Arrivez-vous à vous chauffer correctement sans vous ruiner ?



baba2
Cette question a été posée par baba2, le 12/02/2012 à à 20h49.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Chauffage.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 papiguy a écrit [12/02/2012 - 21h19 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

Ben non, ce que je ne dépense pas maintenant en chauffage je l'ai dépensé en travaux d'isolation et d'amélioration de l'installation de chauffage (et je continue).
De toutes façons toute baisse importante de la température extérieure se traduit par une surconsommation, même en diminuant la température de consigne la nuit et le jour, en fermant le chauffage dans les pièces inoccupées,...




 betinaweb a écrit [12/02/2012 - 21h26 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betinaweb

Ben non on économise pas vraiment.Car les travaux d'isolation coûtent chers.Si on les rajoute à notre facture de chauffage,on a dépensé plus.
Il arrive un moment où il faut faire un calcul,en fonction de notre âge.Aurons-nous le temps d'amortir tous les travaux d'améliorations que nous faisons?




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 papiguy a écrit [13/02/2012 - 00h02 ]  
papiguy

Effectivement betina, il faut un minimum de dix ans pour amortir les travaux visant à économiser l'énergie, même si certains sont en partie déductibles des revenus.

Le gain immédiat est un peu plus de confort, car on élimine progressivement les zones froides. Il est bien évident qu'il faut cibler en priorité les travaux qui vont réduire le plus les déperditions thermiques et ne pas écouter les boniments des vendeurs. On commence par les combles (la toiture représente plus de 30% des déperditions), ce qui est moins coûteux que les huisseries extérieures (moins de 20 % des pertes si elles ne sont pas en mauvais état).

Par les temps actuels on voit très bien si sa toiture est bien ou mal isolée (si la neige ou le givre fondent rapidement c'est par là qu'il faut commencer)...

Après on fignole: robinets thermostatiques sur les radiateurs, éventuellement remplacement des radiateurs par d'autres ayant une inertie thermique plus importante, amélioration de la régulation de la chaudière...voire son remplacement...




 cochise_fr a écrit [13/02/2012 - 07h56 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bah oui, puisque je ne me chauffe qu'au bois de récupération....toute l'année, depuis des années. Quelques frais de coupe, c'est tout, et bien sur du temps pour le récupérer dans les vignes puis le couper, ce qui réchauffe d'ailleurs.
Par -6 - 8 dehors additionné d'un mistral à plus de 100km_h j’arrive à avoir entre 17 et 20 degrés selon les pièces.

Évidemment, en ville, c'est plus dur.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [13/02/2012 - 09h32 ]  
symbol

" Evidemment en ville, c'est plus dur ".

Je confirme. Et malgré les travaux d'isolation, avec le froid qui règne dehors, la chaudière se met régulièrement en route. Et malgré la régulation et une consommation moindre, les prix s'étant envolés, le budget est multiplié par 4 pour ce poste depuis les travaux, pas les revenus.

Par contre, certains doivent se goinfrer, vu les augmentations. Encore une manière de récupérer sur le contribuable consommateur ! Donc baba2, à part faire comme cochise fr et se rendre indépendant, c'est ruineux.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [13/02/2012 - 10h59 ]  
papiguy

Pour ma part je confirme, chiffres devant les yeux, que ma facture mensuelle de gaz a diminué de 2 euros depuis 6 ans, ce qui, compte tenu de l'augmentation sensible du prix du gaz, montre que les économies d'énergie ne sont pas accessoires.
Les pics de froid sont passés avec une cheminée à foyer ouvert améliorée avec un récupérateur de chaleur (la pose d'un insert est nettement plus coûteuse pour un rendement à peine supérieur, et elle peut s'avérer dangereuse). Le bois de la taille des arbres ne me coûte que de l'huile de coude.
L'indépendance a quand même été acquise au prix de quelques sacrifices et d'économies forcées.




 missterre.80 a écrit [13/02/2012 - 12h19 ]  
missterre.80

Bonjour,

Je vis dans une maison acquise à la campagne datant des années 1960 (murs doubles en parpaings et briques creuses avec un vide au milieu, ancêtre de l'isolation thermique).

Je me chauffe au bois et un peu au charbon, j'ai acquis en 2005 un insert d'occasion pour 150 euros que j'ai installé dans ma cheminée au rez de chaussée et à l'étage j'ai installé un petit poêle "brûle tout" d'occasion aussi acheté pour 50 euros, j'ai tubé mes deux cheminée avec un tubage inox de récupération aussi pour éviter les feux de cheminée et j'ai un kit de ramonage que j'utilise deux fois par an pour nettoyer les conduits.

J'ai aussi installé des volets d'occasion également, je suis un as de la récupération ;-) et des bonnes affaires.

J'ai isolé avec de la laine de verre entre le plafond de l'étage et le plancher du grenier, tout ça acheté chez un discount du bricolage, j'ai collé sur les murs extérieurs du dépron mince acheté en promotion aussi.

Mes dépenses de chauffage s'élève à environ 1000 euros tout compris par an pour un volume de 220 m3 15' onClick="correctionSuggest('reponse','15',this);">(90 m2), avec la consommation des radiateurs d'appoint que je n'allume que lors des grands froids.

Chez moi il fait entre 18 et 20 degrés Celsius selon les pièces dans la journée quand les feux sont en marche, en revanche le matin il faut rallumer et la température est redescendue aux alentours de 15 en moyenne... Mais bon je ne suis pas frileuse et je suis en bonne santé...

Dans mon ancien logement de location, en 2004, la facture de fuel s'élevait à 1800 euros pour l'année...

Il y a toujours des solutions pour s'en sortir à petits prix, il suffit de faire fonctionner son cerveau et ses bras. ;-)

Bonne semaine à vous et cessez de vous plaindre du froid car le dégèle arrive... :-)





Natacha


 symbol a écrit [13/02/2012 - 13h33 ]  
symbol

On est bien d'accord missterre.80 et personne ne se plaint du froid, il me semble. On parlait de budget, non ?

Toujours une solution à petit prix... Cerveau et bras. Prends-tu les gens pour des imbéciles avec 2 mains gauches ? Dans une maison individuelle, sans-doute. Dans une maison de ville en copropriété, cela m'amuserait de voir comment tu vas coller ton " depron mince " en façade et construire tes cheminées en toiture avant de penser tubage, poser tes volets de récupération, etc. Là, on parle de millièmes pour le gros oeuvre, les communs, les ouvertures, etc. et cela se vote en A.G.

Sinon, tu as raison d'avoir changé, car location ou pas, ta facture de fuel aurait augmenté de 140 pour cent depuis 2004 pour une sacrée consommation d'ailleurs ( moyenne du fuel en 2004 était de 0,44 € le litre ) mais il devait y avoir l'entretien de la chaudière incluse, j'imagine.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [13/02/2012 - 14h00 ]  
papiguy

Sans compter que l'isolation des murs avec du dépron (polystyrène expansé) mince (soit 3 mm d'épaisseur) est une fumisterie. Les murs sont la source de déperdition thermique la plus faible et coller 3 mm de polystyrène revient à souffler sur un violon sans corde pour faire du bruit. C'est ce que j'appelais plus haut "écouter les boniments des vendeurs", car le coût n'est pas négligeable pour un résultat très limité.

A titre indicatif, 3 mm de dépron = 3 mm de laine de roche = peanuts.




 betinaweb a écrit [13/02/2012 - 15h09 ]  
betinaweb

Il y en a qui sont toujours plus malins que les autres,c'est formidable.

Les solutions des uns ne sont pas les solutions des autres,nous ne sommes pas prêts de faire des économies sur le chauffage,c'est tout ce que je peux dire...




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [13/02/2012 - 15h20 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Encore faut il en avoir les moyens Betinaweb, et de plus en plus de gens ne les ont pas les fameux moyens en question.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [13/02/2012 - 15h28 ]  
symbol

Ah merci, papiguy, j'ignorai ce qu'était du dépron. J'avais entendu parler de polystyrène graphité avec enduit, de fibre de bois avec enduit ou d'isolation en ouate de cellulose projeté avec bardage en vue d'obtenir un R de 4 m²° C/W. Comme j'avais noté, je recopie mais cela n'est pas du tout mon domaine de compréhension.

J'avoue que l'année dernière les 2 heures de prise en A.G pour la rénovation énergétique en copropriété par ADEME nous prônant les économies d'énergie, le confort et la revalorisation du patrimoine avec un calcul au m², m'ont excédé puisque nous ne savions toujours pas ce que cela allait nous coûter sur l'ensemble. Par contre nous avons bien compris ce que cela coûtait en procédure d'analyse par Audit, en étude et ce, avant de prendre des décisions de rénovation sur plancher bas, façade et toiture.

Un grand barouf ce plan Bâtiment Grenelle, ses lois d'objectifs, de mise en oeuvre.... Cela m'amuserait de savoir où ils en sont puisqu'en effet, l'Etat et ses établissements publics devaient engager une rénovation énergétique de tous les bâtiments avant fin 2012.





"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [13/02/2012 - 15h57 ]  
papiguy

Effectivement symbol, les travaux de rénovation ou d'amélioration dans une copropriété sont un peu "galère". il y a souvent des "relations" entre sociétés de syndic et les entreprises qui faussent un peu le jeu.
En matière d'isolation d'un bâtiment, seul un diagnostic effectué à l'aide d'une caméra infrarouge permet de cibler les zones de déperdition et donc, après analyse du rapport économies potentielles/coût des travaux, de déterminer les priorités et donc les travaux à faire. Ceci bien sûr doit être couplé avec un bilan de l'installation de chauffage.




 missterre.80 a écrit [13/02/2012 - 16h17 ]  
missterre.80

Bonne Saint Valentin à tous ! :-) L'amour ça réchauffe bien aussi, non ? ;-)

Le dépron existe aussi en 6 mm d'épaisseur, il se colle à l'intérieur de la maison sur les murs extérieurs, et non pas en façade comme le prétend Symbol (c'est toi qui me prends pour une imbécile sur ce coup là j'crois).

Remarquable isolant thermique, contrairement aux affirmations de Papiguy, il contribue à la réalisation d’importante économies d’énergie : 3 mm de cet isolant thermique présentent les mêmes valeurs calorifuges que :
- 270 mm de pierre naturelle.
- 160 mm de béton armé.
- 80 mm de brique pleine.
- 12' onClick="correctionSuggest('reponse','12',this);">45 mm de plâtre.
- 12 mm de lambrissage en bois.
(Comparaison des coefficients de conductibilité thermique suivant norme DIN 410)

Betinaweb,
Je ne prétends pas être plus astucieuse ou intelligente qu'un(e) autre, j'expose mes solutions, c'est tout, maintenant si pour toi donner ses trucs ça veut dire se croire malin, dans ce cas on ne peut plus rien écrire... :-(




Natacha


 papiguy a écrit [13/02/2012 - 17h54 ]  
papiguy

Faux missterre80,

Comparer le pouvoir isolant du dépron à la pierre ou la brique qui ne sont pas des isolants mais des matériaux de structure n'a aucun sens. Il faut le comparer à d'autres produits isolants. Il ne viendrait à l'idée de personne de vouloir améliorer l'isolation de son logement en doublant les murs par d'autres. :-D

Le dépron est un isolant moyen et non un remarquable isolant comme tu l'affirmes un peu vite, bien moins performant que la mousse de polyuréthane ou même que la laine de verre.
Par contre, si le dépron est associé avec des films thermo-réflecteurs, on peut avoir une isolation correcte pour une épaisseur assez faible.

On se reportera au site suivant qui classe les produits d'isolation
http://www.gralon.net/articles/materiel-et-consommables/materiels-industriels/article-isolant-thermique---les-differents-materiaux-et-leurs-caracteristiques-1328.htm




 symbol a écrit [13/02/2012 - 19h54 ]  
symbol

Ah, awfully sorry missterre.80 d'avoir confondu murs " extérieurs " et façades. L'intérieur des murs extérieurs, c'était tellement évident :-D

Comme je disais, j'ignorai ce qu'était le dépron. Et je réitère finalement ce que dit betinaweb, les solutions des uns ne sont pas forcément applicables aux autres.
Ce qui me semble logique mais nous ne pouvons que te féliciter d'avoir trouvé tes solutions en faisant fonctionner ton cerveau et tes bras.

Pour compléter les galères papiguy, c'est bilan des installations individuelles de chauffage...




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 cochise_fr a écrit [14/02/2012 - 07h56 ]  
cochise_fr

Bonjour
Pour ceux ou celles qui n'ont pas de moyens financiers, on peut aussi tapisser les murs intérieurs de journaux entiers légèrement superposés du bas vers le haut. C'est un excellent isolant...gratuit pour qui peut en récupérer (ce qu'on peut faire toute l'année) au lieu de les jeter ou de les bruler.

On peut aussi les utiliser une fois trempés dans de l'eau additionnée d'un peu de colle d'os pour colmater les trous, les fissures, les diverses déperdition de chaleur, ou en faire des rouleaux entourés d'un tissu pour mettre aux bas de porte et éviter des entrées d'air froid. Avec un peu de soin, on peut même en faire des joints de portes ou fenêtres aisément changeables s'ils se détruisent ou deviennent inefficaces à l'usage.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 missterre.80 a écrit [14/02/2012 - 09h08 ]  
missterre.80

Papiguy,
Tout le monde n'a pas les moyens de se payer des panneaux de mousse de polyurétane extrudée. Tout le monde n'a pas envie non plus de réduire la surface d'une pièce en ajoutant 10cm d'épaisseur aux murs.

Je donne une solution d'isolation mince qui coute assez peu que j'ai constatée assez efficace pour mon logement (murs doubles parpaing et briques creuses avec un vide entre les deux matériaux, donc déjà un peu isolant), cochise a trouvé une solution encore moins chère que moi, je le félicite sur ce point.

Symbol,
Je n'ai jamais voulu imposer à quiconque mes solutions (je les exprime c'est tout) ni prétendre que les autres n'ont pas de bras ni de cerveaux, libre à chacun d'essayer ce qui semble le mieux lui convenir selon ses capacités et son budget et il est évident que les solutions des uns ne fonctionneront pas forcément pour d'autres (là encore je n'impose pas mes choix, je les expose simplement).

J'ai l'impression que lorsque je donne mon avis ici, certains imaginent que je cherche à leur imposer, j'en arrive à me demander si je m'exprime assez correctement, si mes propos sont maladroitement blessants ou si ce sont vos interprétations qui tendent à devenir subjectivement négatives à mon encontre ? (mé bé yé pé mé tlompé...)

Bonne journée !




Natacha


 symbol a écrit [14/02/2012 - 10h34 ]  
symbol

Pourquoi " imposer " misterre.80 ? Personne ne te le dit... Ne va donc pas chercher si loin ! Il est un fait que si tu termines par " faire fonctionner... Cesser de vous plaindre... ", c'est un peu maladroit et peut laisser supposer...

Et alors, est-ce bien grave ? Pourquoi serions nous négatif à ton encontre ? Nous ne te connaissons pas, comme personne ne se connait sur ce site, et nous réagissons tous juste à des mots que chacun interprète en fonction de son ressenti, et on peut même avoir le droit à l'erreur. Comme moi, lorsque tu parlais du dépron, vu que j'étais branchée sur l'extérieur puisqu'on en parle de plus en plus.
Bonne journée à toi aussi !

Par contre, je note ce que dit cochise fr. Cela m'intéresse pour une partie qui n'a pas été rénovée et qui n'est qu'un passage. J'aurai pu y penser puisque je l'ai vu utiliser en sculpture sur un support grillage et n'imaginais pas cela en isolant ou colmatage fissure et trou.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Wisty a écrit [14/02/2012 - 10h49 ]  
Wisty

Bonjour à tout le monde,

N'ayant pas un problème identique au vôtre, je vais dire que quel que soit le combustible, il ne cesse
que d'augmenter,et si l'on veut (faire des économies..????) Il faut investir pour amortir sur une durée, comme dit papiguy.....Combien de temps faut-il pour s'y retrouver...;financièrement.

Quant à l'amour qui réchauffe, missterre...Il faut se blottir avec St-Valentin en dessous des couvertures
et ne plus en sortir.... :-D




Wisty


 cochise_fr a écrit [14/02/2012 - 10h59 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est le piège de la propagande de la rénovation, Wisty. Beaucoup de gens se font avoir par les publicités qui décrivent des solutions certes efficaces thermiquement, mais pas forcément financièrement au regard du temps d'amortissement des frais des travaux souvent artificiellement gonflés.....d'où l'avantage de faire les travaux soi-même, y compris si ce n'est pas aussi parfait qu'un professionnel. C'est d'ailleurs comme cela qu'on voit les écarts de prix.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [14/02/2012 - 11h31 ]  
papiguy

missterre80, mes propos étaient essentiellement techniques, et il est bien évident que chacun ne peut agir qu'en fonction de ses moyens.
Il est évident aussi, sauf si on a envie de se laisser abuser par les bonimenteurs, que le rapport économies/coût des travaux est un élément essentiel, justement quand ses moyens sont limités. Investir dans un moyen d'isolation peu efficace (épaisseur faible combinée à un pouvoir isolant moyen) posé sur des surfaces qui ne provoquent pas la majorité des pertes, est du temps et de l'argent perdu.
En ce sens, isoler des murs extérieurs avec du dépron ne peut être que la dernière chose à faire quand l'essentiel a déjà été fait.

La page suivante montre une photo prise avec une caméra infrarouge, et on voit bien les zones par lesquelles fuit la chaleur. Les murs ne sont pas les plus "fuyards" (zones en rouge).

http://www.ecologs.org/energie/consommation-d-energie-calcul-des-deperditions-thermiques.html
Le reste du site est plein d'informations utiles à connaître avant de se lancer dans des travaux.




 missterre.80 a écrit [14/02/2012 - 15h20 ]  
missterre.80

Wisty,

Ok je me blottis contre mon Valentin et, je mets des chaussettes cette nuit pour ne pas avoir froid aux pieds ! :-)




Natacha


 missterre.80 a écrit [14/02/2012 - 16h01 ]  
missterre.80

Papiguy,
Je me suis arrêtée à la question de départ :
"Arrivez-vous à vous chauffer correctement sans vous ruiner ?"
En partant de ce constat j'ai énuméré mes solutions personnelles en gardant à l'esprit le terme "sans vous ruiner"... Sinon, tu veux bien me faire une bise, pas celle qui souffle mais celle qui fait rougir les joues des émotives comme moi ?

Symbol,
Je te conseille d'aller te chercher un café (une tisane, un thé, un chocolat, un cognac...) et détends-toi un peu, la lecture va être un peu longuette... N'aies pas peur, j'vais pas t'agresser...

Quand j'évoquais le fait d'avoir un cerveau et des bras, je voulais mettre en avant l'économie non négligeable apportée par la possibilité de faire ses travaux d'isolation soi-même, sans passer par un professionnel, en l'occurrence il allait de soi pour moi que se plaindre du coût n'aidait pas à limiter la facture mais par contre retrousser ses manches vallait mieux que de se lamenter sur son sort de "frigorifié"...

Je suis une personne qui préfère cogiter et agir pour trouver les solutions à chacun des petits et grands soucis de la vie plutôt que de se lamenter en restant sur place.

Ma mère était (est toujours je pense, je ne la fréquente plus...) une personne qui a passé sa vie à se plaindre sans jamais agir, en poussant les autres à tout faire à sa place et en se plaignant encore ensuite que cela ne lui convenait pas, ne lui convenait jamais d'ailleurs... Ceci pour t'expliquer quelle névrose m'amena à devenir ce que je suis aujourd'hui : une personne qui a une véritable aversion pour les plaignards chroniques et statiques ou tout ce qui y ressemble.

Je n'ai pas toujours été comme ça, dans le passé je suis aussi parfois restée statique et me suis aussi lamentée au lieu de m'activer à résoudre mes soucis (on reproduit parfois ce qu'on a vu et détesté), aujourd'hui j'en ai tiré des leçons que je distribue parfois un peu trop abruptement et sans doute de façon très maladroite car de manière très empressée.

La communication écrite a ses limites, elle est plus subjective que la communication directe en tout cas je le pense car, chacun lit ici à travers le filtre de ses névroses et autres susceptibilités et, il n'est pas toujours facile de réaliser que l'autre n'est pas un agresseur lorsque ses mots réveillent en nous des vieilles blessures.

Bon, voilà, tout est dit, décortiqué, expliqué..., je sais que je suis complètement hors sujet (skuze-moi baba2) mais si j'ai contribué à réchauffer un peu les coeurs à travers mes explications et justifications, j'aurai au moins gravi un degré Celsius dans vos estimes, ce qui je pense est essentiel pour chaque humain ici présent... (oui, beaucoup pour moi également)

Etre appréciée des autres et apprécier les autres n'est-ce pas là la meilleure source de chaleur humaine, l'isolation n'a plus lieu d'être dans ce cas, bien au contraire c'est l'ouverture d'esprit qui fera circuler la chaleur entre nous. (bon sang j'suis bonne aujourd'hui, j'ai bien fait de dormir plus longtemps !)

Bonne soirée les gens ! Couvrez-vous bien !




Natacha


 papiguy a écrit [14/02/2012 - 16h14 ]  
papiguy

Pas besoin de se couvrir, missterre80, tes propos réchauffent, et pas de chaussettes non plus, on prendra plaisir à réchauffer tes petits petons par la pensée. :-)




 symbol a écrit [14/02/2012 - 17h34 ]  
symbol

OK missterre.80, je comprends mieux ta réaction. Et je n'ai jamais eu ce souci avec ma mère qui avait tendance à porter la culotte, comme on disait dans le temps. J'ai donc été élevé ainsi, se responsabiliser, agir. J'ai mis un temps certain à accepter mes limites. " Se plaindre ", c'est un mot qui ne devait pas exister d'ailleurs. C'est sans doute pour cela que je relève.

En m'installant j'ai fait ce qu'il fallait en matière d'isolation en remettant à plat l'ensemble. Le calcul était donc fait pour éviter toutes déperditions de chaleur.
Mais quand je parle de coût, je ne pleure pas sur mon sort, je parle uniquement de coût car je ne maîtrise pas la flambée des prix.

C'est tout missterre.80, et comme tu dis, la meilleure des sources de chaleur est bien humaine, n'a pas de prix, et tu fais bien de nous le rappeler. Comme mon estime à chacun, je fais bien de me le rappeler, qui n'est pas remise en cause pour divergence d'opinions, interprétations différentes, etc.

Bonne soirée à tous !




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Wisty a écrit [14/02/2012 - 21h57 ]  
Wisty

Bonsoir à tous et toutes,

Ah!Ah! missterre, tu fais comme moi, des économies de chauffage par les pieds..... :-D


cochise, c'est vrai que les journaux viennent à point,j'ai fait cela dans ma chambre, et j'ai mis en couleur dessus, c'est même joli à regarder.

Cay est papiguy, missterre te dragues.....avec ses chaussettes aux pieds.... lol




Wisty


 betinaweb a écrit [22/02/2012 - 21h16 ]  
betinaweb

"Il y a toujours des solutions pour s'en sortir à petits prix, il suffit de faire fonctionner son cerveau et ses bras."

"Bonne semaine à vous et cessez de vous plaindre du froid car le dégèle arrive."

Personne ne t'empêche de t'exprimer mais il faut toujours que tu envoies un petit pique.Tu as trouvé des solutions,cochise en a trouvé d'autres.Je pense que lorsque on est arrivé au bout de tout ce que l'on pouvait isoler avec rentabilité.Il ne reste plus qu'à payer sa facture quand on le peut ou bien baisser sa chaudière.
Mais dis toi bien que les solutions des uns ne sont pas toujours adaptables aux autres.

Personne ne s'est plaint du froid,chacun répond à la question de Baba.





"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


Répondre à baba2






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.