Pourquoi la crise grecque a un impact sur certaines banques françaises ?



nayege54s
Cette question a été posée par nayege54s, le 16/06/2011 à à 08h28.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Banque Finance.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 bougainvilliee a écrit [16/06/2011 - 09h08 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bougainvilliee

Bonjour,

Pour répondre à cette question, il suffit de savoir que ce sont les banques (qui détiennent les sous), qui avancent l'argent pour éviter l'effondrement d'une Grèce en faillite.




Le doute est ma seule certitude


 Tofinho a écrit [16/06/2011 - 09h15 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Tofinho

C'est ça l'Union Européenne. On se sert tous les coudes, pour nous aider les uns aux autres. Et dans tous ça, il y en à un ou deux qui prennent une petite commission, comme "frais de tranfsert", ou quelque chose comme ça...

Et puis il y à la peur de "l'effet contagion". Pour que les voisins ne chuttent pas aussi, des efforts sont fait pour essayer de sauver celui qui est déjà en chutte libre. Et la Grèce va avoir pas mal de problèmes dans les prochaines années.




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 cochise_fr a écrit [17/06/2011 - 09h01 ]  
cochise_fr

Bonjour,
La crise grecque est le début du château de cartes qui s'écroule. Toutes les finances mondiales vont y passer.... et c'est très bien comme cela. Qu'elles crèvent.!!!

La voyoucratie financière est au pouvoir dans tous les pays ou presque, et particulièrement en Europe. Cette Europe de voleurs qui ruinent les peuples (depuis 1974 en France avec Giscard) en créant de la dette pour remplir les poches de quelques privilégiés aura une fin. Il est juste à souhaiter que cette fin soit la plus rapide possible car chaque jour accroit la dette inutilement.

Je le répète, je sais.... mais il faut impérativement redonner le pouvoir de battre monnaie aux états souverains et le retirer aux banques en les nationalisant sans indemnisation, seulement en garantissant les petits porteurs s'étant faits piégés dans cette magouille mondiale.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [17/06/2011 - 17h32 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,

La seule chose que l'on puisse espérer c'est que cette crise aboutisse à resserre les liens européens.
Jusqu'à présent chaque pays (en Europe) a voulu rester souverain et maître chez soi.
Sans comprendre que nous avions changé de siècle et d'économie mondiale.
Les présidents et premiers ministres de tous les pays européens (passés et actuels) y sont pour quelque chose, refusant d'être chapeautés et contrôlés par l'Europe, chacun voulant garder son pouvoir (d’un autre âge) et voulant faire leurs petites cuisines, leurs petites lois, leur petites économies, leurs petites dettes et leurs petites guerres dans leur coin, sans contrôle (pensant sans doute que c’était cela leur souveraineté et leur pouvoir).
Pensant, sans doute, que l'Europe n’était qu’une vache à lait et un parapluie pour leur politique économique personnelle (on est dans l’Europe, mais on fait ce qui nous chante chez nous, oubliant notre solidarité européenne).

Ne pas accepter une supervision de Européenne, en ce qui concerne l’économie et la politique dépensière est un vieux réflexe nationaliste un peu dépassé, mais cela ne peut aller dans le sens d’une Europe forte, puisque cela la morcelle, comme dans les temps passés (ancien régime, XIXe et XXe siècle compris).

Sans doute, cette crise amènera les pays européens accepter une supranationalité européenne, pour ne pas sombrer et être à la merci des autres puissances économiques (encore puissantes ou émergeantes).



.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [17/06/2011 - 23h03 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Tout FAUX Bougainvilliée, la seule chose qui change est l'appétit de la voyoucratie financière mondiale dont personne n'a besoin.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à nayege54s






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.