Neil Armstrong a-t-il vraiment marché sur la lune en 1969 ? Si oui, pourquoi personne n'y retourne ?



toli
Cette question a été posée par Toli, le 08/01/2008 à à 09h39.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Astronautique.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 cochise_fr a écrit [09/01/2008 - 03h34] 
3 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
cochise_fr

Bonjour, Je n'étais pas bien grand en 1969, mais je...



[ Lire la suite de la réponse écrite par cochise_fr ]



Réponses



 sandredy a écrit [08/01/2008 - 09h51 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
sandredy

8-O très bonne question parce que ça a déjà été fait et que plus rien ne les intéresse dessus ils cherchent autre chose !




Sandredy


 carter a écrit [08/01/2008 - 10h21 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

Bien sûr qu'il a marché sur la lune. Cette (celèbre) légende urbaine que les USA ne l'auraient pas fait relève de la théorie du complot.... Et pourquoi ne le refont-ils pas?

Parce qu'un pays doit avoir une MOTIVATION pour le faire: il n'empêche, ce n'est pas pas pour la beauté des cratères lunaires que les amerlocks ont conquis la lune, mais pour montrer aux russes qu'ils leurs étaient supérieurs scientifiquement. Sans guerre froide, on n'aurait pas eu ce combat de coq et cette débauche de technologie pour la lune. L'enjeu était ailleurs, et c'était bien la suprématie terrestre qui s'y jouait.

Maintenant, les armarlocks sont les maitres incontestés du globe. Ils en ont donc plus rien a foutre de dépenser des fortunes pour marquer leurs avancées technologiques.

De surcroit, dans un monde ou la technologie a pour principe objectif la suprématie économique et non celle politique et idéologique; elle se cantonne à des prouesses commerciales pour le consommateur admiratif de bidules qui ne servent à rien, sauf à alléger son portefeuille : la technologie sert plus à produire des gadgets sophistiqués qu'à servir des enjeux plus "sérieux"




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 sandredy a écrit [08/01/2008 - 10h24 ]  
sandredy

Bien répondu carter c'était exactement mon idée mais je n'aurais pas su la mettre en place !




Sandredy


 PeterParker011 a écrit [08/01/2008 - 10h26 ]  
PeterParker011

Tres bonne question en effet, je ne crois pas que Neil amstrong est marché sur la Lune car sinon des bases auraient été installées sur cette planète .... Je suis de ceux qui pensent qu'il n'a pas marché sur la lune . :-)




 Toli a écrit [08/01/2008 - 10h34 ]  
Toli

A Carter:

J'aimerais tellement en être aussi certain...

Mais je ne peux pas m'empêcher de penser que l'absence de preuve irréfutable et que l'égarement improbable de l'enregistrement original de la mission qui permettrait de mettre tout le monde d'accord) restent des points à éclaircir.

Je ne remets pas en cause le contexte de la mission et les motivations des Américains et des Russes d'ailleurs, mais je reste aussi persuadé que cette réussite quasi parfaite aurait du donner suite à d'autres expéditions du genre...




«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.»


 carter a écrit [08/01/2008 - 10h42 ]  
carter

Quand même, les scientifiques avaient déjà comme projet de fouler le sol de Mars, ce qui est un exploit bien plus complexe à réaliser que la conquête lunaire. On aurait du mal à imaginer qu'ils se lanceraient dans un projet plus "fou" s'il n'avaient pas déjà réussi la conquête Lunaire! Mais c'est le manque de crédit qu'il les a obligé à revoir les ambitions à la baisse. Preuve qu'il s'agit là avant tout d'une histoire d'intérêt. La conquête spatiale, dans un monde ou règne la guerre économique, ne sert à rien, tandis que de dépenser des fortunes dans la technologie du loisir est bien plus lucrative pour un monde ou l'économie est le seul critère de supériorité ...

Il est toutefois à parier, que dans un futur ou la Terre est asphyxiée par la pollution et le surpeuplement, que la conquête spatiale redevienne un enjeu majeur...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [08/01/2008 - 10h52 ]  
carter

"l'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence". Cette vérité épistémologique (mais je ne l'ai vu et entendu que dans la bouche d'un ami philosophe. Donc je suis peut-être être en train de le déposseder) doit être gardée à l'esprit!

Quand aux preuves, l'inconvenient est que les adeptes du complot peuvent toujours les réfuter, en prétextant l'existence de trucages (et ils ne s'en cachent pas).
L'existence par contre d'incohérences (perte des données, contradictions dans certaines photos) relève par contre de méconnaissances scientifiques (la fameux ombre manquante dans le photo alors...que les multiples source de rayonnement font qu'elle ne peut exister. Le fameux "drapeau flottant" alors qu'il n'y a pas de vent sur la lune est du au fait que les astronautes ont utiliser un drapeau "cartonné" pour que le pays voit bien le drapeau, etc) ou de méconnaissance des faits sociaux (perdre des données est un basique de l'Histoire, et même de celle des Sciences...)




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Toli a écrit [08/01/2008 - 11h18 ]  
Toli

Bien entendu, mais il faut quand même avouer que pour ce qui est censé être la plus grosse conquête de l'homme c'est un peu troublant... Non ?




«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.»


 carter a écrit [08/01/2008 - 11h42 ]  
carter

Pas vraiment... D'abord, il y'a un erreur de logique épistémologique (l'art de trouver la verité) dans le raisonnement des anti-voyage sur la Lune. Ce fait relève de la vérité historique! du coup, elle peut toujours être remise en cause! c'est pour cela que l'histoire n'est pas considérée comme une science exacte... Donc les preuves des pours ou contre sont toujours bancales (le propre de faits historiques malheureusement...)

Secundo, rappelons que des documents aussi importants que ceux sur l'assassinat kennedy ont aussi été perdu, ceux de grande valeur sur certaines technologies (par exemple ceux de tesla ont beaucoup subi de pertes.) etc. Perdre des documents par une administration est chose courante et plus les enseignements sont importants, et plus on perd (loi de Murphy )

Y'a rien d'étrange d'autant plus que je le répète; on toujours remettre en question un fait historique. C'est justement la faille qu'exploitent les théories du complots. Si certaines vérités ont été truquées ( Pearl Harbor) et dévoilées par la suite par des historiens; preuve que les manipulations existent; on est loin des critères historiques pour dénoncer le pot aux roses dans "l'affaire" de la conquête lunaire:

-manque de témoins corroborant l'arnaque possible: parmi les grands noms de la recherche spatiale de l'époque (et il y avait de nombreux prix Nobel); pas un pour remettre en question l'evenement dans leurs journaux intimes ou dans leurs correspondance. Pour Richard Feynman, von Braun, etc. nulle doute dessus)
-manque d'anomalies: quoi qu'en en disent, les "preuves" des anti relève de l'absence de preuve justement, soit...la définition typique de la théorie du complot (on nomme théorie du complot le fait même que l'absence de preuve est une preuve du complots: on a tout effacé! or, pour un historien comme pour un policier, tout acte laisse des traces)




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Toli a écrit [08/01/2008 - 11h59 ]  
Toli

Absolument d'accord, tout acte laisse des traces, sauf si on les perd...
Qu'on soit pour on contre, tout le monde s'accorde à dire qu'avec l'enregistrement original de la mission, la vérité ne pourrait pas être remise en cause grâce à l'analyse des images, et comme par hasard, c'est celui ci qui est perdu (je sais c'est la loi de Murphy ;-) mais bon...)

Les photos montrent elles aussi tout un tas d'anomalies toutes réfutées par des scientifiques aussi forts que ceux qui disent l'inverse, et objectivement je trouve qu'il y à de quoi être perdu.

Mon opinion sur américains fait aussi surement pencher la balance...





«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.»


 cochise_fr a écrit [09/01/2008 - 03h34 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je n'étais pas bien grand en 1969, mais je m'étais déplacé chez mon voisin, un vieux couple dont le monsieur avait fait la guerre de 1914/1918. Pour eux c'était un évènement quasi miraculeux. Nous avons suivi l'alunissage en direct à la télé, puis on en a discuté un peu, et on est parti se coucher heureux.... comme si on y avait été pour quelque chose.
Alors, oui, je l'ai vu, donc je ne peux croire à une supercherie technique.
Pourquoi on y est pas retourné ?
Il y a d'abord une raison financière.... cela coûte très cher.
Mais surtout, ce qui coute cher et est le plus dangereux, c'est l'alunissage puis le redécollage. Hors, comme il n'y a a priori rien d'intéressant à exploiter sur le sol de la lune, et que la technique permet de maîtriser les stations orbitales habitées, il n'y a aucun intérêt à retourner sur la lune pour le moment.
On verra bien pour la suite....




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Jacques Xing a écrit [22/02/2008 - 00h43 ]  
Jacques Xing

Bonjour, je vous fais copié collé d'un de mes propres textes


L'évidence que l'homme a marché sur la Lune est que l'URSS n'a jamais contesté l'authenticité des missions APollo et malgré l'afflût de "preuves", ni même la Russie, ni même la Chine n'ont apporté le moindre soutient à ces théories évidence qui démontrent qu'elles sont purement anti-scientifiques.

Arguments en défaveur d'un complot :

1) Neil Armstrong a déposé un déflecteur sur la Mer de la Tranquilité à fin de mesurer avec précision la distance Terre-Lune à l'aide d'un laser, celui de le station de McDonald. Dans l'hypothèse où les alunissages n'avaient jamais eu lieu, cela stipulerait que la Nasa aurait fait décoller, dans le plus grand des secrets(à noter que Cap Canaveral est loin d'être une base secrète), une fusée vers la Lune le jour même du lancement d'Apollo 11 pour qu'une sonde automatique puisse placer le déflecteur à la place de Neil Armstrong sur le sol lunaire, ce qui serait très difficilement réalisable. La seconde possibilité est que les employés de l'Observatoire de Mcdonald responsables de déterminer la distance Terre-Lune faisaient également partie du complot et qu'ils nous ont menti pendant près de 40 ans sur la distance réelle entre la Terre et la Lune. À noter qu'un déflecteur laser fut également posé sur la Lune par les missions Apollo 14 et 15, ces derniers sont encore utilisés aujourd'hui, soit pendant près de 40 ans. De plus, des mesures additionnelles ont été effectuées par des stations en France, en Hawaii, en Australie, en Allemagne et au Japon. Un tir de laser est effectué à presque toutes les nuits pour suivre l'évolution de la distance Terre-Lune. Ce faisant, le complot lunaire aurait été à une échelle telle qu'il y aurait des milliers voir des dizaines de milliers de personnes à être impliquées, tant pour le développement, la sous-traitance, la mise au point, la fabrication, la planification et la supervision des "missions" ou pour les simulacres de mesures de télémétrie et d'expériences.

2) Les Soviétiques auraient tôt fait de dénoncer l'arnaque. Durant la guerre froide, l'espionnage était fortement présent. En effet, les deux superpuissances interceptaient et écoutaient mutuellement les communications radio entre leurs vaisseaux spatiaux habitées et le centre de contrôle de leur adversaire. Il est impensable que personne n'a pu détecter la présence et les communications radio des missions Apollo 8, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17 qui ont duré d'une à deux semaines. De plus, ces engins auraient été les objets les plus brillants dans le ciel nocturne après la Lune et Vénus bien sûr, mais auraient été les plus rapides. Ce faisant, les Soviétiques auraient très tôt découvert la supercherie et auraient crié au scandale.

3) Lors de la mission Apollo 11, les transmissions vidéos ont été faites par l'intermédiaire de la station de Honeysuckle Creek pour les neuf premières minutes puis par le radio-télescope de Parkes pour les suivantes, tous deux sont situés en Australie. Ces stations furent orientées précisément vers la Lune pour recevoir leurs transmissions, si Apollo était une supercherie, les autorités australiennes en feraient partie, car il n'y aurait eu aucune transmission radio provenant de la Lune. À noter que les transmissions furent relayées à l'observatoire de Goldstone en Californie qui a ensuite relayé l'information à Houston par des câbles terrestres. Ces derniers feraient également partie du complot par ce qu'il n'y aurait eu.




 punkrado a écrit [10/06/2008 - 21h41 ]  
punkrado

Bof, moi j'y crois pas une seconde à ce voyage sur la Lune... Imaginez qu'il faut aujourd'hui à la Nasa 18 ans de préparation avant l'éventualité d'un "retour". Celà suppose donc que les américains aurait préparer le premier voyage en... 1951? Et imaginez les conditions technologiques de cette époque? Il leur aurait fallu au moins 50 ans de préparation, soyons sérieux!




 FIDEL a écrit [02/03/2009 - 11h31 ]  
FIDEL

je partage les doutes de toli quant au voyage des américains sur la lune. PLEINS DE MEURTRES; pourquoi ne sont ils pas repartis?




 FIDEL a écrit [02/03/2009 - 11h36 ]  
FIDEL

je ne crois pas personnellement a ce voyage spatial. J'y ai longtemps cru. Mais un documentaire inédit m'a laissé perplexe,car pleins d'interrogations demeuraient sans réponse:les rayonnements solaires et la faible protection des astronautes;ils n'ont pas été mis en quarantaine à leur retour.A cela faut ajouter les meurtres non élucidés autour de cette affaire.




 loanna81 a écrit [21/07/2009 - 16h07 ]  
loanna81

allez sue le blog http://verite-scandaleuse.skyrock.com/ vous verrez ce blog nous explique tout sur l'imposture de la lune car personne n'y a jamais marcher




 oumashal a écrit [20/01/2011 - 13h54 ]  
oumashal

ils ne peuvent pas retourner sur la Lune parce que pour retourner quelque part il faut d'abord y être allé une première fois ,or ils n'ont jamais posé sur la lune!! regarde les preuves de la manipulation sont flagrantes!! http://www.youtube.com/watch?v=Q_RuTzjilu0&feature=related




Répondre à Toli






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Neil Armstrong : le premier homme à avoir marché sur la Lune




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.