Pourquoi dit t'on que l'oisiveté est la mère de tous les vices, mais le travail est-il un devoir ou une nécessité ?



glunyc
Cette question a été posée par Glunyc, le 01/10/2011 à à 07h04.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Citations.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Glunyc a écrit [01/10/2011 - 07h04 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Glunyc

Un proverbe dit que l'oisiveté est la mère de tous les vices mais le travail est-il un devoir ou une nécessité ? Le travail pour l'homme ne serait t-il pas un moyen de subvenir à ses réels besoins ? Qu'en pensez-vous ?




 framboise72 a écrit [01/10/2011 - 11h49 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
framboise72

Le travail est une nécessité avant tout,la nécessité de subvenir à ses propres besoins vitaux.Quand il est choisi et fait avec plaisir c'est encore mieux c'est certain mais souvent il est un gagne-pain,économie oblige.Quant à l'oisiveté mère de tous les vices,c'est souvent vrai.Quand on ne fait rien,qu'on s'ennuie,on est vite exposé aux tentations multiples,et on peut vite se laisser entraîner par des mauvaises fréquentations,prendre de mauvaises habitudes etc...donc il y une part de vrai. ;-)




 framboise72 a écrit [01/10/2011 - 11h55 ]  
framboise72

De plus on vit dans une société oisive comme vous l'aurez remarqué,on parle de plus en plus de chômage,de jeunes désoeuvrés et le contexte économique n'est pas pour rien non plus dans ce laisser aller et le fait que les jeunes,de plus en plus basculent dans la drogue ou l'alcool.Ils s'ennuient,ne trouvent pas de sens à leur vie donc ils s'abrutissent,ils cherchent à oublier dans les paradis artificiels.L'éducation est aussi liée en partie à ces dérives mais pas seulement.Il y a le contexte familial,social surtout et j'ai peur pour les générations futures car la société qu'on leur propose n'a plus grand chose d'humain ni de rassurant.Ils ne sont plus encadrés comme avant,les valeurs tendant à disparaître de plus.




 Wisty a écrit [01/10/2011 - 12h16 ]  
Wisty

Bonjour,

framboise, tu as raison dans ta description, j'aurais tendance à l'interpréter comme une oisiveté,matérielle, due aux conséquences de notre conjoncture actuelle, défaut d'emplois, donc
manque de ressources pour beaucoup.

Je pense qu'il y a une autre forme de oisiveté qui consiste à des événements tout à fait personnel ; je ne sais pas si je me fais bien comprendre ; par exemple,la perte d'un enfant ou d'un proche,ou encore
des circonstances familiales, etc.....

Ce sentiment, je crois, mérite d'être dissocier, dans le sens, où c'est provoqué ; ou l'inattendu !
;-)




Wisty


Répondre à Glunyc






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.