Qui a des idées pour relancer la croissance ? Et pour créer de l'emploi ?



lambda111
Cette question a été posée par Lambda111, le 29/03/2013 à à 13h35.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Citoyenneté et actions politiques.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Lambda111 a écrit [29/03/2013 - 13h35 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Lambda111

Foin des critiques politiciennes revanchardes qui viseraient la droite ou la gauche !

Partons juste du constat de la crise actuelle ! Il paraît qu'en France "on n'a pas de pétrole mais on a des idées !"...

Alors quelles sont les vôtres sur la question ?




 cochise_fr a écrit [29/03/2013 - 16h35 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
La "crise" actuelle n'existe pas. Elle a été créée et est entretenue volontairement par les puissances d'argent voulant garder les populations sous esclavage financier.

Cela n'a rien d'une fatalité....mais il faut sortir du système actuel de dépendance aux autres pour recouvrer la liberté de décision politique, financière et commerciale et de défense.

Une fois cela fait, il faut fermer les portes pour mettre en place une filtration de tout ce qui se passe à l'entrée et à la sortie du territoire, ce qui permettra de protéger les productions françaises et les citoyens nationaux des concurrences déloyales pratiquées ailleurs dans le monde.
Simultanément, il faut relancer l'économie nationale par la consommation et la participation à la production. Cela passe par une réforme profonde de la fiscalité et du droit du travail, ainsi qu'une réforme profonde également de la gestion administrative du pays pour en débarrasser les parasites qui s'y incrustent depuis 40 ans.

Et chaque pays peut faire de même sur son territoire.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [30/03/2013 - 00h03 ]  
papiguy

On pouvait penser que le principe de la ligne Maginot avait été définitivement enterré il y a plus d'un demi siècle, ayant démontré sa vanité et son inefficacité. Il est curieux de constater que ce sont les partis nostalgiques d'un certain passé fasciste, qui en a fait la démonstration, qui relancent cette idée.
Il y aurait de quoi s'étrangler de rire si certains gogos ne se laissaient pas berner par ces fadaises.

Ce sont au contraire l'imagination et l'innovation qui peuvent nous sortir de la crise et non pas le repli sur soi. Or pour tirer parti de celles-ci il faut des financements que les banques sont de plus en plus frileuses à faire.

On pourrait méditer sur l'exemple de plusieurs "start-up's" ayant créé des centaines d'emplois en quelques années et exportant.




 cochise_fr a écrit [30/03/2013 - 08h32 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sauf qu'il n'y a aucun repli sur soi.
Si on ne souhaite pas l'anarchie, il faut des contrôles, partout des contrôles, à commencer parles frontières mais pas seulement.
Rien qu'en fraudes en France, on a 60 à 70 milliards d'euros à récupérer....toutes choses égales par ailleurs.
Si on y ajoute le manque à gagner de laisser les portes et les fenêtres ouvertes, c'est en centaines de milliards d'euros que l'on peut améliorer les comptes de l'état.

Que certains préfèrent la mafia ne m'étonne guère.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 oyster a écrit [30/03/2013 - 09h55 ]  
oyster

Oui ,il faut des contrôles ....que ne permet pas l'europe!
Lorsque le bateau prend l'eau ,le plus simple est de mettre le bouchon avant même de pomper !






 papiguy a écrit [30/03/2013 - 11h04 ]  
papiguy

L'idée que l'Europe ne permet pas les contrôles est une ânerie véhiculée par certains.
Le grand marché de l'UE ne supprime pas les contrôles dans le cadre du trafic intra communautaire, il les harmonise et évite ainsi leur duplication, favorisant nos importations mais aussi nos exportations à l'intérieur de ce grand marché.
Ce ne sont pas en gros les 70 % de notre commerce extérieur fait avec les autres états membres qui posent problème mais le reste, fait en particulier avec des pays à faible coût de main d'oeuvre.

Dans ce dernier cas les contrôles sont faits à la source si les directives l'imposent et/ou aux frontières de l'UE,
Le problème actuel est que les exigences sociales et environnementales ne sont pas la tasse de thé de l'OMC, et que si l'UE veut les imposer à la Chine par exemple, celle-ci achètera des Boeing au lieu de choisir des Airbus.

Ce n'est donc pas sur ce terrain qu'il faut essentiellement se battre, même si on doit maintenir la pression.

Mettre le bouchon dans la coque du bateau si le moteur est en panne ne fait que retarder la fin des passagers qui crèveront de faim et de soif au lieu de mourir noyés, tous les marins le savent.
Mettre des barrières au commerce est une attitude défensive stérile, c'est en fait laisser l'initiative aux autres, alors que nous devrions au contraire la prendre, et ce ne sont pas les atouts qui nous manquent.




 oyster a écrit [30/03/2013 - 15h54 ]  
oyster

Pas d'accord papiguy , il arrive un moment ou il faut faire le bilan ...et ici le bateau coule sans laisser le temps aux passagers de crever de faim!




 papiguy a écrit [30/03/2013 - 16h13 ]  
papiguy

C'est l'attitude résignée d'un perdant qui n'a plus confiance en lui.
Le sauveur n'existe pas, ou alors s'il (ou elle) se présente comme tel, c'est un menteur.
Si l'Etat providence a du plomb dans l'aile, il ne faut pas non plus attendre de miracle de sa part pour une relance quelconque, car pour relancer il faut avoir quelque chose à vendre aux autres. Si on en reste à ce que nous produisons actuellement, assis sur un bilan, on n'a plus qu'à tirer l'échelle.
Cette attitude, qui veut faire prendre la faiblesse du repli pour de l'énergie est navrante et infantile.




 oyster a écrit [30/03/2013 - 16h58 ]  
oyster

L'expérience n'empeche pas de faire des erreurs ,mais encore faut il en tirer une leçon pour ne pas continuer la meme .
" si on reste à ce que nous produisons actuellement assis sur un bilan: on n'a plus qu'a tirer l'échelle"..........
aussi préconisez vous de continuer dans une logique destructrice ..........

La solution n'était pas l'europe !




 papiguy a écrit [30/03/2013 - 17h13 ]  
papiguy

Mes réflexions n'ont rien à voir avec l'Europe !
En bons franchouillards nous voulons toujours trouver un responsable pour nos maux ou un bouc émissaire. Nos politicards nous ont tellement joué ce jeu que certains ont fini par y croire.
comment se fait-il que l'industrie allemande se porte bien, que la balance commerciale de ce pays soit excédentaire et les finances en équilibre. Ce pays fait pourtant partie de l'UE et devrait donc en être aussi la victime, non ?

Dans toute compétition il faut toujours consacrer plus d'énergie à colmater ses points faibles que pour cultiver ses points forts.
L'Allemagne a cultivé ses points forts et la France a essayé de colmater ses points faibles, et vous préconisez de continuer dans cette logique destructrice ?

La solution n'est pas le repli pleurnichard et le rejet de ce qui doit être un atout et un moyen de faire valoir nos forces.




 cochise_fr a écrit [30/03/2013 - 23h40 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Hélas Papiguy, il ne faut là encore pas sortir de l'ENA pour constater les dégâts. Ce n'est pas une ânerie, c'est juste une constatation....que chacun peut vérifier et même à l'occasion aggraver.

Exemple:
2012 à partager entre les deux coqs les deux pieds dans la merde.....mais en attendant, c'est 98 milliards d'euros de dettes supplémentaires pour les contribuables, exactement dans la droite ligne du précédent locataire qui avait fait 600 milliards en 5 ans. Le concours du plus dépensier est ouvert.
Dans ces conditions, n'importe qui ferait un gestionnaire aussi bon, ou aussi mauvais selon ce qu'on en pense. Toute personne qui gagne 1000 euros peut en dépenser 1600....sans problème....sauf que cela ne durera sûrement pas 40 ans, car les voyous de la politique française font cela depuis 40 ans en toute impunité....eux.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [31/03/2013 - 00h00 ]  
papiguy

Ben oui, c'est parce que des "voyous" nous ont dirigés pendant 40 ans et que la situation des finances de l'Etat s'est progressivement dégradée, qu'il faudrait les chasser par un plus grand voyou encore, tenant un discours que n'auraient pas renié les fascistes à partir de 1929, surfant sur la crise.
Nous sommes au bord du gouffre, et vous nous suggérez de faire un pas en avant. Certains, qui manipulent ont bonne mémoire, et ceux qui les écoutent ont la mémoire courte.




 cochise_fr a écrit [31/03/2013 - 19h13 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce sont vos amis qui veulent nous faire faire de force un grand pas en avant....et j'espère bien que les français se reprendront avant de sauter dans le vide.

Quant à vos obsessions, elles n'appellent que l'indifférence. le ridicule n'a jamais tué personne.

Je ne sais pas qui a la mémoire courte quand on réélit depuis 40 ans les mêmes escrocs à la tête de l'état. Chacun peut se faire une idée de la chose. Chaque jour qui passe ajoute à la dureté du réveil....car il y a aura un réveil....mais quand.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [31/03/2013 - 20h24 ]  
papiguy

On se demande bien qui a des obsessions, et qui se pavane dans le ridicule en enchaînant sans cesse les mêmes rengaines quel que soit le sujet. Il ne suffit pas de réaffirmer toujours les mêmes propos pour que cela leur donne du sens.
En ce qui concerne la mémoire, la comparaison entre des politiciens approximatifs et souvent peureux et des extrémistes racistes et xénophobes inspirés par des idéologies criminelles est tout simplement ridicule et trompeuse.




Répondre à Lambda111






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.