Pour ou contre la peine de mort ?



chris
Cette question a été posée par Chris, le 10/06/2007 à à 20h00.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Blog Société.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 cochise_fr a écrit [22/05/2012 - 09h38] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
cochise_fr

Bonjour, Le plus fou n'est pas forcément celui que l'on...



[ Lire la suite de la réponse écrite par cochise_fr ]



Réponses 1 à sur 182

 Première page ⋅ Page précédente ⋅ 1  2  3  4 ⋅ Page suivante ⋅ Dernière page  



 Francois a écrit [10/06/2007 - 22h42 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Francois

Je suis totalement contre la peine de mort car je trouve cette idée complètement absurde, comment un homme peut-il décider de retirer ou non la vie à un autre homme ?! et je trouve aussi que pour la personne qui a commit des choses horribles c'est trop simple car si ça tombe après la mort on ne sait pas ce qu'il y a... c'est peut être mieux que la prison où il était ! qui sait... alors vaut mieux le garder dans ce bas monde pendant toute sa vie sans qu'il ait la possibilité d'être libéré !




 Mana a écrit [11/06/2007 - 14h12 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Mana

Question très délicate qu'est celle de la peine de mort et en ce qui me concerne je pense que je n'aurais jamais d'avis fixe sur ce sujet. Tout peut radicalement changer la donne: le contexte socio culturel dans lequel nous vivons nous pousse à dire "NON NON NON A LA PEINE DE MORT", car la morale voudrait que tout le monde réagisse ainsi. Depuis l'abolition de la peine de mort la France se porte peut être mieux, après tout c'est un pays libre, démocratique qui maintenant peut se sentir bien dans ses pompes car plus correct vis à vis des fameux droits de l'homme. Alors qu'il est tout à fait juste de dire que nul homme n'est apte à décider de la vie ou de la mort d'autrui, on sait très bien au fond de nous ce que l'on pense des petites peines d'incarcération qui ne correspondent que très rarement au crime commis. La peine de mort c'est l'irréparable, et en France, la justice joue tellement mal son rôle, accuse tellement à tort et à travers que si aujourd'hui je suis contre la peine de mort c'est que je craint la justice française, je craint qu'elle fasse encore et encore des "erreurs". Je suis contre la peine capital dans un pays comme le notre.




"If you talk to God you're religious. If God talks to you, you're psychotic."


 Aussiegirl a écrit [12/06/2007 - 12h16 ]  
Aussiegirl

Evidemment contre. Trop de personnes sont victimes d'erreurs judiciaires et les conséquences sont dramatiques. De plus, condamner à mort, même un coupable de pédophilie par exemple, je ne suis pas pour non plus. C'est lui faciliter les choses que de lui ôter la vie, le mieux c'est qu'il paye en restant à vie en prison. Malheureusement, les peines sont souvent écourtées pour bonne conduite et c'est bien dommage surtout dans ce genre de cas.




Rock on !


 faty a écrit [12/06/2007 - 12h34 ]  
faty

Bien évidemment NON NON et NON! De quel droit un homme peut il enlever la vie à un autre homme! au nom de quoi, de qui? Pour un homme qui a commis un grave délit; le mieux ait qu'il ait à payer et à purger sa peine sous quelque forme que ce soit sur terre afin qu'il soit conscient de l'acte grave qu'il a commis. Je suis très croyante personnellement et je dirais tout simplement ceci : Seul Dieu peut ôter la vie et juger l'homme...




 missharper a écrit [12/06/2007 - 17h08 ]  
missharper

Je suis évidemment d'accord avec chacun d'entre vous. La peine de mort ne devrait pas exister. Et pourtant, dans le grand pays des Droits de l'Homme que représentent les Etats Unis, un certain nombre d'états y ont encore recours. Les erreurs judiciaires existent encore bien souvent. En outre, ce ne sont pas les condamnations à mort qui ont freiné les grands criminels. Je suis donc bel et bien contre.




 Gabrielle a écrit [12/06/2007 - 17h26 ]  
Gabrielle

Personnellement je ne suis pas pour la peine de mort. j'estime que si l'on assassine une personne par l'intermédiaire de la peine de mort, on ne vaut pas mieux que cette personne. En plus moi si je commettais un crime je préférerai qu'on me tue plutôt que de me condamner à vie. C'est pire que tout d'être enfermé à vie dans une cage. la mort c'est trop facile, et trop rapide...




 dali a écrit [12/06/2007 - 22h39 ]  
dali

je suis d'accord avec vous tous,qui peut avoir droit de vie ou de mort sur un quelconque individu.Mais il y a parfois des circonstances comme par exemple les viols d'enfants ou les meurtres gratuits que même une lourde peine de prison ne pourra jamais assez punir.Tout ce que vous dites est vrai mais avouez qu'il y a des êtres qui ne devraient plus vivre parmi les hommes mais s'il y a un jugement dernier,j'espère qu'ils seront grandement punis




 poulpito a écrit [13/06/2007 - 14h54 ]  
poulpito

Contre à 100%




 tagadda a écrit [23/07/2007 - 14h52 ]  
tagadda

Je suis CONTRE, et même pour les pédophiles, car je ne pense pas que ce soit comme ça qu'ils peuvent être punit du mal qu'ils ont fait, il faut les laisser toute leur vie en prison. je trouve trop facile de leur écourter la vie.

Et CONTRE car de quel droit un homme peut enlever la vie à un autre homme !!




 Chu Fu a écrit [23/07/2007 - 15h49 ]  
Chu Fu

Sur le principe, déjà, c'est un non-sens : si tuer est répréhensible, comment une justice peut-elle se l'autoriser ???
Cela implique également que l'on ne se pose absolument pas la question de la responsabilité réelle du justiciable : croyez-vous honnêtement que certains actes comme la pédophilie citée précédemment, soient le fait de personnes normalement développées ?????




 vitos30 a écrit [17/08/2007 - 22h06 ]  
vitos30

Vous posez la question "qui peu décider d'enlever une vie ou pas ?" Et qui ase permet de toucher un enfant ? Il lui à enlevé ses rêves d'enfant, le droit à la naïveté qu'un enfant doit avoir, saccagé sa vie, détruit tout son être et vous vous inquiétez pour l'avenir d'un homme récidiviste qui, la prochaine fois qu'il sortira grâce à de belles pensées, viendra peut-être devant votre porte enlever votre enfant et lui faire vivre des moments atroces... J'ai 2 enfants qui sont ma vie ; celui qui les touche, j'aurai le cran d'aller jusqu'au bout. Vos belles paroles ne sont pas celles de parents ; c'est bien le seul crime sur lequel je cautionne la peine de mort. Je ne considère pas ce genre d'individu comme malade ayant besoin d'ête soigné, la preuve au bout de 20 annéees, les soit disant traitements (tant psychologiques que médicamenteux) ce sont avérés inefficaces et on le sais depuis toujours : Arrêtez de vous voiler la face ce ne sont pas des gens que l'on peu soigner... Les enfermer ? Non, pourquoi ? En plus lui payer ses programmes sur canal, son repas ? Haaa si, son dernier repas pourquoi pas !!!!! :-C




 poupeeB a écrit [26/08/2007 - 17h52 ]  
poupeeB

Pour, pour toutes ces personnes qui enlevent la vie aux enfants ou qui vont abimer leur vie à jamais phedophilie et violeurs meme. S'ils enlèvent une vie et ils arrivent à avoir les preuves pour prouver que c'est lui, pas de pitié, la peine de mort. C'est dégueulasse de voir la vie d'un enfant finir ou même être abimé à jamais quand ils ne demandent qu'à vivre dignement leur enfance. Non, un adulte comme ça n'a pas le droit, la peine de mort pour lui, ce sont des malades mentaux et il faut les éliminer et nettoyer la société.




S J C


 Toli a écrit [25/09/2007 - 17h37 ]  
Toli

je ne vais pas faire un 14 ème message pour dire que je suis contre, je vais juste reformuler la question et la pousser un peu plus loin.

La plupart d'entre vous avez dit que vous préfériez qu'on enferme un homme à vie plutôt que de l'exécuter.
Très bien, mais dans but ? le punir ? pourquoi, puisqu'il n'aura jamais l'occasion de recommencer, et que vous êtes en majorité contre la libération pour bonne conduite.

Bien entendu on ne peut pas laissez quelqu'un de dangereux en liberté, mais à quoi cela sert t-il de l'enfermer?
Je sais que je cherche la petite bête, que le problème est plus compliqué que cela et je suis évidemment d'accord pour dire que l'exécution d'un homme et quelque chose d'immoral, mais l'emprisonnement est pour moi une forme de torture mentale, qui n'est pas plus morale que l'exécution.

Alors vous me direz, que doit on faire ? Je vous répondrais que je cherche encore ...




«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.»


 playboypink17 a écrit [10/11/2007 - 16h40 ]  
playboypink17

Personnellement je suis pour mais seulement pour les personne quii viole ou qui tue. Mais après le problème c'est toujours pareil c'est qu eil faut que la justice soit bien faite ce qui n'est pas toujours le cas.




 Chu Fu a écrit [10/11/2007 - 17h02 ]  
Chu Fu

Ah, merci, Toli, je me sentais un peu seule au milieu de tous ces hitlers en puissance !
Le problème, dans nos sociétés occidentales, c'est que, si l'on ne nie pas les différences physiques (comment pourrait-on le faire, elles sont tellement évidentes à nos sens !!!), on nie absolument les différences "mentales". Dans un monde à ce point accroché à la notion de soi suprême et à celle du libre arbitre, on ne percute pas encore, ce que pourtant nombre de scientifiques commencent à publier, que ce que nous appelons "personnalité" est en fait le fruit d'un cocktail chimique, hormonal...
Comment, de ce fait, pouvoir croire encore que celui qui déroge aux comportements sociaux codés, comme un pédophile, par exemple, le fait parce qu'il est "méchant" (et comme les méchants, il faut s'en débarrasser autant les euthanasier ou les enfermer) ?
Comment voir la souffrance et l'isolement de l'autre, du "méchant" ?
Comment voir que la solution est dans le soin, parce que nous sommes (théoriquement... enfin, c'était comme ça à l'aube de l'âge de pierre, en tout cas !) une société établie sur l'entraide et que même le pire d'entre nous (quel en serait la définition ?) doit être assisté !
Evidemment, c'est plus difficile que de rouer de coup pour soulager son désir de vengeance : ça demande un effort de compassion, de compréhension auquel, pour le moment, notre société tourne le dos.




 Chu Fu a écrit [10/11/2007 - 17h08 ]  
Chu Fu

PS : et je ne parle pas de la source de "crimes" que sont les différences et injustices sociales !!!
Facile de s'énerver après le pti beur qui raye la carrosserie de la Ferrari !
Normal, non, qu'on raye la Ferrrari, esclavagiste !
Je persiste à penser que celui qui s'enrichit le fait car il prend plus que sa part à la grande marmite sociale, et que, forcément, il le fait au détriment de ses petits camarades : je ne vois pas en quoi ces gens-là sont respectables !




 PATATAS a écrit [10/11/2007 - 18h56 ]  
PATATAS

Si ce sont des personnes qui vont nuire je trouve qu'il faut les éliminer surtout pour les viols des enfants pédophilie et des viols des jeunes femmes ou des femmes en général il n y a pas de pardon a donner imaginez que ils font ca a votre enfant ou a votre jeune fille ou simplement a votre femme cousine tante ah alors vous diriez non on peut pas le laisser vivre car ils vont le relâcher et il va recommencer et oui car ce sont des fous malades pas le droit de le laisser recommencer c est dégelas ils enlèvent ils vont foutre a l air la vie des ses enfants ou des ces femmes êtes vous encore pour j'espère que vous aurez pas a affronter un viol d un des vos enfants ou des vos proches.




 Chu Fu a écrit [10/11/2007 - 22h10 ]  
Chu Fu

Bon, je renonce ! :-o
Retour en ermitage !
Bye tout le monde




 fredifredo a écrit [27/12/2007 - 21h57 ]  
fredifredo

Bon les gens qui ont fait ça le mérite surment mais il peut y avoir des erreurs de personne et pour les familles c'est pas cool...




fred vbn


 cochise_fr a écrit [28/12/2007 - 02h38 ]  
cochise_fr

Bonjour,
A tous les défendeurs de l'abolition de la peine de mort.....

Vous vous donnez bonne conscience de ne pas donner la mort à ceux qui la méritent, mais avez vous conscience que chaque récidiviste qui tue quelqu'un quelques années plus tard vous REND COMPLICE DU MEURTRE même si vous n'y avez pas participé.?? VOUS ETES RESPONSABLES de tous les meurtres par récidive, VOUS ETES RESPONSABLES de toutes les détresses familiales occasionnées, VOUS ETES TOUS COMPLICES DES MEURTRES FUTURS et ils seront beaucoup plus nombreux que les éventuelles erreurs judiciaires ayant conduit à l'exécution d'un innocent. D'ailleurs, pourquoi se gêner, puisqu'il n'y a plus aucun risque.?

Vous croyez vraiment que cela est mieux !!

Entretenir un taulard, c'est 15000 à 20000 euros par an.....vous préférez sans doute que les français dans le besoin crèvent de faim, de froid, de maladies plutôt que d'entretenir à grands frais vos copains assassins.... merci pour eux.
Nourris, logés, blanchis, soignés, chauffés, l'hôtel prison va devenir une option à la pauvreté pour tous ceux qui se battent tous les jours pour survivre sans avoir jamais fais quoi que ce soit de répréhensible. Joli pays que celui là !!!

A tous ceux qui défendent la vie pour les assassins, prenez les donc en pension complète à vos frais et à vos risques chez vous, avec votre famille, puisque ces gens sont presque sympathiques........... qui est ce qui a dit : Ah non, pas de ça chez moi ??? GROS COURAGE !!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Toli a écrit [28/12/2007 - 09h19 ]  
Toli

Bonjour cochise,

Sinon pour faire des économies on peut aussi refaire des camps de concentration comme ça on les élimineras en masse et ça coûtera encore moins cher... 8-O

Les défenseurs de l'abolition de la peine de mort sont complices des meurtres des récidivistes, mais dans le même sens, tu es complice du meurtre de ceux-ci...

C'est vraiment un problème compliqué et la question ne sera probablement jamais réglée tellement il existe d'exceptions et de cas particuliers, mais appelez ça comme vous voulez, la peine de mort est aussi un meurtre.
Ça peut aussi être vue comme une forme de suicide dans le sens ou quitte à me suicider, je me ferais bien un petit viol ou une petite décapitation pour voir ce que ça fait...

Pour terminer, je dirais que j'ai du mal à comprendre qu'on puisse être aussi radical sur un tel problème, et à la fin de ton message, je t'avoue que j'ai eu un peu peur... :-|




«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.»


 marc-le-king a écrit [08/04/2008 - 14h05 ]  
marc-le-king

Je suis a 100% contre moi aussi même si il y a des crime Certaines personne ne méritent pas cela et meme jai deja entendu qu'il avait eu des preuves mais elles étaient faussent et la personne a reçu la peine de mort je trouve sa injuste




Marc-belletete xxx*69


 redd a écrit [08/04/2008 - 14h40 ]  
redd

Et la peine de vie?
Demain melle x qui est enceinte et dont le compagnon vient de décéder brutalement,doit prendre une décision:avorter,car elle ne peut élever son enfant,ou le laisser vivre,mais peut-être mourra t'il de faim dans quelques mois,ou pire....
Décider de la mort d'1 individus,on pense souvent au cas du"méchant",mais il y a d'autres cas.
Et la personne qui avait la tête d'éléphantman!
Pas de peine de mort possible.
Je sais j'exagère,mais j'aimerais que ce débat s'élève!
Enfermer quelqu'un à vie,cela vous parait moins cruel?




 Chu Fu a écrit [08/04/2008 - 15h38 ]  
Chu Fu

"Enfermer quelqu'un à vie,cela vous parait moins cruel?"

cher redd, si tu lis les posts situés plus haut, tu verras que j'avais tenté d'élever le débat... mais chacun ne peut faire qu'avec son degré personnel de conscience et, même si tu vois plus clair que la moyenne, tu es bien obligé d'accepter que le monde soit tel qu'il est et la seule action utile que tu puisses mener pour faire avancer les choses est celle de te réformer toi-même afin que ton comportement interpelle la conscience d'autrui et devienne un exemple, une incitation à être autrement...




 karol a écrit [08/04/2008 - 15h50 ]  
karol


Pour une fois, je suis en accord avec Chu Fu et je comprends son profond désarroi devant tant de propos haineux et sans fondements...

Je n'ai même pas envie de réagir aux propos de Cochise qui sont tout simplement "gerbant" (excuse mon langage mais je crois que ton post ne mérite pas mieux).

Si il se penchait un peu sur le sujet de la peine de mort, il se rendrait compte (ho révélation!) que dans les Etats qui l'autorisent, il y a encore des viols, il y a encore des meurtres, il y a encore des pédophiles, et en plus il y a des exécutions de prisionniers (pas forcément des "méchants" pédophiles mais également des petits délinquants qui ont eu le malheur de naître dans la pauvreté)
Il a été prouvé que la peine de mort n'était en rien dissuasive alors l'argument stupide de la complicité tu le gardes pour toi!

Tu vois Chu Fu, cela prouve encore que l'ignorance est un poison... tu vois ce que je veux dire...

Et à tout ceux qui soutiennent la peine de mort et qui veulent avoir du sang sur les mains en ordonnant des exacutions (pourquoi pas des lynchages tant qu'on y est?!) je vous dis que vous ne valez pas beaucoup mieux que ceux que vous montrez du doigt.

Je vous conseille un bon film: "La Zona" qui vous permettra peut-être de prendre conscience des tenants et des aboutissants du fait de confondre vengeance et justice.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 cochise_fr a écrit [08/04/2008 - 16h31 ]  
cochise_fr

Bonjour,
" Enfermer quelqu'un à vie,cela vous parait moins cruel? "

C'est surtout hors de prix !!

Quand aux deux autres cas que tu proposes, ce sont l'avortement et l'euthanasie, deux formes de mort en principe auto-décidées....même si les lois ne l'autorisent pas.

" C'est vraiment un problème compliqué et la question ne sera probablement jamais réglée tellement il existe d'exceptions et de cas particuliers, mais appelez ça comme vous voulez, la peine de mort est aussi un meurtre."

Oui...et alors !!

Les guerres font des morts, les assassins font des morts, les inconscient de la circulation automobile font des morts, les avortements font des morts, les euthanasies camouflées font des morts, les entreprises qui délocalisent font des morts, les administrations font des morts, les politiques font des morts,..... pourquoi la justice n'aurait elle pas la possibilité elle aussi, dans des conditions bien encadrées, de donner la mort quand elle est justifiée.

Bien sur, on peu crier haro sur les excès possibles, mais tous les excès sont nocifs, pas seulement celui là. Et les excès de récidive me semblent bien plus dangereux que les excès de condamnations injustifiées. Oui, la justice peut se tromper et exécuter un innocent, mais cela est rarissime en comparaison du nombre des victimes de récidivistes relâchés dans la nature. Ne pas vouloir la peine de mort dans l'arsenal juridique, c'est sauver un innocent pour donner la mort à plusieurs centaines de victimes par des récidivistes libérés.

Faire un procès à un multi-assassin dont la simple construction a couté 3 millions d'euros..... sans compter toutes les autres dépenses....innombrables....sans compter les frais de détention.... pour obtenir quoi ?? .....qu'il soit libéré peut être ?? ....au point où vous en êtes...pourquoi pas ??

...alors qu'on laisse un retraité ayant travaillé toute sa vie avec 650 euros par mois
...alors qu'on laisse un RMiste avec 450 euros par mois.
...alors qu'on laisse un handicapé avec 628 euros par mois.
...alors que les auteurs d'escroqueries de haut vol recueillent plus de félicitations et de reconnaissance que leurs victimes.
toutes personnes n'ayant aucun délit à leur actif.

On peut élever le débat, mais il faut rester cohérent....ce qui ne me semble pas le cas actuellement, puisque les délinquants me semblent avoir beaucoup plus de droits que les citoyens ordinaires.
Drôle de justice !!

" Et à tout ceux qui soutiennent la peine de mort et qui veulent avoir du sang sur les mains..."

Tout le monde a du sang sur les mains en occident....puisque ces pays développés dans lesquels nous vivons, et dans lesquels nous sommes heureux de vivre, maintiennent en esclavage une partie de la planète pour leurs propres profits, et conduisent à la mort anticipée une immense population simplement en la faisant crever de faim. Ces morts là, vous ne voulez pas les voir, mais ils existent.

Et je le répète, vous vous rendez complice de tous les récidivistes, les statistiques n'y changeront rien.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [08/04/2008 - 17h35 ]  
carter

Voila l’éternel débat qui revient sans cesse…Je lis des arguments qui m’amusent un peu, chez les « pour » :

-Chochise nous sert deux arguments utilitaristes :
a)celle du prix : entretenir les taulards reviennent plus chers que de les zigouiller
b) les tuer évite la récidive…l’argument de l’effet dissuasif de la peine de mort…

Bon, aujourd’hui, Carter va faire dans la pédagogie :
Contrairement à une idée que l’on a tendance à considérer comme une évidence, la peine de mort revient cher, très cher à la collectivité. Comme on ne la pratique pas en France, un détour chez nos cousins ricains s’impose. Ca tombe bien : certains états américains ont calculé le prix que leur revenait une exécution à la peine capitale :
Au New Jersey : 1.8 million de dollars par exécution
En Californie : 4.5 millions de dollar par exécution
En Arkansas : 1.5 millions de dollars par exécution
En Oregon : 700 000 dollars par exécution
En Floride : 5 millions de dollars par exécution
Au Texas : 6 millions de dollars par exécution
(Source : « peines de mort » de Martin Monestier) Les coûts sont différents en fonction des moyens utilisés par les états (les USA possèdent 5 modes d’exécution dont la dose létale, électrocution, la fusillade…)
Et dire qu’un criminel à perpétuité aux USA coûte largement moins chère ! Quelle ironie ! Selon Amnesty International, la peine de mort serait plus coûteuse que la perpétuité. Aux USA la peine capitale coûte en moyenne 1.26M $ contre 740 000 $ pour une condamnation à perpétuité.
Donc l’argument du prix, cher Cochise, est bon à mettre à la poubelle…Tuer ses congénères est un luxe que la crise économique actuelle et les plans de rigueurs qui s’imposent ne peuvent se permettre…Sans parler la paperasse excessive que cela engendre… La peine de mort au USA implique un ensemble de procédures qui dépassent les 50 000 pages…(un indice comparatif : la célèbre encyclopédie britannique ne fait que 35 000 pages…)
Cochise, voudrais-tu ruiner les derniers deniers de l’Etat ?

Le second argument, celle de la question de la récidive est, lui aussi amusant.

Soit on l’analyse d’un point de vue fataliste, sur la prédestination humaine : salaud tu as été, salaud tu seras. Avoir tué vous condamne à tuer de nouveau. Outre qu’elle pose un problème philosophique grave sur le libre-arbitre (si un criminel ne peut que tuer à nouveau, il n’est pas libre puisqu’il prédéterminé à agir ainsi. Pourquoi alors punir un criminel qui n’est pas responsable de ses actes ? Peut-on punir un homme né avec les « gènes » du crime ? Si le crime n’est pas un acte libre, à quoi sert la punition ? ) L’argument s’oppose aux connaissance sur la psyché humaine actuelle : on ne peut malheureusement pas prédir le

Soit on l’analyse d’un point de vue de l’effet dissuasif de la peine de Mort. La peine de mort dissuaderait les criminels d’agir, craignant d’être fauché par la Faucheuse s’ils sont pris en flagrant délit. Si tel est le cas, on devrait, toute chose égale par ailleurs, enregistrer moins d’actes criminels dans les pays qui pratiquent la peine de mort que dans ceux qui ne la pratiquent pas…Or aucune corrélation entre pratique de la peine de Mort et réduction de la criminalité n’a pu être constaté par un statisticien à ce jour. Un exemple rabâché : les USA pratiquent la peine de Mort et ce sont pourtant des champions en taux de criminalité…

Toutefois, et pour poursuivre l’argumentaire face à l’indignation de Redd face à l’avortement, cet « autre crime », je vais résumer les travaux de l’économiste et statisticien Steven Lewitt dans son célèbre « Freackonomics » et son chapitre intitulé « où sont passés les criminels ?»
Dans les années 90, la criminalité a baissé prodigieusement aux USA alors qu’elle avait crû de 80% dans les années précédentes…D’où vient le Miracle ? Les politiciens ont alors loué les nouvelles méthodes policières (la tolérance zéro) . Se basant sur les faits et cherchant dans les statistiques la réponse, Lewitt montre :
-que la tolérance zéro n’y est pour rien : si Ney York pratique une tolérance zéro avec son célèbre maire Guilani, d’autres villes ont obtenu de telle chute en conservant les mêmes habitudes policières comme Los Angeles. La baisse de la criminalité a touché uniformément tout le pays. Donc exit la tolérance zéro pratiqué par certains


En fait, les corrélations les plus significatives sont :
-la chute du cours du crack qui a atomisé les membres des gangs rivaux.

ET L’AVORTEMENT !!!! « Quel est le profil de la femme ayant tiré le meilleur parti de cet arrêt ? C’est une célibataire, une adolescente ou une démunie et parfois les trois à la fois. De quoi aurait été fait l’avenir de son enfant ? Une étude a dressé le profil de ces enfants non nés aux premières années de l’avortement légal : leurs risques d’avoir à connaître la pauvreté aurait été 50% supérieurs à ceux de la moyenne ; ils auraient aussi eu 60% de risque de grandir dans une famille monoparentale. Ces deux facteurs- enfance précaire et présence d’un seul parent- compte parmi les plus forts indicateurs d’une délinquance future. Le seul fait de grandir dans une famille monoparentale multiplie par deux la probabilité de voir l’enfant commettre un délit. Tout comme d’avoir pour mère une adolescente. Une autre étude a révélé que les carences de l’éducation donnée par la mère constituent le premier facteur conduisant à la criminalité » in « Freackonomics ».
« En d’autres termes, les facteurs ayant conduit les millions d’américaines à choisir d’avorter semblent être précisément ceux qui prédisent que leur enfant, s’il était né, aurait eu une existence malheureuses et peut-être criminelle »

On voit donc le lien entre légalisation de l’avortement et baisse de la criminalité. Parce que les mères qui avortent savent intuitivement qu’elle ne donneront pas les meilleurs atouts pour réussir dans la vie à leurs progéniture, il est clair qu’elles réduisent le nombre des futurs délinquants par cet acte…Remarquons que cet analyse, bien qu’exclusivement américaine, semble pertinent dans d’autres pays…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [08/04/2008 - 17h40 ]  
carter

Cochise semble mélanger le prix de revient d'un procès à celle de la peine de Mort... Si c'est si cher, les procès, éliminons-les!




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 karol a écrit [08/04/2008 - 17h56 ]  
karol


"Je suis pour l'application de la peine de mort pour ceux qui s'en prennent aux enfants"

Cette phrase est une citation, et vous savez de qui ? De Patrick Henri, qui a enlevé et tué un enfant à la fin des années 70. Bien sûr, quand il a dit ça, personne ne savait encore de quoi il était capable.

Fourniret, quant à lui, a assisté au proccès de Christian Ranucci, condamné à mort et executé par la justice française (d'ailleurs, il est possible que cette même justice se soit trompée et qu'il n'ait jamais commis le crime dont on l'accusait... dommage pour lui...)

C'est bizarre... ces deux personnages avaient les mêmes opinions barbares que vous (=les pro peine de mort) La même soif de voire des gens se faire pendre, guillotiner, gazer, etc. Enfin non ce n'est pas si bizarre que cela finalement. Vous trouvez que le meurtre est légitime, eux aussi!

Quant à tes arguments, Cochise, bravo! Ils soulèvent le coeur, certes, mais n'ont rien à voir avec le sujet...

Je te cite:

"...alors qu'on laisse un retraité ayant travaillé toute sa vie avec 650 euros par mois
...alors qu'on laisse un RMiste avec 450 euros par mois.
...alors qu'on laisse un handicapé avec 628 euros par mois.
...alors que les auteurs d'escroqueries de haut vol recueillent plus de félicitations et de reconnaissance que leurs victimes.
toutes personnes n'ayant aucun délit à leur actif."

Ou encore:

"Tout le monde a du sang sur les mains en occident....puisque ces pays développés dans lesquels nous vivons, et dans lesquels nous sommes heureux de vivre, maintiennent en esclavage une partie de la planète pour leurs propres profits, et conduisent à la mort anticipée une immense population simplement en la faisant crever de faim. Ces morts là, vous ne voulez pas les voir, mais ils existent. "

Encore quelque chose de bizarre... ce sont les militants des droits de l'homme, les militants altermondialistes, les militants de gauche qui défendent les acquis sociaux, les personnes les plus vulnérables socialement et finacièrement (RMIstes, handicapés, etc.) qui s'offusquent des méfaits de la mondialisation... ce sont également eux qui défendent partout dans le monde l'abolition de la peine de mort...

... cette constatation rend ton argumentaire hautement improbable.






Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 cochise_fr a écrit [08/04/2008 - 23h53 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Merci Carter. Les chiffres que tu donnes, s'ils sont exacts, montrent une fois de plus le gigantesque gaspillage de l'argent public à l'usage des délinquants. Seule l'enquête est utile, afin d'être certain de la culpabilité de l'accusé, le doute devant lui profiter.
Je ressors mon argument de la poubelle.

"..les USA pratiquent la peine de Mort et ce sont pourtant des champions en taux de criminalité…"

Tu as donné toi même les chiffres.....à ce prix là, il est normal qu'il y en ait si peu.....mais ce prix n'a rien d'obligatoire et peut être largement réduit. D'autre part, il me semble que les peines tombent chez eux très longtemps après la sentence....peut être est ce du à leur système judiciaire différent du nôtre....mais rien ne justifie cela....quand la culpabilité est établie, évidemment. Enfin tous les états n'ont pas la peine de mort..... et certains, qui l'avaient abolie, l'ont rétablie.


"Pourquoi alors punir un criminel qui n'est pas responsable de ses actes ?"

C'est la meilleure blague du moment ! Pas responsable....Bah voyons !! Encore un peu et ce sera de la faute de la victime de s'être trouvé là au mauvais moment !!! C'est la faute à "pas de chance".Il y en a qui ne manquent pas d'air !!!

C'est vrai, ce sont les enfants qui aguichent les pédophiles, c'est bien connu....on devrait arrêter les enfants !! Et puis quoi encore !!

"Parce que les mères qui avortent savent intuitivement qu'elle ne donneront pas les meilleurs atouts pour réussir dans la vie à leurs progéniture, il est clair qu'elles réduisent le nombre des futurs délinquants par cet acte…"
Parce que tu connais la journée de demain par avance ?? et celles des mois et des années à venir ?? Si cela était vrai, réfléchissez un peu, il suffirait de faire avorter tous les pauvres pour ne plus avoir de délinquance......vaste supercherie statistique cette histoire.


" La même soif de voire des gens se faire pendre, guillotiner, gazer,..."

Vous voyez trop de film !! Ce n'est pas un spectacle, et cela n'a pas à être public. L'important est que la société n'ait plus rien à craindre de l'individu concerné, jamais. Le savoir suffit à la liberté des non-délinquants.

"Quant à tes arguments, Cochise, bravo! Ils soulèvent le coeur, certes, mais n'ont rien à voir avec le sujet...

Je te cite:

"...alors qu'on laisse un retraité ayant travaillé toute sa vie avec 650 euros par mois
...alors qu'on laisse un RMiste avec 450 euros par mois.
...alors qu'on laisse un handicapé avec 628 euros par mois.
...alors que les auteurs d'escroqueries de haut vol recueillent plus de félicitations et de reconnaissance que leurs victimes.
toutes personnes n'ayant aucun délit à leur actif." "

Il y a toutes sortes de manières de tuer, dont une qui me semble encore plus infecte que les autres: faire mourir les gens doucement, à petit feu, simplement en les faisant crever de faim, ou encore plus simplement en leur coupant les vivres. Simple, pratique et silencieux, c'est la préférée des politiques, des administrations et des banques, et de tous les commerçants et industriels mondiaux.

Sauf que la peine de mort ne s'appliquerait qu'à des délinquants dûment identifiés, et non à des gens sans histoire ayant travaillé consciencieusement toute leur vie; Si vous trouvez que c'est mieux, c'est votre droit....que je ne partage pas....mais ce n'est pas du tout hors sujet.

" ...qui s'offusquent des méfaits de la mondialisation... ce sont également eux qui défendent partout dans le monde l'abolition de la peine de mort..."

S'offusquer est une action pacifiste....des actions de la mondialisation qui est un acte de guerre. De guerre commerciale, de guerre économique et financière, mais une guerre bien plus destructrice d'êtres humains que les guerres traditionnelles, et en silence s'il vous plait.

Pourquoi croyez vous que les entreprises délocalisent leur production en Chine ou ailleurs ?? Pour le bien être de leurs salariés ?? Pour le bien être des citoyens de leur pays ?? Pour le bien être des Chinois ?? Que nenni !! Uniquement parce qu'ils trouvent là bas des salaires à 30 euros par mois quand cela leur en couteraient 3000 ici, ce qui permet de pantagruéliques bénéfices privés dont personne ne profite. Quand aux salariés d'ici qui se retrouvent à la charge de l'état .....ils n'en ont rien à faire, ce sont des pions jetables à souhait.....c'est là encore le singulier principe de la mort à petit feu par privation de revenus.

Ce sont des peines de mort sans fondement prononcées à l'encontre de gens n'ayant rien à se reprocher par des dirigeants s'octroyant des pouvoirs de juges injustifiés.

et vous trouvez cela hors sujet.....c'est votre droit, mais je n'ai pas cette conception de la vie en société.

Quand à ceux qui se trouveraient mal, quelle qu'en soit la raison, les WC sont au fond du couloir.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [09/04/2008 - 00h22 ]  
carter

"Tu as donné toi même les chiffres.....à ce prix là, il est normal qu'il y en ait si peu.."

Tu m'as mal compris apparemment: les USA est le 1er pays qui pratique la peine de Mort et force est de constater que cela ne semble pas dissuasif...en moyenne, 25 personnes passent au gibet aux USA par an et ils sont loin devant la Chine (on l'oublie vite que la Chine pratique moins la peine capital que son rival). Bien que la criminalité ait baissé, les USA ont toujours les taux de criminalité les plus élevés au monde parmi les démocraties...Mon argument tient toujours donc.

"Parce que tu connais la journée de demain par avance ?? "

Quant à mes arguments statistiques, tu sembles oublier qu'ils ne sont...que statistiques! C'est à dire qu'ils ne marchent qu'au niveau d'un ensemble de personnes et non au niveau individuel. c'est le propre des statistiques, mais apparemment de nombreuses personnes (et même des experts-et même sarkozy) ne comprennent pas la logique statistique: elle n'est pas déterministe: on ne peut prédire le comportement d'un individu en lui-même. Par contre, on peut prédire des tendances dans le comportement de masses d'individus. Nuance. Bref, je peux savoir qu'une masse d'individus donnée ayant certaines caractéristiques en commun a des risques qui lui sont spécifiques. Mais il n'est impossible de transposer cette logique à un individu en particulier ! on dit que les statistiques ne sont pas déterministes mais au mieux semi-déterministes.

Bref, je sais qu'un groupe d'individus naissant dans des conditions précaires ont plus de chances d'avoir dans leur rang des délinquants; mais il m'est impossible de dire quel individu de ce groupe sera précisément un délinquant...
Comprends-tu la nuance, Cochise?

Non, sans blague Cochise, t'as pas remarqué que ceux qui naissent chez les bougres ont statistiquement moins de chance de finir en taule que ceux qui naissent dans les CPS défavorisés?
A moins de faire dans l'angélisme (et apparemment, tu aimes à combattre cette attitude), tu vois en quoi ta critique frise l'erreur de logique

"Pourquoi alors punir un criminel qui n'est pas responsable de ses actes ?"

Ben c'est toi, Cochise, qui veut zigouiller tous les criminels puisque tu prétends qu'ils sont irrécupérables. Pas moi. Mais le hic est que s'ils sont irrécupérables, tu sous-entends qu'ils ne sont pas responsables, puisqu'ils sont prédestinés à tuer, même après la prison. C'est du raisonnement par l'absurde... C'est toi qui devient fataliste et qui nie le libre-arbitre si tu prétends qu'un criminel n'a pas le doit à une seconde chance...Pas moi...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [09/04/2008 - 00h37 ]  
carter

Oups! mes infos datent! les USA sont passés à 50 peines de morts et la Chine a augmenté son quota et a largement dépassé le maitre selon ce site :
http://www.acatfrance.fr/clefs_peinedemort.php




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [09/04/2008 - 00h38 ]  
carter

d'ailleurs, comme ils le disent sur le cite "La criminalité n’a jamais augmenté dans les pays ayant aboli la peine de mort"; ce qui est encore une preuve de l'inefficacité de l'effet dissuasif de la peine de Mort...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [09/04/2008 - 01h24 ]  
cochise_fr

Bonjour,
" ..en moyenne, 50 personnes passent au gibet aux USA par an.."
C'est ridiculement peu au regard de leur criminalité et de la superficie de leur territoire et de leur population.

"de nombreuses personnes (et même des experts-et même sarkozy) ne comprennent pas la logique statistique"
C'est surtout parce que les statistiques s'avèrent souvent fausses, surtout quand elles s'appliquent à des sujets par essence changeants comme une population.

"Non, sans blague Cochise, t'as pas remarqué que ceux qui naissent chez les bougres ont statistiquement moins de chance de finir en taule que ceux qui naissent dans les CPS défavorisés?"

Si, si, j'avais remarqué, mais ce n'est pas une justification. Les délits ne sont pas les mêmes, et la justice est inégale pour chacun d'eux. Pourquoi se salir les mains en tuant alors que d'autres solutions plus sophistiquées permettent d'arriver au même résultat sans se salir juridiquement ? Mais je reste persuadé qu'il y a plus de délinquance en col blanc que de délinquance de banlieue, sauf que c'est de celle là que l'on parle en général.

"Ben c'est toi, Cochise, qui veut zigouiller tous les criminels puisque tu prétends qu'ils sont irrécupérables. Pas moi. Mais le hic est que s'ils sont irrécupérables, tu sous-entends qu'ils ne sont pas responsables, puisqu'ils sont prédestinés à tuer, même après la prison. C'est du raisonnement par l'absurde... C'est toi qui devient fataliste et qui nie le libre-arbitre si tu prétends qu'un criminel n'a pas le doit à une seconde chance...Pas moi.."

D'une part, je n'ai jamais dit que la peine de mort devait s'appliquer sans différenciation à tous les criminels, d'autre part c'est parce qu'ils sont responsables que certains, définis comme irrécupérables non par moi, mais par des gens qualifiés responsables eux aussi, seraient passible de la peine de mort. Ceux là ne devraient pas, à mon avis, avoir de seconde chance, car je pense plus salutaire pour la société de priver de seconde chance un criminel que de prendre le risque de faire tuer un innocent par récidive à quelque titre que ce soit.

Tout individu, homme ou femme, a un potentiel de meurtrier que son éducation lui apprend à canaliser et à refouler, mais certaines situations particulières pourraient le faire ressurgir.
Tout individu est toujours pleinement responsable de ses actes, même quand il est diminué physiquement ou intellectuellement, ou médicalement....
mais on peut librement penser autrement.

""La criminalité n'a jamais augmenté dans les pays ayant aboli la peine de mort""

Tant mieux, ou tant pis, la peine de mort ne serait pas destinée à faire baisser des statistiques, mais à protéger la population des récidivistes dangereux.....nuance. Elle n'est pas là pour dissuader, bien que si cela était le cas, ce serait un plus, mais pour retirer de la société les délinquants les plus dangereux.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 redd a écrit [09/04/2008 - 11h38 ]  
redd

Je suis bien content d'avoir (un peu )relancé le débat avec un exemple.
Mais l'avortement n'était qu'un exemple!
Merci Chu Fu et Karol de vos réponses
Même Carter semble comprendre là ou j'ai voulu en venir!
Mais il y a aussi ceux qui tuent par amour
En Espagne,il y a quelques années,une famille s'est débrouillée pour administrer un poison à l'un des leurs sans que l'on puisse savoir qui,afin de le faire passer de vie à trépas pour ne pas qu'il souffre trop à cause d'un terrible cancer
Il faut aussi se mettre dans la peau de ceux qui ont à faire ce geste
Je m'étonne fortement de la prise de position de Cochise qui,il y a peu,me disait(comme Voltaire):"Il y a des idées pour lesquelles je me ferais tuer,aucune pour lesquelles je tuerais!"
Un homme doity avoir le droit au pardon
Ce n'est pas parce que nous avons les pires prisons d'Europe,que nous y "formons "des criminels endurcis,que toutes personnes criminelles sont inexorablement entrainés dans la spirale du mal!
Nous avons une prise en charge des délinquants ert autres qui est plus que lamentable,
et nous jouons sur la récidive pour condamner de plus belle
Il y a peu,la prison de Caen à libéré un une personne sexuellement dangereuse,et le médecin de la prison lui a prescrit ...du viagra:Résultat,un viol juste après la libération
C'est cela qui a motivé la loi Dati sur l'emprisonnement aprés l'emprisonnement
Et pas un seul instant on s'est intéressé à ce médecin qui donne du viagra à un délinquant sexuel,pas un instant on a remis en cause le travail de ce connard de toubib,et on voudrais nous faire croire que c'est la normalité pour un médecin en milieu carcéral de ne pas lire le dossier médical des détenus!
Si il était fait ce qu'il doit étre en prison,l'incarcération à vie(et donc la peine de mort par extension)n'aurait pas lieu d'etre
La prison doit etre une privation TOTALE de liberté,l'individu devant faire le deuil de cette liberté pour accepter et tenir
Et ce deuil(j'en rappelle les 5 phases:dénie,colère,marchandage,dépression,acceptation)ne peut se faire qu'en transposant par rapport au deuil que font celles et ceux qui sont les victimes du dit"délinquant"
Actuellement en France en tout cas,il n'est pas question(sauf en théorie)que le prisonnier retire autre chose de son incarcération que de la haine




 carter a écrit [09/04/2008 - 12h00 ]  
carter

"Même Carter semble comprendre là ou j'ai voulu en venir! "
Tiens, mais je reconnais ce style...l'écriture en pyramide, la syntaxe martyrisée... Redd ne serait-il pas l'autre pseudo de ce cher GAM?
Alors GAM, que deviens-tu?




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 redd a écrit [09/04/2008 - 12h02 ]  
redd

Bof!
pas le moral




 karol a écrit [09/04/2008 - 12h23 ]  
karol

« Elle n'est pas là pour dissuader, bien que si cela était le cas, ce serait un plus, mais pour retirer de la société les délinquants les plus dangereux. »

Si elle permettait réellement de retirer de la société les délinquants les plus dangereux, la criminalité serait en hausse dans les pays ayant aboli la peine de mort (car plus de criminels multirécidivistes dans les rues!) or ce n'est pas le cas comme l'a démontré Carter.

« Les délits ne sont pas les mêmes, et la justice est inégale pour chacun d'eux. »

C'est quand même fort de reconnaître que la justice n'est pas la même pour tous et de réclamer néanmoins que l'on tue ceux qu'elle désigne comme "des délinquants" (car tout délinquant n'est pas pédophile... je le précise car il semble que la volonté de vengeance se focalise sur ce type de déviance)

Précisions qu'aux Etats-Unis, les afro-américains représentent 12 % de la population, mais ils sont 43 % dans les couloirs de la mort… un hasard ?

Dans ce même pays, Amnesty International souligne « le manque d'équité et de crédibilité du système judiciaire dans le domaine de la peine de mort » et rappelle les dénonciations, par le Comité contre la torture des Nations unies, des mauvais traitements « infligés par des policiers et des gardiens de prison souvent mus par des préjugés racistes » et des « violences sexuelles infligées par des gardiens à des détenues ».

Ben oui... tout n'est pas tout blanc ou tout noir... le bourreau peut devenir victime et inversement. On ne vit pas dans un monde profondément manichéen avec les gentils d'un côté (ceux qui travaillent dur, qui respectent leur prochain) et de l'autre les méchants (les pédophiles qui violent, tuent et mangent les enfants !)

D'autre part, tu critiques les effets pervers de la mondialisation et du libéralisme économique et cela à juste titre mais tu utilises pourtant la même arme que les hommes d'Etat qui représentent cette mondialisation, à savoir la peur (comment s’assurer de la docilité du peuple ? En attisant sa peur de l’autre…)

Car ces salariés au chômage, dont l’entreprise a été délocalisés en Chine, qui meurent à petit feu, et dont tout le monde se fout, ce sont justement eux qui sont le plus susceptibles de se retrouver dans le fameux couloir de la mort… notamment aux USA… Alors tes discours de défense des peuples opprimés, tu les gardes pour toi ! Je crois qu’ils n’ont vraiment pas besoin de personnage comme toi pour les enfoncer encore davantage.

Enfin, quand je lis cette phrase que tu as écrite à Carter en réponse à son argumentaire sur le prix d’une exécution, je comprends mieux ton état d’esprit :

« Tu as donné toi même les chiffres.....à ce prix là, il est normal qu'il y en ait si peu [des exécutions].....mais ce prix n'a rien d'obligatoire et peut être largement réduit. »

La dernière fois que j’ai lu quelque chose comme ça, c’était dans le livre « les bienveillantes » de Jonathan Littell. Le soucis des personnages principaux était le même… Ceux qui l’ont lu comprendront l’analogie.

A partir de là, en effet, je crois que le respect des droits de l’homme ne doit pas t’évoquer grand chose…












Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 redd a écrit [09/04/2008 - 12h47 ]  
redd

Mais tu réponds à qui là,Karol?




 bougainvilliee a écrit [09/04/2008 - 14h13 ]  
bougainvilliee

La marmite bouillonne bien pour l'homme-Dieu. Celui qui, aujourd'hui, s'octroie le droit de glosser sur son pouvoir de tuer ou de ne pas tuer, en croyant philosopher. Le droit de faire mourir était le privilège de Dieu, puis les princes orgueilleux, s'en sont affublés, en prétendant détenir leur pouvoir de l'être suprême. Enfin, aujoud'hui, le commun qui s'enorgueillit d'avoir guillotinné les uns et désacralisé l'autre, s'arroge, aujourd'hui, le droit impudent de discourir de la vie et de mort de son semblable, se hissant ainsi en maître de ce monde, en lieu et place de ceux qu'il a abattu, en revêtant leurs oripaux sanglants.




Le doute est ma seule certitude


 karol a écrit [09/04/2008 - 14h25 ]  
karol

Je répondais à Cochise en fait... ce qui ne m'a pas empêché de prendre ton post en considération!




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 ruchtikoff a écrit [07/08/2008 - 21h20 ]  
ruchtikoff

La mort atroce du jeune Valentin a soulevé, dans toute la France, une immense émotion et une grande tristesse en même temps qu'une interrogation face à ces crimes ignobles: les tueurs d'enfants ne méritent-ils pas l'exécution capitale ?




ruchtikoff


 phildu a écrit [08/08/2008 - 06h08 ]  
phildu

Plein de chiffres et d'arguments pour ou contre ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Peine_de_mort
ici : http://web.amnesty.org/library/Index/FRAACT500062005?open&of=FRA-2M4
et encore plus là :
http://www.google.fr/search?sourceid=navclient-ff&ie=UTF-8&rls=GGGL,GGGL...




http://www.chezvous.forumparfait.com/index.php


 djuw a écrit [01/06/2009 - 18h26 ]  
djuw

Je suis POUR la peine de mort. Et je vous conseille de lire ce qui suit avant de vous insurger. J'ai lus plus haut dans le topic des gens qui parlent des horreurs des camps de concentration et je suis tout à fait d'accord avec eux, cela ne doit en aucun cas recommencer. Cela dit il ne faut pas assimiler la peine capitale aux camps de concentration ! Imaginez la scène suivante : un homme ou une femme fou amoureux de votre conjoint(e) décide de venir chez vous et de tuer de manière barbare votre conjoint(e) ainsi que vos enfant afin de se venger de vous ... Quel serait votre souhait le plus cher quand vous regarderez votre famille baigner dans une mare de sang ? Vous chercheriez vengeance aussitôt ! Et c'est tout à fait légitime. Vous voudriez donc que le meurtrier meurt à son tour. Rappelons tous de même que la justice est destiné justement à être JUSTE et équivalente aux délit ou crime commis. Si un homme tue une autre personne ou commet un viol qui déchire la vie d'une femme ou qui commet des actes de pédophilie contre des ENFANTS, et bien criminels méritent largement la peine de mort, celle ci est faite de manière médicale (on s'endort simplement de manière définitive cela respecte l'éthique et le respect minimum de l'Homme. Vous devriez y songer à tout cela avant de vous comporter en idéalistes . . .




 lucius a écrit [01/06/2009 - 18h49 ]  
lucius

Toi qui nous conseilles de te lire,liras-tu les autres?
Tu connais l'affaire Ranucci?Je te conseil de lire "le pull-over rouge" de G.Perrault.

Alors tu comprendras que la justice peut faire des erreurs,mais comment réparer une erreur quant "l'erreur" est morte?

Affaire Radad,Dills,Outreau,Marc Machin....Autant d'erreur judiciaires devrait de faire réfléchir.

Et si demain ton frére est accusé,à tord,et que tu ne puisse le prouver,et qu'on le guillotine:seras tu toujours d'accord avec la peine de mort?

Les gens qui réclament la peine de mort sont souvent des gens frustrés,petit dans leur tete comme physiquement,qui souhaite voir "la justice" les venger de "tous les vilains méchants".

"Vous chercheriez vengeance aussitôt ! Et c'est tout à fait légitime".

Non,on est pas des barbares,on chercherait à ce que la justice fasse son travail.
Ce venger,c'est bon pour les incultes et les barbares.

"Si un homme tue une autre personne ou commet un viol qui déchire la vie d'une femme ou qui commet des actes de pédophilie contre des ENFANTS, et bien criminels méritent largement la peine de mort"

Rien ne ramenera la vie des disparus;pas meme la vengence,la torture,etc...

Mais bon,on ne peut pas faire résonner un mur,or ton post montre que t'es intelligent comme un tas de briques.




Gare au gorille !


 djuw a écrit [01/06/2009 - 19h05 ]  
djuw

Je n'essaierais même pas te te convaincre. Tu as ton opinion, j'ai la mienne. Et si tu es incapable de me faire part de ton opinion sans dénigrer la mienne tout en me jugeant, alors on se demande lequel des deux est réellement un mur de brique. Je ne te juge pas, fais de même.




 cochise_fr a écrit [01/06/2009 - 21h20 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je ne vais pas répéter mes posts précédents.....

Mais j'invite quand même tous les partisans de l'abolition à prendre en pension complète à leurs frais exclusifs les dangereux délinquants récidivistes et les condamnés à perpétuité.

L'abolition de la peine de mort est une procédure de luxe pour pays riches ayant déjà solutionné tous les problèmes de leurs citoyens honnêtes.... ce qui est très, très, très, très loin d'être le cas..... et tant que cela ne se fera pas, le mieux aurait été de la conserver et de l'appliquer (parce que la conserver sans l'appliquer comme le font les USA est évidemment inutile).




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 karol a écrit [02/06/2009 - 09h47 ]  
karol


Chaque année, la Chine exécute plus de personnes que le reste du monde. Entre 1990 et 1998, Amnesty International y a recensé plus de 25 400 condamnations à mort et plus de 16 600 exécutions.

Donc selon Cochise, le mieux est encore de suivre l'exemple de la Chine (qui fait largement usage de la peine de mort et qui va jusqu'à "rentabiliser" les corps des executés en prélevant leurs organes pour les vendre je-ne-sais-où)

Bravo!

Et c'est vous qui parlez d'éthique ? On se fout de la gueule du monde !

Ha, dernière chose, une petite anecdote aux Etats-Unis (le pays où la peine de mort ne "serait" pas appliquée...):

Michael Johnson, 29 ans, a mis fin à ses jours le 19 octobre 2006 dernier dans le couloir de la mort du Texas, quelques heures seulement avant son exécution. Sur le mur de sa cellule, il a laissé cette phrase, inscrite avec son propre sang : « Je ne l'ai pas fait ».

Michael Johnson a toujours clamé son innocence depuis son inculpation en 1995. Condamné à mort pour le meurtre d'un employé d'une station service près de Lorena au Texas, il n'a cessé d'affirmer que son complice – et non lui - avait tiré le coup fatal.

David Noel Vest, complice de Michael Johnson en cette triste nuit du 9 au 10 septembre 1995, s'en est tiré avec une très légère peine de huit ans de prison, à peine une tape sur les doigts. Le système judiciaire américain autorise ainsi d'importantes remises de peine en échange d'aveux obtenus par le procureur de l'état.

David Vest, qui a immédiatement avoué le meurtre au moment de son arrestation, s'est ensuite rétracté affirmant que Michael Johnson avait tiré. Vest fut alors condamné à huit ans de prison – il est aujourd'hui libre – Johsnon à la condamnation à mort – il est aujourd'hui mort... Les associations abolitionnistes dénoncent ces inégalités flagrantes qui ne reposent que sur des aveux obtenus sous la pression.

Ce n'est pas grave après tout... l'essentiel est la vengeance (pour les partisans de la peine de mort) comme l'a écrit noir sur blanc "djuw". La famille de l'employé de la station service a été vengée par ce nouveau meurtre (bon, là, en l'occurence, il s'agissait d'un suicide).

Le hic, c'est que la justice n'a pas été rendue mais ça, c'est une autre histoire. Car peine de mort et justice sont deux choses très différentes, voire antinomiques.

La vengeance est par définition un acte émotionnel, or pour ma propre sécurité et pour celle de la société, je m'attendrais à ce qu'elle fasse plutôt preuve d'objectivité et autant que possible, de rationnalité.

Voilà pourquoi la vengeance est l'ennemie de la justice.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 karol a écrit [02/06/2009 - 10h13 ]  
karol


Pour les adeptes de la peine de mort: j'ai un "système" pénal très intéressant à vous proposer. Il s'agit d'un code de lois appelé "Kanun" et encore pratiqué dans certaines contrées du nord de l'Albanie (c'est en voyageant dans ce beau pays que j'ai appris à connaître le Kanun, un code de lois moyenâgeux... ben oui, quand on est pro-peine de mort, ce n'est pas à la philosophie des lumières qu'on se réfère!)

Un des usages du kanun albanais est la "gjakmarrje" ou la "reprise du sang", forme ritualisée de la vendetta : un meurtre doit être vengé par la mort d'un homme de la famille du coupable.

En gros, ce code de la vengeance donne lieu à des meurtres en chaîne. Un premier meurtre est commis, la famille du mort doit se venger en tuant un membre de la famille du coupable, etc. Cela peut continuer ainsi sur des générations... souvent, des années après, les familles rivales ne savent plus trop bien pourquoi elles s'entre-tuent.

Dans le nord de l'Albanie, près de 3000 familles sont condamnées par le Kanun à se retrancher du monde, pas moins de 600 d'entre elles connaissent cette situation dans la seule ville de Shkodra.

Le confinement des membres de ces familles ne signifie pas seulement pour eux la peur de pouvoir tomber à tout moment sous les balles d'un tireur à l'affût dès lors qu'ils se risquent dans la rue, mais - plus tragique encore - l'interdiction de profiter d'un rayon du soleil dans la cour de leur propre maison ou de paraître à la lumière du jour. 800 enfants innocents se voient ainsi privés de fréquenter l'école : ces existences d'assiégées se déroulent dans l'Albanie du troisième millénaire.

Voilà, c'est à cela que ressemble un système judiciaire basé sur la vengeance. Libre à vous d'y adhérer ou pas. Moi j'ai voyagé en Albanie je vois ce que ça peut donner.

Car si vous cautionnez la vengeance comme moyen de faire justice, vous devez forcément être d'accord avec ce type de fonctionnement, n'est-ce pas? Si non, je ne vois pas ce qui peut vous déplaire...

Djuw le décrit fort bien: "Quel serait votre souhait le plus cher quand vous regarderez votre famille baigner dans une mare de sang ? Vous chercheriez vengeance aussitôt !"

Voilà le fondement même de la "reprise de sang" en Albanie.

Voilà à quoi aboutit cette façon de penser.

No comment.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 charlow13 a écrit [02/06/2009 - 10h45 ]  
charlow13

si en France on n'a pas le droit à l'euthanasie, comment pourrait-on légitimer la peine de mort.
pour nous protéger? des criminels il y en aura tout le temps, je ne pense pas que la peine de mort soit une solution.




celui qui est prêt à sacrifier un peu de ses libertés pour sa sécurité, ne mérite ni l'un ni l'autre.


Réponses 1 à sur 182
 Première page ⋅ Page précédente ⋅ 1  2  3  4 ⋅ Page suivante ⋅ Dernière page  

Répondre à Chris






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.