Contrôlez vous vos pensées ?



christophe31
Cette question a été posée par Christophe31, le 04/01/2010 à à 23h26.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Bouddhisme Annuaires et ressources.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Christophe31 a écrit [04/01/2010 - 23h26 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Christophe31

J'ai appris à contrôler ma pensée avec la méditation. S'il y a un sujet dérangeant qui me trotte dans la tête, je "vide" ma pensée.




Le silence est la seule musique qui nous permet de nous entendre.


 carter a écrit [05/01/2010 - 00h15 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter


Tatata...la méditation n'apprend pas à contrôler ses pensées. Et nul ne le peut car quand vous essayer de contrôler vos pensées, vous obtenez ce que l’on nomme un « effet rebond » en psychologie, c'est-à-dire que toute tentative extrême de contrôle débouche toujours sur la perte justement de ce contrôle…

Prenons un exemple :
Vous êtes en face de la belle Mégane, la bombasse du bahut. En gentleman, vous essayez de lui parler sans penser, ni zyeuter à ses superbes lolos ; gros comme des miches de pain et frais comme la rosé…vous n’y pensez pas…vous vous efforcez de ne pas y penser…ne pas penser…évidemment, vous connaissez la suite ! Tout le bahut vous traite de pervers parce que Mégane a raconté sur vous à ses copines : « il est trop zarbi, il n’arrêtait pas de mater mes seins »…

Bref, vous aller tenir jusqu’à l’effet rebond : c'est-à-dire qu’à force de vouloir contrôler, vous allez perdre le contrôle.
L’art de la méditation, c’est JUSTEMENT DE NE PAS VOULOIR CONTROLER SES PENSEES !!! C’est prendre conscience de ses pensées et ne pas vouloir agir sur elles : ne considérer les pensées que comme des pensées et l’esprit comme un lac entourée d’arbres ou chaque feuille tombant sur l’eau est une pensée : vous l’acceptez comme telle mais vous ne la combattez pas. Or contrôler ses pensées, c’est justement les combattre !
L’idée de la méditation, c’est de remarquer qu’en voulant ne pas penser aux lolos de Mégane, vous travailler à conserver cette pensée « les lolos de Mégane sont trop bonnes ! » Il eut mieux fallu accepter cette pensée et la voir comme une feuille tombant sur le lac de ton esprit : l’accepter et la remercier d’être venu à toi….

Se débarrasser d’une pensée, c’est comme les fantômes dans le film « 6eme sens » : on fait disparaître les revenant en leur ouvrant la porte (acceptation) et en les écoutant (remerciement) plutôt que de leur fermer la porte. Sinon, comme le héros du film, les revenants (ou pensées) vous hantent…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 betina a écrit [05/01/2010 - 01h00 ]  
betina

Aristote disait:" Nous sommes ce que nous répétons chaque jour"
La méditation permet de mettre à distance les problèmes de la vie quotidienne et permet de calmer nos ruminations mentales,mais ce n'est qu'une mise en veille,les problèmes sont toujours là,c'est exactement comme les psychiatres qui utilisent les methodes de thérapies cognitives,elles soignent en surface avec un soulagement sur le coup mais les problèmes sont toujours profondément ancrés.Mais,je ne dis pas qu'il ne faut pas le faire si on y trouve un soulagement,pour le contrôle des pensées,je dirais qu'il faut chasser les pensées négatives que l'on a en soi par des pensées positives,mais on ne peut pas tout contrôler,attention aux sectes qui voudraient vous aider à vous vider l'esprit pour mieux contrôler vos pensées!!!




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 poètogrankeur a écrit [05/01/2010 - 01h26 ]  
poètogrankeur

Bonsoir christophe, je ne cherche pas à les contrôler car c'est peine perdue. Je m'explique : je parle de pensées positives qui pourraient venir me faire changer d'avis en cours de route. Je vous donne un exemple : Tous les jours j'ai mon ex ami qui m'appelle ; même si je le voulais je ne pourrais pas chasser de mon esprit ce qu'il me dit tellement il est gentil. J'ai cru pendant pas mal de temps l'ignorer. Impossible !!! Et je m'aperçois qu'en agissant ainsi tout le négatif part de lui-même. Si vous voulez être arrosés d'une pluie de bienfaits approchez-vous de moi. :-D Attention ! Le bonheur c'est contagieux !!! Bisous d'amitié et à demain ; j'ai les yeux qui parpelègent ; je vais aller les reposer. Bonne nuit mes petits chéris Poète-en-chanteuse




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 Nono182 a écrit [05/01/2010 - 01h27 ]  
Nono182

Certains individus croient qu’ils ne sont pas responsables de leurs pensées. Celles-ci leurs viennent à l’esprit sans qu’ils les aient réellement désirées. Ces individus se considèrent comme étant plus ou moins à la merci de leurs pensées. Si ces pensées sont positives, ils en récoltent les bénéfices; si, au contraire, elles sont négatives, ils en subissent les conséquences néfastes.

Il faut savoir qu’il est possible de bien gérer nos pensées pour faire en sorte de n’accueillir en nous que celles qui font du bien en matière de santé. Il est capital de réaliser qu’on peut écarter les pensées qui sont négatives. Lorsque de telles pensées se présentent à l’esprit, on peut immédiatement les éloigner en les remplaçant par d’autres plus positives.

La personne qui prend ainsi l’habitude de bien gérer ses pensées, sera évidemment beaucoup moins affectée par les pensées négatives. Même si celles-ci se présentent souvent, le fait de les écarter immédiatement et systématiquement ne leur permet pas d’exercer une emprise sur nous. C’est en ce sens qu’on peut dire qu’il est possible de contrôler adéquatement nos pensées. Il suffit de leur prêter une attention soutenue et éclairée.

Lorsqu’il est question de pensées, il convient de bien en discerner les différentes facettes. Dans ce qu’on appelle en général nos pensées, il faut évidemment inclure nos impressions, nos sentiments et nos émotions. En fait, il est question ici de tout ce qui peut nous influencer psychologiquement.

Dans l’approche HYGIONOMISTE, il est question des facteurs naturels de santé. Parmi ces facteurs, il est fait mention du comportement psychologique, de la maîtrise des émotions et de l’aspect spirituel. Ces trois derniers facteurs touchent au contrôle de nos pensées.

L’individu qui exerce un bon contrôle de ses pensées, voit nécessairement sa santé s’améliorer. Un tel contrôle lui évite de nombreux stress inutiles. L’individu parvient ainsi à mieux digérer, à mieux assimiler, à mieux éliminer, à mieux récupérer et à mieux mobiliser son pouvoir d’autoguérison.. Au lieu de perdre de précieuses énergies en se laissant envahir par des pensées négatives, il dispose d’une énergie supplémentaire qu’il peut consacrer à diverses fonctions vitales.

Nos pensées, nos impressions, nos sentiments, nos émotions devraient toujours être orientés vers ce qui est bon, ce qui est bien et ce qui est beau. Nos pensées doivent nous diriger vers l’amour, l’harmonie, la sérénité et le bonheur. En contrôlant dans ce sens la qualité de nos pensées, nous ne pouvons qu’en récolter les bienfaits. Les personnes qui désirent jouir d’une bonne santé, doivent donc bien gérer leurs pensées, leurs impressions, leurs sentiments et leurs émotions.




 poètogrankeur a écrit [05/01/2010 - 01h50 ]  
poètogrankeur

merci nono, c'est tellement beau et vrai ce que tu as dit. Je te laisse car là j'ai vraiment trop sommeil. Bonne nuit mes amis à demain votre amie poète-en-chanteuse que rien ne peut atteindre ! je suis enfin heureuse car j'ai cessé de geindre ! Etreignons-nous mes chers amis ; j'aime les bisous et l'amitié. Poète




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 betina a écrit [05/01/2010 - 02h38 ]  
betina

L'approche hygionomiste est la gestion de la santé c'est un mot qui est devenu une marque de commerce qui a été réservé par l'institut de formation naturopathique.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 papiguy a écrit [05/01/2010 - 11h17 ]  
papiguy

Tout cela est un peu de la bouillie pour les chats mélangée avec de la psychologie de bazar !

Si on connaissait parfaitement les mécanismes de la pensée, de la réflexion, de la mémoire, des émotions, de la relaxation... on pourrait affirmer certaines choses. Mais il n'en est rien et nous pataugeons allègrement dans l'approximation et les affirmations gratuites.

En particulier dire que la relaxation permet de contrôler ses pensées relève de la méthode Coué. Mais si cela permet de se sentir mieux alors pourquoi pas :-D




 chaudier37 a écrit [19/01/2010 - 20h21 ]  
chaudier37

bonjour christophe31 je me pose cette question quand au contrôle de la pensée, quand, il y a quelques années de cela, alors que d'ordinaire je ne me souviens jamais de mes rêves, je rêvais et dans mes rêves une voix me posait des questions. et je répondais la vérité... je me suis demandée si des adeptes des méditations étaient capables de mentir dans leur rêve.




chaudier37


Répondre à Christophe31






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.