Chomage des jeunes en France nombres ?



suzi
Cette question a été posée par suzi, le 19/10/2009 à à 13h42.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Cabinet de recrutement.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 suzi a écrit [19/10/2009 - 13h42 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
suzi

Qui sont les jeunes chômeurs en France, et qu'elles sont leur nombre, qu'elles sont aussi les raisons du chômage en France pour les jeunes.
Pensez-vous que cela est dû à la formation?
Pourquoi tant de jeunes avec des diplômes, arrive à trouver aucun travail à leur sortie de formation




 girlmetz a écrit [19/10/2009 - 13h49 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
girlmetz

C'est vrai cela, combien de jeunes diplômés sans travail dans ce pays, cela est certainement dû à une formation non adéquate, à quoi cela sert de faire huit années d'études et de se retrouver chez pole emploie, ou encore trouvé un job payé au SMIC.




***GiRl**MeTz***


 MEH a écrit [19/10/2009 - 15h17 ]  
MEH

Les jeunes sont les plus touchés par le chômage avec les plus de 50 ans. En Février dernier, 23% des jeunes de moins de 25 ans étaient au chômage alors qu'en 2007 ils ne dépassait pas 7,3%. Aujourd'hui en France, 46% des jeunes ont un emplois alors que la moyenne européenne est de 63%. Le nombre de jeunes au chômage ne cessent d'augmenter et il risque de s'accentuer dans les mois et les années à venir. Je ne pense pas que cela soit dû à la formation ou aux diplômes, mais le marché du travail est de plus en plus compliqués et il est de plus plus difficile de trouver un emploi qui correspond à ses qualités et qui soit rémunéré à hauteur des diplômes acquis. Malheureusement, cela contraint beaucoup de personnes a accepter les emplois qui se présentent.




Quand les mouettes suivent un chalutier, c'est qu'elles pensent qu'on va leur jeter des sardines...


 Toli. a écrit [19/10/2009 - 17h23 ]  
Toli.

Je pense au contraire, que le chômage des jeunes est dû à la formation et aux diplômes. Depuis des dizaines d'années, le travail technique et technologique a été dévalorisé, la "France des bobos" préférant des diplômes universitaires, littéraires ou scientifiques pour les jeunes... Cela ne date pas d'hier, car déjà, 30 ans en arrière, les jeunes qui suivaient des filières techniques étaient mal considérés et c'est là où l'on plaçait les plus mauvais élèves...
La France et son Education nationale ont eu tout faux depuis des décennies... D'autant plus aussi, que les profs ne sont plus les anciens profs, ceux qui faisaient leur métier par vocation sans prétendre à la sécurité de l'emploi...
Les questions essentielles à se poser sont : pourquoi un menuisier-ébéniste serait-il inférieur à un prof de Français ? Pourquoi un couturier, un coiffeur, seraient-ils inférieurs à un médecin ? Pourquoi un plombier, un maçon, un électricien, une décoratrice d'intérieur seraient-ils inférieurs à un avocat ?
Pourquoi ne permet-on pas à des enfants de suivre leur instinct et de s'épanouir dans ce qu'ils savent faire de mieux plutôt que de les obliger à obéir à des schémas de pensée ridicule ?
Résultat ? Il y a des tas de profs qui ne savent pas transmettre leur savoir car ils ont opté pour un titre, une carrière et des facilités... Les profs ne savent plus être des comédiens qui captivent leur auditoire... Résultat ? Il y a des tas de mômes qu'on a jugés "nuls" et qui sont parqués dans des filières qu'ils n'ont jamais souhaitées. Résultat ? Il y a plein de gosses qui sont en scientifique et qui n'ont rien à y faire...
C'est donc plus, outre le problème de l'orientation et de la formation, une question sociétale qui a porté des valeurs supérieures sur ce qui n'aurait jamais dû être.
Le problème c'est que ces valeurs sont si ancrées (on est bien que si l'on a fait des études) que les études ont valeur de sacré pour les recrutements et l'on occulte les valeurs humaines de l'individu... Ce qui est complètement stupide et bien arriéré par rapport au Moyen-Âge, car, à cette époque, les femmes et les hommes se partageaient économiquement le pouvoir et chacun pouvait réaliser son rêve de métier sans avoir à supporter une telle pression sur les épaules...




Répondre à suzi






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.