ouvrier, le cadre ou l'artisan qui ont besoin de financer l'achat de leur logement ou leur commerce seraient d'accord pour revenir quelques siècles en arrière.
Bien évidemment ceci n'empêche pas d'affirmer comme carter qu'une réforme bancaire est indispensable.




 cochise_fr a écrit [11/11/2013 - 01h39 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Quand un pays est maître de sa monnaie (comme les USA par exemple) il n'a rien à faire des banques ou des usuriers. Ce ne sont plus les banques qui créent la monnaie mais l'état.

Aux USA, par exemple, c'est 85 milliards de dollars qui sont versés aux banques pour soutenir l'économie TOUS LES MOIS, et non les banques qui soutiennent l'état en leur faisant payer des intérêts. Les USA ont une dette colossale, mais ne payent aucun intérêt annuel à ma connaissance sur cette dette qui continue de se creuser. En France, c'est environ 50 milliards d'euros par an.....soit environ 67 milliards de dollars PAR AN pour un pays 5 fois plus petit....alors que la dette cumulée représente pour chacun environ 100% du PIB du pays concerné.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [11/11/2013 - 10h07 ]  
papiguy

"Quand un pays est maître de sa monnaie (comme les USA par exemple) il n'a rien à faire des banques ou des usuriers. Ce ne sont plus les banques qui créent la monnaie mais l'état. ":
Stupide sur le long terme car conduisant inévitablement à l'hyperinflation.

Il ne faut pas se leurrer, la Chine, premier détenteur d'obligations américaines est en train de s'endetter massivement, et le déficit budgétaire américain ne faiblit pas. Le dollar est artificiellement maintenu à un niveau largement surévalué, et finira pas s'effondrer. que pèserait alors un petit franc ?




Répondre à cochise_fr






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.