Décès de Jett Travolta, un nouveau coup dur pour la Scientologie ?



papiguy
Cette question a été posée par papiguy, le 06/01/2009 à à 16h43.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Célébrités Cinema.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 papiguy a écrit [06/01/2009 - 16h43 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

Les circonstances du décès du fils de John Travolta ne sont pas claires, de même que le syndrome de Kawasaki présenté par les parents d'un enfant atteint semble-il de troubles autistiques. Mais l'Eglise de Scientologie de reconnait pas ce genre de troubles et considère que les enfants peuvent s'auto-soigner au sein de l'enseignement religieux.
http://www.20minutes.fr/article/285891/People-De-quoi-est-mort-Jett-Travolta.php
http://www.nypost.com/seven/06012007/gossip/pagesix/pagesix_u.htm




 lucius a écrit [06/01/2009 - 17h20 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lucius

Tu deviens "people" papiguy?




Gare au gorille !


 papiguy a écrit [06/01/2009 - 19h28 ]  
papiguy

Surtout pas, mes enfants ont un enfant affecté de TED (Troubles envahissants du Développement - en l'occurrence syndrome d'Asperger) et se tiennent informés de tout ce qui peut être publié à ce sujet.

Comme certains en France continuent à tenir l'Eglise de Scientologie pour autre chose qu'une secte, il me paraissait normal d'informer des dégâts qu'elle peut causer, surtout en France ou le niveau de connaissance et de prise en charge des TED est lamentable.

C'est la Psychiatrie qui est en charge des TED en France alors qu'il a été démontré que la nature de ces syndromes est neurologique - Une bonne majorité du monde médical français a la même approche absurde que l'Eglise de Scientologie. Pour l'anecdote, mes enfants ont fait seuls le diagnostic à 2 ans et commencé les soins (essentiellement méthode ABA + psychomotricien + orthophoniste) après s'être longuement informés. Le petit fils a rattrapé une bonne partie de son retard et seule une personne avertie est capable de déceler quelquechose.

Pour se détendre un peu
http://www.autisme-info.ch/betisier.htm




 lucius a écrit [06/01/2009 - 19h58 ]  
lucius

"Troubles envahissants du dévellopement"
N'importe quoi comme étiquette,pour faire toubib qui s'y connaissent:c'est lamentable!
Classé en f84.5 dans mon dsmIV,ils disent bien qu'il ne savent rien là dessus

La scientologie s'infiltre comme tout autre religion(et la science peut y etre assimilée)dans chaque recoin de non savoir des etres Humains.




Gare au gorille !


 papiguy a écrit [06/01/2009 - 20h53 ]  
papiguy

Sors la tête de ton sac lucius ! et cherche ailleurs que dans la littérature médicale française.
Si ce sont les mêmes psykaka qui racontent les mêmes âneries que celles citées dans le bêtisier, alors pour une fois ils ont raison de dire qu'ils n'y connaissent rien.

On connaît effectivement peu de choses sur les origine de ces syndromes. Par contre on sait beaucoup mieux les soigner au Canada, aux USA, en Angleterre et au Brésil pour citer quelques pays seulement, qu'en France ou on pratique encore le packing ou d'autres pseudo-thérapies qui ne donnent aucun résultat.

"Les tergiversations diagnostiques observées en France sont dûes en partie à une approche des praticiens français différente de celle énoncée par l'OMS : l'approche française remet partiellement en cause l'existence de ce syndrome, du moins en tant qu'entité distincte de l'autisme[3]. L'approche française se défait néanmoins progressivement d'une imprégnation psychanalytique exclusive à l'origine d'errances."
( http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d'Asperger )

Il en va du document de l'OMS comme d'autres documents internationaux, comme le Codex Alimentarius que tu aimes tant, c'est un compromis qui ne peut réfléter qu'avec beaucoup de retard les progrès effectués. ;-)




 lucius a écrit [06/01/2009 - 23h55 ]  
lucius

Tu sais,je n'ai pas la tete dans un sac.
je ne connais pas ce syndrome,je n'ais pas de solution,je suis peiné car j'aimerais faire avancer les choses.
J'ai bossé un peu sur le sydrome "cornélia de l'ange",j'avais 2 cas sous la main,la dépression et la schizo...Pas l'autisme.
Néanmoins j'ai fait ds nuits dans un centre qui étudié de nouvelles méthodes issues de la gestalt thérapie,qui donnait de trés bon résultats,à tout age,ce qui est notable.




Gare au gorille !


 papiguy a écrit [07/01/2009 - 01h05 ]  
papiguy

Je viens de jeter un coup d'oeil rapide à des documents relatifs à la gestalt thérapie, et certains éléments paraissent susceptibles d'apporter quelques progrès. Cependant, la méthode, quand elle est appliquée à l'autisme est viciée dès le départ par l'approche psychanalitique, alors que le syndrome est d'ordre neurologique.

D'après ce que j'ai pu comprendre, les symptômes de l'autisme traduisent la difficulté ou l'impossibilité par le cerveau d'interpréter les signaux lui parvenant des organes sensoriels. Ceci nécessite une rééducation, car l'apprentissage naturel par l'imitation ne se fait pas. De plus l'enfant est incapable de "généraliser" un comportement. Il faut donc aussi lui apprendre qu'un comportement peut être appliqué à un autre contexte que celui de son apprentissage (le "bonjour" n'est pas que le mot que la maman prononce le matin au réveil, c'est aussi un signe de bienvenue à un nouvel arrivant,...

Dans le cas de l'autisme, le travail de groupe ne marchera pas si la capacité d'imitation n'a pas été développée auparavant. De plus, un enfant autiste est sujet à des colères longues et violentes qu'un non initié ne pourra pas maîtriser et qui vont perturber gravement le groupe et le faire exclure de celui-ci. Une approche individuelle donne de meilleurs résultats au départ d'autant plus que des rééducations de la motricité sont souvent nécessaires (retard de la station debout et de la marche, imprécision des gestes,...).

Le syndrome d'Asperger est un cas particulier d'autisme "léger" avec une caractéristique à la fois intéressante et pénalisante: les sujets atteints ont une mémoire exceptionnelle (mon petit fils connaissait toutes les lettres de l'alphabet à moins de 2 ans et demi (*) ainsi que les chiffres.

Bref, je me laisse emporter par le sujet, alors que je voulais simplement mettre en garde contre toutes les formes de sectes qui voient les parents d'enfants handicapés comme des proies faciles.

(*) anecdote chez un psy étonné de ceci:
- "montrez moi" - l'enfant (dont le prénom commence par L) énonce toutes les lettres lentement jusqu'au L et hésite longuement, il reprend ensuite avec l'aide de sa maman et bloque une dernière fois sur le W.
Commentaire du "médecin":
- "voyez, il ne répond pas à l'appel de son prénom et il bloque sur la lettre qui commence celui-ci, c'est un signe"
Réponse des parents:
- "et que dire à propos du blocage sur le W ?"
Silence géné et visite chez un autre médecin




 lucius a écrit [07/01/2009 - 15h10 ]  
lucius

La vision de la psychiatrie est issue du behaviorisme et de toutes ces thèses pré-nazis,élaborées à l'origine pour déterminer différentes classes d'humains,certaines "meilleures" que d'autres.
Sous couvert de la médecine,donc de notre bien etre,les psychiatres ne font rien d'autre qu'une forme atténuée d'eugénisme,et ils n'en n'ont cure du sort des personnes tombant entre leur mains.

Ce ne sont pour eux que des cobayes...c'est triste,mais c'est ainsi,et les sectes profitent bien du désarroit des parents pour vendre leur baratin.
Et si on les laissait vivre leur vie en leur procurant l'Amour que tout individu à le droit d'avoir?
Les parents vivent un grand choc à l'annonce de syndrome tel Asperger,je le comprend bien,mais parfois il faut accepter la différence,sans chercher à la modifier ...
Je sais,cela semble dur comme point de vue,mais il faut comprendre qu'on a du mal à accepter le handicap dans une société ou il faut etre le meilleur,le plus compétitif,ect...
Dans bien des sociétés,notament en Afrique,l'autisme n'est pas vécu comme une fatalité,car l'élitisme n'est pas une priorité.




Gare au gorille !


 papiguy a écrit [07/01/2009 - 16h50 ]  
papiguy

Non lucius, tu fais erreur et tu me parais in-habituellement résigné

Quand on se casse une jambe, et que la fracture est consolidée, on fait de la rééducation pour recouvrer sa mobilité complètement.
Quand on voit mal on consulte et on porte des lunettes.
On n'accepte pas de diminution de ses propres capacités, alors pourquoi l'accepter quand il s'agit d'un enfant, surtout si on peut dans l'immédiat et à terme améliorer sa condition et lui procurer une autonomie suffisante. Se résigner à voir des enfants condamnés à des vies de légumes en hôpital psychiatrique alors qu'il existe des méthodes de rééducation qui donnent des résultats appréciables, est criminel.

Pourquoi de nombreux parents d'enfants autistes ne peuvent pas avoir le dossier médical de leur enfant ? Pourquoi ces mêmes parents n'obtiennent aucune réponse à la question "quel est le protocole de soins appliqué à mon enfant en hopital de jour ?" ?

Le problème n'est pas l'acceptation du handicap par les parents et les proches, mais le regard posé par les tiers. Mais l'apprentissage de la différence et de la tolérance fait aussi partie de l'éducation, c'est là que le bas blesse.




 lucius a écrit [07/01/2009 - 17h17 ]  
lucius

Je ne suis pas résigné,mais sans solution face à de tels drames.
Je peux faire la révolution demain,mourir sur une barricade....Mais je n'ai rien pour faire face à Asperger.
Et cela me peine profondement.

ce que je veux dire,c'est qu'il ne faut pas forcément espérer en faire un ingénieur...
Ne pas en faire un lègume,oui,mais ne pas trop en vouloir!Evidement on veut le meilleur pour ses enfants,on reve tous....
Il faut accepter d'avoir un enfant handicapé;c'est un deuil que les parents doivent faire.
maintenant,si le handicap peut etre rendu "léger" au point de ne pas exister....Bien sur.

En tout cas,il est clair que ce ne sont pas le psychiatres ni les sectes qui vont aider les parents.




Gare au gorille !


 papiguy a écrit [07/01/2009 - 18h50 ]  
papiguy

Bien d'accord sur ton dernier propos, et c'était bien le sens de ce sujet. ;-)




Répondre à papiguy






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.