Gros problèmes d'arrêtés anti mendicité en france ?



will-vz
Cette question a été posée par will vz, le 28/04/2013 à à 20h40.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Citoyenneté et actions politiques.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 will vz a écrit [28/04/2013 - 20h40 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
will vz

Si vous pouvez faire tourner ceci, la situation est grave on a besoin d'un max de monde...
Dans plusieurs villes il existe des arrêtés anti mendicité. Or, depuis 1994, la mendicité n'est plus un délit dans la mesure ou elle ne constitue pas une entrave a l'ordre public (manche agressive, encombrement du passage). Toutes infos légales, soutiens, propositions d'actions, documentation bienvenues. Si tel est le cas dans votre ville, je ne peux que vous enjoindre a vous plaindre auprès de votre maire, être pauvre n%u2019étant pas un crime.

- Pétition : https://­secure.avaaz.org/fr/­petition/­une_reforme_de_la_loi­_sur_la_mendicite/

- Évènement: https://www.facebook.com/events/340323626068309?_rdr
Merci :)




Will Vz


 cochise_fr a écrit [29/04/2013 - 08h31 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Au lieu de faire une loi pour accepter la pauvreté, vous feriez mieux de défendre la création d'un revenu décent pour tous, ce qui serait plus utile aux pauvres mais aussi à l'ensemble de la nation pour sa gestion et la réduction de ses dépenses.

Dans un pays riche, la pauvreté et la misère n'ont rien de normal et les politiques qui décident de l'entretenir devraient être condamnés pour cette attitude infamante.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 oyster a écrit [30/04/2013 - 08h27 ]  
oyster

" un revenu décent "
Reste que la FRANCE est en faillite !......

Si ceci part d'un bon sentiment de vouloir secourir et donner espoir aux pauvres gens dans le besoin , force est de constater que rare sont les miracles!




 papiguy a écrit [30/04/2013 - 10h43 ]  
papiguy

Le mot "revenu" doit se comprendre comme signifiant ce qui revient à.
C'est donc un dû et un dû est la contrepartie d'une production, prestation, travail.

Toute somme versée en dehors de ce cadre relève soit de la charité soit de la solidarité ou encore d'un dédommagement, par exemple quand on prive quelqu'un de son emploi.

Le "revenu" pour tous est donc une ineptie car ne découlant d'aucune logique sérieuse.

La pauvreté n'en est pas plus acceptable pour autant et dénoncer les municipalités qui font tout pour la cacher au lieu de la prendre en charge est une action utile.




 cochise_fr a écrit [30/04/2013 - 22h51 ]  
cochise_fr

Bonjour,
La France n'a jamais été en faillite, elle est entretenue volontairement en faillite, nuance d'importance.

Certes la France est en déficit chronique depuis 1973, mais depuis cette date, ce sont surtout des intérêts indus payés aux banques qui créent le déficit en question.
Sur les 1850 milliards d'euros de dette officielle (la dette réelle est bien plus importante) 1650 milliards ne sont que des intérêts bancaires cumulés. Cela coûte actuellement environ 50 milliards d'euros par an qui pourraient être utilement utilisés à de meilleures causes.....et cela tous les ans, en étant un peu plus cher chaque année puisqu'on ne rembourse rien depuis 1973, on ne fait que creuser le trou plus ou moins vite selon les mauvais gestionnaires en place.

Et notez que malgré cela, il a quand même fallu renflouer les banques à plusieurs reprises avec les fonds publics des contribuables pour les laisser jouer au casino financier....ce qui est une gigantesque escroquerie légalisée....qui dure et perdure.

Le revenu pour tous n'est pas une prime à la fainéantise.
Il n'est pas non plus une dépense supplémentaire.
Il est une dépense de remplacement d'une multitude de dépenses inutiles ou devenue obsolètes de par sa création.
Il contribue à la relance économique.
Il participe à une forte baisse des dépense publiques, puisqu'il n'y a plus d'aide à gérer ni à distribuer.
Il solutionne les revenus des plus jeunes, que ce soit pour se lancer dans la vie ou pour faire des études.
Il solutionne les retraites sans limite de temps.
Il permet aux entreprises d'embaucher et de licencier sans difficulté, au gré des besoins, ce dont elles rêvent depuis longtemps.
Il permet de gérer les relations financières avec l'état sur une vie au lieu de quelques années renouvelées.
Il permet de se loger décemment pour tous.
Il permet de diminuer mécaniquement la délinquance....au moins en partie.
Il facilite les comptes financiers, que ce soit avec les entreprises ou avec l'état.
Il diminuera le stress de beaucoup de gens, d'où des économies de soins.
Il assurera du travail à l'état pour toutes les tâches non qualifiées.
Il réduira l'oisiveté....quand elle existe.
etc...etc..

Ce n'est jamais que l'augmentation de la masse monétaire en mouvement, qui une fois stabilisée et contrôlée permet une gestion simplifiée.

Attention....il ne s'agit pas de mettre cette pratique en place avec la politique suivie actuellement. Cela nécessite de profonds changements dans la gestion du pays.....pour le bien de tous, en particulier des plus pauvres, les plus riches ayant les moyens de se débrouiller tous seuls.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [30/04/2013 - 23h01 ]  
papiguy

"Ce n'est jamais que l'augmentation de la masse monétaire en mouvement".
C'est exactement cette méthode qui a été utilisée par les financiers véreux qui ont d'abord créé une bulle financière conduisant à la crise que nous connaissons.

Allons rêvons un peu on va raser et bichonner gratis, mais attention, le réveil peut être douloureux !




 cochise_fr a écrit [30/04/2013 - 23h03 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Précisions:
Quand je dit qu'on ne rembourse rien, ce n'est pas tout à fait vrai.

En réalité on rembourse en faisant à chaque fois un nouvel emprunt plus important, puisque majoré d’une part des intérêts, et majoré également des déficits de l'année en cours dus à une mauvaise gestion (surtout à des détournements de fonds publics légalisés). Les fonds ne sont pas perdus pour tout le monde, et s'entassent dans les poches de quelques privilégiés privés (d'où le détournement).

En comptabilité d'entreprise, de telles pratiques s'appellent "faire de la cavalerie".....et c'est interdit par la loi. On sait depuis Madoff où cela mène. Pour la France et tous les autres dans le même cas, ce sera la même chose. La seule nuance étant que pour Madoff on le met en faillite, et pour les pays, on fait payer les contribuables sur plusieurs générations en leur mettant de l'austérité autant que de besoin pour boucher les trous des dettes, et garantir du même coup les revenus des privilégiés en question.

Cela ne fonctionnera que tant que les peuples ne se révolteront pas, et bien malin qui sait quand cela arrivera....mais cela arrivera.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [30/04/2013 - 23h08 ]  
papiguy

La cavalerie, c'est exactement ce qui se passerait dans le cadre du "revenu pour tous", autrement dit on remplacerait des magouilles isolées en une vaste entreprise d'escroquerie.
C'est dérisoire et désolant. S'il se trouvait des personnes capables de croire à une telle illusion, il faudrait d'urgence créer des séances de consultation psychiatrique.




 cochise_fr a écrit [30/04/2013 - 23h10 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Pas "qui a été" utilisée par les financiers véreux Papiguy, mais "qui est" utilisée par les financiers véreux qui dirigent les pays.....nuance d'importance....et qui justifie les pratiques de la dette à n'en plus finir puisque cela se termine invariablement dans leurs poches.

Actuellement, c'est la même chose mais avec les intérêts et les déficits en plus.
On peut aisément supprimer à la fois les intérêts ET les déficits, tout le reste n'étant guère différent.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cochise_fr a écrit [30/04/2013 - 23h14 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ne confondez pas Papiguy:
"La cavalerie, c'est exactement ce qui se passerait dans le cadre du "revenu pour tous"

Pas du tout, c'est juste ce qui se passe actuellement, et depuis pas mal de temps (1973)....que cela vous plaise ou pas.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [30/04/2013 - 23h18 ]  
papiguy

Alors pour supprimer le déficit lié à une gestion discutable, il faut le remplacer par un déficit encore plus grand ?
Curieuse conception de la gestion, car il ne faut pas croire que remplacer de multiples allocations par un revenu unique "décent" va faire faire des économies, car la plupart des aides actuelles ne constituent pas un revenu "décent", sinon il y aurait moins de pauvres. Il faudra donc augmenter les dépenses, à rentrées fiscales inchangées, donc accroître le déficit. Et qui paiera en fin de compte ? Le couillon de pigeon qui aura pris la vessie de l'extrême droite pour une lanterne, seule vessie capable de pisser des énormités pareilles.




 cochise_fr a écrit [01/05/2013 - 00h02 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"Alors pour supprimer le déficit lié à une gestion discutable, il faut le remplacer par un déficit encore plus grand ?"

Bah, hélas, c'est ce que font tous les gouvernements depuis1973.....et cette année encore, après un déficit de 87 milliards l'an passé.....et les 600 milliards cumulés sur 5 ans par Sarko1.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [01/05/2013 - 00h18 ]  
papiguy

Alors, ce que tu proposes n'est ni plus ni moins que la même méthode que les gouvernants actuels, en l'habillant de fringues neuves, si possible bleue marine.
Rien de nouveau donc, même pas dans la façon de tromper les gens avec des promesses démagogiques.




 cochise_fr a écrit [01/05/2013 - 00h38 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Les intérêts bancaires et les déficits ne sont en rien une fatalité.
Si on les suppriment, les choses vont déjà nettement mieux.
Bien sur, après 40 ans de cette pratique, la charrette est lourde à tirer, mais rien n'empêche de l’alléger..




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [01/05/2013 - 09h24 ]  
papiguy

Oui, la solution selon les extrémistes est simple, il suffirait, comme tu l'as répété plusieurs fois, de déclarer la France en état de cessation de paiement et de la déclarer insolvable. Magnifique moyen d'établir la confiance avec le reste du Monde. Et le jour ou il y aurait un besoin momentané de trésorerie on ne pourrait emprunter qu'à des taux prohibitifs ou même ne plus trouver prêteur. Il faudrait donc cesser de payer les fonctionnaires, de rembourser les frais de maladie,.... C'est donc le peuple et en particulier les moins favorisés qui paieraient l'addition.

Là encore, remède miracle, toujours préconisé par les prestidigitateurs, on fait marcher la planche à billets. Manque de chance, c'est le meilleur moyen pour relancer l'inflation, et devinez qui va encore payer !

Mais gageons que les clowns de service vont encore nous sortir un lapin de leur chapeau pour sortir le pays du gouffre dans lequel chacune de leurs solutions l'enfonceraient un peu (ou beaucoup) plus.

Et inutile de répondre que les gouvernants actuels se chargent d'enfoncer le pays, l'argument est éculé, même si on ne peut nier leurs parts de responsabilités dans la crise. Entre deux maux il faut toujours choisir le moindre, sauf si on est suicidaire.




 cochise_fr a écrit [01/05/2013 - 10h29 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"comme tu l'as répété plusieurs fois, de déclarer la France en état de cessation de paiement et de la déclarer insolvable"
Des exemples.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [01/05/2013 - 11h07 ]  
papiguy

"Des exemples.?": la mauvaise foi n'a décidément pas de limite, à moins qu'Alzheimer n'ait commencé son oeuvre de destruction de la mémoire. Aux lecteurs d'apprécier
:-D




 oyster a écrit [01/05/2013 - 11h43 ]  
oyster

Au début on s'indigne!
à la fin on pardonne !

Cochise est ailleurs... LOL




 papiguy a écrit [01/05/2013 - 12h53 ]  
papiguy

Il est ailleurs, mais il ne faut pas qu'il s'éloigne trop, il finirait par nous manquer ;-)




 cochise_fr a écrit [01/05/2013 - 17h18 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Citez donc les articles complets dans lesquels vous avez lu cela.
Après on verra.
Est-ce que sortir un bout de phrase d'un contexte est bien raisonnable.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à will vz






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.