Connaissez-vous certains passages des évangiles que l'église cache ?



lucius
Cette question a été posée par lucius, le 24/09/2009 à à 19h40.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Christianisme.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 lucius a écrit [29/09/2009 - 11h36] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
lucius

Moi aussi je te propose une gentille...



[ Lire la suite de la réponse écrite par lucius ]



Réponses 1 à sur 198

 Première page ⋅ Page précédente ⋅ 1  2  3  4 ⋅ Page suivante ⋅ Dernière page  



 lucius a écrit [24/09/2009 - 19h40 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lucius

Ce qu’on ne dit pas de Jésus…

Créateur de la secte qui se nommera chrétienneté,
Jésus n’était-il pas un peu un gourou à la David Koresh (responsable du massacre de Wako).
Quant on voit le mal qu’a pu faire la religion chrétienne,on peut se le demander…D’autant plus que certaines paroles de Jésus laisse penser bien des choses !

Matthieu,chap 10 verset 34

« Car je suis venu pour séparer l’homme d’avec son père, la fille d’avec sa mère, et la belle-fille d’avec sa belle-mère (35).» On ne verra pas seulement les citoyens s’élever contre les citoyens, et les amis contre les amis; mais les plus proches et ceux qui étaient le plus étroitement liés se feront une plus cruelle guerre. La nature se déclarera contre elle-même. Le fils se séparera de son père, et la fille de sa mère. Ce ne seront plus seulement ceux de la même maison qui se feront la guerre, mais ceux qui étaient le plus unis par tous les liens du sang. »

Et ben c’est du propre !

Mais encore :
Luc,chap 14 verset 25-27

« De grandes foules faisaient route avec Jésus ; il se retourna et leur dit : " Si quelqu'un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple ».

De mieux en mieux !

Jésus, un fou furieux mystificateur de foule perdue,
Pour son propre compte ?

N’a-t-il point demandé qu’on « abandonne tout pour lui » ? (luc,14 25-33).




Gare au gorille !


 bidou a écrit [25/09/2009 - 00h43 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bidou

:-) Monsieur Lucius, certainement je dois respecter votre opinion. Mais même s'il était un fou furieux comme vous l'appelez, ces prophéties qu'il avait faites il y a plus de 2000 ans ne sont elles pas vraies? si oui, pourquoi blasphémer quelqu'un qui dit vrai et qui veut vous épargner de l'enfer?
vous avez le libre choix de croire en Jésus ou non. mais que l'on veuille ou non, tout oeil le verra, même ceux qui l'ont percé. je vous rappelle qu'après la mort ce n'est pas le néant. car il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement. Hébreux 9:27. mon ami mon frère. Jésus a fait pas mal de provisions pour moi et pour vous qui sont cachées dans la bible.malheureusement il me semble que vous dites que vous n'en n'avez pas besoin. puisse ce Jésus vous faire grâce, afin qu'il ne soit pas un juge pour vous quand il reviendra, mais plutôt un sauveur.amen!




 Leumas80 a écrit [25/09/2009 - 01h24 ]  
Leumas80

Sorti du contexte, c'est vrai que le verset Mathieu 10/34 peut faire peur, mais de quoi parle-t-il?

Il parle à ses disciples en leur disant que s'ils veulent le suivre (le fils de Dieu = Dieu), il faut qu'ils abandonnent tout et de ce fait, en le suivant, ils attireront la haine contre eux.
Mathieu 10.22
"Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom; mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé."
Jésus dit également qu'il ne faut pas craindre les Hommes car, il vaut mieux craindre Dieu que les Hommes.
Mathieu 10.28
"Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne."
D'ailleurs, il est bien expliqué que :
Mathieu 10.37
"Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi; "
Ce sont les caractéristiques d'un dieu vivant, se faire aimer plus que tout être.

Donc, le passage de Mathieu 10.34 est logique en voyant le reste. Jésus ne mache pas ses mots, comme il n'a pas maché ses actes en faisant fuir les marchands dans le temple.
Si bien sûr tu ne vois qu'en Jésus qu'un prophète et non le fils de Dieu, tu peux effectivement comprendre ce texte comme étant très violent.
Il faut aussi comprendre que même si les disciples étaient pêcheurs, ils n'étaient pas idiot pour autant et des mots comme cela en aurait fait partir plus d'un.
D'ailleurs, la preuve que Jésus n'était pas un fou furieux comme tu le dis :
Mathieu 6.51
"Et voici, un de ceux qui étaient avec Jésus étendit la main, et tira son épée; il frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l'oreille. "
Réaction à laquelle Jésus (le fou furieux?) réagit :
Mathieu 26.52
[...]"Remets ton épée à sa place; car tous ceux qui prendront l'épée périront par l'épée. "
Et (dans un autre évangile) :
Luc 22.51
"[...]ayant touché l'oreille de cet homme, il le guérit" (en parlant du serviteur blessé à l'oreille)




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 domie a écrit [25/09/2009 - 13h40 ]  
domie

N'y a t'il pas eu un passage de la rencontre de Jésus avec Marie Madeleine ? je n'ai pas retrouvé de lecture sur "l'épilogue" de ce passage dans l'évangile, et à vrai dire on ne connait pas toute l'histoire de cette soit disante <<idylle>> entre eux. :-o




bonjour à tous les Web librers


 Cloenri a écrit [26/09/2009 - 09h10 ]  
Cloenri

Bon Jour Lucius,
Comme dit Leumas, il ne faut pas dénaturer des paroles pour justifier qu'elles nous… DERANGENT !
Tout est déjà là ! Jésus est un empêcheur de tourner en rond, pour les croyants religieux comme pour les incroyants. Et tu en es !... tant que tu n'es pas né de nouveau pour connaître Dieu et comprendre ses paroles "en esprit et vérité".

Tu peux voir, si tu pratiques un peu la Bible, que Jésus ne dit pas les mêmes choses AUX DISCIPLES (qui ont déjà tout quitté pour vivre la vie nouvelle qu'il est venu apporter sur terre) et AUX FOULES (dont tu es – encore – pour l'instant). Penses-tu qu'une chenille puisse comprendre le vol d'un papillon et trouver bon ce qu'il mange ?
Excuse-moi si je te compare à une chenille, mais c'est une image juste de la différence entre tout chrétien véritable = un enfant (né) de Dieu, et tout être humain naturel = comme dit la Bible un enfant de rebellion, mort à Dieu. (Et t'inquiètes ! j'ai été aussi de cette nature chenille, avant que Dieu ne me révèle qu'il existe et qu'il avait un projet autre pour moi…).

Fait donc attention à ce que tu dis ! La bouche (ou le clavier !) parle de l'abondance du cœur, et ton cœur est mauvais, parce que c'est comme ça… tant que Jésus n'a pas pu venir nous purifier. Or il a DONNE SA VIE pour ça : pour TOI, comme pour moi, afin que n'importe qui croyant en Lui ne finisse pas (en tant qu'individualité consciente de soi qu'on est devenue) dans une perdition éternelle.
Ce sera un tel gâchis, une telle HORREUR pour toi d'avoir été tout près de la source d'eau de la vie (la Parole de Christ) et d'être mort pour l'avoir méprisée.

Repens-toi donc ! Vois ton orgueil, d'oser dire sur Jésus des paroles qui déjà te condamnent sur la terre ! Humilie-toi, et Il te relèveras. Il est Dieu, avec le pouvoir de pardonner tes péchés, même celui-là.
Mais attention : ne tarde pas à trouver la paix avec Lui (avec Dieu), parce que là tu es comme Caïn, sur la pente dangereuse où le diable veut et peut t'entraîner dans la perdition avec lui. Dieu te dit, comme il a dit au 1er meurtrier de la terre (AVANT qu'il ne le devienne) : le péché est couché à ta porte ! Mais toi, domine sur lui ! Si tu agis bien, pourquoi serais-tu irrité ?
Et bien agir - à ce stade-là -, aujourd'hui on a la chance de savoir que c'est mettre sa foi en Jésus pour être délivré de Satan qui a déjà eu raison de nous (sans doute dans ton cas a-t-il déjà eu raison de toi par des pratiques plus ou moins occultes (dont il est le maître et par lesquelles il s'assujettit ceux qui y viennent). J'ai connu, je sais de quoi je parle. Lis Deutéronome ch. 18, versets 10 à 14 - Lévitique 20.6, etc...

Encore à ton service, mais surtout ne reste pas comme ça !
(Si tu veux connaître mon témoignage (il est sur un blog), dis-le moi).

Et pour toi Domie, je voudrais bien te donner une parole, mais me le permets-tu ?




Avec Jésus, la vie devient un show au coeur !


 lucius a écrit [26/09/2009 - 12h42 ]  
lucius

Bidou et leumas80,
je ne renie rien ni personne,
je n'ais fait que poser une question.
D'ailleurs,
aprés avoir cité des passages des évangiles,
je repose une question:

"Jésus, un fou furieux mystificateur de foule perdue,
pour son propre compte ? "

Je n'affirme donc rien,
mais je vois à vos réponses que vous etes sacrément endoctrinés,voire extrémistes,
puisque simplement poser une question c'est s'attirer votre haine.
Bravo,
vous montrez là un bel état d'esprit pour des chrétiens,
ne devriez-vous pas plutot aimer,pardonner?
Vous avez eu EXACTEMENT les réactions que j'attendais.

Cloenri;contrairement à ce que tu prétends,sans rien en savoir,
mon coeur n'est ni mauvais ni bon,
je ne remet jamais l'existence de Dieu en doute,
mais les soient disantes paroles de ses prophétes,
constament trahies par des hommes qui cherchent le pouvoir à travers leur manipulation.
Que ce soient les prophétes juifs,Jésus,ou Mahomet,
leur message est le meme,
mais les hommes se sont efforcer de le travestir afin d'avoir du pouvoir,
et c'est devenu a-qui-qui-pisse-le-plus-loin,dans cette folle course a mon-prophete-et-plus-vrai-que-le-tient.
Qu'importe le prophéte,c'est le message qui est important!
Vivre pieusement,ne pas faire d'excés,aimer son prochain,chérir la vie,ne pas voler,violer,tuer,convoiter ce qui est à autrui....
Remettre en question les prophétes,c'est là en fait une vraie question de foi,
car la foi ne se trouve pas en obéissant de façon aveugle,
c'est en vivant,ebn faisant des erreurs,et en les assumants,
qu'on peut découvrir ce qu'est la foi.
La foi est un chemin à faire en chacun de nous,
s'il suffisait de suivre un manuel,
tout le monde aurait la foi.




Gare au gorille !


 Cloenri a écrit [27/09/2009 - 21h21 ]  
Cloenri

Lucius Avoir foi que Dieu existe ne nous sert pas plus que ça ne sert aux démons qui y croient ! Ils le croient même plus que nous, mais ils tremblent dit la Bible. Alors TA foi, si elle n'est pas FONDEE sur les paroles que ce Dieu Créateur et Sauveur a pris la peine (et parfois à quel prix !) de faire venir jusqu'à nous, ne peut et ne pourra rien pour toi POUR/FACE A L'ETERNITE, dont tu es – encore – dépourvue. Cela est dit, écrit noir sur blanc en Romains ch. 10, v. 17. Si tu ne veux pas le croire – liberté qui t'est encore donnée… un temps -, tu peux. Mais c'est alors EN QUOI tu crois de Celui qui est, qui sera ton juge ! Mais je me permets de te le redis : attention ! Parce que l'Esprit de Dieu qui sonde tout me permet – et je crois veut que je te le dise. Bien sûr ce sont des questions que tu poses, mais ce sont aussi tes termes et tes affirmations (du moment) que tu soumets à question. Alors cherche Lucius, mais cherche vraiment. Tu es dans l'erreur en croyant que ta façon de refaire la foi est la meilleure : elle te conduit – elle te garde ! – dans ta mort spirituelle (= mort à Dieu…). Comme ça, tu NE PEUX PAS CONNAITRE DIEU, ni avoir contact avec lui, ni lui plaise, ni t'en sortir dans ton besoin existentiel et éternel. Tu es comme sur le Titanic qui coule mais sans avoir confiance en aucun canot ou bouée de sauvetage. Tu as raison : tous les secours proposés NE SAUVENT PAS ! Mais tu es PERDU ! Il te faut TROUVER la BONNE barque, et y sauter dedans ! … Jésus est le seul qui ait dit qu'il est venu POUR les PERDUS ! Au cas où, il y a un bon film le concernant sur le web




Avec Jésus, la vie devient un show au coeur !


 Leumas80 a écrit [27/09/2009 - 22h28 ]  
Leumas80

Juste pour dire que mon message précédent ne contenait aucune haine, mais des explications sur un message tronqué de son contexte.
Désolé que tu l'ai pris dans ce sens Lucius.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 lucius a écrit [28/09/2009 - 15h59 ]  
lucius

En tout cas, cloenri,
c'est pas la sagesse qui va t'étouffer.
A part traiter les gens de blasphématoires,
à part montrer du doigt ceux qui ne pensent pas comme toi,
que sais-tu faire?
La bible contient des choses surement vraies,
mais aussi un ramassis de co.neries.
Croire ce qui est dit à la lettre c'est etre bete comme un pied.
(si t'as quelques notion Kabalistique,tu comprendras surement la métaphore,mais je pense que tu vas passer à coté,car ta lecture de la bible est celle d'un catholique romain,c'est à dire un aveugle)

OK Leumas80,c'est entendu(ou plutot lu :-))




Gare au gorille !


 Cloenri a écrit [29/09/2009 - 11h17 ]  
Cloenri

pff !





Je pourrais me contenter de faire comme toi tu fais ici ou là !

Mais je préfère choisir de te dire : Que Dieu te bénisse Lucius... pour autant que tu dises oui à la bénédiction

PS Ta raison - dans sa capacité de déduction logique - ou de logique déductive !? - t'a trompée Lucius : je ne suis pas ce que tu as CRU ! (catholique romain). Tu vois : c'est important de savoir CE QUE L'ON CROIT, comme on croit, si c'est juste ou pas.
Et là, même avec ton immense capacité de penser et d'analyser et de soupeser et de juger.... tu t'es trompé !

Et croire -parce que tu ne peux pas PROUVER ce que tu dis-là" - qu'il y a dans la Bible "un ramassi de conneries", c'est croire bien dangereusement... je crois !
On fait et dit tant de choses seulement en croyant, sans savoir vraiment !... Dans certains cas, c'est sans conséquence. Mais quand ça touche à LA VIE et à l'ETERNITE (parce que c'est le sujet principal de la Bible), attention !

Certes qui ne s'est jamais trompé ! Ce n'est pas tant ça le problème, Lucius, que l'ORGUEIL, parce que ça, ça précède la ruine ! > Connais-tu cette loi concernant les créatures ?

- Repens-toi Lucius ! Dieu - le vrai ! - fait grâce aux humbles

une adresse net :
http://www.youtube.com/watch?v=-p_Pk7AXL28




Avec Jésus, la vie devient un show au coeur !


 lucius a écrit [29/09/2009 - 11h36 ]  
lucius

Moi aussi je te propose une gentille vidéo.

http://www.youtube.com/watch?v=aQIxn7s3ym8




Gare au gorille !


 cyrildphotos a écrit [29/09/2009 - 12h32 ]  
cyrildphotos

@Cloenri
N'est-il pas ce commandement?
"Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain ; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain."

--
Pas de justice sans sincérité




La nature de l'esprit est profonde pour notre conscience, et vaste par nature.


 cyrildphotos a écrit [29/09/2009 - 12h52 ]  
cyrildphotos

Je suis baptisé, et j'ai fait la communion, il y a longtemps. Je ne suis pas pratiquant et cependant j'ai ma propre croyance.
Est-ce que le baptême est une façon de faire de notre corps la maison du divin, au delà d'appartenir à l'église?
Je me suis éloigné des églises, car au lieu de m'attirer vers la foi, j'y voyais un prêtre parler (trop) sérieusement de la joie, de la grâce divine.
Maintenant je pense que le dicton:"Un homme une religion, mille hommes mille religions" est vrai.
Je croie que rien ne nous appartient:
ni la vie reçue
ni la vie donnée
ni le passé, le présent, et l'avenir
ni les choses de ce monde
ni l'esprit
Et je doute même que le libre choix nous appartienne, quand je considère que nous sommes à la fois créature et créateur, et quand je voie les manipulations, les mensonges, et la difficulté d'être lucide.
Je croie que Jésus était un homme de la même nature que nous tous. Il appartenait au genre humain, cependant peut-être libéré de l'égo.
Et c'est peut-être en parlant de l'égo qu'il disait de tout abandonner pour le suivre...




La nature de l'esprit est profonde pour notre conscience, et vaste par nature.


 Cloenri a écrit [29/09/2009 - 13h45 ]  
Cloenri

Lucius, j'ai regardé la vidéo.
Tu poses totalement le problème : Jésus ou Satan !
Ici exprimés par 2 vidéos : celle que je t'ai proposée, et celle que tu propose d'ACDC : la signification de leur nom, eux la connaissent, et en tout cas ils en MONTRENT la teneur !

Au moins on ne peut pas dire qu'on navigue en terrain inconnu !
QUOIQUE !?... Si tu savais VRAIMENT, SUFFISAMMENT ce qu'il y a derrière tout cela, est-ce que tu continuerais à faire : pff !

@ Cyrild…
Où ai-je pris le nom du vrai Dieu en vain ? Que je sois convaincu si j'ai été léger quelque part… Et aussi que tu sois pardonné, si c'est toi qui l'a fait juste en croyant bien faire.
Est-ce à moi que tu poses la question sur ton baptême et sur l'assurance d'avoir reçu le salut ou pas ? … ce qui est certainement une question importante pour un croyant qui a déjà été approché par la Lumière.




Avec Jésus, la vie devient un show au coeur !


 cyrildphotos a écrit [29/09/2009 - 14h35 ]  
cyrildphotos

@Cloenri
Je ne me permet pas de juger, je pose ici une question.
Ce que je comprend de ce commandement, c'est l'importance de ne pas prendre pour soi le nom de Dieu en vain.
C'est une question de foi; d'appartenir à une croyance, de la faire sienne; de manière égoïste et donc vaine.
C'est une question d'intention; de faire cette intention une intention de Dieu; de manière égoïste et donc vaine.
La vérité du nom de Dieu n'est qu'une question de sincérité; je ne veux pas me battre pour prouver ma sincérité, je préfère trouver la paix en la livrant à Dieu.




La nature de l'esprit est profonde pour notre conscience, et vaste par nature.


 cyrildphotos a écrit [29/09/2009 - 15h22 ]  
cyrildphotos

Je pense que le savoir est un pouvoir. Je pense que c'est possible que l'église; en s'appropriant la Bible, a pu la modifier. Car l'homme n'est pas parfait, il se débat dans ses propres dualités; comme appartenir à ce monde, et se l'approprier; comme entendre une parole, et la faire sienne.
Dieu a inspiré la Bible; mais c'est bien des hommes qui l'ont écrite, traduite, copiée, imprimée, et diffusée; et ce grâce à Dieu.




La nature de l'esprit est profonde pour notre conscience, et vaste par nature.


 cyrildphotos a écrit [29/09/2009 - 15h23 ]  
cyrildphotos

Pour ma part je pense que Dieu est l'esprit dont l'univers est le corps; cela m'est suffisant, et j'accepte de ne pas savoir.
Cependant je désire plus de spiritualité; sûrement frustré du manque de spiritualité de ma vie confortable.
J'espère être inspiré, et devenir mon propre guide, libre.
J'espère trouver cette inspiration dans notre monde et ce qu'il contient.
J'espère et adresse cette prière ardente à Dieu, à la vie, à l'avenir.
Et j'espère des miracles; car il y a de nombreuses crises; et en même temps j'ai mes propres souffrances; et j'aimerais trouver la paix, l'épanouissement, le bonheur d'être simplement là, comme une grâce accordée.




La nature de l'esprit est profonde pour notre conscience, et vaste par nature.


 lucius a écrit [29/09/2009 - 16h07 ]  
lucius

Trés cher Cloenri,

tu dis "QUOIQUE !?... Si tu savais VRAIMENT, SUFFISAMMENT ce qu'il y a derrière tout cela, est-ce que tu continuerais à faire : pff ! ".

Je suis le premier sur ce site à dénoncer les sectes,le satanisme,le nouvel ordre mondial,la pédophilie cachée dans des bd ou autres,
alors je sais trés bien de quoi il retourne ,
au contraire.
Et je sais ce qu'on dit du "rock" en général à ce sujet.

Mais,
une des sectes au monde les plus puissantes,
c'est le christianisme.
D'ailleurs,
il suffit de voir qui est son représentant pour les catholiques:un ancien des jeunesses hitleriennes.
La religion chrétienne est en fait une religion satanique issue du paganisme le plus profond.

L'or dans les temples,les couleurs rouges des tenues papales,les signes comme le soleil ou le poisson,
les allégories comme les 12 apotres (en fait les 12 signes du zodiac),la croix inversée sur le trone du pape...

Un petit lien vers un site qui démontre bien qui est "la grande prostituée".

gbalima.com/L-Eglise_et_le_paganisme.pps

Pour ouvrir ce diaporama,on va te demander (si t'es sous windows)une autorisation.
Rien à craindre,je ne suis pas du genre à faire de mauvaises blagues en t'envoyant vers un site contenant virus et autres saloperies informatiques.




Gare au gorille !


 lucius a écrit [29/09/2009 - 16h21 ]  
lucius

Tout le monde d'ailleur devrait aller faire un tour sur ce diaporama,
afin de comprendre que sous le couvert d'une "bonne religion bien sympa",
ce cache en fait un des plus odieux culte qui soit:celui de l'antéchrist et son Dieu:Satan!




Gare au gorille !


 cyrildphotos a écrit [29/09/2009 - 16h50 ]  
cyrildphotos

@lucius
Attention, encore une théorie du complot!
Quand l'église est l'état le plus riche; nous pouvons prendre de la distance lorsqu'ils prônent la pauvreté en mérite; mais la combattre; c'est lui donner encore plus de pouvoir.
Voir le mal, c'est le provoquer; trouver la paix, c'est la communiquer.




La nature de l'esprit est profonde pour notre conscience, et vaste par nature.


 lucius a écrit [29/09/2009 - 16h55 ]  
lucius

c'est pas ma faute s'ils adorent des images du soleil,
si ils ont des croix à l'envers,
s'ils pronent l'abstinence et la pauvreté tout en vivant de façon inverse...

Sais-tu cyrildphotos,qu'en ce qui concerne Christ,il s'agit du figure,d'une image solaire.

Hé oui,un culte solaire,et je m'en vais t' expliquer cela:

Le 21/12,le soleil est au plus bas sur l'horizon.
Pendant 3 jours,il va sembler se perdre ,ne plus revenir.
Le soleil est alors aligné sur la croix du sud(constellation)
puis le 25/12,le soleil recommence sa course,et semble revivre!

Jésus,mort sur la croix,puis ressuciter 3 jour après,n'est autre qu'un culte solaire!!!

Les 12 apotres,ce sont les 12 signes du zodiac qui traversent le ciel sur toute une année!
la représentation des poissons prés du christ,le fait que les poisson reviennent sans cesse dans les évangiles,n'est autre que la représentation du passage dans une nouvelle ére:l'ére du poisson.
Et entrant dans une ville,jésus dit à ces apotres:suivez le serveur(d'eau),il est l'avenir:le serveur d'eau n'est autre que le verseau,prochaine ére à venir!
Bref,la religion chretienne est en fait un mélange de divers cultes paiens,notament des cultes solaires et/ou liés aux mouvements des étoiles.

Et il y en a d'autre des "cultes"comme celui-ci:mithra,dyonissos,horus,Krisna...
Tous nés d'une vierge,tous mort sur la croix,et ressucité 3 jours aprés!




Gare au gorille !


 cyrildphotos a écrit [29/09/2009 - 17h01 ]  
cyrildphotos

Un culte solaire serait un culte de l'égo.
Cependant regardes ton propre égo; vois quand il te fait souffrir, et vois quand il te fait rayonner.




La nature de l'esprit est profonde pour notre conscience, et vaste par nature.


 lucius a écrit [29/09/2009 - 17h19 ]  
lucius

T'inquiétes pas pour mon EGO.
De plus,si la nature nous a doté d'un EGO,c'est que ce n'est pas une chose inutile et si néfaste que ça;sinon nous serions tous déjà mort depuis longtemps.
Qu'on ne se laisse pas dominer par lui,c'est une chose.
Aprés,il est nécessaire d'en avoir un petit peu au risque de ne pas etre un Homme.

Quant à la religion chrétienne,c'est bel et bien un mélange malsain de paillardises solaires et zodiacales,parsemé de Kabbale juive et de mythes summériens et mésopotamiens.
Et dire qu'il y a des gens qui adhérent à toutes ces pseudos spiritualités!
Un peu de zététique ne leur ferait pas de mal!




Gare au gorille !


 lucius a écrit [29/09/2009 - 17h21 ]  
lucius

J'ai oublier le lien:

http://www.unice.fr/zetetique/




Gare au gorille !


 lucius a écrit [29/09/2009 - 17h33 ]  
lucius

Les images subliminales de Dieux paiens dans les ouvrages des témons de Jéovha:

http://www.unice.fr/zetetique/travaux/436_subliminal/Jeov/images.html




Gare au gorille !


 lucius a écrit [29/09/2009 - 17h40 ]  
lucius

Z'en voulait encore du subliminal fait de tetes de boucs et autres représentations sataniques dans les ouvrages de la tour de garde(publication des témoins de Jéovha) ?

http://www.unice.fr/zetetique/travaux/436_subliminal/Jeov/images4.html




Gare au gorille !


 cyrildphotos a écrit [29/09/2009 - 18h12 ]  
cyrildphotos

@lucius
Excuses-moi; c'est vrai que je n'ai pas de conseils à te donner, et j'ai assez de problèmes d'égo comme ça.
Ce que je voulais te dire:
Que la paix soit avec toi mon frère ;-)




La nature de l'esprit est profonde pour notre conscience, et vaste par nature.


 lucius a écrit [29/09/2009 - 19h48 ]  
lucius

Et avec toi itou :-)




Gare au gorille !


 sotaro a écrit [28/10/2009 - 00h10 ]  
sotaro

Dixit : pourquoi blasphémer quelqu'un qui dit vrai et qui veut vous épargner de l'enfer?

Dixit : Repens-toi donc ! Vois ton orgueil, d'oser dire sur Jésus des paroles qui déjà te condamnent sur la terre ! Humilie-toi, et Il te relèveras. Il est Dieu, avec le pouvoir de pardonner tes péchés, même celui-là.

Dixit : je vous rappelle qu'après la mort ce n'est pas le néant

Dixit : Je pense que c'est possible que l'église; en s'appropriant la Bible, a pu la modifier.
Dieu a inspiré la Bible; mais c'est bien des hommes qui l'ont écrite

Pouvez-vous accepter l'idée que l'on puisse ne pas penser comme vous ?
Croire en quelque chose pourquoi pas, mais condamner celui qui ose mettre en doute LE texte , nous voilà revenue a l'inquisition espagnole.
Et d'abord quel texte, des oui dire colporté de proche en proche.
Un dieu aurait livré sa parole à son fils (qui est a la fois un homme et dieu lui-même et le saint esprit et en même temps pas tout à fait) qui l'aurait dit a ses apôtres, qui l'auraient répandu oralement jusqu'à ce que d'autres l'aient transcrite dans des langues et dans des termes diverses et variés jusqu'à ce que des évêques véreux s'emparent de ces différents textes, les trafiquent, en choisissent habilement quatre et fassent disparaître les autres.
Au passage, on invente un vilain juif qui aurait trahi le christ de manière à faire du christianisme une religion originale et pas un chiisme du judaïsme.

Le doigt levé et menaçant vous assénez doctement vos petites certitudes et jetez l'opprobre
Sur le mécréant qui ose simplement se poser des questions en vous appuyant sur un tissu de mensonges machiavéliquement élaboré voilà vingt siècles.

Alors oui, Lucius a certainement raison de se poser des questions. C'est son droit et même son devoir d'homme libre qui a la chance de vivre dans une république laïc.

Quand bien même il me contredirait, Je le défendrais quand même.




Ma mission est de tuer le temps et la sienne de me tuer à son tour. On est à l'aise entre assassins". Cioran


 Cloenri a écrit [28/10/2009 - 11h05 ]  
Cloenri

Salut Sotaro,

Réponds-moi : Crois-tu qu'il puisse exister des faux billets de 125 euros ?…
Pourquoi ?

Et encore : Crois-tu que les imitations SUIVENT TOUJOURS le véritable, oui ou non ?...

Si donc il n'existe toujours que des imitations de ce qui est vrai, pourquoi en serait-il autrement avec par exemple ta et notre capacité de réflexion, d'analyse, nos désirs cognitifs de démonstration, de cohérence, de construction ?...

> Notre capacité intellectuelle (cognitive, participative du réel > de notre psyché) est en elle-même une (des) preuve(s) qu'il y a A L'ORIGINE une pareille capacité (dimension) d'intelligence et de sagesse et de création. Qu'est-ce qui peut contredire cela ?

Et bien sûr, comme il y a souvent différences entre original et contrefaçons, combien ici il y a un monde entre nos capacités et l'Intelligence Créatrice et nous, combien elle ne peut être que plus élaborée, perspicace, puissante, intéressante même, captivante à approcher la réalité et la Pensée du Créateur !...

Veux-tu ouvrir tes yeux sur tout, Sotaro ? au lieu de réagir comme un rebelle qui a tellement peur qu'on lui mette des dogmes sur le dos ! Un cheval dompté est d'une autre valeur qu'un cheval sauvage !
Et le cheval sauvage n'est-il pas, lui aussi, DETERMINE !?...

> Regarde tes dogmes ! Regarde tes fondements de foi ! Cela dit parce que même le pire des athées ne peut être QUE FONDER sur DES CROYANCES, des A PRIORI de savoir, de valeur, d'approche du réel, d'interprétations...
Qu'as-tu que tu n'aies reçu ?! Réfléchis à cette question BIBLIQUE. (N'est-elle pas bonne, je veux dire pour quelqu'un qui veut avancer dans la connaissance et la vérité de ce qui est ?)

Qu'as-tu vérifié par toi-même de ce que tu crois ? C'est si subtile que tu ne perçois même pas que tu vis en croyant de la même façon que les croyants ! > à des choses POSEES, à quoi tu ne fais qu'adhérer, QUI TOUTES T'ONT PRECEDE ?...
...Juste qu'il y a des croyants matérialistes, des croyants religieux, et encore des croyants spirituels...

C'est dommage pour nos ego, mais personne ne peut dire que SA pensée est ORIGINELLE, ne dépend de RIEN avant nous ! > On n'est pas Dieu !...

Donc, il y a toujours PLUSIEURS erreurs ou mensonges pour UNE SEULE vérité, qui forcément les précède, en devient le modèle et l'origine.
Ne vaut-il pas mieux la peine de TRAVAILLER = CHERCHER, avec intégrité ce qui est, plutôt que de se contenter d'emprunter à (et de suivre)... des faussaires ?

Et je t'assure que s'il y a en toi une part qui perçoit que je te dis là une (belle) vérité, et que tu commences à t'interroger VRAIMENT sur le Réel, ce qui se voit et ce qui ne se voit pas, le Créateur même qui est à l'origine de tout - qui se tient juste de l'autre côté (d'ici-bas), ne tardera pas à se mettre lui-même en mouvement vers toi, à faire percevoir d'une manière ou d'une autre…




Avec Jésus, la vie devient un show au coeur !


 mamoune88 a écrit [30/11/2009 - 14h53 ]  
mamoune88

qu'il est donc difficile de voir et de comprendre ce qui ce trouve devant nos yeux.

apparemment, nous avons tous eu entre nos mains la parole de Dieu...
cependant, peu la comprenne.

la Bible quand elle est lue avec des yeux d'enfant...
on parvient à la découvrer avec une nouvelle luminosité. Grâce à l'Esprit de Dieu lui-même. Demandez-lui son aide.

prenez le temps de la lire simplement, avec du discernement si vous le voulez, mais sachez que la parole ne revient jamais sans avoir fait son oeuvre dans nos coeurs.
Dieu nous parle tantôt d'une façon, tantôt d'une autre. Car Dieu est bon.

Il a envoyé son propre fils sur la terre... Imaginez-vous envoyer son propre enfant dans les griffes des loups (les hommes) est le laisser prendre nos fautes à quiconque le souhaite. C'est une magnifique preuve d'amour pour chaque homme sur cette horrible terre désoeuvrée !
Jésus est la porte, personne ne vient au Père que par LUI !

QUE DIEU VOUS BENISSENT TOUS !




 sotaro a écrit [01/12/2009 - 00h36 ]  
sotaro

Je ne méprise pas les croyants, je ne les trouve ni ridicules ni pitoyables, mais je désespère qu'ils péfèrent les fictions apaisantes des enfants aux certitudes cruelles des adultes. Plutôt la foi qui apaise que la raison qui soucie - même au prix d'un perpétuel infantilisme mental :Voilà une operation de passe-passe métaphysique à un coût monstrueux!
lorsque j'assiste à l'évidence d'une aliénation, je ressens une compassion pour l'abusé doublée d'une violente colère contre ceux qui le trompent avec constance.




Ma mission est de tuer le temps et la sienne de me tuer à son tour. On est à l'aise entre assassins". Cioran


 mamoune88 a écrit [01/12/2009 - 09h03 ]  
mamoune88

C'est bien, car il ne faut pas mépriser les croyants, pas plus que les incroyants...

En ce qui me concerne, je désespère en voyant les coeurs se tourner vers des fables plutôt que vers la vérité.

Car, sans aucune prétention, quand on est croyant et fier de l'être, on ne "s'apaise" pas en regardant la vie publique que nos dirigeants ! On ne se cache pas le visage dans le sable ! Bien au contraire, on sait ce qui arrivera dans un avenir proche, car on est averti. On ne vit pas comme des personnes infantilisées, on connaît l'avenir. Nuance !

Et une personne avertie en vaut 2...

Avec LUI on ne risque rien. On est dans sa main. On se laisse conduire dans la prière et on reçoit SA paix !On ressent paix venir d'en haut.
On ne s'agite plus comme des sémaphores !

Un croyant vit sur la terre, dans sa chair, avec toutes les turbulences du monde.
Celles qu'on lui impose aujourd'hui et celles qui vont arriver demain sûrement.
Cela n'a rien a voir avec une quelconque prémonition...

Pour ma part, personne ne me trompe, personne ne me dupe, j'entends par là, aucun homme !

Je crois en mon Sauveur et je ne vis que pour mon Sauveur. Lui seul a eu le pouvoir de me tirer d'un très mauvais pas... Je garde mes erreurs pour moi mais je peux vous assurer que j'étais devant un mur de misères !
Personne ne pouvait me pardonner pour ce que j'avais fait. Personne ! Sauf LUI, Jésus mon sauveur.

Pour en revenir au titre, aucun passage de l'Evangile n'est caché afin que tous, individuellement, puissions Le rencontrer. Chacun à son rythme.

Même le plus inintelligent, le plus obtus des hommes, peut comprendre que les paroles qu'il est en train de lire ont été écrites pour lui aussi. Dieu parle de différentes manières.
Un texte, lu une première fois est compris avec son sens premier, ce même texte relu quelque temps plus tard est compris avec un bémol qu’on n’avait pas compris la première fois... c'est pour cela qu'on peut dire que la Parole de Dieu est vivante et vrai ! Elle nous fait toujours avancer sans se décourager.

Autre point :

un homme, une femme vit avec la pensée qu’ils vont mourir un jour.

Un incroyant a tendance à avoir peur de la mort, peur de l’inconnu… Il s’accroche désespérément à la vie… Il a raison, car il ne s'imagine même pas dans quel effroyable endroit il se dirigera après sa mort !

Il est perdu !

Tout comme certains croyants qui butinent d’une église à une autre, un jour avec, un jour sans…
se disant Dieu est bon, il me pardonnera !
Grossière erreur !
Bien sûr Dieu est bon, mais on ne se moque pas de Dieu ! jamais !

Un vrai croyant sait où il va, il n’a pas peur de la mort.
Il revendique : "je n'ai pas honte de l'Evangile : c'est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit..."
Il n’a pas peur de la mort, car pour lui la mort est préférable à la vie. "Un jour nos yeux le verront…"
La fidélité est la meilleure des preuves pour lui dire qu’on l’aime de tout notre coeur. Le bonheur de LUI apporter des louanges qui montent vers LUI comme une agréable odeur.

Je n’ai pas toujours été croyante, pratiquante, je papillonnais, je plaisantais mais je ne me moquais jamais. J’ai toujours eu une crainte respectueuse de Dieu.

Puissiez-vous comprendre !
La bataille avec l'adversaire est rude !
Soyez bénis.





 lucius a écrit [01/12/2009 - 10h51 ]  
lucius

Est-ce que ton dieu a déjà répondu aux prières des malheureux dans les camps de concentrations,
sous les bombes,
durant les famines,les épidémies,
est-il déjà venu au secours des indigents,des sdf qui meurts de froid dans la rue,
a t'il enfin puni les escrocs,les menteurs,les violeurs...

Juste dans tes reves,ou tu penses qu'il y a un paradis et un enfer.




Gare au gorille !


 cyrildphotos a écrit [01/12/2009 - 11h01 ]  
cyrildphotos

Personne ne connaît l'avenir.
Et le passé retourne aux brumes de nos mémoires...
Seul le présent et son impermanence forment mon existence.
Tout ce qui permet de vivre cela de manière pleine et profonde est digne d'intérêt; et je ne considère aucunement ce qui dans les religions en repousserait des éléments de compréhension.

Parler au nom de Dieu est vanité !
Pour moi Jésus était un homme comme les autres; appartenant cependant plus à la vérité que ceux qui affirment en détenir une part.

(rien de nouveau sous la lumière des étoiles... cf les paroles de l'Écclésiaste)




La nature de l'esprit est profonde pour notre conscience, et vaste par nature.


 mamoune88 a écrit [01/12/2009 - 12h08 ]  
mamoune88

L'Ecclésiaste s'est efforcé de trouver des paroles agréables; écrit avec droiture... Les paroles des sages sont comme des aiguillons, elles sont comme des clous plantés, données par un seul maître !!!

Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que nous soyons tentés au delà de nos forces; mais avec la tentation (la difficulté) il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que nous puissions la supporter.

Dieu ne tente jamais personne, c'est l'adversaire qui tente, ne vous trompez pas de cible ! mais Dieu permet parfois les difficultés afin justement de nous poser les bonnes questions. Il nous façonne, comme le ferai le potier avec l'argile sous ses mains, et vous n'y échappez pas !

Parfois, il faut attendre la veille de mourir pour enfin comprendre ce qu'IL avait voulu nous dire à telle période de note vie. De toute façon il se révélera à vous, il faut simplement attendre...

Celui qui refuse cette éventualité rendra compte à Dieu pour lui-même. (les escrocs, les violeurs, menteurs....)

Moi je suis du côté du plus fort ! Je ne risque rien.
Mon coeur ne m'appartient plus, c'est Christ qui vit en moi. Je suis appelée "son enfant"
Quelle grâce infinie !
Tout ce qu'on peut ajouter, c'est encore là une vanité et la poursuite du vent.

Certains lisent le journal chaque matin pour avoir les infos de la veille,
quand on lit la Bible, on remarque les problèmes à venir avec un temps d'avance...avant le journal !
tout y est écrit noir sur blanc, pour celui qui se donne la peine de la lire humblement.
Je n'ai jamais parlé à la place de Dieu ! loin de moi cette idée !

Matthieu 18.10 Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits;




 sotaro a écrit [01/12/2009 - 13h12 ]  
sotaro

Merci Lucius. Tu me l'enlèves de la bouche .
comme dit W.Allen:"Si Dieu existe j'espère qu'il a une bonne excuse."




Ma mission est de tuer le temps et la sienne de me tuer à son tour. On est à l'aise entre assassins". Cioran


 lucius a écrit [01/12/2009 - 13h16 ]  
lucius

:-D

un mot d'excuse de ses parents meme!




Gare au gorille !


 poètogrankeur a écrit [04/12/2009 - 00h59 ]  
poètogrankeur

J'ai lu tous vos commentaires et je dois dire que pour la plupart d'entre eux vous êtes complètement dans l'erreur. Je vais prier pour vous. L'orgueil j'ai connu et je tiens à vous dire : A ma conversion j'ai dégusté ! Ce que j'ai vécu et subi je ne le souhaite à personne. J'ai été littéralement terrassée tant mes fautes étaient énormes et qu'il fallait que je me fasse redresser le dos. Alors, vous qui vous croyez obligés d'avoir ces attitudes si offensantes, sachez simplement que nul n'échappera au jugement de Dieu qui est le seul jugement véritablement juste. Que soit béni l'Esprit Saint qui est en vous.




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 mamoune88 a écrit [04/12/2009 - 11h44 ]  
mamoune88

Bonjour, Poète..

Merci pour avoir pris le temps de me lire. Voilà au moins une réponse soulevant de l'intérêt.

Nul n'est parfait ! ça je dois dire que vous avez tout à fait raison à ce sujet.
Par contre, j'aimerais connaitre mes erreurs. Cela aurait au moins pour bénéfice de me faire grandir davantage.

vous dites :
"nul n'échappera au jugement de Dieu" ?
mais il ne faut pas oublier "NOTRE AVOCAT" auprès du Père (c'est Jésus) si toutefois nous lui avons donné notre coeur et notre vie.
1 Jean 2.1
Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste.

2 Pierre 2.9
le Seigneur sait délivrer de l'épreuve les hommes pieux, et réserver les injustes pour êtres punis au jour du jugement,
Jacques 2.13
car le jugement est sans miséricorde pour qui n'a pas fait miséricorde. La miséricorde triomphe du jugement.
Matthieu 25.31 à 34
31 Lorsque le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s'assiéra sur le trône de sa gloire.
32 Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d'avec les autres, comme le berger sépare les brebis d'avec les boucs;
33 et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.
34 Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.

A bientôt.




 cyrildphotos a écrit [04/12/2009 - 12h20 ]  
cyrildphotos

@ poètogrankeur
Vous vous êtes converti, et fait redresser le dos; par une religion, des religieux, des textes, des hommes ou femmes qui détiennent la vérité, qui ont conscience ou connaissance du jugement de Dieu ?
Pour ma part je n'ai connaissance du divin que par le filtre de ma conscience, de mon intuition, de mon ressenti, et de mes croyances aussi imperfectibles qu'elles le soient. L'enfer est souvent celui de ma conscience fasse aux échecs, fasse aux 'autres'. Oui l'orgueil est un vilain défaut, tout comme être égoïste, égocentrique, ou narcissique; et je n'ai pas besoin d'une religion pour comprendre que cela fait souffrir mon entourage et moi-même. Je trouve de la spiritualité dans les religions, dans les arts, et dans certains pas de mon chemin de vie. Cependant j'essaye de rester humble, et à aucun moment je pense être du 'bon' côté; que cela soit par mes croyances ou mes convictions; j'essaye que la compréhension soit au c%u0153ur de ce que j'exprime, et cette compréhension je la sais toute relative au point de vue que la vie forge à mes yeux. J'estime qu'un regard égal et non indifférent, dans un état d'esprit paisible, et cela demande beaucoup d'intelligence à l'heure actuelle, est une nécessité pour avoir une vision plus juste mais jamais parfaite. L'orgueil peut tout aussi bien être de se croire appartenant à une vérité plus haute que les autres, ce qui je le crains, transparaît dans votre texte...




La nature de l'esprit est profonde pour notre conscience, et vaste par nature.


 Cloenri a écrit [06/12/2009 - 17h53 ]  
Cloenri

Bonjour à tous

S'il y a des vérités mathématiques (valeur de pi, règles, tables, théorèmes…), des vérités physiques (lois d'attraction ou de répulsion, des mouvements terrestres ou célestes…), des vérités concernant le vivant physiologique (corps de chair) et même psychologique (principe d'action ou de réaction de l'âme) et encore des vérités dans ce qu'on pense ou dit… il devrait finir par nous apparaître EVIDENT qu'il y a VERITES PARTOUT, dans tous les domaines et à tout les niveaux !
…Tout comme on est amenés (en grandissant) à découvrir que le mensonge aussi existe, et que pour (= à la place de, en contradiction ou opposition d') UNE VERITE peut se dire ou se penser ou se croire PLUSIEURS MENSONGES.

Cela poser, concernant Dieu, ce devrait être une évidence qu'il ne peut en être autrement.
On est obligé d'employer LE CONDITIONNEL (devrait), car si des centaines de lois sont là depuis bien avant nous pour régir l'ordre et les relations des choses, si elles sont présentes en elles-mêmes et agissantes (= rendues visibles par leurs effets) :

1- On n'est quand même PAS OBLIGES de connaître et/ou de croire en leur existence,

2- Plus encore, l'organisation animée qui est devant nos yeux montre que l'on peut facilement être trompé par le premier regard, par l'apparent : l'énorme soleil est là AU CŒUR MÊME de notre système pour nous éclairer, physiquement, mais aussi intellectuellement = POUR nous CRIER :

a) ce risque de pouvoir être trompé par nos impressions immédiates, par une adhésion aux choses sans réflexion, sans jugement, sans mise en route de nos capacités typiquement humaines = responsables !

b) que nous devons CHERCHER pour trouver, chercher pour savoir = chercher pour améliorer notre compréhension de base et par là une meilleure intégration humaine à notre univers, une meilleure emprise et action sur les choses, un relation plus élaboré, mieux compris, etc… en vue, a priori, d'un mieux-vivre personnel et collectif. (finalité qui n'est MEME PAS une évidence pour tout le monde).

C'est dire que par notre naissance on est inscrit dans un cadre à la fois fixé et souple, base et tremplin… que nous découvrons selon un processus qui s'opère PAR DEFAUT = acquisitions (dès le départ et longtemps dans la suite) indépendamment d'une capacité personnelle à juger de ce qui nous vient, nous intègre, globalement nous détermine !

Et ainsi on devient - QUANT AU FOND de nos déterminations et choix principaux ultérieurs – UNIQUEMENT :
1- un ado ou adulte croyant > parce qu'instruit selon des termes de religion…
2- ou un ado ou adulte sans croyance – surnaturelle > parce qu'inscrit sans - ou contre – toute forme de religion.

Mais LA VERITE VRAIE est que derrière ce qu'on peut penser ou croire, il y a LA REALITE de CE QUI EST.

Ce qui facile aujourd'hui l'écriture de ce qu'on a à trouver ici, est que science et croyance sont (depuis un demi-siècle) D'ACCORD pour dire qu'il y a eu UN COMMENCEMENT à notre univers, donc UN FAIT DECLENCHANT.

Dès lors l'équation concernant cet aspect ou dimension A LAQUELLE NOUS SOMMES – en tant qu'êtres de raison – CONFRONTES, se présente à nous ainsi : Dieu ou Hasard ? Hasard ou Dieu ?
Comment peut-on mieux poser la chose ? > si quelqu'un a une meilleure formulation logique…
Pour moi c'est de l'ordre du soleil et de la terre :

1- parce qu'il y a ce qu'on voit > c'est le soleil qui tourne ;

et 2- parce que quelqu'un a découvert que LA VERITE était inverse.
Par une adhésion massive (en tant qu'enfant généralement) à la découverte faite par Galilée, on sait PAR DEFAUT = on croit sans même ni le mettre en doute ni le vérifier, qu'il en est ainsi.
C'est une croyance > l'exercice d'un principe général inhérent à notre nature qu'on appelle – que cela nous plaise ou pas - foi ou croyance. (principe qui s'applique – qu'on applique – à plein de choses et actions).

Avec le domaine ici débattu, ON NE VEUT PAS, généralement, admettre une chose ou une autre (Hasard ou Dieu) sans vérification, expérimentation personnelle.
Plus précisément encore, on admet par chez nous facilement (= PAR DEFAUT) que Hasard et Evolution expriment le fait de ce qui est. Cela tout simplement parce qu'au départ une culture laïque instruit l'enfant dans cette perception du monde… comme les siècles avant faisait chez nous une culture chrétienne (…comme fait ailleurs une culture islamique, bouddhiste, etc…).

En tout cela il ne s'agit que de "simple croyance"…>>> tant qu'on ne bouge pas (ou que rien ne bouge...) pour revoir ces données préformées et admises.

(On peut même se faire TERRIBLEMENT défenseur d'une représentation du monde plutôt que d'une autre, sans aucune réflexion ou contact avec la réalité/consistance de ce qui est, simplement parce qu'on a adhéré de fait à une idéologie, à un programme, à un regard…) > Force de conviction n'est pas preuve de vérité !

Pour recadrer, ainsi est-il facile de devenir "évolutionniste" (comme bouddhiste...), puisque nos yeux (comme ceux de Charles Darwin) peuvent voir des diversités qui peuvent paraître des résultats de modifications successives.

Mais souvenons-nous de LA LECON DU SOLEIL ! Ce qu'on voit, ce qui paraît être, ce qu'on interprète comme… ET ce qui est, qu'on ne voit pas d'abord, qui peut se découvrir…

A suivre (> pourquoi pas à déjà prolonger soi-même…)




Avec Jésus, la vie devient un show au coeur !


 poètogrankeur a écrit [07/12/2009 - 01h05 ]  
poètogrankeur

Merci pour votre franchise, je ne dis pas que j'ai raison. Je souhaitais seulement, si tel est le cas, épargner aux autres ce que j'ai ressenti le 14 août 2008. Je ne pense pas détenir la vérité, j'avance pas à pas depuis ma conversion sur le chemin de la foi. Il se peut que j'ai de l'orgueil. Je n'en sais rien mais là encore merci sincèrement de me le rappeler. Je ne suis qu'un petit maillon de la chaîne qui demande chaque jour au seigneur d'être "semeuse d'espérance". Je m'engage définitivement à suivre le christ ce mardi qui vient au sein d'une communauté et je ne peux me permettre de commettre de terribles erreurs telles que l'orgueil, la colère, le mensonge et tous les autres péchés capitaux. Alors s'il vous plaît, n'hésitez pas à me rappeler à l'ordre si tel est le cas. Mon voeu le plus cher est la grâce de la sainteté. En espérant pouvoir vous servir humblement, je vous souhaite tout ce qu'il y a de meilleur pour vous-mêmes et les vôtres.




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 poètogrankeur a écrit [07/12/2009 - 01h25 ]  
poètogrankeur

mamoune88, cyrildphotos, Ce que j'ai dit ne s'adressait sûrement pas à vous. Ce que vous dites l'un et l'autre est très beau et très juste à mon humble avis. Je peux même vous dire que tous les deux vous relevez le dialogue à un niveau très élevé. J'aimerais qu'il en soit de même pour tous les intervenants. Mais je préfère laisser libre les autres de leurs propos qui n'engagent qu'eux-mêmes. Le sujet est à mes yeux si intéressant et si important que je trouve dommage que ce dialogue ait pris une telle tournure. Franchise ne signifie pas propos haineux ! Je ne souhaite qu'une chose : Que la dialogue soit à la hauteur du sujet. Fraternellement. Poètogrankeur




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 poètogrankeur a écrit [07/12/2009 - 01h46 ]  
poètogrankeur

Je viens de me rendre compte que je n'ai pas répondu à la question posée. Je ne pense pas qu'il y ait des passages des évangiles qui nous soient cachés. Je pense que le seigneur fait ce qu'on appelle "l'empreinte paysage". Je pense que nous ne pouvons tout découvrir en même temps. N'est-il pas indispensable que les choses nous soient révélées petit à petit dans le but d'acquérir la patience, l'humilité, la sérénité, la sagesse enseignées par les saintes écritures ? Et n'est-ce pas une manière parmi tant d'autres de grandir dans la foi ? Le Seigneur n'attend-t-il pas de nous que nous soyons irréprochables pour que nous puissions marcher à ses côtés quand il reviendra triomphant dans la gloire ?




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 cyrildphotos a écrit [07/12/2009 - 09h28 ]  
cyrildphotos

Bonjour,
Mes yeux voient la création, et j'estime être pour une part créature, pour une autre part créateur; et à cette image je pense aussi qu'il y a un créateur. De ce point de vue je crois que Dieu est l'esprit dont l'univers est le corps... Ensuite savoir qui de l'oeuf ou de la poule n'est pas certain; tout comme connaître cette réalité qui serait derrière ce que nous voyons.
Cloenri, vous parlez du soleil; la lumière physique serait peut-être le stade primordial/ultime de la matière, les photons ayant une masse infiniment petite. La lumière spirituelle pourrait être une autre dimension de cette énergie primordiale, sans masse, délivrée du temps et de l'espace, appartenant à cette loi universelle de l'amour, et incarnée en toute chose; qui porterait la matière vers sa source (le créateur?) comme les nuages l'eau, au travers de la vie...
Je développe cette idée d'un point de vue "évolutionniste" ici : http://www.floue.net/index.php?post/2009/11/26/evolution




La nature de l'esprit est profonde pour notre conscience, et vaste par nature.


 poètogrankeur a écrit [07/12/2009 - 12h02 ]  
poètogrankeur

Bonjour, Pour ce qui en est de l'église il me semble que nous sommes chacun un des membres du corps du christ et donc que le christ est le corps tout entier. Il est parfait ; nous ne le sommes pas. Personnellement, je lui demande chaque jour d'être un phare aux yeux du monde. Quand au fait que je le sois, je sais que non car cela sigifierait que je suis soit une sainte, soit une prétentieuse. Alors, je vous redemande d'être mon miroir, c'est-à-dire tout en franchise même si la vérité n'est pas facile à entendre. Je demanderai au seigneur qu'il ouvre les oreilles, les yeux et la porte de mon coeur. Je n'y arrive pas encore assez. Eh ! Oui, la perfection n'est pas dans ce monde ! Et j'essaye de m'en accommoder. Que la grâce de dieu soit avec vous !




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 mamoune88 a écrit [07/12/2009 - 13h35 ]  
mamoune88

Poète, avec tout mon respect.

Vous dites : "Je m'engage définitivement à suivre le christ ce mardi qui vient au sein d'une communauté et je ne peux me permettre de commettre de terribles erreurs..."

Puis-je vous demander dans quelle communauté vous vous engagez ?
Prenez-vous un baptême ?
Si vous le désirez, je peux prier pour vous afin de vous accompagner dans cette démarche hyper importante.

Vous dites également : "Je pense que nous ne pouvons tout découvrir en même temps. N'est-il pas indispensable que les choses nous soient révélées petit à petit..."

Pour info, une maman donne à son bébé du lait jusqu'à ce qu'il soit assez grand pour lui donner un peu de nourriture plus épaisse. Puis quand il a grandit encore un peu, il peut manger de la nourriture solide.

Il faut un temps pour toute chose. S'engager est déjà une excellente chose.

Quand on lit sa Parole, je peux vous dire qu'il nous a déjà donné beaucoup ! Il est vrai que le Seigneur garde ses grands mystères, mais un jour, nous connaîtrons tous ses mystères quand nous serons à ses côtés. Quel bonheur !

Aujourd'hui, nous qui ne sommes pas parfaites, nous ne pouvons qu'échanger les choses qu'il nous a laissées et vivre et s'approcher le plus près possible de la perfection de Christ. Rude programme !
Cependant avec toute notre bonne volonté, nous en sommes encore bien loin ... malgré tout on avance, chacun à son rythme.

Que Dieu vous bénisse dans vos entreprises Poète.




 Cloenri a écrit [07/12/2009 - 13h46 ]  
Cloenri

2
Je continue le post précédent pour celui/celle (Lucius !...) qui veut ou voudrait trouver, toucher ou être touché/e par l'Eternel > pour le moment on peut l'appeler comme cela…

La Bible dit que c'est ceux qui "reçoivent l'amour de la vérité" qui peuvent savoir et croire et savoir > au point d'être sauvés.
Aucun esprit cartésien, fut-il hostile à tout ce qui est religieux, ne doit pouvoir contredire cette base : que nos recherches ont besoin d'un positionnement personnel objectif, ici appelé "amour de la vérité", pour aboutir > pour notre bonheur.

Un être LIBRE de la sorte, doit pouvoir poser, concernant l'invisible et origine suprêmes, qu'il n'y a qu'il n'existe au monde que 2 seules et uniques propositions : Dieu ou Hasard Créateur.

Un moment on doit donc comprendre que ce n'est pas en s'opposant de façon partisane, même jusqu'à tuer l'autre - comme ça s'est fait des 2 côtés (matérialiste athée comme religion) -, qu'on va sortir de l'incertitude et échapper au dilemme avant que nous atteigne l'heure de la mort (elle certaine bien qu'inconnue).

Voilà donc comment je vois les choses… pour quelqu'un qui réellement cherche et VEUT savoir… et même s'il ne veut pas ENCORE savoir (parce qu'on en est parfois là aussi !) :
1- Concernant le Hasard, il me semble difficile de l'interroger.
C'est donc la voie la plus aride, pour chercher en définitive à établir quoi ? notre néant !
… sans encore être certain que cela sera vrai > ce qui ne se vérifia qu'après la mort physique :
a) sans qu'on ne sache jamais si on avait raison ou tort (d'avoir refuser de croire ou de chercher Dieu), puisqu'on ne sera plus rien ;
ou b) en découvrant qu'on s'est effectivement complètement planté, en découvrant tout ce qu'il y a de réel de l'autre côté de la porte !

Mais bon, à partir de là, on peut vouloir continuer à explorer ! C'est à mon avis l'image de quelqu'un qui veut atteindre un sommet en se frayant des passages au fur et à mesure des obstacles rencontrés, sans cap, sans réelle orientation puisque là TOUT, absolument tout peut ou doit être pris en considération pour étayer le Postulat de départ Hasard et nécessités.
Cheminement où toutes découvertes ou supputations intermédiaires arrêtent ou retardent, dissipent, fatiguent… font perdre aussi de vue L'OBJECTIF FINAL… > qui est, de toute façon au minimum, NOTRE propre mort (physiologique) !
> la réalité qui est POINT CULMINANT d'ici-bas plus certain que tout autre chose !...

Voyons donc maintenant le second moyen de parvenir à la fin (que MANIFESTE la mort physique, sans que ce soit uniquement que cela).
Ici on part en se disant que peut-être, que quand même, il y a un possible que le sommet puisse bien être Dieu !
L'image devient (est) un cheminement aux contours plus resserrés, une focalisation que nécessite l'importance du sujet… et de ses conséquences : de la vision d'un néant de moi-même à laquelle conduit l'évolutionnisme athée, on peut, peut-être, passer à la découverte d'une infinité de vie ! Le "peut-être" ne devrait-il pas être déjà suffisant pour nous amorcer ?!

Si on est parvenu jusque là, c'est déjà qu'on a passé un TERRIBLE cap ! Celui de notre perception de nous-même et/ou de notre pensée, qui est souvent semblable à l'arbre qui cache toute une forêt. Ca peut être intéressant de le remarquer, pour bien ou mieux s'en affranchir…

2- le "peut-être que" - comme au moins l'objectivité – peut, devrait donc un moment amener l'homme/la femme réfléchi/e à marcher en partant de l'autre "Postulat" : Dieu !
Ainsi orienté, on peut déjà VOIR (lire, entendre) qu'il y a TOUJOURS TROP d'informations à ce sujet pour que cela soit une simple vieillerie – passagère donc – de la pensée. Depuis Descartes et autres "lumières psychiques auto-allumées", plus d'un siècle de pression éducative laïque et d'endoctrinement idéologique athée auraient du avoir raison depuis longtemps de Dieu, s'il n'était qu'une pensée religieuse !

"TROP" d'infos relatives à un autre côté du Réel, au Divin, est à prendre dans le sens positif (plus que suffisant), mais aussi dans le sens négatif de : c'est gênant, troublant.
Plusieurs "grandes" religions et leurs divisions internes + des multitudes de mouvements "spiritualistes" ne facilitent pas la vue de la réalité vraie.
C'est un autre cap à franchir : admettre comme dit bien plus haut, que dans ce domaine comme dans les autres, il y a ce qui est vrai et ce qui est faux, ce qui paraît et ce qui est, la poudre aux yeux comme la révélation.
Cela signifie qu'on arrive là à un point où se trouvent proposés 2 moyens d'accès pour savoir/trouver :
a) Les élaborations humaines qui nous ont précédées, tentatives ou spéculations pour un relationnel apaisé avec L'autre côté : Dieu ou dieux, au-delà…
Toutes choses venues de la prise de conscience qu'il se passe sur terre des choses étranges, surnaturelles, des effets dominants qui ne semblent pas trouver directement leur source dans le visible. Et cela sera toujours, puisqu'on voit que parvenus au point de sonder l'univers jusqu'à ses limites extrêmes (dans la plus vaste étendue et à l'intérieur du plus petit), l'homme se trouve avec plus de questions que de réponses, reste avec des difficultés existentielles ou quotidiennes toujours (voire de plus en plus) insurmontables.
b) Il reste la possibilité du Révélé : où c'est L'autre côté qui franchit la ligne de démarcation, venant à nous au point où le mystère se résout, faisant jaillir au cour de notre finitude cette certitude : Dieu existe ! J'en suis témoin, je l'ai expérimenté !

La chose n'est pas encore aussi facilement réglée quand on arrive à admettre que c'est une réalité vraie, que des milliers de personnes témoignent de révélations, de contact avec L'autre côté – ou un autre côté -, une autre réalité ou dimension.
Parce que L'autre côté n'est pas aussi homogène qu'il pourrait être (ou qu'on penserait ou aimerait qu'il soit) ! Cela est beaucoup dit, affirmé un peu partout, et la réalité montre en effet qu'il y a des hiatus, des incohérences au point où des révélations qui tiennent bien du surnaturel se contredisent et ne peuvent être prises pour découlant d'une même source.

Et ainsi on continue, le point où on est parvenu ECLAIRANT particulièrement la difficulté d'un grand nombre > Dans la sphère du Divin, il y a "deux faces", contradiction… ce qu'on nous dit être Dieu d'un côté et Satan de l'autre.
Dès lors cette hypothèque peut s'avérer une grande vérité, qui permet d'aller plus loin en posant que Dieu peut être BON, et que le mal vient de cette créature aux pouvoirs importants encore dans le ciel (de L'autre côté) et sur la terre.

Et si on veut faire cette quête de cette façon à la fois logique, raisonnable, quasi-scientifique, il faut continuer, en regardant parmi les propositions disponibles, ce qui se trouve le plus juste = le plus explicatif de ce qui nous apparaît.

Le fait d'accepter qu'il y ait du Révélé de Dieu – même s'il y en a d'une autre source – est une puissante clé pour trouver… jusqu'à une révélation toute personnelle de Lui.
Notre part est de chercher à faire ce chemin, selon qu'il est écrit quelque part que "la gloire de Dieu est de cacher les choses, celle des rois (certains parmi les hommes) est de les sonder", et encore "Cherchez-moi et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur."

Ainsi on trouve parmi ce qui circule dans le monde ce qu'il est JUSTE de croire > ce qui se confirme de lui-même, Dieu attestant à notre être intérieur qui il est, LEQUEL il est, les écrits (religions ou autres) n'ayant de fin - dans sa pensée - que de nous amener à Lui (= à une relation vivante, d'esprit à Esprit)...


Dieu fait donc comme on organise des jeux de piste pour nos enfants, pour la joie de leurs découvertes (il y a aussi la joie de les concevoir…).
Juste qu'avec Dieu le trésor à atteindre c'est Lui ! Et le prix obtenue c'est de pouvoir vivre éternellement avec Lui.

Un autre indice - important : Si vous acceptez la possibilité du Révélé, vous pouvez prendre un super-raccourci quand vous calez en toute bonne foi > Demandez-lui qu'il vienne à votre rencontre, qu'il fasse le joint que vous ne parvenez pas à finaliser ! Pour moi qui marche quotidiennement avec Lui depuis pas mal de temps, il est évident qu'il répond à qui le cherche, qu'il montre la voie aux humbles (alors qu'il résiste aux orgueilleux).

Bien cordialement dispo




Avec Jésus, la vie devient un show au coeur !


 lucius a écrit [07/12/2009 - 14h02 ]  
lucius

"qui veut ou voudrait trouver, toucher ou être touché/e par l'Eternel > pour le moment on peut l'appeler comme cela… "

Moi je ne veux rien de tout cela...

Je suis juste étonné de l'inculture de beaucoup de chrétiens envers leur propre religion,
voilà pourquoi j'ai lancé le débat.




Gare au gorille !


Réponses 1 à sur 198
 Première page ⋅ Page précédente ⋅ 1  2  3  4 ⋅ Page suivante ⋅ Dernière page  

Répondre à lucius






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

Cette question est actuellement close.
Vous ne pouvez pas y répondre.

Nous vous suggérons de consulter les questions et articles si vous recherchez toujours une réponse à votre question.










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.