C'est quoi, la philosophie ?



aidar
Cette question a été posée par aidar, le 23/12/2009 à à 15h59.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Café philosophie.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 phildu a écrit [23/12/2009 - 16h06 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
phildu

salut aidar !!

la philosophie c'est philosopher ............................et philosopher c’est saisir notre vie avec des mots !! :-)




http://www.chezvous.forumparfait.com/index.php


 aidar a écrit [23/12/2009 - 16h12 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
aidar

merci phildu mais j'ai toujours pas compris le vrai sens vous savez pour quoi? ;-)




 phildu a écrit [23/12/2009 - 16h21 ]  
phildu

je ne suis qu'un tout petit philosophe mais vraiment petit ..donc je te met un lien qui va peut être éclairer ta lanterne !!!

http://www.scienceshumaines.com/qu-est-ce-que-la-philosophie-_fr_14356.html




http://www.chezvous.forumparfait.com/index.php


 lucius a écrit [23/12/2009 - 16h31 ]  
lucius

Pas vraiment vraiment phildu,
la philo,
c'est plus compliqué que ça.

La naissance de la philosophie débute en Grece avec la volonté pour les Hommes d'abandonner les références a(ux) Dieu(x) pour rendre compte du monde.

Le philosophe est un "scientifique",il cherche à éprouver le réel,à le remettre en cause,pour lui donner une forme,une description.

Face au spectacle de la vie,l'Homme a tout d'abord cherché une explication avec l'intervention du surnaturel(Dieu).
Avec la philosophie,il recherche une explication rationnelle,faites de démonstrations et de preuves,afin de justifier de façon rationnelle ce que l'Homme perçoit.

Le projet de la philosophie c'est d'explorer méthodiquement la réalité dans le but de la connaitre et de se connaitre.

Il y a plusieurs courants,qui partent d'hypothèses différentes:l'épicurisme,le stoicisme,le cynisme,le septicisme,le pragmatisme,la phénoménologie,l'existentialisme,le structuralisme...




Gare au gorille !


 lucius a écrit [23/12/2009 - 16h33 ]  
lucius

Ton lien est bien mais peut-etre trop compliqué pour le débutant.




Gare au gorille !


 aidar a écrit [23/12/2009 - 16h40 ]  
aidar

merci lucius vous m'avez éclairer ma question et merci a vous aussi phildu je vais visiter se site ou le lien ;-)




 lucius a écrit [23/12/2009 - 16h53 ]  
lucius

Pas de quoi,

d'un autre coté,
lucius qui éclaire,n'est ce pas normal ? :-D




Gare au gorille !


 ftm_bi_végét a écrit [24/12/2009 - 13h19 ]  
ftm_bi_végét

Bonjour aidar,

je ne vais pas sombrer dans la tautologie comme l'a précédemment fait phildu.

Etymologiquement parlant philosophie signifie 'aimer' (phil-) 'savoir' (-sophie) en Grec.
Mais ans une définition moins littérale, ça veut dire une personne qui cherche la connaissance.

Le / La philosophe c'est surtout une personne (déjà pour commencer) qui aime réfléchir, qui a une certaine conscience de son environnement, qui reste alerte, qui analyse... Je dirais c'est comment dire un-e scientifique de la vie, de la société, des gens etc. En tout cas, ça reste lié à la sagesse, ouverture d'esprit...




 aidar a écrit [24/12/2009 - 20h54 ]  
aidar

Merci ftm bi végét c'est vraiment gentil de votre part




 ftm_bi_végét a écrit [04/01/2010 - 00h58 ]  
ftm_bi_végét

Bonjour aidar,

et bien ça alors, je suis hébété.

Vous êtes bien la première personne à me remercier parce que je réponds à une question...

Comme quoi tout arrive...

Et bien écoutez de rien, je n'en ferai rien. Je ne suis ici que pour répondre aux questions. Enfin principalement, j'avoue...




 Nono182 a écrit [08/01/2010 - 00h29 ]  
Nono182

Nul ne se demande  pourquoi des mathématiciens ?, dès lors que les mathématiques sont reconnues comme science. Mais « pourquoi des philosophes ? » ne revient pas à la question beaucoup plus classique pourquoi la philosophie ? à laquelle il est habituellement répondu par quelques variations sur un thème aristotélicien : argumenter contre une philosophie est encore philosopher. La justification est banale et sans doute imprudente : si les problèmes dont traite la philosophie concernent tout homme et non seulement les philosophes, pourquoi ceux-ci prétendraient-ils, mieux que quiconque, s'en faire une spécialité ? On conçoit mal une physique sans physiciens, seuls capables de conduire l'expérimentation, mais il semble que le philosophe ne peut se réserver des questions qui, de son propre aveu, habitent tout un chacun. Pourquoi donc des philosophes si le romancier, le poète, le dramaturge sont d'autant plus aptes à philosopher qu'ils restent au plus près de la condition humaine commune et se gardent du jargon scolastique ? Des livres qui se donnent comme philosophiques, publiés par des savants reconnus tels que Carrel (L'Homme cet inconnu) ou Monod (Hasard et nécessité), ont obtenu, au nom de la compétence scientifique, une audience que n'auront jamais des ouvrages écrits par des philosophes. Une philosophie sans philosophes, diluée dans les sciences et la littérature, est manifestement une tentation de notre modernité. Cependant, l'enseignement de philosophie garde des positions encore solides dans divers pays et plus particulièrement en France ; les publications restent abondantes même si, à l'étal du libraire, leur place relative diminue devant les sagesses lointaines, d'autant plus séduisantes qu'elles se dispensent de toute rationalité critique. Cette production philosophique est caractérisée par une extraordinaire diversité : les divisions traditionnelles qui subsistent encore (métaphysique, philosophie des sciences, philosophie politique et morale, philosophie du droit, de l'art, etc.) sont recoupées par la multiplicité des langages et des méthodes. C'est surtout dans les recherches en histoire de la philosophie, par l'interprétation des œuvres qui ont constitué sa tradition, que la philosophie accède le mieux à la compréhension d'elle-même.




 ftm_bi_végét a écrit [08/01/2010 - 02h31 ]  
ftm_bi_végét

Bonsoir Nono182 ,
j'apprécie beaucoup le style de cette intervention; à la fois très accessible et pourtant très sophistiqué dans le fond.
Cela dit, j'ai bien peur d'être effrayé justement par votre passage quand vous dîtes ''leur place relative diminue devant les sagesses lointaines, d'autant plus séduisantes qu'elles se dispensent de toute rationalité critique'. Serait-ce ici l'aveu d'une position xénophobe? ntendez-vous par 'séduisantes' une quelconque crédulité de la part du public (en l'occurrence du lectorat) et / ou une quelconque manipulation de la part des philosophes non-Français-es? Êtes-vous en train d'assoeir que seule la philosophie Française reste lié à la Raison, voire s'inscrit dans la Raison, à l'instar de toutes les autres?

Merci de bien vouloir préciser...




 Nono182 a écrit [08/01/2010 - 02h40 ]  
Nono182

ftm_bi_veget,
Serait-ce ici l'aveu d'une position xénophobe?
non, il n'y a aucune position xenophobe dans mes propos!
une quelconque manipulation de la part des philosophes non-Français-es? non
Êtes-vous en train d'assoeir que seule la philosophie Française reste lié à la Raison, voire s'inscrit dans la Raison, à l'instar de toutes les autres? non, il y a une part de raison dans toutes disciplines et de "non raison" également!
bon je vais me coucher!




 carter a écrit [08/01/2010 - 08h18 ]  
carter

philosophie signifie 'aimer' (phil-) 'savoir' (-sophie) en Grec

aie! aie!
philosophie vient de philien "aimer" et de sophia "sagesse". Litteralement, amour de la sagesse. Le savoir se dit "logos" en grec d'ou psychologie "savoir de l'âme", anthropologie "savoir de l'homme" etc.




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [08/01/2010 - 08h57 ]  
carter

"Une philosophie sans philosophes, diluée dans les sciences et la littérature, est manifestement une tentation de notre modernité."

C’est en effet l'actualité de la philosophie: quelle est encore son objet puisque sa idées ont abouti à créer de nombreuses disciplines qui reprennent le flambeau et mettent désormais à mal son autorité ?
-l’explication du monde environnant ? La physique, la biologie s’y attèlent…
-le bonheur ? La psychologie positive s’engage sur la question…
-la vie en société ? L’économie, la sociologie travaillent dessus…

Quant aux grandes démarcations de la philosophie, il suffit de voir les productions actuelles :

-en épistémologie ; Les grands ouvrages d’épistémologie sont plus le fait d’universitaires ayant des diplômes scientifiques (Popper, Kuhn, Bachelard) que d’universitaires diplômé en philosophie…
-en éthique : les travaux les plus pertinents sont le fait d’économistes ….sans parler des psychologues comme Siegler ou Piaget…
-En esthétique ? Les artistes, jadis cantonné dans les Beaux-arts au « je n’ai pas à expliquer mon œuvre : elle s’exprime d’elle-même » s’expriment de plus en plus sur la question depuis Deschamps…
-reste la métaphysique : mais les religieux s’en chargent aussi bien…

ô Philosophia’ blues…Mon ami, mon amour, ma souffrance…
Suffit de discuter avec des doctorants en philo pour ressentir ce malaise palpable, cette déprime, ce spleen , cette petite voix défaitiste qui murmure dangereusement tout bas :
-« mais bordel ! À quoi je sert ….»




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [08/01/2010 - 09h23 ]  
carter

Sur sa tombe, on peut lire en épitaphe :

Philosophie
(560 avant JC-1988( ?))

Mort de son succès foudroyant
Ou tué par ses enfants
Quelle ironie !
de finir sur une aporie !





"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [08/01/2010 - 10h02 ]  
carter

Excusez-moi de revenir mais il y’a une autre raison à la mort de la philosophie : elle s’est tout simplement suicidée ! L’accomplissement de la philo fut le postmoderniste qui aboutit à trois grands « si »:
-si nous ne pouvons plus être sur que le pensée est nôtre…
-si le sens des signes linguistiques autonomes change constamment…
-si le langage qui nous permet de penser n’a pas de réfèrent dans le monde extérieur…
Alors la philosophie n’a rien à dire…RIEN.

Apres cette brillante démonstration, c’est bon, vous pouvez vous faire hara-kiri…

Bref, comme les vieux papis qui n’ont plus que le souvenir pour égayer l’automne de leur vie, la philosophie se cantonne exclusivement à ressasser une gloire passée…. C’est pour ça qu’en philo, on ne fait plus que de l’Histoire de la philo…. Le reste, on le laisse aux autres....

c'est bon ,j'arrête...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [08/01/2010 - 10h26 ]  
carter

Au fait, je n’ai pas répondu à la question. La philo, c’est juste une discipline qui répond à cinq questions, ni plus, ni moins :

-qu’est que le vrai ? La branche qui s’en occupe est l’épistémologie. Question de base « ce qui est scientifique est-il vrai ? »
-Qu’est que le beau ? ça concerne l’esthétisme genre « la beauté s’apprend-elle ou s’impose t-elle d’elle-même »
-Qu’est que l’être ? La branche qui s’en occupe est la métaphysique. Une question de base serait : « c’est quoi, la mort ? »
Qu’est que le bien ? Cela concerne l’éthique bien sur. Une question de base serait: « Robin des bois fait-il le bien en volant pour donner aux pauvres alors qu’il viole la loi ? »
-Qu’est-ce que vivre ensemble ? Cela concerne la politique. (Remarque : Dans certains livre de philo américain, il n’hésite pas à mettre la politique dans l’éthique, les liens étant forcement tenus entre les deux domaines). Une question de base : « sur quoi se fonde l’Etat ? »

C’est tout. C’est plus simple comme réponse, non ?

Bon, bon, bon j'arrête...Je quitte l'ordi! ;-)




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 ftm_bi_végét a écrit [08/01/2010 - 16h47 ]  
ftm_bi_végét

@ Nono182 :

"ftm_bi_veget,
Serait-ce ici l'aveu d'une position xénophobe?
non, il n'y a aucune position xenophobe dans mes propos!"
Ah bon. Ah... Quel ridicule se dégage de vos paroles. Quel paradoxe en tout cas. Je dis A mais en fait ce n'est pas A. Il fauddrait savoir. Vous êtes en total déni de vos propres positions. Alors laissez-moi rire. Ou alors vous faîtes semblant de bien parler, mais en fait vous ne comprenez même pas ceque vous dîtes alors encore plus ridicule.

"une quelconque manipulation de la part des philosophes non-Français-es? non"
Appréciez à sa juste valeur le bâgooût de ce membre. Oui / Non : je vous remercie pour la discussion...

'Êtes-vous en train d'assoeir que seule la philosophie Française reste lié à la Raison, voire s'inscrit dans la Raison, à l'instar de toutes les autres? non, il y a une part de raison dans toutes disciplines et de "non raison" également!'
Quel esprit loquace... Des effets de manche.
Des paroles bien ficelées mais aucune idée derrière... Un faux, un artificiel de toute évidence.

"bon je vais me coucher!"
Bon je n'en ai rien à faire de votre vie.

CDT.




 Nono182 a écrit [08/01/2010 - 16h51 ]  
Nono182

ftm,
je suis facilement irritable! vois tu lorsque je me suis fait aggressé j'ai tendance à ne plus vouloir avoir d'échange avec l'être qui m'a heurté!
tu n'es qu'un jeune effronté ... qui en plus a raté son permis!
je n'ai guère à échangé avec toi! bon vent!




 ftm_bi_végét a écrit [10/01/2010 - 23h21 ]  
ftm_bi_végét

... Bonsoir Nono182 :

ah. Tu es un être très désappointant. Non seulement parce que tu n'as aucune valeurs (tu inverses les notions aggressé / agresseur-e, tu tutoie sans même demander la permission), mais aussi parce que tu juges les gens d'après leur profil sur le site : tu me tutoie car je suis plus jeune que toi c'est ça? T'as raison, si c'était sur le critère de la sympathie ou de la sagesse, ce serait moi qui l'emporterait lol : tu devrais me vouvoyer et cesser de jouer ton vieux c*n... Ne viens pas parler de 'heurt' quand tu es le premier à aggresser cochise_fr. Si tu ne me crois pas, demande à cochise_fr ou mieux relis-toi, mieux encore réfléchis.
Qu'est-ce que j'en ai à foutre d'avoir raté mon permis? L'intelligence ne se mesure pas dans l'obtention des diplômes c'est connu tout comme l'âge n'a rien à voir avec la sagesse. S'il y a des jeunes intelligent-e-s, il y a forcément des vieux / vieilles co*n-ne-s aussi : c'est injuste mais c'est comme ça.
Si t'as rien à échanger avec moi et bien vas te faire voir.




 Nono182 a écrit [10/01/2010 - 23h27 ]  
Nono182

salut ftm,
je tutoie tous le monde! les jeunes et les anciens! si tu y vois quelque chose de déplacé, pas moi! si cela te conviens pas.. tu fera avec ou alors tu viens pas me parlé! je n'ai pas agresé cochise, si pour toi c'était de l'agression, pas lui.. demande lui! en revanche j'ai lu tes certains de tes posts... notament sur les yeux bridés! effectivement tu te sens agressés pour pas grand chose et tu oses rétorquer avec des propos xénophobes... rien à ajouter. et quand est jeune ce permet de dire que je dois le tutoyer... c'est un pisseux! tu me dois le respect et tu ne le fait pas! c'est moi l'ainé pas toi!

si tu veux échanger avec moi... reste correct!




 ftm_bi_végét a écrit [11/01/2010 - 14h14 ]  
ftm_bi_végét

@ Nono182 :

Non, le respect est réciproque. Si cette notion n'est pas mutuelle, alors tout le monde va se faire foutre. Mais qu'est-ce que c'est que cette idéologie d'abuseur de première? Tu te prends pour le nombril du monde? Tu crois que t'as le droit de tutoyer, d'agresser et de faire chier sous prétexte que t'es plus âgé que les autres? Beh encore une fois ça ne prouve que t'es qu'un vieux con. Je ne plierai pas là-dessus. Le respect ça se mérite en plus d'avoir une dose de base de mutualité. Si t'es pas capable de respecter les autres, je ne vois pas pourquoi tu imposerais qu'on te respecte. Tu ferais mieux de te moucher, t'es qu'un petit morveux, âgé ou pas âgé c'est pareil. Le privilège de l'âge ce n'est ren d'autre que l'octroiement abusif d'une autorité. Tu t'en remettras. Tu seras respecté si t'es respectable, pour le moment je n'en suis pas convaincu donc tu peux aller te faire voir.

Par ailleurs ce n'est parce que je pense que tu es xénophobe que tu l'es effectivement. Par contre, si tu as été vexé c'est peut-être parce que tu t'es dit que j'avais peut-être raison non? Donc ce n'est pas mon problème, j'ai dit ce que j'avais à dire. Dire que les races humaines existent : c'est raciste. Appeller les autres à penser que les philosophies étrangères sont trompeuses c'est xénophobe c'est un appel à la haine et à la différenciation (xénophobe). Tu manifestes ta peur de l'étranger, de ce qui n'est pas Français de manière abusive et irrespectueuse... Même si c'est couvert de bein parlé. Je ne cèderai sur ce point non plus. Si tu ne me crois pas, t'as qu'à te relire. D'ailleurs, j'en veux pour preuve tes propos et tes idées sur la burka que je reformule ce que tu as dit tu considères comme une oppression systématique des hommes sur les femmes. Donc non seulement t'es xéno' mais en plus islamophobe. Si tu t'intéressais au sujet de la burqua mais aussi aux femmes 'voilées', peut-être tu comprendrais que toutes ne le subissent pas et que les gens ça considère au cas par cas...

Passe une bonne journée quand même.

PS : admezttons que je sois hypersensible, ça ne change rien à ce que j'ai constaté à ton sujet...




Répondre à aidar






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Philosophie : de l'Antiquité à la philosophie moderne




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.