Le cancer est-il héréditaire ?



mana
Cette question a été posée par Mana, le 20/09/2011 à à 17h07.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Cancer.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Mana a écrit [20/09/2011 - 17h07 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Mana

Y a t-il plus de risques de développer un cancer quand plusieurs membres de la famille en ont été atteint ou n'est qu'un développement tragiquement aléatoire ?




"If you talk to God you're religious. If God talks to you, you're psychotic."


 Dunamis a écrit [20/09/2011 - 18h24 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Dunamis

Oui, il y a une part d'hérédité. Mais je ne saurais pas t'expliquer plus en détail de quoi il s'agit. Un cancer, c'est un programme de destruction des cellules par les globules blancs. En gros.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 yaya16 a écrit [20/09/2011 - 18h45 ]  
yaya16

Que veux dire le mot héréditaire ? :-|




Bérard


 betinaweb a écrit [20/09/2011 - 21h31 ]  
betinaweb

Ce ne serait pas encore vraiment établi pour tous les cancers,on en parle beaucoup pour le cancer du sein,du côlon.
Je connais une famille ou le père ,deux des enfants,et d'autres membres de la famille ont eu des cancers.Les médecins étudient de près ce qui concerne l'hérédité ou pas.Ils se posent encore bien des questions.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Wisty a écrit [20/09/2011 - 21h54 ]  
Wisty

Bonsoir,

Il est probable, que l' on supposerait que le cancer,pourrait être héréditaire (aucune études scientifique le prouve), ce que l'on sait, l'humain possède à la naissance, une prédisposition au cancer, sans toutefois
avoir la certitude d'une évolution du virus ( qui se prénomme"métastase").
Ce virus ne peut se développer, que par des circonstances nuisibles et atteignant notre organisme,quant
à atteindre l'immunité que nous possédons. Dans cette hypothèse, il serait toutefois utile, de faire de temps en temps, un examen hématologique ( prise de sang avec une analyse détaillée).

En règle générale, si l'on se conduit une vie saine,alimentaire, et un quotidien maîtrisant le quotient
émotionnel, (stress- turbulences...etc...), on peut penser que ces éléments, ont effet croissant
sur une évolution d'infection de ce virus latent....
Donc, prenons soins de notre santé.... ;-)




Wisty


 betinaweb a écrit [20/09/2011 - 22h06 ]  
betinaweb

Le cancer n'est pas un virus wisty mais juste un des facteurs de cause du cancer.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Wisty a écrit [20/09/2011 - 22h30 ]  
Wisty

Bonsoir beti,

La métastase est reconnue comme un virus, je suis désolée de te contredire, mais ici,je peux en parler,
Et si je prenais la peine de replonger dans mon mémoire,je risque d'occuper tout un post. ;-)




Wisty


 imagine54 a écrit [21/09/2011 - 01h57 ]  
imagine54

le cancer c'est comme la connerie, c'est héréditaire... ;-)




 cochise_fr a écrit [21/09/2011 - 08h50 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Coluche avait raison;
"Quand on en sait pas plus que çà on ferme sa gueule".!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 AnneM a écrit [21/09/2011 - 10h33 ]  
AnneM

Coucou,
Ce n’est pas un domaine où j’excelle, mais je ne pense pas que les cancers soient héréditaires. Je parle d’héréditaire comme incontournable. Les cancers viennent sur des personnes qui ont un organisme assez faible ou ayant un mode de vie qui ne prête pas assez attention à la maladie. Alors, je ne suis pas pour dire que le crabe se transmet. Car si mon père sort tous les jours, qu’il boit à outrance, qu’il se drogue et mange n’importe quoi, ce n’est pas pour autant que je serais malade. Si moi j’ai une vie saine, sans fatigue et sans excès, je suis de ce fait moins exposé aux problèmes. Enfin, ce n’est que mon avis qui semble-t-il tient la route  Bonne journée




 cochise_fr a écrit [21/09/2011 - 11h56 ]  
cochise_fr

Bonjour,
AnneM, si c'était votre mère avant votre naissance qui faisait tout cela, vous en auriez sans doute subit des conséquences, que cela soit sous forme de cancer ou d'autres choses.
- Là, on a affaire à des malades volontaires.
- L'hérédité, c'est quand on ne choisit pas d'être malade et que cela se transmet aux générations futures sans qu'on le veuille.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 yaya16 a écrit [21/09/2011 - 13h36 ]  
yaya16

Merci imagine54




Bérard


 betinaweb a écrit [21/09/2011 - 15h16 ]  
betinaweb

C'est quoi vos malades volontaires?
Il y a des personnes à risques c'est vrai mais il y a aussi des familles qui ont vécu sainement qui ont des cancers sans qu'on sache pourquoi.Il faut arrêter cochise de culpabiliser les personnes qui sont malades en leur disant que c'est de leur faute si elles le sont ou de la faute de leurs ascendants.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Dunamis a écrit [21/09/2011 - 17h27 ]  
Dunamis

Pour qu'un soit transmis par hérédité, AnneM, il faut que le gène malade soit présent chez les deux parents. Le nannisme et la mucoviscidose sont héréditaires.
Rien à voir avec l'hygiène de vie des ascendants.
Et l'hérédité est un facteur, non un incontournable. Si un gène défectueux ne se trouve que chez un des parents, l'enfant sera porteur sain, c'est à dire qu'il portera ce gène sans être malade.
Tous les parents des malades de la mucoviscidose sont porteurs sains.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 coeur de patate a écrit [21/09/2011 - 18h32 ]  
coeur de patate

et ce n'est pas le cancer qui est héréditaire , mais il y a des métabolismes plus ou moins sensibles et qui vont développer des cancers plus facilement et donc des organismes plus favorables à sont installation et c'est ça c'est souvent héréditaire !!

cette question est encore source de polémique ! comme certain veulent masquer l'origine environnemental , d'autre mettent en avant la théorie de la génétique
selon des recherches récentes trois cancers sur quatre ne serait pas lié a des fonctions héréditaires !!
pour le moment ce n'est pas encore tranché et ont reste sur un compromis entre des origines environnementales et facteur de risques génétiques !!
:-|




ciao!


 coeur de patate a écrit [21/09/2011 - 19h12 ]  
coeur de patate

de plus tout dépends des types de cancers il paraîtrait que le cancer du sein et du colon aurait plus de liens avec la génétiques !! mais le cancer des poumons par exemple ce qui semble assez logique serait plus lier aux facteurs environnementaux !! !!




ciao!


 betinaweb a écrit [21/09/2011 - 19h23 ]  
betinaweb

Les médecins continuent d'étudier à travers des familles qui ont eu plusieurs cancers,ce n'est pas pour rien,mais il semble que certains ici savent mieux que les autres;
Manger sain alors que l'on vit dans une atmosphère plus que polluée,ça me laisse dubitative.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [21/09/2011 - 19h58 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Le corps humain est tout à fait armé pour se battre contre un certain nombre d'agressions de toutes sortes.... mais il ne faut pas non plus le surchargé d'agressions supplémentaires dont on pourrait se passer.

- Oui, celui qui fume, celui qui boit trop, celui qui se drogue, celui qui bouffe plus que de raison sont des malades volontaires qui au mieux aggravent leur cas personnel, au pire transmettent aux descendants leurs tares, et entre les deux emmerdent la vie de leurs proches qui n'ont pas besoin de cela.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [21/09/2011 - 20h00 ]  
Wisty

Re-

Pour tout savoir sur le cancer : Les professeurs :
- GEORGE MATHE
- Aron Brunetière
- Pierre Vellas
- Pierre Passouant
- André Jouve
- Gilbert Dreyfus, ensemble ont fait éditer un bouquin " DOSSIER CANCER" aux Editions Médecine ouverte.
Tout y est,très bien expliqué. Lorsqu'on a lu l'entièreté, on a toutes les réponses aux questions.
Bonne lecture.




Wisty


 betinaweb a écrit [21/09/2011 - 20h12 ]  
betinaweb

Mais quand vous avez dit ça cochise,vous n'avez pas tout dit.

Tout le monde est conscient des facteurs de risques du cancer,mais il existe des personnes qui ont eu des cancers des voies respiratoires dans des familles qui n'ont jamais fumé.
Il faut arrêter d'accuser à tout va.Et de dire qu'un malade emmerde la vie de ses proches,car même si celui-ci a mal vécu ,il est aimé de sa famille et il ne sera pas considéré comme un emmerdement mais comme un grand chagrin.

Juger les autres sur leurs maladies alors que vous n'êtes pas un spécialiste n'est pas très bien.Je vous souhaite de n'avoir jamais à avoir à vivre une telle maladie pour les vôtres ou pour vous- même,car je pense que vous changerez de discours.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Wisty a écrit [21/09/2011 - 20h20 ]  
Wisty

Re-

Si on veut faire l'inventaire de tous les facteurs cancerogène qui circulent,dans la vie quotidienne , alors
on peut déduire que tout le monde est malade d'un cancer. ???????? ;-)




Wisty


 framboise72 a écrit [21/09/2011 - 21h21 ]  
framboise72

Bonsoir,je partage l'avis de anne M.Je ne crois pas que le cancer soit héréditaire mais lié au mode de vie,à des fragilités physiologiques...tout comme la dépression qui n'est pas non plus héréditaire.Ce n'est pas parce qu'une personne dans une famille a un cancer que les autres l'auront.Mon oncle a hélas eu un cancer du poumon et là il a un cancer de la gorge.Ça m'a fait un coup.Mais je n'ai pas de cancer,ni son fils ni sa femme n'ont eu de cancer.Donc je ne crois pas à l'hérédité mais à la malchance,à des gènes plus fragiles peut être.




 cochise_fr a écrit [21/09/2011 - 23h26 ]  
cochise_fr

Bonjour,
La malchance, c'est l'explication de l'ignorance.
Bien sur il y a des gens qui attrapent des maladies sans que l'on sache pourquoi et sans raison apparente, mais la grande majorité de ceux qui sont malades le sont pour ne pas avoir fait ce qu'il faut pour se maintenir en bonne santé..... et le plus souvent parfaitement consciemment.... et souvent depuis longtemps.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [22/09/2011 - 15h47 ]  
symbol

Sujet épineux comme tu peux le lire Mana car le " scientifiquement prouvé " dont on nous rabâche les oreilles, fait fi des besoins humains fondamentaux : besoin de relations chaleureuses, besoin d'amour et d'affection, besoin d'être reconnu, besoin de protection, besoin de transmettre, besoin d'une confiance en soi, besoin de se reproduire...
Il paraît évident, même pour un chercheur matérialiste, que l'être humain est bien plus que la somme de réactions biologiques répondant à la baguette du patrimoine génétique.

Il n'est pas étonnant que les scientifiques se contentent d'accuser le tabac de tous les maux, sans aller voir plus en profondeur dans la vie du malade. Mais, ces scientifiques sont incapables d'expliquer pourquoi, parmi un groupe de fumeurs, l'un fait une artérite, l'autre un cancer du larynx, le 3ème une bronchite chronique, le 4ème un cancer du poumon et cela à un moment bien précis de sa vie. Les scientifiques n'expliquent pas non plus pourquoi un sujet qui n'a jamais fumé de façon active ou passive a un cancer du larynx... C'est pourquoi une explication individuelle, une démarche de détective au cas par cas, est intéressante.
La lecture symbolique du symptôme est susceptible de donner une réponse reproductible pour l'ensemble des pathologies. Contrairement à l'approche scientifique conventionnelle, elle offre un accès au " pourquoi " et au " maintenant " du symptôme, même si les règles du " jeu psycho-biologique " sont difficiles à cerner pour un oeil non averti. C'est normal, elles nécessitent un apprentissage. C'est un raisonnement qui permet de retrouver la souffrance à l'origine du symptôme. Dans un 1er temps, cela consiste à prendre le contraire de la manifestation observée, puisqu'il s'agit d'une compensation (un excès visible vient compenser un manque ressenti et réciproquement, une destruction visible vient compenser un excès ressenti). Dans un second temps, on doit passer du registre symbolique de la compensation au registre de la réalité.

Le facteur héréditaire dans cette approche est plus souvent connue sous la symbolique de la lignée familiale, les " liens du sang " : les enfants de la lignée à naître et les globules rouges circulant dans le sang des membres vivants de la famille (digestion des évènements familiaux). Ce n'est qu'un exemple.
C'est complexe et rien n'est aléatoire car la maladie n'est pas un hasard. Conflits émotionnels professionnels, peur de la mort, émotions familiales, déceptions sentimentales, conflits de territoire, etc. peuvent dégénérer en cancer. Mais aussi, la maladie peut s'installer au moment où la page est tournée. Ce n'est plus le début du conflit qui déclenche le symptôme mais justement sa résolution, aussi paradoxal que cela puisse paraître.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 DameHestia a écrit [25/09/2011 - 17h32 ]  
DameHestia

Je ne pense pas que le cancer soit héréditaire mais une chose est sure c'est que tous les êtres vivants ont les cellules cancéreuses dans leur gênes, on les développe ou pas




 Dunamis a écrit [30/09/2011 - 12h55 ]  
Dunamis

Pour le cancer du sein, on m'a toujours dit que c'était le cancer des femmes delaissées (veuve, divorcées).
Le terrain favorable à un lien avec l'hérédité. Mais c'est vrai qu'un cancer de la plèvre chez un homme qui a respiré de l'amiante, n'a rien de génétique.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 betinaweb a écrit [30/09/2011 - 14h11 ]  
betinaweb

Toutes les femmes que j'ai connues qui ont eu un cancer du sein n'étaient pas veuves et délaissées,loin de là.Il faut arrêter avec les clichés.
C'est un des cancers où l'hérédité est prouvé.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 symbol a écrit [30/09/2011 - 15h34 ]  
symbol

Les clichés... ? Le malade atteint d'un cancer ou qui fait des tumeurs bénignes, privilégie l'épaississement de la carapace comme solution de défense ( n'oublions pas que le cancer est symbolisé par le crabe ).
Sur le plan symbolique, il renforce sa carapace autour d'un point fragile pour survivre au danger, car à cet endroit, il s'est senti faible à un moment donné de sa vie. Le ressenti, qui est à la base du cancer, est la notion de résistance et de norme.
Si, aux yeux du futur malade, une norme est dépassée, il se sent alors en position de faiblesse pour faire face. Dès que possible, il va renforcer sa carapace en faisant grossir l'organe défaillant pour, symboliquement, ne plus subir à l'avenir cette situation de faiblesse.
Le cancer est donc avant tout lié à la peur du futur et cette peur risque d'être réactivée avec l'annonce du diagnostic et à chaque aggravation des lésions quand la maladie progresse. Le nouveau problème à résoudre est celui de la peur de ne pas survivre et tant que cette peur de l'avenir se maintient, il n'y a que peu de chances de guérison définitive.

Dans la pathologie cancéreuse, les étudiants en médecine récitent : rein, sein, thyroïde, prostate... Ces 4 organes sont ceux qui donnent le plus de métastase osseuses. C'est un résultat statistique que rien n'explique. La compensation symbolique nous donne là encore une possibilité de réponse : ils sont très souvent associés à une forte dévalorisation personnelle ( incapacité à réussir, à être performant, à se marier, garder son couple, être augmenté, etc. ).
La solidité d'une personne tient effectivement, et symboliquement, grâce à la rigidité et à la résistance de ses os ( structure, charpente, carcasse, gabarit, carrure ).

- Le cancer de la thyroïde survient dans un contexte d'impuissance relationnelle que le sujet ne peut résoudre à temps.
- Le cancer du rein survient quand se produit un écroulement de l'existence, telle une ruine financière, ou un alcoolisme grave qui ruine la santé et l'honneur.
- Le cancer du sein est souvent lié à l'échec chez une personne qui place la réussite familiale paisible au premier plan, réussite dans le couple et/ou avec les enfants.
- Le cancer de la prostate tient à la perte de la suprématie de l'homme au sein du groupe, à la perte de sa " capacité vitale à être plus fort, à diriger et à protéger le groupe familial ".

L'histoire de F. Mitterrand est une parfaite illustration de ce lien entre métastases osseuses et dévalorisation. Dans le livre censuré de son médecin personnel, on apprenait que le Président avait déjà un cancer de la prostate et des métastases osseuses avant son 1er mandat. Néanmoins, la forte revalorisation obtenue grâce à ses 2 victoires, lui a suffi pour stabiliser les métastases, et cela pendant 13 ans ! Aucun médecin n'aurait pu imaginer cela !

Là où la médecine classique n'a aucune explication sérieuse à fournir où argue un prétexte type " hérédité ", la compensation symbolique démontre la parfaite cohérence entre le symptôme et le traumatisme psychique qui l'a déclenché. sauf que cela peut remonter à quelques générations en arrière et que c'est bien là où cela peut se compliquer au niveau de la compréhension.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 betinaweb a écrit [30/09/2011 - 19h02 ]  
betinaweb

Si la médecine n'explique pas,chacun peut y aller de son explication.Si tout va bien dans la vie du malade,il faut s'adresser à un généalogiste pour savoir ce qui s'est passé chez les aïeux.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 symbol a écrit [30/09/2011 - 20h09 ]  
symbol

Ce n'est pas chacun qui sort de son chapeau de magicien ce qu'il veut, betinaweb.
Il s'agit d'années d'études et les liens, nous pouvons les retrouver dès l'antiquité et dans les civilisations très anciennes. C'est dans le sillage de Freud que le Dr Georg Walter Groddeck a mis en évidence le traumatisme psychique pour expliquer la maladie. D'autres médecins sont allés depuis dans son sens.
Ces études ont été reprises aux Etats-Unis et en France au grand mépris du corps médical.
" la médecine de l'oreille " alliée à la médecine classique est une procédure souvent lente. Psychanalyste et neurologue ont travaillés conjointement sur la lecture des scanners cérébraux pour reconnaître les zones de cerveau qui portent des traces de la "rumination d'un conflit".
Ce sont les découvertes d'une longue exploration d'années de travail.

La généalogie ne peut que remonter sur l'histoire familiale connue. La psychogénéalogie va pouvoir interpréter. Les outils que nous avons à ce jour peuvent nous amener plus loin dans la compréhension. Nous voudrions tous que cela avance, servons nous de tout ce qui peut se faire en matière d'avancées.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 coeur de patate a écrit [30/09/2011 - 20h39 ]  
coeur de patate

enfin je tiens a ajouter un détail que certes jadis le cancer n'existait pas dans ces termes !! c'était du temps de ma grand mère que je n'ai pas connue !
ont appelait ça tumeurs !
mais même si çà à changé de nom je pense que les cas de cancers sont arrivés avec la civilisation industriels!
il serait intéressant de se pencher sur l'historique de cette maladie et je pense que des gens l'on déjà fait !
et je vais de ce pas voir ce que je trouve sur le sujet !! bonsoir !!




ciao!


Répondre à Mana






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.