Comment faire du feu sans briquet ?



ando
Cette question a été posée par ando, le 03/04/2009 à à 10h54.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Campings.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 ando a écrit [03/04/2009 - 10h54 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
ando

Juste une question pour savoir quoi faire si jamais on se retrouve à la campagne au coeur d'une forêt ou perdu dans la montagne pendant les vacances, durant les voyages, sans briquet, sans allumettes et personne à qui demander, pourtant on a besoin d'un feu ... peut être qu'il serait bien utile de connaître à l'avance des petits trucs qui pourraient servir !!




 stuart a écrit [03/04/2009 - 11h02 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
stuart

Si tu n'as à ta disposition, ni briquet, ni allumette, rien pour faire du feu, alors il reste à faire comme nos ancêtres de la préhistoire faisaient ... il suffit de prendre une branche d'arbre, faire tourner la pointe bâton rapidement entre les deux mains jusqu'à faire chauffer et juste à côte mettre des paille, à force de les faire tourner, çà va chauffer et produire du feu, dès que la fumée sort il faut souffler légèrement!




 papiguy a écrit [03/04/2009 - 11h14 ]  
papiguy

Hors de question de faire un feu en pleine nature, c'est interdit dans la majorité des régions.
De plus, pourquoi faire envisager de faire du feu si on n'est pas certain de trouver le bois nécessaire, et si on n'a pas le matériel de couchage....

Plutôt qu'apprendre des trucs de scouts pour gamin qui regarde trop la télévision, il est préférable d'apprendre comment gérer ses déplacements en forêt ou en montagne pour éviter de se faire "prendre" par la nuit ou le mauvais temps:
- estimation du temps nécessaire pour la randonnée ainsi que de sa difficulté (il existe de très bon guides pour cela)
- vérification qu'au moins sur un certain nombre de zones du parcours on se trouve dans une zone de couverture de la téléphonie mobile.
- emport (suivant la durée et la difficulté de la randonnée) d'une trousse de premier secours, de suffisamment d'eau et/ou de pastilles permettant de rendre l'eau potable
- partir avec un équipement adapté à la difficulté de la randonnée et à la météo prévue (chaussures, protection contre le soleil, les moustiques,...). Attention, en montagne le temps peut rapidement changer.
- ne pas partir seul ou informer quelqu'un de la randonnée et de l'heure estimée de retour.

Bonne promenade, sinon restez au coin du feu ;-)




 lucius a écrit [03/04/2009 - 12h26 ]  
lucius

Ando,
cherches 'survivalisme",sur weblibre,j'y ais laissé quelques explications sur le sujet,et des adresses vers des sites,ou l'on t'apprendra à faire du feu sans briquet,et plein d'autres choses...


(sans rentrer dans les détails;feu par friction,réverbaration,électricité,réaction chimique,concentration de la lumière....)




Gare au gorille !


 cochise_fr a écrit [03/04/2009 - 23h58 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Le plus pratique et simple est une loupe.... encore faut il qu'il y ait du soleil, évidemment.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 lucius a écrit [04/04/2009 - 12h11 ]  
lucius

Une loupe?
Oui,c'est bien,mais "léger"comme moyen.
En survie,on utilse une loupe,ou le feu par friction(bois contre bois,avec de l'étoupe,on peut aussi utiliser une canette de boisson:il suffit de frotter le cul de la canette en alu avec du savon de marseilles,cela polie la canatte,et on peut s'en servir pour allumer du feu.
La technique du piston est aussi une bonne technique:On peut bricoler un piston à feu avec une pompe à vélo.La concentration de l'air dans la pompe(bouchée)permet d'échauffer l'air:si on a bricolé un petit trou dans le piston,qu'on remplit d'étoupe,il va s'enflammer dès relachement du piston(On notera qu'en Asie,beaucoup de gens utilisent encore le briquet piston,souvent fait en corne).
Mais on peut aussi utiliser l'electricité:Une éponge en métal,pour récurrer les casseroles,mise entre les deux bornes + et - d'une batterie de voiture,ou meme d'une pile carrée de 9 v,et le feu va prendre.

Enfin,un peu de permanganate de potassium(cristaux dans les tubes de médocs pour éviter l'humidité),avec de l'antigel:réaction exothermique assurée,qui avec de l'étoupe permet le démarage d'un feu meme dans un environnement humide.

Pour ma part,j'ai un bloc de magnésium de l'armée à portée de main

www.twenga.fr/dir-Maison,Ustensiles-de-cuisine,Allume-feu




Gare au gorille !


 papiguy a écrit [04/04/2009 - 23h05 ]  
papiguy

Et si les ersatz de scouts faisaient une liste de ce qu'ils doivent emporter en randonnée ? C'est quand même plus simple qu'élucubrer sur des trucs foireux. Une randonnée n'est pas un stage de survie pour apprentis Rambos !
Mais mieux vaut quand même ce sujet à d'autres idioties :-D




 lucius a écrit [08/04/2009 - 13h31 ]  
lucius

Ben,le survivalisme,c'est un mode de vie,de réflexion....

Astronomie(orientation),feu(chaleur,nourriture,signaux),peche et chasse,coutellerie(et accessoires type haches),sont des nombreux domaines à connaitre(on peut citer pele-mele faire de la corde,connaitre les noeuds,avoir des notions de premiers secours,de météo,de skis-raquettes,de voile....connaitre les plantes commestibles.....)

Perso,le bloc de magnésium,c'est le plus efficace,le moins cher,le plus petit moyen pour avoir du feu.J'en ais tours un dans mon B.U.D.
Mais il faut aussi connaitre d'autres techniques!




Gare au gorille !


 lucius a écrit [08/04/2009 - 13h37 ]  
lucius

Un peu de vocabulaire survivaliste?

AMAP (association pour le maintien de l’agriculture paysanne) est, en France, un partenariat entre un groupe de consommateurs et une ferme locale, basé sur un système de distribution de « paniers » composés des produits de la ferme. C’est un contrat solidaire, qui s'appuie sur un engagement financier des consommateurs, qui payent à l’avance la totalité de leur consommation sur une période définie par le type de production et le lieu géographique. Ce système fonctionne donc sur le principe de la confiance et de la responsabilisation du consommateur.
Elle correspond à la Community Supported Agriculture (CSA) pour les pays anglophones.d’ATTAC (Association pour la Taxation des Transactions financières et l’Aide aux citoyens)

- ATTAC (Association pour la Taxation des Transactions financières et l’Aide aux citoyens) est née en 1998 et sa première proposition concrète a été la taxation des transactions financières pour créer un fond d’aide au développement et pour freiner la spéculation.
Aujourd’hui Attac est un réseau présent dans de nombreux pays et travaille sur des sujets divers : l’Organisation Mondiale du Commerce et les institutions financières internationales, la dette, la taxation des transactions financières, les paradis fiscaux, les services publics, l’eau, les zones de libre-échange (Méditerranée, Amérique, Europe...).

Chaque Association nationale a des groupes travaillant sur les différents thèmes. Tous les groupes sont engagés dans des campagnes nationales et internationales pour des propositions concrètes d’alternatives à la pensée unique néo-libérale et basées sur la solidarité.

- Ecocide : acte de destruction d'un écosystème, notamment par l'exploitation excessive de celui-ci dans le but de subvenir à d'autres processus ou systèmes (écophagie). Par exemple, l'assèchement de la mer d'Aral est due aux prélèvements excessifs par l'homme de l'eau des fleuves qui la constitue.
Ce néologisme est construit à partir des mots écosystème et génocide car il symbolise la destruction systématique et totale d'un écosystème, à la nuance près que cette destruction n'est pas forcément voulue.
Des exemples célèbres d'écocides sont : l'assèchement de la mer d'Aral, la déforestation totale de l'île de Paques, l'utilisation massive de l'agent Orange pendant la guerre du Viêt-Nam.

- Grosbill : en gros c'est un terme de jeu de rôle qui désigne le joueur qui entasse les super-méga trucs/pouvoirs pour être le plus puissant en puissant.

Dans notre sujet, le survivalisme, ce serait quelque chose comme avoir les bottes-waterproof-coquées-chauffantes-rechargeables-en-marchant ou la lampe-CB-GPS-radio-multibandes-solaire-dynamo ou la montre-clé-USB-station-météo-titane-solaire...

- "LLBSV" (Lorsque La Bise Sera Venue ; SHTF en anglais- When the Shit Hits The Fan...quand la merde frappe le ventilateur) Moment à partir duquel la crise se déclare.


- Peakisme : (de peak – pic) doctrine selon laquelle les ressources fossiles (pétrole, charbon, uranium) sont finies et donc épuisables. Prévoit que l’extraction du pétrole atteindrait un sommet (pic d’extraction ou pic de pétrole (peak oil), avant de décroître inexorablement.


- Peakiste (peaknik, oléocéniste) : personne sensibilisée aux problèmes liés au pic de pétrole (peak oil) et croyant à la finitude et à l’épuisement des ressources fossiles.

- SEL Les Systèmes d’Echange Local, ou Services d’Echange Local, sont des groupes de personnes qui pratiquent l’échange multilatéral de biens, de services, et de savoirs.

- Survivaliste : masculin ou féminin (pluriel : survivalistes)
Qui relève du survivalisme.
Un survivaliste est un individu qui anticipe une interruption potentielle dans la continuité de la société locale, régionale ou nationale et qui se prépare en vue de survivre à ces situations imprévisibles. Le survivaliste est en constant apprentissage de techniques de survie que ce soit en forêt, en mer ou en milieu urbain. Les survivalistes ne doivent pas être confondus avec les chasseurs, les soldats de fortune ou les membres de commandos et des guérillas.
Le survivaliste se prépare selon la situation anticipée:

Catastrophes naturelles (tornades, ouragans, tremblements de terre, blizzards)
Conflits humains (Guerres nucléaires, bactériologiques)

Le consensus général parmi les adeptes du survivalisme veut que de la chute soudaine de la civilisation résultent des pénuries d'essence, d'eau, de nourriture et de médicaments. Les survivalistes tendent à garder en stock ces articles essentiels au cas où un événement apocalyptique provoquerait le chaos dans la population. Historiquement, la première vague de survivalisme est survenue en Amérique du Nord durant l'âge atomique des années 1950. La seconde est apparue au début des années 80 avec la recrudescence de la menace soviétique aux États-Unis de l'ère Reagan et la troisième vague a débuté en 1999 avec le possible bogue de l'an 2000. Les attaques terroristes du 11 septembre 2001 et l'après-impact de l'ouragan Katrina en Nouvelle-Orléans ont également contribué au regain d'intérêt pour lesurvivalisme.

- Survivalisme masculin
Doctrine selon laquelle l'homme doit se préparer à survivre dans un monde en passe de lui devenir hostile.

- Teotwawki : The End Of The World As We Know It. « La fin du monde tel que nous le connaissons ». Expression utilisée par les survivalistes (persuadés que la fin du monde est proche) et qui est passée dans le jargon informatique à l'occasion de la constatation que tout le monde ne serait pas prêt à temps pour faire face au bug de l'an 2000. Voir aussi Y2K.

- Terraplatisme : doctrine selon laquelle la croissance économique et productiviste ne souffrirait aucune limite et se poursuivrait donc indéfiniment. Le terraplatisme insinue que les ressources terrestres (naturelles, fossiles et minérales) sont inépuisables.

- Terraplatiste : partisan de la terre plate (terraplatisme) ; personne qui réfute la finitude du monde.

Papiguy et Cochise,qui pensent qu'on peut se reproduire indéfiniment sur terre sans controler les naissances,sont des terraplatistes,
pour exemple.




Gare au gorille !


 lucius a écrit [08/04/2009 - 13h41 ]  
lucius

avant avant dernier post,je parle de mon EDC,et non pas du B.O.B,erreur de ma part,je ne suis pas trop "acronyme fashion"!




Gare au gorille !


 papiguy a écrit [08/04/2009 - 14h26 ]  
papiguy

Bien le bonjour d'un terraplatiste qui s'ignore,

Qui te dis que je suis contre le contrôle des naissances. Affirmer qu'il y a un lien étroit et démontré entre le niveau de vie et le taux de fécondité, et prendre en compte la limitation progressive des ressources, ne fait que pousser à l'amélioration du niveau de vie de la majorité de la population de la planète, alors que l'organisation actuelle du monde fait tout le contraire.

Ceci, c'était pour entrer dans le jeu de ta provocation :-D

Mais les ressources ne sont pas encore épuisées et le survivalisme est à mettre dans la catégorie "rêves d'enfants - rubrique Robinson Crusoe"




 Damieff a écrit [23/07/2012 - 16h07 ]  
Damieff

Aussi faites une friction entre un couteau et une batterie d'un portable par exemple.(ce qui n'est pas nécessaire si vous respectez les conseils de papy guy).Mais ce qui m'énerve avec l'éclérage pour ne pas dire scoutisme (je n'aime pas le franglais) est qu'il n'apprend pas vraiment aux jeunes enfants comment survivre et leur grade leur donne des prétentions qu'ils ne devraient pas avoir "Pousses-toi Mr Ours j'suis grade un million" qu'ils obtiennent en fabricant manuellement toutes sortes de choses inutiles en situation de survie "Pousses-toi Mr Ours j'ai une armoire".
Pour preuve 2000 personnes meurent chaque année dans des montagnes rocheuses récemment un scout s'y est perdu car il à quitté son groupe.Une recherche intensive à été menée et 3 jours plus tard des secours l'on retrouvé vif certes mais en état avancé de déshidratation,les secours on dit que s'il serait resté un jours de plus,il serait mort.
Ce grade superflue n'est pas grave en soi,ce qu'il l'est plus est le manque cruciale d'improvisation,un scout ne peut se passer de son couteau (possible avec deux pierre le projecteur et l'écorcheur),de ses alummettes(c'est possible et c'est le but de ce forum).
On ne leur apprend à consommer que quelques produits sauvages.Quand aux pièges je n'en ai jamais vu et pense que c'est un invention Holywoodienne(je sais faire 3 pièges différents mais n'ai jamais vu de scout en faire un seul ni par internet ni en vrai.

Le tout est dommage,décevant,dangereux mais ce qui est énervant sont les prétentions à propos d'exercices inutiles "allumer un feu avec en début du papier, C'est pour les louvetaux,nous on utilise de l'écorce ou de l'amadou."C'est stupide de toute façon les éclaireurs utilisent toujours un briquet ou des alumettes,alors pourquoi pas un petit bout de papier,c'est stupide !!!




 Damieff a écrit [23/07/2012 - 16h41 ]  
Damieff

Quand aux pièges ils n'apparaissent que dans l'histoire des scouts.




 Damieff a écrit [23/07/2012 - 16h42 ]  
Damieff

A propos de ton deuxieme commentaire papy guy :Il est très facile de trouver le bois et matériaux naturels suffisants sauf dans les forêts balisés dans lesquels les maires massacrent tous les arbres morts et éteignent à jamais des chenilles puis des oiseaux puis toute la chaine de cette arbre ainsi que mettent en danger toute l'écosystème.
PS
Tu as par contre oublié de citer qu'il faut prévenir un guide avant de partir
Je suis d'accord avec toi,la plupart des scouts sont des gamins qui regardent la télévision mais si l'on améliore les colonies d'eclérage on peut faire quelque chose de bien.
Moi aussi quand j'étai gamin,je regardais trop la télévision alors que mes parents m'interdisaient de faire plus de deux activités en club,ce n'est pas logique!


Quand aux pièges ils n'apparaissent que dans l'histoire des scouts.




Répondre à ando






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.