Que pensez-vous de l'avortement et quelles sont les différentes façons de se faire avorter ?



kelnor
Cette question a été posée par kelnor, le 16/12/2007 à à 22h20.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Avortement.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 avortementivg a écrit [26/05/2008 - 10h07] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
avortementivg

Je suis rationnellement contre, car l'avortement nous conduit à des...



[ Lire la suite de la réponse écrite par avortementivg ]



Réponses



 MEL139 a écrit [17/12/2007 - 04h23 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
MEL139

Ce que j'en pense n'a pas d'importance, tu devrais t'en fiche, ce qui compte c'ets ce que tu en penses.
Pour avorter il faut aller voir un medecin qui te dirigera. Tu peux egalement au planning familial de ton departement, ta ville (gratuit si tu es mineur) il te diront tout.
Tu as un entretien avec un medecin puis quelques jours de reflexion. Ensuite c'est l'intervention, pas d'hospitalisation, juste quelques heures à l'hopital. Conseil d'etre suivi par un psy, car pas anodin comme intervention question psychologique.

Si tu suspectes d'etre enceinte, ne pas oublier qu'il existe la pillule du lendemain (efficace jusqu'à 72h après le rapport sexuel) qui est gratuite pour les mineurs. Encore une fois le planning familial pourra tout te dire, c'est gratuit et anonyme.




 ritchi a écrit [17/12/2007 - 09h28 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
ritchi

L'avortement fait partie du droit des femmes à l'heure actuelle donc j'en pense que c'est une avancée pour les femmes qui rencontrent des difficultés dans leur couple ou qui ont eu un "accident" de contraceptif par exemple.
Pour pratiquer un avortement, il y a le curetage (sous anesthésie locale quand il s'agit d'une IVG et générale pour une fausse couche) et aussi un médicament prescrit par un gynécologue pour évacuer l'embryon en le détachant des parois utérines.




 fafa1235 a écrit [17/12/2007 - 20h54 ]  
fafa1235

C'est une liberté que les femmes ont gagnée de haute luttes, la libérté de faire l'ivg en toute sécurité dans un clinique. Combien de malheureuses sont mortes d'infections ou d'hémorragies au fond d'une chambre sordide, charcutées par des faiseuses d'anges. Mais quelques fois je me pose une question, que seraient devenus tous ces enfants perdus, combien de citoyens ordinaires, combiens de criminels, mais aussi combiens de grands savants et philosophes qui auraient pu faire avancer l'humanité. Je pense que la conception d'un enfant n'est pas dû au hasard comme ont nous le fait croire.




Sol lucet omnibus


 cochise_fr a écrit [18/12/2007 - 00h12 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Que l'accès à des conditions d'IVG dignes et sécurisées existe est une excellente chose.

Que les femmes victimes de violences ou de problèmes médicaux y aient recours est tout à fait légitime.

Mais que l'on se serve de cela " par convenance personnelle" pour réparer une "étourderie" me semble être un grand abus d'usage.
On ne tombe pas enceinte par magie. Il existe une grande variété de moyens de contraception masculins comme féminins et il y a toujours en plus les solutions naturelles raisonnables. Là encore, chacun doit être responsable (ah !! j'ai dit un gros mot, là) de ses actes et non faire reposer sur la société les errements de soirées agitées. C'est un peu vouloir le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière juste pour le plaisir.....pas de quoi être fière dans ce cas.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 tralala a écrit [17/02/2008 - 22h20 ]  
tralala

Comment se passe un avortement avec le planning familial ?




 lulu 31 a écrit [17/02/2008 - 22h43 ]  
lulu 31

avec le planning je ne sais pas mais ce que je peux dire c'est qu'il faut voir une psychologue (voir si tu prend vraiment la bonne décision )
ensuite il me semble qu'une assistante sociale te pose aussi quelques question
et sinon perso je trouve ce geste très dur psychologiquement je ne peux pas oublier et pourtant ça fait 10 ans :-o ,mais bon si on réfléchi bien et qu'on pèse le pour et le contre au bout du compte on prend la bonne solution




lulufamilly31.skyblog.com


 jennie a écrit [05/03/2008 - 09h18 ]  
jennie

Que pensez-vous de l'IVG ? Pour ou contre ? Pourquoi ?

Je suis pour l'avortement c'est un combat que les femmes ont gagné. Elles permettent de mettre fin à des grossesses non désirées et de répondre à la souffrance de certaines femmes dans l'impasse. Il existe soit l'IVG par aspiration du contenu de l'utérus soit l'avortement médicamenteux ou il y a expulsion du contenu de l'utérus comme lors d'un accouchement.
La pilule du lendemain est également comme un avortement.
Bis




 avortementivg a écrit [26/05/2008 - 10h07 ]  
avortementivg

Je suis rationnellement contre, car l'avortement nous conduit à des dérives gravissimes :
- l'avortement sélectif en Asie élimine les petites fille et est responsable d'un déséquilibre démographique : on estime qu'il manque 100 millions de femmes en Asie
- Les centaines de milliers d'avortements ne sont pas bon pour la démographie (en France : 200 000, en Europe :
- Dans des pays comme l'Angleterre ou les Etats unis où le délai est de 24 semaines il existe des meurtres avérés car les bébés avortés survivent plusieurs heures après l'avortement avant qu'on les laisse mourir.
- L'avortement est aussi un drame humain : le syndrome post-abortif (souffrances après un avortement, notamment dépression) est une douleur infligées aux femmes, plus enclines à garder leur enfant que les hommes. Ces derniers on dans l'avortement une loi qui leur permet de fuir leur paternité. Beaucoup d'avortement se font à la suite de pressions, notamment celles du père : "c'est lui ou moi, tu avortes ou je te quitte".
- Et la liste est bien plus longue, malheureusement (on n'a même pas parlé des risques comme les risques de devenir stérile, le cancer du sein etc.).

Cf. le site www.avortementivg.com
;-( ;-( ;-(




 vans85 a écrit [29/05/2008 - 16h33 ]  
vans85

Comment se faire avorter par des médicaments




vans


 carter a écrit [29/05/2008 - 16h35 ]  
carter

Il faut que tu en parles avec ton médecin. tu peux faire faire un avortement par médicaments jusqu'à 5 semaines après la fécondation. Sinon, ensuite, c'est chirurgicale...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


Répondre à kelnor






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.