Un agriculteur Français ose attaquer Monsanto pour intoxication par le Lasso, aura t-il gain de cause ?



dwll
Cette question a été posée par dwll, le 13/12/2011 à à 09h01.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Chimie.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 dwll a écrit [13/12/2011 - 09h01 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
dwll

Un céréalier Français, après avoir inhalé les vapeurs de Lasso, qui lui ont causé des soucis de santé, a osé attaquer le géant de l'agrochimie Monsanto, cet homme a des traces de monochlorobenzène et d’anachlore, dans le sang. Le Lasso avait été interdit au Canada, en Angleterre et en Belgique en 1980, mais en France en 2007, on se demande pourquoi !.Pensez-vous que ce monsieur obtiendra gain de cause contre Monsanto ?




 malyan a écrit [13/12/2011 - 11h09 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
malyan

J'espère que cet agriculteur Français gagnera son procès contre ce géant mondial, qu'est Monsanto. Ce trust mondial, est cependant bardé d'avocats pour se défendre dans tous les pays. Monsanto par la plupart de ses produits vendus, est en train de bousiller les terres, les gens, la faune, la flore et continue à pouvoir vendre. Faire de l'argent, Monsanto sait le faire et peu d'états au monde, empêchent Monsanto de vendre ses produits. D'autres part, on peut aussi se demander pourquoi les agriculteurs Français utilisent encore les produits de Monsanto, pourquoi ne pas arrêter et revenir à l'agriculture comme le faisait les agriculteurs d'antan, quand Monsanto n'existait pas. La rentabilité est partout....




 papiguy a écrit [13/12/2011 - 12h30 ]  
papiguy

Un lien intéressant

http://www.combat-monsanto.org/spip.php?rubrique14

Quelques extraits significatifs des pratiques de la firme:

"1989 Margaret Miller, ancienne chercheuse pour Monsanto, rentre à la FDA." (*)

"1991 M. Taylor, ancien avocat de Monsanto, devient Numéro 2 de la FDA"

"1996, la firme de Saint-Louis contribue généreusement à la campagne pour la réélection du président Clinton, lequel rendra hommage à Monsanto dans son discours sur l%u2019état de l%u2019Union, le 4 février 1997."

(*) FDA : Food and Drugs Administration, équivalent de l'Agence de Sécurité Sanitaire Française




 cochise_fr a écrit [13/12/2011 - 16h56 ]  
cochise_fr

Bonjour,
En matière de santé, l'apport de preuves irréfutables est très difficile à apporter. Ce sera très difficile à cet agriculteur de prouver que c'est précisément ce produit qui l'a rendu malade. En effet, ce monsieur est surement malade, mais ce produit a peut être participer à sa maladie (peut être seulement) avec d'autres causes.... ce qui permet de dire que ce n'est peut être pas le cas.

Si Monsanto est condamné, ce ne sera qu'à la marge, sur par exemple des non informations de la toxicité du produit ou la non information des précautions à prendre pour son usage.

J'habite une zone de vignobles. Dès qu'il a plu, les tracteurs passent avec les pulvérisateurs. Quand on voit le conducteur harnaché comme un cosmonaute, cela me laisse perplexe sur ce que le vent peut envoyer dans mon jardin de ces saloperies de produits. Je n'ai évidemment aucun moyen de contrôler cela. J'ai juste fait quelques photos et un petit film de quelques minutes du passage du pulvérisateur à quelques mètres de ma clôture. Ce jour là, j'en ai pris au sens propre "plein la gueule pour pas un rond" et je suis allé illico prendre une douche par précaution, sans savoir si cela a servi ou pas à quelque chose.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [13/12/2011 - 17h50 ]  
papiguy

En fait, on se trompe peut-être d'adversaire. Pourquoi le produit n'a t-il pas été interdit plus tôt en France, sachant qu'il était déjà interdit dans d'autres pays ?

Le principe de précaution aurait du s'appliquer et l'Administration française a pêché par négligence, incompétence ou a succombé à la pression amicale du fabricant connu pour sa générosité. N'oublions pas que la France est un grand pays agricole et donc un "client" à soigner....




 coeur de patate a écrit [13/12/2011 - 18h12 ]  
coeur de patate

oui il faut espérer qu'il ait gain de cause pourquoi pas ?
même si monsanto envoi un bataillon d'avocaillons ! il faut y croire !!




ciao!


 betinaweb a écrit [13/12/2011 - 22h15 ]  
betinaweb

Cet agriculteur aura du mal à se faire entendre face à Monsanto mais cela réveillera certainement quelques consciences qui se laissent endormir par le profit.Monsanto avait déjà une mauvaise réputation......

Après avoir utilisés des tonnes de produits de traitements,ils se rendent compte que leur santé en a pris un coup,certains de leurs enfants sont stériles.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 mrcballan84 a écrit [24/12/2011 - 20h45 ]  
mrcballan84

Et si on bourrait les boîtes-mail des ministères de l'agriculture & de la santé?
Et celles de Coopagri (+grosse ccop' d'Europe), de l'UNCAA/C (où j'ai bossé!!!)
et d'autres, celles que vous connaissez...
LOL




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


Répondre à dwll






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.