Bernard Tapie et son fils Laurent, ont ouvert un site internet de commerce en ligne, des réactions ?



tchiz
Cette question a été posée par Tchiz, le 15/05/2010 à à 15h11.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Boutique en ligne.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Tchiz a écrit [15/05/2010 - 15h11 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Tchiz

Bernard Tapie et son fils Laurent Tapie viennent d'ouvrir un site de e-commerce, sur internet, ces derniers proposent des prix sur les assurances, les crédits, le rachat de crédit, la téléphonie, les automobiles à moins de 40%, des prix sur les voyages et les loisirs, sur l'habillement, le high tech, le mobilier, etc... Le site internet c'est à l'adresse : www.bernardtapie.com/ - Dites moi si vous trouvez ce site interessant au niveau des prix ? Bernard Tapie est revenu aux affaires !.




 Lambda11 a écrit [15/05/2010 - 15h28 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Lambda11

S'il le fait, c'est que c'est un bon filon ! BT est un redoutable homme d'affaires.

Si les jaloux petits cochons ne l'avaient pas mangé en route pour l'arrêter dans son ascension, il serait aujourd'hui à la tête d'un bel empire.

Maintenant, que ses techniques de reprises/faillites et autres magouilles sportives soient louables, c'est une autre affaire.

Du coup, à étudier de près dans les moindres codicilles, ses propositions commerciales, car il a le sens du marketing bien ficelé... Héhé, le bougre ! ;-)




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 Lambda11 a écrit [15/05/2010 - 18h25 ]  
Lambda11

Il faudra donc désormais compter avec son fils Laurent.
Je veux bien parier sur ce cheval, moi !
Bon sang ne saurait mentir !... ;-)

Je suis certaine qu'il bénéficiera de la solide expérience de son père dans tous les domaines, autant dans le flair de la bonne affaire à suivre, du meilleur procédé pour exploiter le filon, et des écueils à éviter, tant sur le plan légal que des bâtons politiciens machiavéliques dans les rouages de la machine qu'il mettra en marche...

Maintenant, sera-t-il aussi bon chanteur/acteur que son papa ??? Faut voir sa belle gueule d'amour et entendre son timbre de voix, au fiston ! Mais peut-être aura-t-il la sagesse de ne pas mélanger les genres. Je ne sais pas pourquoi ça ne marche pas bien en France...

http://www.ina.fr/ardisson/lunettes-noires-pour-nuits-blanches/video/I07275930/destroy-bernard-tapie.fr.html




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 cochise_fr a écrit [15/05/2010 - 19h54 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est surtout un bon filon..... pour lui.!!
Si cela vous amuse de vous faire piéger.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betina a écrit [16/05/2010 - 00h44 ]  
betina

Pourquoi vouloir entretenir ce voyou?

Son site ne m'intéresse pas.Il a magouillé dans toutes les sphères de la société,il a essayé de faire pleurer dans les chaumières quand il est allé en prison dans une cellule VIP (quand même),il a vécu comme un pacha et il n'est pas à plaindre aujourd'hui.

Il apprend à son fils les ficelles des voyous et tout le monde va encore l'applaudir.
Que les français se détournent de lui! Combien nous a coûté le Crédit Lyonnais?
Ça suffit la famille Tapie,oust.... :-C




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 Lambda11 a écrit [16/05/2010 - 00h49 ]  
Lambda11

Merci d'avoir complété le fond de ma pensée, Cochise !

Bon filon pour lui, bien entendu ! ;-)

Tout ce qui suivait est à relire avec cette précision capitale !




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 cochise_fr a écrit [16/05/2010 - 01h13 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Par principe, quand une entreprise me propose un produit avec une grosse remise, je pense à deux choses:
- aux gens qui ont stupidement payés beaucoup plus cher la veille.
- je sais que même avec cette remise ils font du bénéfice, ce qui donne une idée des bénéfices faits antérieurement..... et ce qui me laisse penser que je peux trouver mieux ailleurs.

Car quand un produit à prix normal coute 100 il y a plusieurs façon de le présenter:

- il était vendu 250 et je vous fait une remise de 50 pour cent.... soit 125
- je vous le vend 100 mais il n'y a pas de remise.
- si 100 est le prix normal, je dois pouvoir le trouver à 95 ou 90 ailleurs en cherchant un peu.... ça c'est mon job.

Choisissez.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Lambda11 a écrit [16/05/2010 - 01h50 ]  
Lambda11

Bien vu ! Il n'y a qu'à voir ce qui passe au moment des soldes... Cela donne une idée des prix de départ quand on pense qu'ils ont encore leur marge de bénéfice.

Par contre, ça demande une sacrée dépense d'énergie à tout comptabiliser et à chercher partout le meilleur prix ! On a un prix intéressant chez un commerçant sur certains articles mais il se rattrape sur d'autres produits, et pareil sur d'autres articles chez le commerçant voisin.

Il faudrait passer son temps à courir dans tous les sens. C'est valable pour les achats importants, électroménager, automobile, maison, mais pour le reste, ça devient plus compliqué, même pour des gens bien organisés.

Pour le coup, même si on n'y fait pas toujours du bénéfice, autant privilégier les producteurs du coin et faire marcher l'économie locale, dans la mesure du possible. C'est un autre choix !




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 cochise_fr a écrit [16/05/2010 - 02h57 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Pas tout à fait, Xan64. Effectivement on peut appliquer le "chacun pour soi" et, comme vous le dites, cela prend à la fois du temps et de l'argent..... ou bien on confie ce travail (car c'est un travail) à des professionnels..... qui s'appellent des acheteurs... et dont cela a toujours été le métier.

On entend parler à longueur de reportages des commerciaux et de leurs prouesses (enfin, il faut voir pour les prouesses.!!... qui mènent dans le mur) mais on oublie un peu vite que pour que ces gens puissent vendre (que ce soit bien ou mal d'ailleurs) il faut avant tout que ce qu'ils vendent ait été acheté et-ou fabriqué dans les meilleures conditions possibles.

Bien sur, cela suppose que la vie communautaire est plus développée qu'actuellement, car cela suppose de faire confiance à une tierce personne pour des achats personnels, mais cela permet aussi aux consommateurs solitaires et isolés (souvent volontairement) de se regrouper et de former une force d'achat bien supérieure à leur potentielle individuelle cumulée. Et maintenant, l'informatique rend le contrôle de gestion et des comptes beaucoup plus simple à faire pour éviter toute corruption ou détournements de toutes sortes.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Lambda11 a écrit [16/05/2010 - 03h09 ]  
Lambda11

Une sorte de coopérative ?... Un groupement d'acheteurs solidaires ?

Avez-vous des exemples à fournir pour mieux comprendre, si cela existe déjà ? Et où les trouver ?




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 cochise_fr a écrit [16/05/2010 - 07h10 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est ce qu'on fait entre nous (famille et quelques amis) ce qui représente une trentaine de personnes adultes. On passe commande et on confie l'achat au plus performant du groupe suivant la nature de l'achat. Je m'occupe de tout ce qui passe par internet, un autre s'occupe des produits du terroir, un autre de la viande, un autre de la volaille et des lapins.... etc.... et je trouve qu'on s'en sort bien. En plus, on ne se connaissait pas tous, et maintenant on se visite et on se fait des bonnes bouffes ensemble chez l'un ou chez l'autre, et puis on met en commun des matériels dont les autres auraient besoin.

Tout cela mis bout à bout fait de sérieuses économies, ou plutôt évite des dépenses inutiles vu qu'on ne fait pas partie de la haute.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 valou57 a écrit [16/05/2010 - 13h18 ]  
valou57

Un autre aspect de cochise !!! Pas mal , l'idée ... chez nous, c'est par le jardinage : je fais les courgettes, poivrons piments, concombres etc ... et la voisine, les tomates, salades, courges,carottes etc ... et on se sert ! pour la viande, c'est différent, sachant que chez moi, on n'est que 2, ça ne serait pas équitable de prendre un boeuf à 2 familles sachant qu'ils sont 5 ! Néanmoins , nous prenons parfois des poulets, du boudin, des lapins ... à prix de " groupe " . :-)




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 valou57 a écrit [16/05/2010 - 13h20 ]  
valou57

:-D Exit Bernard Tapie et consorts ...




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 Lambda11 a écrit [16/05/2010 - 23h35 ]  
Lambda11

Génial comme principe !!! LOL

Un magnifique exemple de solidarité, qui débouche sur des liens fort sympathiques et conviviaux. Un peu le troc d'autrefois, mais en plus organisé pour Cochise.

Je réfléchis à la façon de mettre ça en place en ville.

Bizarrement, on vit quasiment les uns sur les autres et on s'évertue à mettre des distances relationnelles, comme pour compenser ce manque d'espace...

"On dort les uns contre les autres
On vit les uns avec les autres
On se caresse, on se cajole
On se comprend, on se console
Mais au bout du compte
On se rend compte
Qu'on est toujours tout seul au monde

"On danse les uns avec les autres
On court les uns après les autres
On se déteste, on se déchire
On se détruit, on se désire
Mais au bout du compte... "

Une très belle tentative a été lancée avec la Fête des voisins, une fois l'an... C'est un peu isolé, mais ça a le mérite d'exister... Tout ce qui peut resserrer les liens est bon à prendre. Pour ma part j'ai la chance d'avoir de bons voisins, mais ça s'arrête au bonjour/bonsoir. Quelques services à une dame âgée, un échange de brin de muguet, mais de là à instaurer un groupement d'acheteurs solidaires !

Ce serait pourtant mieux que le système Tapie, ou autre du reste. Sauf que ce qu'il présente est d'un autre ordre : téléphonie, tarifs d'assurance, etc... ça ne relève plus du troc entre amis et voisins.
:-o




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 betina a écrit [17/05/2010 - 00h29 ]  
betina

Tu t'attendais à autre chose de la part de Bernard Tapie,ce mec là n'a pas d'ami....toutes ses relations sont basées sur l'argent.

Le groupement d'acheteurs solidaires de Cochise est une belle expérience mais qui doit se vouloir être une volonté de plusieurs.
Pas su que la petite mémé d'à côté ait envie d'acheter un lapin entier ou un poulet,et que les personnes aient les mêmes goûts alimentaires que nous.Mais quand c'est possible,pourquoi pas!

Le principal est d'entretenir en premier lieu des bonnes relations avec son voisinage.Un bonjour ou bonsoir n'est pas inutile,un brin de causette,un pot partagé,un service rendu,
un signe de la main etc...tous ces petits gestes qui font partie de nos codes de sociabilité.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 cochise_fr a écrit [17/05/2010 - 00h53 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce n'est pas un groupement d'acheteurs solidaires, c'est un groupement d'individus ayant les mêmes préoccupations d'améliorer leur condition de vie en fonction de leurs disponibilités, qui consiste à partager ses aptitudes, ses propriétés et ses connaissances. Rien n'est imposé. Quand quelqu'un a une information de quelque chose d'intéressant, il en fait part au groupe accompagné des éventuelles obligations que l'opération impose (quantité achetée, date limite de commande, impératifs de transport ou de répartition, etc) et chacun donne la réponse qu'il veut, ou qu'il peut. Le but n'est d'ailleurs pas spécialement de payer le moins cher possible, mais d'avoir un bon (le meilleur possible à notre avis à ce moment là) rapport qualité-service-prix.

Pour prendre un exemple:
Quand un agriculteur éleveur tue un boeuf, ou un veau, ou un cochon, il faut évidemment être suffisamment pour que la bête soit consommée entièrement par les acheteurs. Alors ceux qui se sentent concernés se manifestent, l'éleveur a aussi d'autres clients de son côté, et si le quota n'est pas atteint, tous ceux qui ont déjà pris l'engagement (avant l'abattage bien sur) se mettent à la recherche du client supplémentaire qui ferait finir l'achat.... et c'est comme cela que le groupe s'agrandit petit à petit, un peu par hasard.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Lambda11 a écrit [17/05/2010 - 01h12 ]  
Lambda11

C'est vraiment super comme système. Mais est-ce adaptable en ville
S'agit-il d'une initiative locale ou en existe-t-il d'autres essaimées dans le pays, un peu comme les marchés citoyens ?
Avez-vous un blog qui serve de référence pour les personnes intéressées qui voudraient s'en inspirer?




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 Lambda11 a écrit [17/05/2010 - 01h15 ]  
Lambda11

Ici nous avons un paysan sur le marché qui fonctionne un peu dans le style des AMAP...




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 cochise_fr a écrit [17/05/2010 - 10h23 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Pour l'instant c'est plutôt familial et c'est en raison des productions de chacun qu'on s'est mis ensemble au départ pour partager les productions.
... Mais on a rien inventé... il y a de multiples structures qui font, d'une façon ou d'une autre le même genre de démarche.

Bien sur que rien n'empêche de le faire en ville, le principal étant d'avoir des gens sérieux.... c'est d'ailleurs pour cela que l'on fait payer les engagements avant d'acheter afin d'éviter les surprises (même pour la famille), et si la vente ne se fait pas, l'argent est remboursé ou reste pour la vente suivante sur le compte du client.... ce qui est utile quand une vente nécessite une réponse rapide (promotion ponctuelle ou quantité réduite) de moins de 24h par exemple.
J'envoie un mail avec le descriptif du produit et souvent une ou des photos et les conditions d'achat, de transport, de délai, ... etc... et chacun n'a qu'à répondre au mail en l'acceptant. Quand l'argent est déjà disponible, cela évite l'attente parfois longue d'une transaction financière qui peut faire rater une vente.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Lambda11 a écrit [17/05/2010 - 11h24 ]  
Lambda11

Merci pour ces précisions. Chapeau et révérence ;-)




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


Répondre à Tchiz






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.