La commission sur le grand emprunt national c'est qui et pourquoi ?



boudichon
Cette question a été posée par Boudichon, le 28/08/2009 à à 09h51.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Banque Finance.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Toli. a écrit [28/08/2009 - 11h14 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Toli.

Nicolas Sarkozy a décidé de lancer un grand emprunt national ce que trouvent inutile bon nombre d’économistes… En effet, un emprunt national est beaucoup plus cher pour l’Etat qu’un emprunt fait tous les jours sur les marchés car, pour être attractif, il doit proposer des taux alléchants. En outre, les Français ont été un peu échaudés avec l’emprunt EDF, souscrit en masse, alors que quelques jours plus tard, le PDG d’EDF proposait une hausse des tarifs de l’électricité de 20 % sur trois ans !

Quoi qu’il en soit, puisque l’annonce a été faite, il faudra bien mettre en place cet emprunt national, qui représente plus un geste politique et un test de confiance qu’un acte économique sensé.

La commission sur le grand emprunt national a donc été mise en place mercredi 26 août. Les deux ex-Premiers ministres Alain Juppé et Michel Rocard vont en prendre la direction et cette commission a un délai de deux mois pour faire des propositions concrètes concernant le montant, les modalités et les réalisations de ce grand emprunt national qui doit avoir lieu en 2010. Il est d’ailleurs assez étonnant que deux personnalités averties au plan de l’économie comme Alain Juppé et Michel Rocard se prêtent au jeu !

La commission comprendra 22 autres personnalités, des économistes, des scientifiques, des hauts fonctionnaires et des chefs d’entreprises afin de « projeter la réflexion au-delà de l’horizon de la crise ». Parmi les personnalités faisant partie de la commission, on trouve des personnes de tout bord, allant de Nicole Notat, ex-secrétaire générale de la CFDT, Olivier Ferrand proche du PS et Président de « Terra Nova » ou encore Erik Orsenna, écrivain et ex-conseiller de François Mitterrand… Il ne manquerait plus que Bernard Tapie !

Il devrait s’agit d’investissements utiles à long terme, après la crise. Nicolas Sarkozy a évoqué « trois défis majeurs » avec des termes un peu pompeux comme « l’économie de la connaissance » (pour faire court c’est relever le niveau général de qualification).. Autre but, « le renforcement des entreprises innovantes et exportatrices » l’effort étant mis sur les PME et enfin, troisième but « les filières de demain » avec des investissements dans les nouvelles industries stratégiques, scientifiques et technologiques (on pense évidemment au développement des filières « vertes » concernant l’énergie, de la fibre optique, des nanotechnologies ou des biotechnologies).

Face à ces beaux discours, d’aucuns ont réagi en pointant du doigt la dette faramineuse du pays qui a été balayée d’un revers de main par le Chef de l’Etat, qui a indiqué que la commission ne devait pas restreindre sa réflexion à un cadre budgétaire précis.

Bref… Aucune indication pour l’instant sur le montant de cet emprunt national ni sur les modalités (appel aux Français ou aux marchés ?)… Il a juste indiqué qu’ll opterait pour la solution la moins coûteuse (donc, ce devrait être les marchés).

Reste l’image forte, d’un ex-premier ministre de droite et d’un ex-premier ministre de gauche, travaillant main dans la main pour œuvrer « à la reconstruction de la France »… Une image d’Epinal qui ne doit pas cacher la question essentielle : les Français sont-ils d’accord avec cet emprunt national ou seraient-ils bien plus prudents en pensant à la dette et aux déficits ?




 Kingpulsar a écrit [30/08/2009 - 04h49 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Kingpulsar

Je dirais simplement qu'il y a des périodes où certain'e' politique ne sont plus à la hauteur de l'enjeu international.Que la connivence de certain intérêt particulier dépasse le bien commun.Avec le désordre des deux guerres mondial très sur le sol français.On ne devrait pas voter en politique comme on vote en reality show! 8-)




 cochise_fr a écrit [30/08/2009 - 06h14 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On a le gouvernement qu'on mérite.

La corruption étant généralisée et étendue à tous les partis, il est bien normal que les coquins s'entendent pour tondre le mouton et recueillir sa laine.

Ce grand emprunt n'a qu'un seul but:

Trouver une bonne explication pour justifier que les riches seront encore plus riches et les pauvres encore plus pauvres à l'avenir...... tout le reste n'est que de la communication et du bavardage.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à Boudichon






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.