La culture du cannabis en intérieur est-elle autorisée en France ?



chris
Cette question a été posée par Chris, le 27/01/2007 à à 20h41.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Avocats.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 Schnetz a écrit [10/10/2007 - 05h19] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
Schnetz

A rajouter en réponse à ta position sur l'état...



[ Lire la suite de la réponse écrite par Schnetz ]



Réponses 1 à sur 95

 Première page ⋅ Page précédente ⋅ 1  2 ⋅ Page suivante ⋅ Dernière page  



 Bob a écrit [29/01/2007 - 12h05 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Bob

Bah non malheureusement... la culture du cannabis est interdite en France que ce soit en extérieur ou en intérieur même en petites quantités ! Que ce soit à usage privé ou médical, les substances stupéfiantes sont passibles de sanctions comme l'emprisonnement ou des amendes pouvant atteindre des sommes énormes. J'espère que la législation sur le cannabis va évoluer comme dans certains de nos pays voisins...




Believe in Jah Rastafari !


 Germaine a écrit [29/01/2007 - 12h11 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Germaine

Autoriser la culture du cannabis en France ?! Il ne vaut mieux pas que l'état prenne une telle décision, la consommation de cannabis est déjà assez présente chez nos jeunes ! Je suis contre la culture du cannabis et pour l'éradication du trafic de produits stupéfiants.




 Alex a écrit [29/01/2007 - 12h19 ]  
Alex

La culture du cannabis en intérieur pour un usage thérapeutique devrait être permis. Beaucoup de gens souffrent d'un cancer par exemple, et pourraient bénéficier de ce soulagement non négligeable ! De nombreux sites expliquent la culture hydroponique afin d'acquérir le matériel nécessaire à la culture du cannabis, et d'avoir les bons conseils pour cette culture en intérieur.




 tounsredac a écrit [04/04/2007 - 19h03 ]  
tounsredac

Encore un fumeur de joints! Si la culture du cannabis était légale, il y longtemps que la nouvelle aurait fait le tour de France et navarre. Par expérience, le 'shit' est vraiment à déconseiller. Les tests réalisés sur les barrettes vendues dans la rue montrent que le taux de thc est très faible. Le reste correspond à des matières extremment nuisibles pour la santé!




 faty a écrit [06/04/2007 - 19h43 ]  
faty

Il ne manquerait plus que ça tiens que la culture du cannabis soit autorisée. le cannabis fait déjà énormément de dégâts particulièrement auprès des jeunes qui malheureusement essayent de plus en plus tôt cette cochonnerie. Ils ne se rendent pas compte qu'en l'adoptant ils signent un contrat avec la descente aux enfers, car c'est un suicide à petit feu. Je peux en parler car dans mon entourage, un jeune de 26 ans est décédé d'une consommation excessive sur un laps de temps très court de cannabis, il était fatigué, le coeur n'a tout simplement pas tenu le choc!!




 ConqueringLion a écrit [09/04/2007 - 22h25 ]  
ConqueringLion

Ne faisons pas d'amalgame...
Je reviens juste d'espagne ou la consommation et la culture sont depenalisées.
En tout etat de cause, cela n'a en rien augmenté la consommation. Et par simple logique, ceux qui fume ajourd'hui, pourait avoir un produit a la qualité sans faille ; de plus en n'achetant plus à des trafiquants, donc n'alimentant plus des reseaux , le consommateur n'est plus dans l'illegalité.
A mon sens, la depenalisation ne fera pas que le nombre de consommateurs augmente; et je ne vois pas pourquoi il augmnterait (peut etre pendant une courte periode, et encore.)
Je ne vois pas en quoi une depenalisation serai plus dramatique que cela. Bien au contraire, avec la possibilité de cultiver chez soi pour son usage personnel, on est moins depedant des traffic, et cela peut a terme enrayer celui-ci par simple logique. Si il n'y a plus d'acheteurs, je ne vois pas comment les trafficants pourront ecouler leur produit.
Cela etant dit, pensez vous vraiment que la depanilasation engagera plus de personne a consommer?
Pour ce qui est de l'effet psycoactif, je preconiserai dans ce cas l'interdictiond e l'alcool et de tous les medicaments pouvant etre aussi psy actifs.
Pour ce qui est de la dependance, je reprends simplement une phrase tirée d'une lecture d'un journal espagnol : " je fume de la marijuana, tu regardes la telé, elle boit (de l'alcool), nous buvons du café tous les matins.... qui est vraiment dependant?" Je vous laisse y reflechir.
De plus en france, les lobbies sont importants, et donc que l'alcool n'est pas interdits pour les memes raisons, alors que les morts (aussi bien directs: accidents de la route, que indirects : cancers, sirose...) sont plus que evidents a cause de cela, ainsi que le tabac!!!
Mais bon c'est vrai la secu est la pour ca!
De plus,il se trouve que les produits vendus en magasins qui vendent du materiel hydroponique (qui cela dit en passant n'est pas QUE destinée a la culture du cannabis!, mais pour toute autre plante!), sont dotés d'une tva, donc l'etat prends sa part du gateau.
Sans dire que la depenalisation changera la face de la france, je pense que la suppression des petits et grands traffics, ne peut etre que benefique pour la france. Malheureusement à ce jour l'etat ne nous laisse d'autre choix que d'alimenter ceux ci. Car il est dit que le cannabis est "mauvais", que c'est le "demon". Ce qu'il faut savoir c'est que l'homme à en tout temps consommé du cannabis ainsi que du chanvre pour d'autres utilisations (textile, ...)Et que la france a beaucoup et depuis bien longtemps utilisé le chanvre.

Pour en revenir aux traffics, si effectivement la culture personnelle devient possible, le phenomène de dealer en bas des cités va vite s'estonpé et par la meme occasion , le phenomène des jeunes qui fument leurs petards en pleine rue et qui plus est devant les enfants, car en effet, ce qui fait que le phenomène est si visible, c'est l'amalgame fait par eux meme entre defier "une autorité" et avoir un discours concret et une attitude revolutionnaire fondée.Grosso modo, comme un interdit fait a un enfant sera dans 70% du temps bravé. C'est humain.
En effet l'etat pourra concentré au mieux ses efforts pour l'anhillation des reseaux de traffics de drogues dures et ainsi que celle du "shit extra" vendu au coin de la rue, qui effectivement n'est pas de la meme qualité que celui fait maison avec des vrais plantes.De plus cela rendra les consommateurs plus responsables de leurs actes.
Pour finir sur l'aspect de la santé, il a été prouvé scientifiquement que l'on ne peut pas mourrir du cannabis. Il se peut qu'il revele des maux dejà existant, mais sous jacants.
Tout comme l'alcool a trop forte dose, entraine des "inconvenients", ou comme le tabac.

Demystifions un peu le cannabis en informant les gens au lieu de les "enfumer" (si je puis me permettre) avec de la desinformation et des campagnes aussi ridicules qu'inutiles. ;-)
Il faut bien un bouc emmissaire pour tout mal, c'est tellement facile au lieu de s'attaquer au vrai problème.
Mon avis est objectif, et je sais bien que ce n'est qu'un detail par rapport à la situation actuelle de la france et de l'environnement. Mais pourquoi créer des problèmes où il n'y en a pas? et pourquoi ne pas faire face a la situation actuelle en toute objection.
L'etat à tout interet à ecouter la voie des citoyens au lieu de se cantoner à des réussites personnelles.




 tazderb a écrit [29/06/2007 - 19h12 ]  
tazderb

ConqueringLion J'ai envie de te dire d'accord avec toi et ne ferais pas de discours aussi détaillé et bien rédigé ;-). Mais je pense qu'avant de parlé il faut s'écouter et se renseigné surtout!!! Après ça débattre tout en écoutant. Et trop de gens parlent sans savoir surtout ceux qui ne vivent plus dans la même époque que celle d'aujourd'hui. Désolé les gens mais la jeunesse se barrent!!.... Ça nous arrivera a tous!!! Et a votre époque vous faisiez certainement des chose ki a la votre disaient t'ont était dangereux pour la santé.... Et vous êtes pas mort!!!! mais malheureusement ce sont ces gens la qui prennes les décisions!!! Et par conséquent pas de culture et consommation autorisé. Pertent d'argent de temps et accumulations de connerie ce sont les meilleurs chefs d'oeuvres de notre gouvernement! ;-(




 Schnetz a écrit [10/10/2007 - 01h17 ]  
Schnetz

Après que sa petite copine l'ait quitté, mon petit frère Kévin a sombré dans le café. De une ou deux tasse par jour, cela a fini par se compter en litres. Seul le café a fini par compter dans sa vie. Moi qui m'occupait de mon ficus bonzaï et de mes dimanche à la pétanque, je ne l'ai pas écouté... Il est mort d'une crise d'épilepsie. J'ai donc décidé de fonder l'association Kévin, pour la prohibition du café, l'interdiction de son usage avant la conduite et l'interdiction de la culture de caféiers au nord de la Loire.

Nan mais sans, déconner, faut arrêter les discours de réacs ignorant "cannabis=drogue=jeunesse en péril". Si votre adolescent de gamin fume, c'est la faute au cannabis ? Ou bien alors peut-être un peu la vôtre ?
Evidemment il y a de plus en plus de gamins qui fument tôt (j'en ai fait partie et je suis loin d'en être fier), et il serait temps de remédier à ça.
Mais une législation comme la nôtre qui fait que tous les débats sur le sujet sont bridés, stériles et désinformatifs ne nuit-elle pas, entre autres, à l'instruction des parents sur la question ? Qui du coût, ne savent pas comment gérer la chose avec leur petiot, ne parlent pas le même langage (eh oui car c'est tout une culture à part entière qui s'est construite autour du pétard aujourd'hui) et du coup sont dépassés par les évènements sans même s'en apercevoir.

Personnellement, je suis passé de fumeur régulier (et abusif) pendant ma période de lycée (Bac avec mention malgré tout, hein) à fumeur occasionnel. Je suis en CDI, je gagne ma vie comme il faut, je n'emm*rde personne, et en tant que modeste citoyen, je réclame le droit de voir grandir quelques unes de ces jolies (car elles sont à mon goût plutôt esthétiques) plantes à côté de mes tomates. Juste pour le plaisir de m'occuper avec soin de ces fleurs au parfum entêtant et poivré, pour le plaisir de ma propre production et pas celui des arnaqueurs-exploiteurs du marché noir, pour le plaisir de consommer INTELLIGEMMENT (car quand on cultive on appréhende la fumette différemment, il faut le savoir).

Je sais qu'au jour d'aujourd'hui je fais partie d'une catégorie de fumeurs peu représentée, et il serait temps que de celle-là on en parle, au lieu de se focaliser uniquement sur notre "jeunesse toxicomane en péril".


Parents cathos bien-pensants et propres sur vous, et autres pisse-vinaigres : au lieu de dispenser votre morale rétrograde et déplacée, grillez-vous en un bien tassé et occupez vous de vos mômes. Ne les laissez pas fumer tout comme vous ne les laisseriez pas se murger à l'alcool. Ce qu'il font aussi, d'ailleurs. (Ah ? Vous ne le saviez pas ?).


Un jeune homme de 22 ans qui aime la vie.




 carter a écrit [10/10/2007 - 02h52 ]  
carter

J’aimerais quand même préciser quelques points non négligeables, question que vous fignolassiez vos arguments plutôt que de vous répandre en congratulations comme tout groupe de mec qui se partage la même opinion le fait… Vous, les aficionados de la beuze :


Je lis: « au lieu de dispenser votre morale rétrograde et déplacée, grillez-vous en un bien tassé et occupez vous de vos mômes. »
C’est bien joli de nous faire une diatribe anti-moralisatrice mais quand on veut critiquer la morale, l’idéal serait de ne pas en faire…Rappelons que la morale est la proposition d’une action humaine comme valeur universelle et donc je ne vois pas pourquoi je choisirais la vôtre plutôt que celle « officiel ». Il vous faut donc argumenter vos propos d’autres choses que vagues senteurs de moraline- comme dirait Nietzsche…

Je lis : « dépénalisation changera la face de la France, je pense que la suppression des petits et grands traffics »
Faudrait savoir…Ca impacte ou non l’économie criminelle, la dépénalisation ? ??? Si on regarde l’histoire américaine, la prohibition, le développement du crack, la réponses est non : les réseaux criminelles s’adaptent et proposeront d’autres produits (cocaïne, etc.) L’histoire du crack montre que les leaders arrêtent de vendre un produit que pour une seule raison : le produit n’est plus rentable. Donc dépénaliser ne changera probablement pas la face des choses comme l’on d’ailleurs vu les pays qui l’ont fait : les réseaux criminels, à l’instar des grandes entreprises, recréent des « produits phares ». Donc, cet argument d’user de la dépénalisation pour prétendre réduire la criminalité est un mensonge au vu de l’Histoire (lisez « freakonomics » sur le trafic du cracks)

Je lis : « Demystifions un peu le cannabis en informant les gens au lieu de les "enfumer" »
La, ça commence à friser la mauvaise foi : Rappelons que de nombreux travaux scientifiques ont montré la dangerosité du cannabis et cela fait l’unanimité dans la recherche scientifique. Si cela vous emmerde parce que cela ne va pas dans votre sens, vous n’avez qu’à refaire les recherches sur des souris inhalant du cannabis et démontrer que cela n’augmente pas par 7 le taux de cancers (comparée à celles qui ne « fument » que du tabac) . Désole les gars, mais les preuves sont la et on ne peut les éliminer par de la pure rhétorique…

Je lis « comme un interdit fait a un enfant sera dans 70% du temps bravé. ». 70 ? Quelle précision digne d’un protocole expérimental ! Et pourquoi pas 80 tant qu’on y est ? Désolé, mais l’étude sur les interdits font l’objet de nombreuses recherches sur le comportement humain. On a étudié par exemple « l’appel à la peur » en psychologie sociale, c'est-à-dire, si je vous dis « ne faites pas ceci car vous risquez cela » ; quel effets cela produit ? Ben, c’est con à dire mais ça marche ! La prévention fonctionne (du moment qu’elle ne fait pas non plus trop peur car sinon, on obtient un phénomène d’inhibition qui annule le message) Très gentil donc de ta part de te soucier de l’avenir des enfants mais je trouve douteux la rhétorique qui consiste à dire « si on veux éviter ça, on n’a qu’à le proposer ». Le coup de l’Interdit est risible et n’a pas de poids scientifique …

Je lis « Il faut bien un bouc emmissaire pour tout mal ».CXa y est ! le coup de la victime sociale mais, bon prince, je suis d’accord avec toi : toute société se construit –selon le philosophe Girard et les ethnologues- sur le principe du bouc-émissaire… Mais je ne suis pas sur que le cannabis ait cette odeur de pureté qu’à la « belle » victime…

Je lis : «Mon avis est objectif, » heu, la…On n’a pas la même définition du mot « objectif ». Ca signifie « sans parti pris » objectif, non ?

je lis : « Personnellement, je suis passé de fumeur régulier (et abusif) pendant ma période de lycée (Bac avec mention malgré tout, hein) à fumeur occasionnel. »
Certes, mais tu ne peux prétendre que ton cas, soit une expérience personnelle, puissent valoir maxime universelle ou généralisation scientifique (t’as du bosser Kant en philo, non ? ou tu fumais trop pour t’en rappeler ?). Un cas ne vaut donc pas démonstration…

Bref, à vos commentaires un peu mal barrés, un peu de mauvaise foi, je rappelle que moi aussi, j’ai fumé du chichon qui rend idiot. Mais, au grand jamais ! JAMAIS, il ne viendrait à l’esprit de prétendre que mes conneries d’ado doivent devenir une NORME SOCIALE. Certes, l’alcool existe ! Certes, le tabac existe ! Certes, la voiture existe ! Mais c’est le propre du vice de la moralité que de prétendre que parce qu’autres choses aussi dangereuses se font, on doit, par relativisme philosophique (Bon Prince, je vous donne un argument !) accepter le reste !
Ca, la morale depuis Kant, ne peut se le permettre…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Schnetz a écrit [10/10/2007 - 03h51 ]  
Schnetz

Quelques éclaircissements sur mon point de vue tout de même, pour te répondre :

"C’est bien joli de nous faire une diatribe anti-moralisatrice mais quand on veut critiquer la morale, l’idéal serait de ne pas en faire…Rappelons que la morale est la proposition d’une action humaine comme valeur universelle et donc je ne vois pas pourquoi je choisirais la vôtre plutôt que celle « officiel ». Il vous faut donc argumenter vos propos d’autres choses que vagues senteurs de moraline- comme dirait Nietzsche…"

Je ne vois pas pas pourquoi des parents qui subissent le comportement de leur fils fumeur (alors que la fumette est le symptôme et non la cause) demandent à l'Etat de se substituer à eux pour faire respecter des interdictions qu'ils devraient en toute logique être les premiers à faire appliquer. Pour le coup je trouve plus de valeur à ma morale qu'à l' "officielle", même si je suis pourtant du genre à éviter les jugements de valeur. Il y avait aussi un peu de mauvaise foi, mais bon, c'est plus pour la forme que pour le fond, je suis un peu taquin hein... :-)

"Vous, les aficionados de la beuze : "

J'ai pourtant précisé que je suis fumeur occasionel, c'est loin d'être LE centre d'intérêt de ma vie.

"mais tu ne peux prétendre que ton cas, soit une expérience personnelle, puissent valoir maxime universelle ou généralisation scientifique

Où est-ce que j'ai prétendu ça ? Je cherche à expliquer qu'il y a d'autres manières de consommer que celles que l'on ressasse en permanence, je pense à l'usage abusif (répandu) qui d'un côté fait dire aux anti-cannabis farouche que fumer mène à la déchéance sociale et qui fait croire aux djeunz à la "coolitude" de la défonce.
Je pense que si on s'attardait plus à observer la consommation raisonnée (tout comme on peut déguster un bon vin), cela éviterait la publicité pour la défonce auprès d'adolescents en quête d'indentité et d'exploits à afficher devant leurs potos.
Attention, je ne compare pas un pétard à un verre de vin, comme il m'arrive d'entendre des blaireaux dire "Ouais tu vois moi si je prends la voiture après trois verres je suis KO laisse tomber, alors qu'avec trois bedos c'est kein Problem."

Je suis loin de vouloir faire la publicité de l'herbe, je connais ses dangers, et je n'aime ni le discours réactionnaire de ceux qui veulent "protéger la jeunesse", ni celui des pro-beuh qui cherchent les arguments où ils peuvent comme ils peuvent (le coup des gamins de 15 ans qui parlent de cannabis thérapeutique, hilarant...)

Je pose la question : peut-on trouver un modèle légal qui permette l'utilisation raisonnée et intelligente de cannabis ?

"(t’as du bosser Kant en philo, non ? ou tu fumais trop pour t’en rappeler ?). "

Boh, la philo en filière technique... On survole hein... (je parle du programme, pas de moi). Vu qu'on demande à l'étudiant de la rigueur, rien que respecter la structure de tes paragraphes ça te fait la moitié du barème... Par contre, tu as l'air de t'y être accroché toi ? Pour ponctuer tes phrases aussi frénétiquement avec des références d'auteurs... Ca tiendrait presque de la névrose !
Allez, j'asticote, mais c'est de bonne guerre hein ?


"Mais, au grand jamais ! JAMAIS, il ne viendrait à l’esprit de prétendre que mes conneries d’ado doivent devenir une NORME SOCIALE."

On est d'accord.




 carter a écrit [10/10/2007 - 04h12 ]  
carter


« la structure de tes paragraphes ça te fait la moitié du barème... Par contre, tu as l'air de t'y être accroché toi »
En effet je m’y accroche parce qu’ils me semble qu’argumenter relève de ce domaine précis lorsqu’elle relève pas de la Science hypothético-déductive (d’ailleurs, j’ai fait un bac scientifique et ma culture philo, je l’ai faite par moi-même –comme dans d’autres domaines d’ailleurs). Quant à mes longueurs de mes paragraphes, je comprends mieux la déchéance scolaire si on apprend désormais à juger la qualité argumentative par des mesures quantitatives…

Ta question légitime : « peut-on trouver un modèle légal qui permette l'utilisation raisonnée et intelligente de cannabis ? » me parait au fond totalement incongrue. Bref, je répliquerais volontiers : « je ne vois pas pourquoi… Laissons le statu quo telle quelle…Elle me parait suffisant »
Estimant que notre société est traversée par d’autres maux qui la gangrènent bien plus que la fumette comme branlette de l’âme (je prends au hasard : le développement de la prison comme moyen de gestion de pauvreté ; l’intensification des inégalités sociales ; la fin du pacte démocratique, l’économisme et son dogme aliénant ) ; j’en déduis que peu me chaut cette interrogation typique au fond de la disqualification de la politique actuelle : il me semble que d’autres chats plus miaulant doivent être traités….




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Schnetz a écrit [10/10/2007 - 05h10 ]  
Schnetz

Je ne t'ai pas parlé de longueurs de paragraphes, où es-tu allé chercher ça ?

"En effet je m’accroche parce qu’ils me semble qu’argumenter relève de ce domaine précis lorsqu’elle relève pas de la Science hypothético-déductive "

Je te reprochais cette manière ostentatoire d'afficher des références philosophiques tout au long de ton post, c’est un peu lourdingue. Genre "il faut qu'on voit que je m'y connais". Enfin, c'est l'impression que ça donnait.

" Bref, je répliquerais volontiers : « je ne vois pas pourquoi Laissons le statu quo telle quelle. Elle me parait suffisant » "

La prison pour un particulier qui cultive chez lui, tu trouves ça juste ? Mêmes si les peines maximales (20 ans !) ne sont jamais prononcées, le ferme et le sursis tombent souvent.
Et Sarkozy ne compte pas s'y tenir puisqu'il veut renforcer la répression.


"Estimant que notre société est traversée par d’autres maux qui la gangrènent bien plus que la fumette comme branlette de l’âme (je prends au hasard : le développement de la prison comme moyen de gestion de pauvreté ; l’intensification des inégalités sociales ; la fin du pacte démocratique, l’économisme et son dogme aliénant ) ; j’en déduis que peu me chaut cette interrogation typique au fond de la disqualification de la politique actuelle : il me semble que d’autres chats plus miaulant doivent être traités. "

(une p’tite pensée pour la montée de l’obscurantisme au passage)

Peu te chaut mais tu viens tout de même discuter du sujet, donc restons-y et continuons, ça coûte pas grand-chose. Je pense également qu'il y a quantité de combats bien plus essentiels, je ne suis pas activiste (beuah, quel terme) de la lutte pour la légalisation, mais s'il y en a qui s'y consacrent, je ne vois pas pourquoi leur reprocher de ne pas s'occuper plutôt d'autres causes. On ne va pas dire au président de l'assoce des boulistes qu'il ferait mieux de partir faire de l'humanitaire.

Je pense comme toi que dans la hiérarchie des questions politiques à débattre, le cannabis n'a pas vraiment grande raison à se situer en haut, maintenant, je ne saurais t'expliquer comment mais j'ai l'intuition qu'il suffirait de pas grand-chose à légiférer pour que la consommation d'herbe ne soit plus considéré comme un problème dans le débat publique. Et qu'on ait plus d'énergie à consacrer aux autres, aux vrais problèmes.
En même temps, ce sont aussi un peu les prohibitionnistes qui déploient des efforts disproportionnés.
J'en reviens à ma petite morale que tu me reprochais (à raison mais je persiste tout de même), les parents qui veulent "sauver la jeunesse" feraient bien de s'occuper d'un peu plus près de leur enfant au lieu de demander à l'Etat de les amener au poste quand ils se font attraper. Quelle bonne conscience cela donne quand on délègue ses responsabilités lorsqu'on ne maîtrise plus son rôle !

"Mon fils fume, je ne le reconnais plus, je ne sais plus quoi faire, le cannabis est une cochonnerie qui fout la famille en l'air"...
Si ce n'est pas le cannabis ça peut être autre chose, des moyens à trouver pour sombrer, il y en a toujours.




 Schnetz a écrit [10/10/2007 - 05h19 ]  
Schnetz

A rajouter en réponse à ta position sur l'état actuel de la loi : même si la fumette est un acte préjudiciable à sa santé, personnellement, cela me ravirait de pouvoir me procurer un produit de qualité et non pas "avec des vrais morceaux de caca de chameau" ou bien au verre pilé. Tout comme je suis content de pouvoir acheter de la vodka sans lave-glace.

Ne viens pas me dire non plus qu'on pourrait pousser le vice jusqu'à demander à l'Etat de nous fournir de la coke sans farine, ce serait pousser mémé là où il faut pas.




 carter a écrit [10/10/2007 - 15h14 ]  
carter

« te reprochais cette manière ostentatoire d'afficher des références philosophique » . Outre le fait que je m’exprime à mon naturel, je m’amuse à constater que, moi, ce qui m’emmerde, c’est ton prosélytisme ostentatoire pour une drogue de plus…Egalité, donc…

« La prison pour un particulier qui cultive chez lui, tu trouves ça juste ? Mêmes si les peines maximales (20 ans !) ne sont jamais prononcée »
Avec un extraordinaire non-sens, tu admets donc que l’on n’emprisonne pas les cultivateurs de cannabis. Ca s’appelle- dans le Droit - faire une différence entre la loi et la jurisprudence. La loi est interprétée par le juges, il me semble, et ces deniers n’ont jamais (à ma connaissance) appliqué ce barème de lourdaud (je l’admets). Donc que les aficionados du cannabis cessent un peu d’aboyer au loup et nous faire un sale trip paranoïaque…

« Et Sarkozy ne compte pas s'y tenir puisqu'il veut renforcer la répression. »
Ca c’est vrai…Entièrement d’accord…mais pour faire du chiffre, les flics arrêtent n’importe qui en garde à vue… Mêmes les mendiants, la grosse pute du coin bien de chez nous et le nettoyeur de vitre à la sauvette… Les fumeurs de joint ne sont pas mieux logés que les autres et feraient mieux de critiquer le développement de « l’Etat sécuritaire » et de « la tolérance zéro » plutôt que de demander un passe-droit !

« u'il suffirait de pas grand-chose à légiférer pour que la consommation d'herbe ne soit plus considéré comme un problème dans le débat publique. »
Ca, c’est sur que la légalité crée de facto une résolution du problème…Quelle indéniable intuition réflective… Ceci dit, je ne vois toujours pas pourquoi on ne conserverais pas le statu quo quo, à savoir l’interdiction formelle mais la tolérance informelle.
Ma raison est simple : dans une société procédurière ; légaliser, c’est malheureusement créer une norme sociale. le réflexe pavlovien suivant : « ce qui est n’est pas interdit est permis, donc légitime de le faire » sera appliquée si ce n’est pas à la lettre, alors dans l’esprit… On ira toujours vers plus de tolérance envers la drogue…
« i ce n'est pas le cannabis ça peut être autre chose, des moyens à trouver pour sombrer, il y en a toujours. » Apres le relativisme philosophique, on a droit au pessimisme ontologique… Que disait déjà les aristocrates à ceux qui voulaient faire la révolution : « il y aura toujours des dominants et des dominés… » C’est vrai. Et alors ? Point besoin de réussir pour entreprendre…
« ce serait pousser mémé là où il faut pas » Si ce n’était que mémé.. Dans le jeunisme ambiant, on s’en foutrait mais il n’est incertain que l’on ne te pousse pas au même endroit…
Je pense de surcroît qu’il y’a assez de drogues dans notre société (alcool, cigarettes, produits de consommation) et d’addictions possibles (alimentaires, sexuelles, ludiques) pour qu’on n’en augmente pas le nombre…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Schnetz a écrit [10/10/2007 - 16h57 ]  
Schnetz

""prosélytisme"... Je ne demande pas aux autres de fumer, je ne dis pas que c'est bien, j'explique qu'il y a des gens qui savent appréhender intelligemment la fumette. C'est le cas de très peu de fumeurs, je l'admets.

"Avec un extraordinaire non-sens, tu admets donc que l’on n’emprisonne pas les cultivateurs de cannabis. "

Bon alors tu relis ma phrase jusqu'à la fin, où j'ai dit que le ferme était appliqué, alors ne viens pas me parler de non-sens.

Et ne t'inquiète pas, les fumeurs sont au taquet contre la politique entière de Sarkozy, quand tu en discutes avec eux ça tombe limite dans le sectarisme de gauche.

Pour le reste j'ai vraiment pas envie de continuer à me justifier, j'ai vraiment l'impression que tu me prends pour le fumeur de base qui défend la fumette envers et contre tout, qui prends ce passe-temps comme la panacée en étant convaincu qu'il s'agit d'une drogue qui ne pose aucun problème.




 carter a écrit [10/10/2007 - 17h10 ]  
carter

« d'une drogue qui ne pose aucun problème. »
Si cette drogue pose un problème, alors tu ne peux demander sa légalisation. Ça ne parait relever de la morale élémentaire, non ?

Et perso, je le répète : je suis pour le statut quo que j’ai connu : interdiction formelle par la loi mais les flics ferment les yeux quand ils nous chopaient. C’était ce que l’on faisait il y’a 7 ou 8 ans.

Il me semble donc que vous mélanger deux choses :
-le problème de la légalisation d’une drogue, fusse t-elle pas plus dangereuse qu’une autre,
-le problème d’une politique de tolérance zéro de tout délit fusse t-elle absurde, selon la logique américaine : là, se trouve le vrai problème…

Perso, je vous répond donc: plutôt de régler vos différents avec les flics selon le 1er angle (dépénalisation) ; il me semble que l'angle d'une demande d'une justice qui doit revenir à la normale soit plus judicieuse...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Schnetz a écrit [10/10/2007 - 18h20 ]  
Schnetz

"« d'une drogue qui ne pose aucun problème. »
Si cette drogue pose un problème, alors tu ne peux demander sa légalisation. Ça ne parait relever de la morale élémentaire, non ?"

Je constate que malgré son interdiction elle pose plus de problèmes que dans des pays où la législation est plus souple. Je ne parle pas des Pays-Bas, j'ai déjà été à Amsterdam et j'ai été écoeuré. Soit dit en passant, ce n'est pas légal là-bas.

"Il me semble donc que vous mélanger deux choses :
-le problème de la légalisation d'une drogue, fusse t-elle pas plus dangereuse qu'une autre,
-le problème d'une politique de tolérance zéro de tout délit fusse t-elle absurde, selon la logique américaine : là, se trouve le vrai problème "

Je fais la distinction justement. Je suis d'accord avec toi là-dessus.




 misscataluna a écrit [15/11/2007 - 13h54 ]  
misscataluna

La marijuana n´est pas seulement un stupéfiant. Fabriqués avec fibre de chanvre 80% et matériels de dernière génération: differents de tous les oreillers et matelas qui se trouvent sur le marché conventionnel...et 100% ECOLOGIQUE!!! De plus en plus l´industrie cosmétique utilise du Chanvre. Ceci est dû au fait que l´huile de chanvre et notre peau ont de nombreuses composantes similaires... allez sur ce site si cela vous interesse : www.alchimiaweb.com http://w3.icf.uab.es/ficf/ca/bin/view/Cannabis/ConsultesUsuaris.com L´effet du cannabis peut etre utiliser à des fins thérapeutiques : comme la dépression nerveuse, l´anorexie, (il y a des plantes qui stimule plus ou moins l´apetit) le cannabis peut etre utilisé sous forme de thé, peut s´extraire l´huile pour usage médicinal alors oui je suis pour la dépénalisation du cannabis. Je pense que chacun doit prendre ses responsabilité et de décider lui même si il doit fumer ou pas c´est à chacun de savoir ce qu il fait c´est tout.




 chichon-new a écrit [20/01/2008 - 19h01 ]  
chichon-new

CHICHON OU LA POLITIQUE DE L'HYPOCRISIE A GEOMETRIE VARIABLE M. Bolloré n'aime pas la marque Chichon mais il aime bien l'expression qui lui permet de fabriquer du papier extra long. M. Sarkozy notre Président, Lui, n'aime pas l'hypocrisie et se veut clair il n'aime pas Chichon, mais il aime Bolloré. Je ne suis pas très intelligent il faudrait que l'on m'explique où commence et où s'arrête l'hypocrisie. Le terme chichon en langage parlé est assimilé au cannabis. Voyons ensemble quelques autres exemples: Il fut un temps où la religion était considérée comme étant l'opium du peuple. Aujourd'hui un nouveau moyen de croire et de penser nous est offert comme le nouveau Opium du peuple: La Télévision (puisqu'il faut l'appeler par son nom ) Capable d'enrichir en un jour l'Audimat, créant l'intox aux hommes. Ils ne meurent pas tous mais tous en sont frappés. ( Remixe de la fable de M. De La Fontaine) J'ignorai que ceux qui composent les médias étaient de sombres dealers ayant comme seule vocation, à faire de nous des accrocs indolores. Que dire de notre Administration cette Honorable vielle Dame qui dans un moment d'ivresse, envoûtée par un subtil parfum d'opium, accepte l'enregistrement d'une Marque qui dans un inconscient subjectif laisse en suspension planer tout un imaginaire illicite. Comme vous le voyez nous pourrions continuer la liste de la morale et des moralisateurs en tout genre et plus encore celle de l'hypocrisie. Je ne possède ni le cheval blanc, ni le panache d'un célèbre Roi de France. Je n'appel à aucun ralliement, Chichon avant tout autre chose est un art de vivre, des souvenirs et même des mauvais à qui je souhaite la bienvenu, car ils sont toute ma jeunesse, c'est aussi une époque et cela, que l'on fume ou pas. J'ai l'immense plaisir de rouler et de fumer avec un produit qui me ressemble, respecte ma façon de penser et ma philosophie de la vie, un produit ou je me reconnaît, loin des donneurs de leçons aux âmes biens pensantes pointant leurs doigt accusateur bien perchés du haut de leurs certitudes hypocrite.




 lulu 31 a écrit [20/01/2008 - 20h11 ]  
lulu 31

Ils viennent d'interdire la cigarette dans les lieux publics clos il ne vont pas autoriser le chit et pour une fois, ils ont raison le chit et l'alcool font beaucoup de dégâts sur le système nerveux cela peut détruire une vie . fumer un joint ou boire un verre bon d'accord c'est juste un ... puis 2 puis 3 ect ect ... pour conclure : allez y défoncez vous, plantez vos herbes, détruisez vous, mais par pitié ne vous occupez pas de nos enfants à la sortie des collèges et lycée voir école primaire nous avons beaucoup de mal à leurs expliquer le mal de cette dope, ils ce demande pourquoi les plus grand le font puis ensuite, ils veulent faire comme vous pour être dans le coup soit disant sur ce bonne défonce et bonne soirée :-C




lulufamilly31.skyblog.com


 arroyo18 a écrit [22/01/2008 - 01h23 ]  
arroyo18

Désolé je ne suis pas aussi calé que certain en philo et autre, mais je sais un truc, pourquoi on nous casse les pieds avec toutes ses conneries, chacun devrai être libre de choisir s'il veut fumé ou pas, je pense que c'est un choix personnel au même titre que de consommé de l'alcool ou de fumé des clopes, ou même, je vais loin mais bon, de snifé de la coke, chacun devrai être libre de choisir, et je ne voit pas pourquoi, un bande de politiciens aurai le droit de choisir a ma place.




 Carcarax a écrit [22/01/2008 - 02h37 ]  
Carcarax

Bah la prohibition n'a fait que de tout temps qu'enrichir la pègre. Vous excuserez ma franchise mais la seule vertu de l'interdiction actuelle c'est de faire monter les prix de la marchandise. On trouve souvent plus facilement du cannabis que des clopes car les dealers ne ferment pas la nuit ni le dimanche. Oui le cannabis est une substance psychoactive qui peut entraîner un manque. Oui l'utilisation du cannabis est à risque. Oui la culture dans le placard est interdite :). lol Quant à aller débaucher des gosses a la sortie des écoles.... Mon seul constat est que la prohibition actuelle est inefficace et le sera toujours quelques soient les moyens employés. Le cannabis peut effectivement vous tuer comme la clope, le travail ou la guerre :p. Il est force de constater également du moins a Lille que les forces de police ne s'alarme guère d'un joint lors d'un fouille. Le plus souvent l'aventure se solde par l'écrasement de celui ci. Je ne sais pas trop ce que la dé pénalisation a donné dans les autres pays mais je ne pense pas que cela ait eu des répercussions si négatives que cela. On peut tout de même penser que les autorités auraient revu ce qui n'est qu'une simple tolérance si la substance s'étaient abattue sur la Hollande comme un fléau On peut en juger par le simple fait que la France reste le premier consommateur de cette substance. Dèpènaliser permettrait aux consommateur d'accéder à des produits plus sûr car ceux qu'on trouve sur le marché sous terrain sont bien souvent de mauvaises factures. Cela endeuillerait le trafic qui a mon sens causes souvent bien plus de dégâts que la consommation. De toute façon même si rien ne change, le fumeur lambda pourra toujours trouver de quoi s'adonner a son vice. Dé pénalisation ........ Prohibition ? De toute façon ou est la vrai différence d'un point de vue pratique ?




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 richi a écrit [01/03/2008 - 15h07 ]  
richi

nous savons quee la consommation de weed est en pleine expension et nous savons aussi que dans 20 ans beaucoup de cancer a cause du cannabis (comme le tabac de nos jours)éclaterons alors une solution existe pour pallier tout sa .expliquons un peu plus: les maladies commes le cancer coute chere a la secu et donc par un certain lien (regarder vos fiches de paye)a nous memes citoyens . la police et la gendarmeries emploie des moyens énormes au niveau logistique et humain pour faire la chasse au drogues douce, et par ailleurs cela se ressant forcément sur le budget de l état (impots sur le revenu et locaux taxe en tout genres ) alors voila ma téorie Pourquoi ne pas gérer cette drogues au lieu de la chasser et d en tirer de l'argent pour pouvoir faire fasse au malades de demain autrement dire une sorte d'auto médecine . c est a dire de créer des magazins qui vende une herbe de qualité a un prix fixer par l'état lui meme une consomation controler grace a un poid d'achat pour tout le monde pareille a la semaine une quantité de 7 grammes serait pas trop mal et pour les un et les autres. Pour le controle obligation de présenter carte d identité et emprunte a chaque achat pour 1 ou plusieur grammes. Autorisation de la gendarmerie et de la police pour tout controle dans les lieus publique. autorisation de culture intérieur et extérieur controler car l achat de graines suivras le meme chemin que pour l herbes quantité a aprofondir pour ne pas etre bloquer voir avec organisme de la légalisation des drogue douces ensuite cela vas créer des emplois : dans la vente (créations des magazins) l'agricutures bio (obligation de faire du cana bio): création de sorte de fermes d'état pour le canna donc: un employeur et des ouvriers et donc des gens qui cotises certains jeunes qui ne veulent pas bosser aujourd hui auront peut etre envie demain car on ne les regarderas plus de la meme facon. ensuite le canna est tres gourmands en dioxides de carbonnes un champs de 5hectare pourrait manger aasez de dioxide d'avril a septembre pour que par exemple la ville de grenoble en pleine été ne soit pas q un nuages de polutions. voila une des solution qui existe pour que la dépénalisation du cannabis soit utile rentable et bénéfique pour notre planète. si unministre ou meme le président de la république pourrais juste lire se petit paragraphe je serais satisfais comme en france il faut agir avant d avoir des problèmes il serait peut etre temps qu il se pose les bonnes questions et donc je leur apporte une bonnes réponse. voila se que je pense et je vous demandes de ne pas achetter de shit dans la rue car cette argent a la fin est mal utiliser elle sert a achetter des armes et qui sais peut etre un jour ces armes se retourneront contre nous alors la prochaine foi que vous acheterer du schit ne penser pas au petit dealers qui vas aller s achetter la dernière paires de basquette qui vient de sortir mais penser au gamin qui meurt d une balle perdu pour une simple histoir de territoir. Pour éviter sa faite vous meme votre herbes renseigner vous sa ne coute pas si chere que sa sur ce bonne cultures a tout les frangins et a plus ricardo de la peigna




 Megafanchi a écrit [12/03/2008 - 05h16 ]  
Megafanchi

La culture du cannabis en intérieur est-elle autorisée en France ?

OUI! POUR LE SYNDICAT DU CHANVRE ! NON pour faire pousser la ganja et la consommer pour soigner son glaucome ou simplement se sentir bien!!! NI EN EXTÉRIEUR, NI EN INTÉRIEUR! 8-O

Du chanvre contenant 0,03 voire 0,01 % de THC Tétra Hydro Cannabinol), le principal produit psycho-actif que l'on trouve dans la résine celle-ci naissant dans les fleurs et les feuilles. En gros, pousse légalement en France. Il n'est PAS DU TOUT psycho-actif. Il est chétif et débile. Contrairement à ses cousins suisses, utilisés pour TOUTES les applications possibles et possédant pour certains 13% de THC. Le rêve pendant les vendanges chez Bernard Rappaz...

Le chanvre en France, c'est un monopole d'état qui regroupe les semences (chénevis), les fibres longues & courtes et la pulpe (chénevotte) pour l'industrie, les secteurs recherches & développements, l'immobilisme des prix mondiaux du chanvre, etc., par le biais de structures comme le Syndicat du Chanvre, la Fédération des Chanvriers, La Chanvrière de l'aube, etc.

Basiquement, le cannabis sativa L. (pour Linné) est un arbuste, une plante-ressource très vivace, ÉCOLOGIQUE, qui pousse sur tous les sols sauf ........ sur la glace(!); Les dignes héritiers de la Loi sur les stupéfiants de 1970 & leurs amis militaro-industriels veulent nous faire croire que c'est dangereux pour la santé. Qu'en industrie c'est cher à produire et à fabriquer.
C'est FAUX!
Toutes les études scientifiques indépendantes réalisées in vivo, in vitro, sur des décennies démontrent l'inocuité du cannabis. Et ce dans le monde. Seule la prohibition est dangereuse (cf la prohibition de l'alcool aux USA de 1919 à 1933-34 et les dégâts qu'elle a engendré. Le roi est mort, vive le roi! Sa fin a engendré indirectement la prohibition de la marihuana ou marijuana, "killer weed of the youth" comme disait Harry Anslinger, un sale type. Jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale où là, c'était "HEMP FOR VICTORY" pour fabriquer parachutes, cordes, uniformes, sacs, etc. Cherchez des infos sur le web sur ce passionnant sujet.

De plus, tous les procédés mécaniques artisanaux ou industriels actuels s'appliquent au chanvre (papier, tissu, construction, graines, médecine, etc.

"The 1 000 000 000 $ crop!" (La plante qui rapporte 1 milliard de dollars!)

Merci de votre attention,
MéGaFanchI




 fifi33330 a écrit [16/06/2008 - 21h04 ]  
fifi33330

Personnellement je consomme occasionnellement du cannabis, car parfois j'ai des tics nerveux qui peuvent durer assez longtemps (j'ai essayais des médoc style sympathil et autres relaxants mais ça ne me faisais rien). Du coup quand mes tics me prennent, j'fume 4/5 tafs et deux trois minutes après ça passe comme si de rien n'était, ensuite je le finis rien que pour le plaisir :)




 doudoutaly a écrit [18/09/2008 - 10h02 ]  
doudoutaly

Mon conjoint fait pousser du cannabis dans le jardin il y a 8 pied dont 2 qui atteigne 3 mètres facile et des branche qu'il fait sécher il fume et dit que cela est pour sa consommation personnel et ne revend pas mais avec la quantité difficile d'avaler cela en bref je voudrai savoir si quelqu'un porte plainte contre lui qu se passe t'il la police réagi de suite sera t-il incarcéré en prison de suite et bien sur une amende énorme svp je voudrais avoir les texte de loi j'arrive pas a trouver sur ce sujet merci




 katmandhu a écrit [18/10/2008 - 02h56 ]  
katmandhu

Effectivement 8 pieds, ça paraît un peu beaucoup pour une seule personne...
Je lui conseille d'etre très prudent & de se mettre à la culture indoor (un pti placard, 2 ou 3 plants, c bien plus discret & ça limitera sa consommation)
Bonne méditation à lui
bless




 djgirlye a écrit [28/10/2008 - 21h15 ]  
djgirlye

Moi, je pense comme beaucoup de personnes, et je suis d'accord qu'on dépénalise le cannabis!
Comme d'autres personnes l'ont fait remarqué, l'alcool et le tabac ont des effets aussi néfaste que le cannabis!
Pourtant si c'est occasionnel, ou à petites doses, c'est agréable!
On n'aimes bien boire un peu quand on fait un repas ou une soirée entre amis!
Et moi, j'aime bien fumer mon petit joint le soir avant d'aller me coucher!
Et pourtant, j'ai mon boulot, j'ai mes enfants et ma vie est stable!
Donc c'est à nous de choisir si on veut fumer comme si on veut boire, et non au gouvernement!
Après, je suis d'accord que fumer toute la journée, rend faignant, et on est complètement au radar! Mais c'est comme l'alcool, et quelqu'un qui boit toute la journée! et pourtant c'est autorisé!
C'est à nous de choisir, et de ne pas dépasser les limites!
Par contre je ne suis pas d'accord avec ceux qui disent que légaliser, feraient couler les dealers, au contraire les dealers s'attaqueraient à nous refourguer des drogues plus dures comme la coke...
conclusion : tabac ou alcool ou médicaments ou cannabis ou caféine = drogues douces
coke ou héroïne ou ecstasy ou ...... = drogues dures
OUI A LA DEPENALISATION !
Maintenant à chacun de ne pas abuser des bonnes choses!
Sachez vous posez des limites!




 muddyfox a écrit [02/01/2009 - 16h33 ]  
muddyfox

Bonjour a tous. Comme j'ai pu le constater les avis sont bien différents et chacun a ses raison de défendre tel ou tel position. Maintenant je vais vous faire par de se que j'ai pu entrevoir sur le sujet. J'ai un ami qui fume de façon abusive. Je note chez lui un changement de comportement majeur lorsqu'il est sous l'emprise de cette "saloperie" et pardonnez moi du terme.

Il y a deux ans c'était quelqu'un d'érudit qui prenait plaisir a s'intéresser a différentes chose, Il avait des avis sur tout, rêvait de voyages et de découverte bref une personne que l'on a envie de connaître.
Suite à une rencontre amoureuse, il s'est penché sur le sujet et pour cause sa compagne en consommait

Il a donc goûté a se produit soit disant inoffensif, se de manière festive dans un premier temps. 4 mois après, le nombre de joint avait triplé voir plus.
Et la le changement à été désastreux...
Il a quitté les études sans aucun diplômes en main (ils on fait la même bêtise ensemble.)
Il passai le plus clair de sont temps avec les yeux "éclatés" à répéter avec sont haire le plus idiot, je site "Putain j'suis défoncé "
Suite a leur séparation et donc une déchirure sentimentale les doses on encore augmentées !!
Désormais il fume : en se levant (1 pet)
Après manger (1 pet)
Quand il s'ennuie et c'est souvent (3 ou 4 à tout heures de façon aléatoire)
Avant de dormir (2 voir 4 "pets")

A noter qu'il fait maintenant de se produit presque sa principale motivation !!
Il pense voter pour celui qui défendra le plus ou qui tolérera le plus se produit !
Il déprime si il ne fume pas !!
Il est à coté de la plaque en permanence !
Il comprend beaucoup moins de choses et oubli fréquemment !!
Il a beaucoup moins la notion de réalité !!
Il ne travail plus !
Il dors jusqu'a midi ou plus !
Tout l'enmerde !
Il ne sort quasi pas !
Il va concentrer ces recherches vers un boulot médiocre mais le plus "cool" alors que c'est quelqu'un d'un grand potentiel !
Et bien sur la motivation, je site :" j'ai hâte de me poser pour pouvoir me faire ma tente (culture)"

Un grand merci à cette petite substance qui n’à aucun effet néfaste a en croire certains.
Désolé mais en voyant sa je ne peu m'empêcher de penser que les gros consommateurs sont véritablement dans leur monde…

Sont beau les rastas ou les pouilleux que l'on croise dans les festivals. A quoi ils servent c'est gens la ?? Et surtout a quoi ils ressemblent ??
Je me le demande...

Avant qu'on me classe dans la catégorie "vieux rétro 24' onClick="correctionSuggest('reponse','24',this);">lobotomisé par les médias overdosé par un abus de derrick" je tient a préciser que j'ai 24 ans, que je suis de nature assez ouvert et que je fait la fête régulièrement. Malheureusement, ne consommant pas, je suis le triste spectateur d'un changement majeur se manifestant bien souvent par une chute de motivation chez la plupart des jeunes "gros" consommateurs de cannabis...

Mot de la fin : L’égaliser c’est supprimer le plaisir de l’interdit : en bref les jeunes avides de sensations lié a la prohibition (c’est bien souvent le cas) se tournerons vers un autre produit interdit. Et la liste est malheureusement longue…




 Schnetz a écrit [03/01/2009 - 14h24 ]  
Schnetz

"J'ai un ami qui fume de façon abusive."

Rien qu'à partir de là, tu as tout dis : l'abus.
De toute façon à partir du moment où l'on fume dès le matin, c'est grave...

"Mot de la fin : Légaliser c'est supprimer le plaisir de l'interdit : en bref les jeunes avides de sensations lié a la prohibition (c'est bien souvent le cas) se tournerons vers un autre produit interdit. Et la liste est malheureusement longue"

Personnellement, je pense que le nombre de fumeurs ne diminuera pas avec une légalisation. Je pense même que si on autorisait les coffees, il seraient plein à craquer.
Quant aux autres plaisirs interdits... Eh bien, le cannabis est encore interdit, pourtant la coke à le vent en poue en ce moment... Ainsi que le speed (quoique pour celui-là, c'est pas trop grave, les dark dog et autres red bull en sont un excellent substitut légal).


D'où mon avis que la meilleure des solutions serait de tolérer la culture à domicile tout en sanctionnant sévèrement le deal et la fumette dans la rue (et au volant!).
Les mineurs seraient mieux protégés puisque je les vois mal cultiver chez eux sans l'assentiment des parents. Et de ce que j'ai pu constater, les gens qui fument leur propre herbe consomment, pour la grande majorité, de manière beaucoup plus raisonnable que les autres.

Je proposerais donc (imaginons hein) :
- culture personnelle tolérée, limitée en nombre de plants, ou bien de surface (genre 5 ou 10 plants, à discuter)
- obligation de déclarer sa culture, risque de contrôle.
- interdiction de cultiver si ces règles sont transgressées, ou si implication dans un trafic.
- lourde amende si consommation sur la voie publique.
- lourde amende et sursis si conduite sous état cannabique (et ferme si accident).


Bon après il se pose la question de la culture sous lampe, qui n'a pas grand-chose d'écologique ni de naturel. Là, c'est encore un autre débat... (quoique ça ne représente qu'une goutte en comparaison de l'inutile éclairage des patelins paumés et autoroutes...)




 muddyfox a écrit [03/01/2009 - 15h24 ]  
muddyfox

le correcteur a chié dans la colle pardonnez moi l'expression.
Légalisation = porte ouverte au cas que j'ai pu citer précédement j'en est bien peur.

Vous avez tout de même du mal a admettre qu'il s'agit la d'un produit dangereux !!
Combien de jeunes ont arreté de bosser au lyçée a cause d'un passage a une consommation abusive ?

Malheureusement certaines personnes sont plus vulnérables que d'autres... il faudrait donc du cas par cas... impossible...

conclusion on interdit pour tout le monde et tout le monde se pli aux règles c'est pas plus compliqué que sa.




 misscataluna a écrit [03/01/2009 - 18h01 ]  
misscataluna

si on autorise pas le cannabis autant interdire l alcool aussi dans ces cas la on vera bien la reaction des alcooliques ce serai marrant!!!!!!!




 Schnetz a écrit [04/01/2009 - 14h27 ]  
Schnetz

Le cannabis est dangereux.
Mais il n'est pas le seul, muddyfox.

Certaines personnes sont plus vulnérables que d'autres à l'alcool, fait-on du cas par cas ?
Pourquoi cela ne choque-t-il que si peu de monde ?
Parce que c'est intégré à la culture.

Et la cannabis est lui aussi rentré dans la culture.
Aussi, pour circonscrire le problème, on tente de le réduire à la question de la jeunesse...
C'est dérisoire...

Si l'on acceptait que les adultes qui fument ne dérangent personne et font partie du paysage social "normal", on pourrait peut-être enfin éduquer correctement et de façon crédible les gamins sur la question.
Et avec un peu de chance, les parents qui abdiquent ou paniquent devant les yeux rouges de leurs enfants se dégourdiront enfin.

Parce que les képis qui viennent dispenser leurs sessions prévention dans les écoles, bourrées de clichés désuets... mais laissez-moi rire !




 katmandhu a écrit [13/01/2009 - 09h22 ]  
katmandhu

mais franchement, qui j'emmerde quand j'allume mon spliff, chez moi, dans mon canap'...?
certains diront "tu bousille ta santé", oui surement, mais je l'ai choisi, & je préfère de loin fumer ma ganja ke j'ai vu grandir naturellement & dont je me suis occupé, plutot que de me babituriquer, me caféiner ou m'alcooliser!!
La ganja existe et est utilisée depuis des milliers d'années, le principal probleme c'est qu'on incrimine le produit & non l'usage que certains en font, a savoir fumer & ne faire que ça...
moi, je fume car ça m'apporte une satisfaction, du plaisir, & aussi pour la musique...
Bless Up




 LaChatteFolle a écrit [26/01/2009 - 02h37 ]  
LaChatteFolle

:-D l`Eternel dialogue de sourd en France avec d'un cote ces français peureux qui n`acceptent pas de changements et qui répètent sans réellement savoir de quoi ils parlent les pensées de quelques dirigeants bornes et limites ou encore les vieux cliches au sujet de cette plante. Elle est considérée comme une drogue douce a tort les études le montrent elles a bien des vertus thérapeutiques BIEN PLUS QU`UNE CIGARETTE qui n`en a aucune et qui nest pas interdite pour autant!Ainsi que l`Alcool et ses effets dévastateurs et néfastes sur l`organisme que l'on trouve aussi en vente libre!!! CEST ANORMAL BAS les masques LUTTONS AMIS DE LA GANJA!!! Faisons valoir notre droit individuel a Consommer et Cultiver au même titre que l`Alcool et la Cigarette par pétition nous pouvons changer les choses c'est un combat a mener Regroupons nous pour gagner




 boygoss a écrit [25/02/2009 - 00h17 ]  
boygoss

alors je signe tout de suite cette pétition car je suis aussi pour et pour les mêmes arguments que vous chers citoyens. Faisons réagir le gouvernement un peut, ouvrons lui les yeux et montrons lui que cette plante que dieu nous a offert n'est pas aussi toxique et dévastatrice que le tabac, l'alcool ou toute autre drogue !




 theo2marseille a écrit [31/03/2009 - 03h57 ]  
theo2marseille

La guerre aux drogues est totalement inutile ... C'est une guerre contre la nature humaine .Donc cela ne s'arretera jamais . Un dealeur doit etre punis oui car il n'est pas égal aux autres citoyens niveaux revenus (lol) ... Un fumeur de cannabis n'est pas dangeureux , il n'est pas obliger de finir sa vie en tant que dealeur ou toxicomane .. C'est pas le cannabis qui rend accro , Ce sont les autres produits que rajoutent nos FDP de dealeur pour faire de marchandise bien sur .. et attendez le cannabis ne sert pas que a etre fumer pour etre stone .. on pe le manger aussi hihihi ;-) et a faire plein d'autre chose ... Bref J'espere que notre prochain Président prendra conte de nos commentaire et qu'il faut faire quelque chose au plus vite car quand je vois des petit de 12 ans se rouler un joint !!! croyé moi j'en n'ai vu et ces assez choquant quand meme .. Faute bien sur de l'état ! .. Le dealeur va pas vous demander la carte d'identité Evidemment :) :-D enfin voila pour finir je suis fumeur occasionnel et je plante le cannabis sur 2 pot sous 250 watts sa suffi largement car je trouve sa jolie et sa sent trés bon et je plante aussi des orange et du thé lol mais bon voila aprés chacun sa personnaliter .. Je veut seulement dire ne vous rendez pas accro a ses dealeur de merde qu'il vous causeront beaucoup de probleme dans votre vie , travailler et faite votre petite plantation tranquilement et vous aurez aucun probleme . Je suis contre le traffic car cela nuit a la reputation du cannabis mais je suis pour cette plante car je l'aime tout simplement . Et pour infos en ce moment meme je tente d'arretter la cigarette car cela ma rendu accro et je vais i arriver car je ne veut pas pourrir ma vie avec sa mais le joint de la plante le week end pour bien allez dormir jamais car je pe m'en passé trés facilement .. Mon pere était alcoolique avant , sa remonte mais je me souviens des effets qui étaient trés violent envers ma famille etc et sa ma gravé a vie dans ma tete et depuis je n'ai jamais toucher a lalcool meme en soirée je refuse . Mon joint ne me fera jamais devenir violent et sa croyé moi que j'en suis sur . ;-) Tient maintenant la Police , oui il faut de la police car c'est important mais de la à mettre en prison un fumeur de cannabis qui a totalement rien n'avoir avec les traffic et le banditisme je trouve sa abssurde ! Il faut encadré cette consommation et éradiquer les reseaux meme si on croit que aprés il vont nous revendrent de la coke a nos jeunes etc il gagneront le quart de ce qu'il touchent aujourdui et encore .. Car je pense que tout le monde est conscient en faite sur les effet que sa provoque .. De ce qui faut touché et pas touché ... Mais voila aprés biensur c'est mon point de vue .. Le café c'est bon (pas de 3 par jour lol) , le thé c'est bon et plein d'autres chose que la terre nous donnent .. SVP réfléchissé avant de critiquer .. Le cannabis n'a rien de mal si cela est bien modéré et si vous etes assez mature de ce que vous faites ya rien de mal . Non au traffic , oui au cannabis .

P.S : Pour vivre heureux , faut vivre caché :)




 charlow13 a écrit [14/05/2009 - 10h44 ]  
charlow13

je pense que si il n'y avait pas eu de drogue tel que le cana, il n'y aurait pas eu ou peu de philosophe.
les drogues permettent de penser autrement, et je pense que c'est la diversité des opinions qui fait le monde, et non pas une pensé unique.
aujourd'hui, le cana et en train de passer derrière la coke au autre produit autrement plus dangereux, car plus difficile a faire passer.
Les modes de consommations change (alcoolisme chez les plus jeunes:binch drinking ou autre produit stup).
et non le cana ne rend pas dépendent au même titre que la cigarette ou l'alcool.
Et je ne comprend pas que l'ont interdise dans un pays démocratique comme la France une plante que la nature nous a donnée.
si il y avait un lobby du cannabis ce ne serait surement pas comme ça.




celui qui est prêt à sacrifier un peu de ses libertés pour sa sécurité, ne mérite ni l'un ni l'autre.


 Schnetz a écrit [14/05/2009 - 12h00 ]  
Schnetz

"une plante que la nature nous a donnée"

Euh, c'est un argument ça ?
Commence à recenser le nombre de plantes toxiques que la nature nous "donne", et le non-sens de ce propos devrait t'apparaitre. Et quand bien même il s'agissait d'une plante vertueuse, la nature ne te dit pas de la fumer.




 charlow13 a écrit [14/05/2009 - 12h07 ]  
charlow13

la nature ne nous interdit rien c'est le dictat de l'homme qui nous interdit tout.
on a le droit de savoir si un champignon et vénéneux et aussi le droit de le consommer, chacun ses choix.
si l'on doit supprimer tout ce qui porte atteinte à l'homme il ne restera pas grand chose dans ce monde.




celui qui est prêt à sacrifier un peu de ses libertés pour sa sécurité, ne mérite ni l'un ni l'autre.


 Schnetz a écrit [14/05/2009 - 12h16 ]  
Schnetz

Qui te parles de "supprimer" ?
Non mais si tu veux te faire un repas aux amanites phalloïdes c'est ton problème, par contre ne vient pas râler sur les bouquins qui te disent que c'est toxique.




 charlow13 a écrit [14/05/2009 - 12h51 ]  
charlow13

je n'ai aucune intention de manger un repas au amanite phalloïde, et je ne vais pas râler sur des bouquin qui dise que c'est toxique.
c'était un exemple :-D
je voit seulement que le cana est utilise depuis des millénaire et que cela et interdit depuis une centaine d'année pourquoi ?




celui qui est prêt à sacrifier un peu de ses libertés pour sa sécurité, ne mérite ni l'un ni l'autre.


 Schnetz a écrit [14/05/2009 - 22h18 ]  
Schnetz

C'était juste pour répondre à ton sophisme sur le caractère forcément bénéfique puisque naturel du canna (si c'est bien ce que j'ai compris).

Sinon, l'interdiction vient sûrement des modes de consommation. Parmi les gens qui fument autour de moi (et moi-même auparavant), à part la défonce je ne vois pas ce qu'ils retirent de cette plante. Des tirades philosophiques ou des rituels chamaniques, j'en vois pas beaucoup.

Perso j'ai arrêté de fumer parce que ça cogite à mort sans jamais rien pouvoir extérioriser, inhibition totale et timidité exacerbée (ouf l'alcool est là !) ; là-dessus tu rajoutes une bonne couche de parano et c'est bon, la cannabis coupe est pleine.

Ceci dit je n'ai rien contre ceux qui veulent se péter le cerveau, je trouve notre politique intolérante et à côté de la plaque en la matière (lis mes posts plus haut). Juste que faut pas non plus tomber dans la mauvaise foi et garder le sens des réalité : c'est une drogue, ça se fume (donc cancer des poumons), c'est un gros démotivant, c'est un risque pour l'équilibre psy.
Mais c'est vrai qu'on bon cône d'herbe, c'est délicieux à déguster.




 charlow13 a écrit [14/05/2009 - 23h06 ]  
charlow13

il en est de même pour l'alcool classification 1 des drogues les plus dangereuses av l'héroïne et la cocaïne, le cannabis et loin derrière, je pense juste que c'est une énorme hypocrisie collective que seul ceux qui consomme ou qui ont consommé peuvent comprendre. De plus c'est un risque pour l'équilibre psy uniquement si le consommateur et déjà fragilisé. la cogite n'a jamais tué personne contrairement a la cirrhose du foie, tu dit que c'est démotivant pour moi c'est ma force créatrice quand a l'inhibition et la timidité s'cuse j'ai pas ce problème, et je ne doit pas être le seul.

LOL




celui qui est prêt à sacrifier un peu de ses libertés pour sa sécurité, ne mérite ni l'un ni l'autre.


 lucius a écrit [14/05/2009 - 23h09 ]  
lucius

bueurp!
*Je reviendrai............................................s
Lucius




Gare au gorille !


 Schnetz a écrit [15/05/2009 - 12h52 ]  
Schnetz

Tu ne peux pas comparer cogite et cirrhose ! Par contre on peut mettre le cancer du poumon (et de la langue) dans la balance. Et m'est avis qu'entre un verre par jour ou un pèt par jour, c'est pas le foie qui dégustera le plus vite.

Pour la timidité et la créativité, tu es selon moi un cas rare, car parmi tous les fumeurs que j'ai déjà côtoyés (un gros paquet), je n'en connais que 3 ou 4 qui trouvent le moyen de se lâcher quand ils sont défoncés. Tandis qu'avec l'alcool, il y a tout de suite plus d'ambiance, les langues se délient, même si c'est pour dire des conneries ou des choses qu'il fallait pas dire, au moins ça balance.

D'accord avec toi pour l'hypocrisie, mais je constate aussi qu'elle existe chez les fumeurs qui sont beaucoup à défendre leur plante avec souvent de la mauvaise foi, en lui trouvant plein de qualités, en occultant ou minimisant les problèmes qu'elle peut apporter et en argumentant sur quantité d'applications... qu'ils n'appliquent pas (thérapeutique, etc.)




 mrskeud a écrit [08/06/2009 - 19h24 ]  
mrskeud

une reponse par rapport à tout ça je suis ancien fumeurs de canna (4 à 5 joint par jour 15g par semaine) et de tabac

un jour j'ai fait une crise d'angoisse

du jour au lendemain j'ai arretter le canna je l'ai remplacer par la biere pour m'etourdir au debut une biere ou deux me mettait bien aujourd'hui après 4 ans j'en suis a presque une bouteille de vodka par jour ok ça c'est dit

j'ai repris recement le canna ( pur sans tabac) une taff et j'ai bien dit une taf et une biere remplace cette dose mortelle de vodka
mon foie me remercie je me sent beaucoup mieu aujourd'hui

pour ceux qui raconte qu'un joint est égale a un verre c'est totalement faux ces gens la n'ont jamais fumé ou jamais bu intelligemment tout est question de d'accoutumance et le canna est cas particulier en ce qui concerne cette question

pour ma part une taff est egale a 7 bieres et ça fait 6 mois que ça dure et l'alcool et surement bien plus nocive pour le corps que le canna voila parole d'alcoolique

Et n'oubliez pas tout est question de dosage Merci d'avoir lu ma réponse




 didoom a écrit [13/07/2009 - 11h45 ]  
didoom

La loi du this);">onClick="correctionSuggest('reponse','0',this);">31 décembre 1970 interdit et pénalise l'usage illicite de toute substance classée comme stupéfiant. MAIS FOUTEZ NOUS LE PAIX! Cette loi va à l'encontre des droits de l'homme et des Libertés fondamentales! '2',this);">40' onClick="correctionSuggest('reponse','2',this);">;Arretez votre hypocrisie, on vous vend des longues feuilles et on vient vous emmerder pour la consommation du cannabis! A moins d'avoir des actions a la SEITA ou de rechercher le cancer, je n'ai jamais vu quelqu'un fumer des roulées à taille cigar! En France on parle aujourd'hui de transformer les peines de prison en simple amende! Encore une fois on déporte le problème de la prohibition que l'ETAT engendre pour une question de morale, mais comme a son habitude la France nous prend pour des vaches a lait! Le répression ne stoppe pas la consommation et engendre le renforcement des mafias qui s'enrichissent et alimentent d'autres réseaux plus graves tels que la cocaine ou les armes! Je passe au tribunal pour avoir cultivé 6 pieds de canna pour ma consommation personnelle. On me met dans la catégorie des TRAFFICANTS! Cherchez l'erreur! Je n'ai ni alimenté un réseau de drogue, ni revendu a qui que se soit, ni affiché ou insité l'envis a qui que se soit, le seul mal que j'ai fais s'arrete a ma personne et on me considère comme un trafficant, un criminel! Pour la simple raison que nous avons été gouverné pendant des siècles par des générations "pinard"! Quand 18',this);">SARKOZY fais gouter notre vin a ses banquets (qui coutent des millions aux contribuables), il le montre comme la 18',this);">fiertée du patrimoine francais! Pourtant l'alcool est une drogue, mais la différence avec le cannabis, c'est qu'il y a une taxe sur l'alcool! En France, le simple fait de ne pas payer une taxe sur un produit de consommation est un délit! Le monde consomme du cannabis depuis le néolitique, donc bien avant l'alcool! Au cours de mes voyages a l'étrangers, j'ai rencontré des fumeurs dont un qui avait 68 ans et il me disait que ca faisait 40 ans qu'il fumait son joint chaque jour apres le boulot et ca ne l'a pas empeché de reussir sa vie puisqu'il a été PDG une boite internationale et qu'il a encore toute sa tete! Je suis contre le cannabis au volant et la vente aux jeunes de moins de 18 ans mais POUR une réglementation controlée. Sachez que toute institution ne m'empechera pas de fumer mon joint. Pour que nos droits et nos choix soient respectés, SIGNEZ: http://www.mesopinions.com/Legalisation-du-cannabis-petition-petitions-c2aba62ac36bcd24fb430a7d0e224197.html




 fraiddd a écrit [19/02/2010 - 17h43 ]  
fraiddd

Bonjour, Pour revenir a la 1ere question. oui c'est toujours illégale et je trouve cela débile Mais cela fait plus de 20 ans que je suis consommateur journalier. Une dizaine de petits joints par jour et un gros le soir. je suis chef d'entreprise je n'ai aucun problème de santé lié a cette consommation Du coup je ne fume pas de cigarette, bois peu, pas d'antidépresseur, joue avec mes enfants, ne bas pas ma femme.......... c'est interdit de montrer le cannabis de manière favorable tant pis, je risque encore la prison.... et je vais signer la pétition plus haut pas besoin de philosopher nous sommes libres de nos neurones




 brassens a écrit [23/02/2010 - 17h18 ]  
brassens

Pour répondre à certaine remarque du début je pense qu'il faut cesser de faire chier les jeunes avec l'alcool, la cigarette et la drogue.

Ce n'est pas parce que vous êtes mort que vous devez nous empêcher de vivre!!




Réponses 1 à sur 95
 Première page ⋅ Page précédente ⋅ 1  2 ⋅ Page suivante ⋅ Dernière page  

Répondre à Chris






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Cannabis : la culture prohibée du chanvre indien




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.