Mon chien court après les voitures, comment lui faire passer cette mauvaise habitude ?



la-pastourelle
Cette question a été posée par La pastourelle, le 12/10/2007 à à 16h34.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Chien.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 La pastourelle a écrit [23/10/2008 - 15h18] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
La pastourelle

"Il est surprenant qu'à un an, elle ne sache pas encore...



[ Lire la suite de la réponse écrite par La pastourelle ]



Réponses



 La pastourelle a écrit [12/10/2007 - 16h34 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
La pastourelle

C'est un chien de troupeau, et il arrête de travailler sur les brebis pour courir derrière les rares voitures qui passent. Il est comme fou, n'obéit plus à aucun ordre quand cela se produit. Il revient tout penaud quelques minutes après, en sachant qu'il a fait une bêtise. Il a bientôt 18mois, c'est un Border Colley. Je connais le site www.bordercollie-fr.net il n'y a rien sur ce problème dans la partie dressage. D'avance merci de votre aide.




La pastourelle du web-libre


 cochise_fr a écrit [12/10/2007 - 19h23 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
18 mois, ce n'est plus tout jeune pour faire son éducation, surtout s'il a pris de mauvaises habitudes comme vous le décrivez.
Vu son travail de rassembleur, il aurait fallu lui apprendre très tôt à ne pas courir après "tout ce qui bouge" autre que le bétail. Je pense que même si vous vous mettez à courir un peu vite, il va essayer de vous en empêcher soit en vous attrapant un mollet ou le bras, soit en passant volontairement devant vous pour entraver votre course, et idem pour les vélos, motos ..etc. Ce faisant, il ne fait que son travail, et il n'y a d'autre choix que de lui apprendre par l'expérience à ne pas courir après ces objets ou ces gens en déplacement rapide qui cherchent à lui échapper. Ce sera bien sur plus long que s'il avait 3 ou 4 mois, mais je suis sur qu'un peu de patience, et beaucoup d'exercices répétés sur ce sujet lui feront comprendre que ce n'est pas du bétail.
J'espère qu'il connaît le sens des mots "non" ou "c'est non" et "pas bouger", qui seront utiles à cette occasion.
Bon courage




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Edith a écrit [15/10/2007 - 16h13 ]  
Edith

sortez votre chien en laisse et quand il se prépare à courir après une voiture tirez le en lui rappelant qu'il n'a pas le droit, ainsi quand il ne sera pas en laisse faites lui le même rappel à l'ordre, et il se souviendra de cette fois ou vous l'avez tiré et grondé.




Non, rien de rien, non, je ne regrette rien...


 christie a écrit [18/05/2008 - 17h11 ]  
christie

Bonjour, avez-vous obtenu gain de cause ? j'ai un berger australien qui a maintenant 7 mois, elle court derrière les voitures depuis le début, j'ai tout essayé, le non, la dispute, la gentillesse, les gâteaux, (ceci étant ça marche, mais n'est pas systématique) je l'ai emmenée en ville avec plein de voitures, là elle ne dit plus rien ! et vous ? merci.




Francoise


 La pastourelle a écrit [19/05/2008 - 13h44 ]  
La pastourelle

Chère Christie, après quelques semaines de dressage "in situ", Bosco semblait avoir fait de gros progrès. Malheureusement au printemps, à la sortie du troupeau de la bergerie, il a repris ses mauvaises habitudes. Et ce n'est le rappel au pied, le stop, le couché, qui l'arrête dans son élan! Il semblerait qu'il faille tout reprendre à zéro...
Avec sa tête d'ange, il nous faisait oublié sa propension aux bêtises!




La pastourelle du web-libre


 christie a écrit [19/05/2008 - 14h02 ]  
christie

Merci pour votre réponse. Ma chienne ne garde pas les troupeaux, mais je n'arrive qud mm pas à lui faire stopper cette manie, je crains que ce soit dans leurs gênes...je continue d'aller à l'école du chien et espère qu'avec l'agility et le reste nous arriverons à quelques résultats positifs. Bonne continuation




Francoise


 mcharlotte_23 a écrit [16/10/2008 - 13h31 ]  
mcharlotte_23

Bonjour, J'ai aussi un berger australien, nous vivons a la ferme, et Capucine, se met en poste au bord de la route pour sauter sur la première voiture, vélo ou tracteur qui vient. Malheureusement, il y a un mois et demi, elle s'est faite renverser, après un long mois chez le vétérinaire, elle est par je ne sais quel miracle de retour parmi nous. Nous pensions qu'elle se serait calmée, elle a une patte handicapée, mais bien au contraire ! Elle a repris toutes ses facultés et recommence a courir apres les voitures. C'est un chien qui vit en liberté, nous n'aimons pas la voir attachée, mais pour l'instant c'est la seule solution que nous avons trouve, elle est toujours affaiblie par l'accident. Nous ne savons pas quoi faire, peut être aller a l'École du chien mais nous ne connaissons aucune adresse. Avez-vous quelque chose a nous conseiller ? Merci de votre aide, c'est très important pour nous, nous ne voulons pas revivre un autre accident et avoir une fois de plus peur de perdre notre adorable pupuce ! Marie




 cochise_fr a écrit [16/10/2008 - 16h41 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je vais me répéter, mais ce n'est que ... de l'éducation.... et pas de l'agility, ni des problèmes de gênes.

Le souci premier est que cette éducation est d'autant plus facile qu'elle est donnée très jeune..... ce que beaucoup trouvent inutile vu la taille du jeune chiot, pensant à tord qu'ils auront le temps, plus tard, de lui donner des cours de dressage...... C'est tout le contraire.

- Plus l'éducation est donnée jeune, plus elle est efficace
- Plus elle est donnée tard, plus elle sera difficile à inculquer, et plus il faudra de temps, de patience, et de répétitions pour que cela fonctionne...... mais cela reste toujours possible.

Le second souci est qu'un apprentissage, quel qu'il soit, jeune ou pas, demande beaucoup de temps, beaucoup d'attention et de surveillance, beaucoup de patience, et de multiples répétitions..... ce qu'une grande partie de la population n'a pas, malgré de sincères bonnes intentions, ..... le temps n'étant pas extensible. Cela suppose donc de prendre sur des sorties, sur du sommeil, sur des loisirs, sur des obligations quotidiennes, sur des relations sociales, ...etc pour se consacrer pendant ces temps à l'éducation de son chien, qui n'a rien d'un jeu divertissant, même avec un chien coopérant.

Ces généralités étant valables, en principe pour tout propriétaire de chien, du chihuahua au dogue allemand, en passant par tous les chiens dits "dangereux" (surtout à cause de leur maitre), il n'est pas toujours, voir rarement, utile d'aller pour cela dans un centre d'éducation canin. C'est à la fois cher et pas toujours probant, surtout parce que le cadre d'exécution est différent, et que pour bien faire, tout ce qui est fait au centre canin devrait être repris de nombreuses fois dès le retour chez soi dans l'environnement familier.....quand on a le temps et la volonté.....évidemment. A la limite, je considère (mais je peux me tromper, ce ne sont pas des ordres) qu'il serait plus utile de faire venir à son domicile un comportementaliste canin, plus à même de voir et de juger de la situation sur place, et d'apporter son aide et ses conseils tant pour l'éducation du chien que pour l'éducation du ou des maitres.... ce qui est souvent le plus dur à faire comprendre.

Prenons l'exemple de Mcharlotte_23: (ne m'en veuillez pas, c'est vous qui demandez)
"....Capucine, se met en poste au bord de la route...."
- Voilà déjà le problème..... elle n'a rien à faire au bord de la route, même, et surtout, comme chez moi ou chez vous, quand il n'y a pas de porte ou de clôture.
- Il est impératif en espace ouvert d'apprendre très jeune au chien les limites autorisées de ses déplacements en absence de ses maitres. Conjointement, il faut lui apprendre à se comporter dignement en présence d'autres objets ou d'autres gens, ce qui ne s'improvise pas. Certes certains chiens ont un comportement plus facile dans telle ou telle situation, apprennent plus ou moins vite, sont plus ou moins dominants, mais laisser la nature agir sans rien faire ou pas grand chose, c'est un peu comme jouer à la loterie ou à la roulette russe..... le résultat est grandement hasardeux.... et parfois, on a de la chance.... seulement parfois, je dirais rarement.

- Conjointement également, le jeune chien doit apprendre à subir l'autorité de son maitre sans rechigner, et en particulier, à revenir au pied au premier rappel quelle que soit son activité du moment (il y a au moins une exception .... quand il y a une chienne en chaleur à proximité, mais c'est un tout autre sujet). Le mieux est bien sur que cela soit naturel même si il faut parfois "forcer un peu la patte" du chien pour qu'il écoute. Cela suppose aussi que le chien reconnaisse son propriétaire comme son maitre.... ce qui n'a rien de naturel ou d'évident, surtout parce que cela demande au maitre de se mettre en phase avec la vie de chien, très différente de la vie d'homme, le chien n'ayant strictement rien à faire des préoccupations humaines pour leur travail ou les contraintes de leur vie quotidienne. La seule chose qu'il reconnaisse, c'est le groupe familial, qui remplace, faute de mieux à ses yeux, une meute de chien dans laquelle il lui faut s'intégrer..... et cette meute n'a qu'un chef... vous .... qui doit être à la fois indiscutable et indiscuté, toute tentative de prise de pouvoir devant être sévèrement (je n'est pas dit violemment) réprimée, ce qui sera très fréquent chez les jeunes chiens puis plus tard chez les chiens âgés.

Il vous faudra donc reprendre l'éducation de Capucine..... là où elle a été abandonnée (l'éducation), peut être depuis le début, et, ne connaissant pas l'âge de votre chien, ce sera d'autant plus long et difficile que votre chien sera âgé..... mais ce n'est jamais impossible si on y met le temps et la persévérance nécessaire.

Bon courage..... et bisous au toutou.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 mcharlotte_23 a écrit [16/10/2008 - 17h11 ]  
mcharlotte_23

Merci, Il est vrai qu'elle n'a rien a faire au bord de la route, mais des qu'on a le dos tourné elle s'échappe la vilaine !!! De plus c'est un border australien et je crois que c'est de l'instinct !! Nous allons essayer de tout reprendre a zéro, et malheureusement l'attacher avec une longue laisse quand nous serons absents de la maison, le temps qu'elle comprenne que son territoire se limite a notre terrain !! J'attends d'autres conseils si vous en avez; encore merci Marie PS Capucine vient d'avoir un an 1




 cochise_fr a écrit [16/10/2008 - 18h41 ]  
cochise_fr

Bonjour,
1 an, c'est bien, il est encore temps de faire quelque chose sans trop de mal, seulement de reprendre l'autorité en main et d'avoir la patience de l'éducation.

Par contre, l'attache en laisse, même longue est, selon moi (on a le droit de penser autrement), une très, très ,très mauvaise idée, tout le contraire d'une éducation. En poussant le bouchon un peu plus loin, pourquoi ne pas l'enfermer dans un réduis pendant que l'on y est.

Pourquoi ne pas l'emmener avec vous à chaque fois que cela est possible, afin qu'elle voit autre chose, d'autres gens, d'autres situations, et poursuivre l'éducation au hasard des situations.... Au fait, l'avez vous déjà emmenée en voiture ??.... car c'est aussi une éducation à enseigner (le comportement en voiture).

Et quand il n'est pas possible de l'emmener, aménagez chez vous un enclos ni trop petit, ni trop grand, où elle sera en liberté surveillée (Quelques piquets, du grillage, une porte sommaire..... un peu d'huile de coude..... il devrait bien y avoir cela dans une ferme...non ?). Apprenez lui à cette occasion "non, tu restes ici" afin de lui faire comprendre qu'elle doit aller dans son enclos (qui n'est pas une prison) et ne pas chercher à vous suivre quand vous lui dites cela. Bien sur, dès que vous revenez, vous la faites sortir et laissez la porte ouverte afin qu'elle accède librement à sa gamelle d'eau et à sa niche.... même quand vous êtes là. Veillez à ce qu'il y ait au moins une partie à l'ombre.... en fonction de votre région d'habitation... et toujours une grande gamelle d'eau fraiche quand vous partez.

Et commencez dès maintenant à la surveiller attentivement sur ces déplacements quand vous êtes là, afin de lui interdire ou de la réprimer si elle franchit la limite du terrain vers la route..... à chaque fois... et aussi souvent que ce sera nécessaire, ce doit être "NON" ferme et définitif, accompagné éventuellement d'une punition "à l'isolement" en cas de récidive. Vous faciliterez sa compréhension en mettant une ficelle ou une corde, même légère en travers du passage, juste pour matérialiser vos instructions.... et après..... un certain temps, la ficelle pourra être retirée. Apprenez lui rapidement aussi "assis" et "pas bouger".... comme vous pouvez le voir sur mon avatar, quand je suis à l'extérieur et que je ne les ai pas encore appelé à me rejoindre.

Bon, la suite à plus tard....vous avez du travail sur la planche, trois à six mois difficiles,...... suivi d'une quinzaine d'années de bonheur partagé qui valent bien les investissements en temps et argent consacrés à son éducation.

Si vous ne le faites pas, quelle qu'en soit la ou les raisons, vous le regretterez et elle, ou vous, en serez malheureux.... peut être les deux..... alors.... à vous de voir.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 mcharlotte_23 a écrit [16/10/2008 - 18h52 ]  
mcharlotte_23

Merci beaucoup, Nous n'avons pas pensé a l'enclos; pour moi c'est un peu la même chose qu'elle soit attachée ??? on l'attache devant la maison et elle a accès à un garage ouvert si elle veut être a l'abri, comme ça elle voit les gens arriver et n'est pas isolée seule. Je ne pense pas que les gens apprécie de voir mon chien à La Poste lorsque ma mère va travailler, moi je fais mes études à Bruxelles et suis rarement là, et mon père travaille à la ferme, il va la prendre avec lui le plus souvent possible, mais ne peut pas l'emmener sur son tracteur tout le temps. En tout cas vos conseils nous sont d'une très grande utilité et nous allons les appliquer. Trop de chagrin quand nous avons failli la perdre en septembre ! Encore merci et à bientôt Marie




 cochise_fr a écrit [16/10/2008 - 20h29 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Si j'ai bien compris, c'est votre chien.... mais ce sont vos parents qui s'en occupent.?? Si je vous dit ce que j'en pense....cela ne va pas vous plaire.... alors je me tais.

Non, un chien au bout d'une laisse et un chien dans un enclos, ce n'est pas du tout pareil.... pour le chien. Pour vous, évidemment, cela a moins d'importance, mais quand on veut avoir un chien, il faut au minimum s'intéresser un peu à leur mode de vie, très différent de ceux des humains et de leurs préoccupations quotidiennes.

Je ne vous parlais pas d'emmener votre chien sur un lieu de travail, de fonctionnaire, mais seulement de l'emmener quand vous allez en ville, faire des couses ou flâner au long des rues..... et bien sur faire des ballades dans la nature.... ailleurs que chez soi, même quand on a de la place.
J'emmène les miens à tour de rôle, que ce soit à la Poste ou chez les commerçants, et dans les magasins où cela est interdit, mon chien attend assis à la porte, et je surveille plus du coin de l'oeil les passants indisciplinés que mes chiens, ou les marmots trop entreprenants auxquels il est toujours bon de rappeler gentiment et avec le sourire que l'on ne doit jamais toucher un chien sans avoir préalablement demandé à son maitre l'autorisation même quand il a "une bonne tête".

Et tout cela participe à l'éducation et à la socialisation (du jeune chien ET des humains..surtout).... plus difficile quand le chien ne sors pas de chez lui.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 mcharlotte_23 a écrit [17/10/2008 - 09h54 ]  
mcharlotte_23

C'est le chien de la famille, j'avais une chienne qui est morte juste après que je sois partie a l'Université, mon père a souhaite reprendre un chien et Capucine est arrivée. Je ne pense pas que Capucine serait heureuse dans mon appartement a Bruxelles et mes colocs n'apprécieraient pas trop non plus. Je vous trouve un peu prétentieux de juger les gens comme çà, peut être qu'on ne sait pas tous s'occuper de nos chiens comme vous le faites, mais c'est pas une raison pour nous juger. Nous aimons notre chien autant sinon plus que vous aimez le votre. Je suis venue ici pour demander des conseils et je vous en remercie mais les leçons de morale quand on a aucune clé en mains vous pouvez vous les garder. Au revoir Marie




 cochise_fr a écrit [17/10/2008 - 21h56 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"Je ne pense pas que Capucine serait heureuse dans mon appartement a Bruxelles et mes colocs n'apprécieraient pas trop non plus"
Vous avez tout à fait raison, et ce n'est pas un jugement, c'est un état de fait......dont je dis ce que je pense..... à savoir:

- Un chien s'éduque dès son plus jeune âge.
- Quand on a pas le temps et la possibilité de faire cette éducation, quelles qu'en soient les raisons, on a pas de chien.

Vous avez la chance d'avoir vos parents pour s'en occuper, tant mieux pour vous et Capucine, mais ce n'est hélas pas le cas pour bien des propriétaires, et cela ne remet pas du tout en cause votre amour pour les animaux, mais seulement les responsabilités que cela entraine quand on décide d'avoir un animal.... chien ou autre..... que des centres comme la SPA et des gens comme moi récupèrent quand la situation devient ingérable....simplement parce qu'on a pas voulu, pu, ou su y penser avant.

Et ce ne sont pas des ordres, chacun étant libre de penser autrement.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 christie a écrit [20/10/2008 - 14h52 ]  
christie

Réponse plutot pour Mcharlotte, tenant compte des réponses de cochise.
Dans quelques jours Christie aura un an. Elle est toujours prête à bondir sur vélo, s'ils vont vite, joggers, tracteurs et surtout en ce moment sur les grosses machines agricoles et bien sur les voitures, mais curieusement seulement dans son village. En ville, ca va.
Je continue d'aller à l'école pour chiens, où la relation maitre -chien se construit et où j'apprends les bons mots, ordres et comportements. Le berger australien, comme son nom l'indique est un berger et il a donc cet instinct de ramener à lui tout ce qui bouge.
Le NON est ferme mais ne suffit pas encore. Le fait de lui apprendre la marche au pied, aide car cela évite de courir derrière la laisse, mais n'est pas encore totalement acquise. Les ordres appris et appliqués le dimanche à l'école, doivent être repris et appliqués tous les jours de la semaine dans son environnement journalier. Personnellement je sors Ch à peu près 2 h par jour, le matin, midi et fin de journée, chaque fois que je le peux, pour travailler avec elle mais aussi pour lui permettre de se dépenser. J'ai une balle qui est sa grande favorite et c'est vrai que si une voiture passe ou un vélo, je détourne son attention avec la balle et elle me garde son attention.
Maintenant j'ai entendu dire, que les colliers electriques pouvaient faire des miracles, mais perso je n'ai pas envie de l'utiliser, mon véto m'a dit qu'il avait équipé son chien avec et qu'il n'a eu besoin d'utiliser le "courant" qu'une fois. Il est en VTT, le chien est à côté, court mais ne part plus comme une flèche après tout ce qui bouge. Il est mm content de mettre le collier car c'est pour lui synonyme de balade. IL parait qu'il existe aussi ce collier avec air comprimé, j'ai eu un écho également très favorable.
Personnellement je vais continuer à travailler avec ma chienne, peut etre faire un stage avec une comportementaliste car nous avons quelqu'un de très bien ici en Alsace.
Il parait aussi qu'avec la complicité de quelqu'un, en voiture, au moment où le chien irait sur la voiture, (tenu en laisse bien évidemment) une corne de brume ou un bruit effroyable pourrait résoudre le cas.

En tout cas, bon courage à tous et toutes, il faut garder espoir et ne pas s'énerver...car le chien le ressent et c'est pire.




Francoise


 cochise_fr a écrit [20/10/2008 - 16h56 ]  
cochise_fr

Bonjour Christie,
Quelques remarques qui peuvent servir à tous.

- Il est surprenant qu'à un an, elle ne sache pas encore les rudiments des instructions d'usage: "non" "au pied" "pas bouger" "derrière" "attends" "assis" "couché" "stop".. pour les principaux.... car cela devrait être enseigné dès l'arrivée dans la famille, donc à deux mois et demi, trois mois, environ, en particulier le "non" pour tout ce qui est interdit .... c'est à dire beaucoup de choses pour un chiot. C'est plus long et plus difficile ensuite.

- détourner son attention des voitures avec une balle est surement distrayant, pour le chien comme pour le maitre, mais ce n'est pas le but d'un apprentissage. Il faut affronter les problèmes de face, et non les fuir ou les masquer. Il serait meilleur de se promener justement à côté des voitures ou des vélos et voir ses réactions, qu'il faudra peut-être réprimer de suite si elle fait mine de partir à l'assaut. C'est à force de répétitions de "non" et de félicitations quand c'est bien que l'enseignement progresse, sans collier à gégène ou air comprimé (je ne connais pas ce dernier).

D'autre part, chez tout chien, le jeu de balle n'a pas du tout le sens que les humains lui donne. Ce n'est pas un jeu, mais une mise à mort de la balle qu'il vous rapporte en reconnaissance. Chez certains chiens, cela leur développe grandement l'agressivité, au même titre que les tire à la corde, et cela leur fait prendre conscience de leur force physique..... ce qui n'est pas obligatoirement utile pour des chiens de compagnie.

Il n'est pas non plus nécessaire de les effrayer à la corne de brume. Un "non" "au pied" devrait suffire... et une réprimande (pas une râclée) aussi souvent que nécessaire sans en laisser passer une seule, jusqu'à la réussite. De plus, si il venait à s'habituer à la corne de brume, il risque de ne plus réagir à un klaxon de voiture.... avec les risques que cela comporte.

- Faire des stages comme vous le décrivez est très utile, mais il faut recommencer tous les jours les exercices du stage, patiemment, afin de faire comprendra au chien le sens des choses...... Chez certains, c'est très rapide, chez d'autres moins, c'est à l'humain de s'adapter.
- Si vous pouvez vous offrir les services d'un comportementaliste canin à domicile, vous verrez que les progrès seront encore plus rapide.... pour le plus grand bonheur de tous.

Bon courage, et bisous au toutou.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 La pastourelle a écrit [23/10/2008 - 15h18 ]  
La pastourelle

"Il est surprenant qu'à un an, elle ne sache pas encore les rudiments des instructions d'usage: "non" "au pied" "pas bouger" "derrière" "attends" "assis" "couché" "stop".. pour les principaux.... car cela devrait être enseigné dès l'arrivée dans la famille, donc à deux mois et demi, trois mois, environ, en particulier le "non" pour tout ce qui est interdit .... c'est à dire beaucoup de choses pour un chiot. C'est plus long et plus difficile ensuite. "

Eh bien oui, tous les chiens ne sont pas obéissant, et ce n'est pas forcément de l'incompétence crasse de leur maître!!!
Mais le Professeur à parlé! Amen!




La pastourelle du web-libre


 mcharlotte_23 a écrit [23/10/2008 - 15h27 ]  
mcharlotte_23

Merci La Pastourelle !!! Ça fait du bien de voir que certaines personnes comprennent sans juger...




 La pastourelle a écrit [23/10/2008 - 15h35 ]  
La pastourelle

Bonjour mcharlotte, que veux tu, quand on a des "salopiots" pour chien, ce n'est pas facile tous jours, et je sais de quoi je parle!! ;-) mon terrible Bosco est un chasseur invétéré et abandonne moutons et Pastourelle sans aucun remord pour aller traquer le mulot ou le lapin...et ce n'est pas un: non! ou un: au pied, aussi ferme et qui se voudrait définitif qui le fait renoncer à ses vagabondages! Il revient oui, mais pas instantanément...
Bon, je pense qu'avec les années il va se calmer, c'est un fougueux, un passionné, pas un obéissant...c'est tout
Excellente journée, et plein de bisous à Capucine de ma part!




La pastourelle du web-libre


 cochise_fr a écrit [24/10/2008 - 00h12 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Les avis et les conseils sont gratuits, et chacun est libre de s'asseoir dessus et de ne pas en tenir compte, car ce ne sont pas des ordres, inutile de vous mettre en colère.... c'est vous qui étiez demandeurs, pas moi.

Chaque animal est toujours à l'image de son maitre.... par ses bons comme par ses moins bons côtés.

Soit on assume, soit on cherche à changer.... chacun est libre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 mcharlotte_23 a écrit [24/10/2008 - 09h42 ]  
mcharlotte_23

Jamais vous vous remettez en question vous...c'est pas grave

WHATEVER !!!!

Je retrouve ma pupuce ce soir !!! et je suis tres tres impatiente, la derniere fois que je l'ai vu c'etait il y a cinq semaines :( dans un cabinet veterinaire, elle etait tres faible et ne me faisais meme plus la fete. Il parait qu'elle remarche presque comme avant, qu'elle est toujours aussi foll :).

Bon weekend a tous...profitez bien de vos toutous qu'ils soient fous ou dociles




 La pastourelle a écrit [24/10/2008 - 09h44 ]  
La pastourelle

Chaque animal est toujours à l'image de son maitre.... par ses bons comme par ses moins bons côtés.

Cliché! Total cliché. Bosco n'est pas notre premier chien de troupeau, en plus de trente ans d'élevage c'est notre troisième chien, et je peux vous garantir qu'il y a plus q'une grosse part d'atavisme que d'influence du maître sur le caractère de base du chien. Je suis certaine que les toutes premières heures passées auprès de la mère sont déterminantes pour le caractère de l'animal.
Nous avons pu le remarquer sur les chiens Montagne des Pyrénées que nous avons eu: même race, mais caractères radicalement différents, alors que la demande et la façon de l'élever ont été la même de notre part.
L'élevage n'est pas une science exacte, la condamnation n'a pas de vertu éducative quand elle est faite avec de l'arbitraire.




La pastourelle du web-libre


 La pastourelle a écrit [24/10/2008 - 09h48 ]  
La pastourelle

Je suis contente pour toi mcharlotte, bon weekend à toi et à Capucine!




La pastourelle du web-libre


 cochise_fr a écrit [24/10/2008 - 13h08 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"Je suis certaine que les toutes premières heures passées auprès de la mère sont déterminantes pour le caractère de l'animal."

Vous avez tout à fait raison.
Il en est de même des deux premiers mois chez l'éleveur, et en particulier les conditions de sevrage du chiot.

Mais ensuite, il est de la responsabilité du maitre de faire.... ou pas..... une éducation adaptée qui fera du chiot un chien à votre image. Si vous ne faites rien - et même ne rien faire est une action en soit - le chiot grandira quand même et fera son éducation comme il l'aurait fait dans une meute, en copiant ce qu'il voit faire de ses congénères et en faisant son expérience "sur le tas" à ses frais. Quand la meute... c'est vous et votre famille.... c'est vous qui servirez de modèle, même si vous n'êtes pas des chiens, parce qu'il n'aura pas d'autre exemple à sa portée.

Je n'ai jamais dit que l'éducation "sur le tas" faisait de mauvais chiens, mais seulement que c'est alors une loterie, qu'il vaut mieux éviter par une éducation adaptée.

A Mcharlotte_23:
"Jamais vous vous remettez en question vous...c'est pas grave"

Bien sur que si, à condition d'avoir un argumentaire étayé à se mettre sous la dent pour faire vivre la controverse. Mon avis n'a pas pour but de vous faire plaisir, mais de répondre à vos questions....que cela vous fasse ou pas plaisir. Et le seul fait que cela ne vous plaise pas n'est pas un argumentaire propre à me faire changer d'avis.
Maintenant, si vous avez de meilleures solutions à proposer, exprimez vous et développez vos arguments, je suis prêt à en débattre dans le calme et la sérénité....que cela me plaise ou pas..




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 guillermalain a écrit [01/11/2012 - 17h44 ]  
guillermalain

Bonjour,je trouve qu'il y a beaucoup trop de personnes qui prennent des chiens comme on va s'acheter le petit cadeau qui fait plaisir.J'ai lu certains commentaires de personnes qui acceptent mal les conseils de "Cochise",mais cette personne a tout a fait raison!les gens n'ont pas la connaissance et la patience pour prendre un chien;combien de personnes laissent leur chien aboyer!combien ne peuvent pas lacher leur chien,car le chien est incontrolable!personnellement,j'ai une chienne Tervueren de 7 mois (suite au deces la la 1ere qui avait 10 ans à cause d'un cancer),et bien je prends des chiennes qui sont beaucoup plus faciles:pas d'agressivité,ça ne pisse pas partout,et quand je fais mon footing,elle va à 100m voir un chien pour jouer et elle revient sans que je l'appelle,MAIS,il y a quand même un probleme:c'est qu'elle court apres les voitures!Donc,sur la route,c'est :"au pied","assis","pas bougé",mais il faut le faire le plus souvent possible,et malheureusement ,ce n'est pas le cas pour un grand nombre de personnes,donc une seule solution,c'est de faire 1h30 déducation canine par semaine,afin de bien sociabiliser votre chien.(ce que je ne fais pas pour l'instant,car je pense y arriver tout seul.




 cochise_fr a écrit [01/11/2012 - 19h35 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Petite rectification, Guillermalain, 1h30 d'éducation par semaine, c'est la partie payante de l'histoire....uniquement.
La partie éducation d'un chiot, ce serait plutôt 3h et plus d'éducation par jour (et non par semaine), réparties sur la journée (et la nuit) , dès le premier jour d'arrivée à son nouveau domicile. C'est souvent d'ailleurs la cause du manque d'éducation arrivé à l'âge adulte, résultat du manque de temps mis à disposition du chiot pour son éducation, quelles que soient les excuses trouvées pour se justifier.

D'autre part, chaque chien ayant son caractère, il n'est pas du tout certain que tous les chiens puissent devenir "de bonnes pâtes". Certains ont besoin toute leur vie d'une vigilance accrue, même sans être déclarés "dangereux". L'important est d'en être conscient et de se comporter en maître responsable en fonction du caractère de son chien et accessoirement de ses pouvoirs de nuisance quand il y en a.

Et il ne faut pas non pus oublier l'éducation de tous les humains vivant avec ou auprès du chien....ce qui n'est pas forcément le plus facile à faire admettre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Anonyme a écrit [29/11/2012 - 14h43 ]  
Anonyme

J'aimerais savoir pourquoi je ne peux pas m'inscrire parce que je suis au Portugal qui n'apparait pas dans les pays proposés!... A part ça, j'ai un petit Whisky de 20 mois qui court après les moteurs bruyants et les vélos. Quand il est en laisse, c'est un ange et le tracteur le plus vrombissant ne le détourne pas de sa route, mais sinon, il suit les "fautifs" même à l'intérieur du jardin quand ils passent dans la rue! Il faut prévoir avant même qu'il ne pense à réagir, c'est pas toujours facile de penser comme lui avant lui...




Répondre à La pastourelle






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.