Les ONG humanitaires sont-elles la bonne conscience de l'occident ?



rachel188
Cette question a été posée par rachel188, le 04/11/2010 à à 10h51.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Associations.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 papiguy a écrit [04/11/2010 - 11h07 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

Pourquoi seulement de l'Occident ?
Il existe des ONG en Asie et dans beaucoup de pays non "occidentaux".

Parfois, sous couvert d'ONG humanitaires, se cachent des organisations gouvernementales ou religieuses extrémistes qui font du renseignement et de l'action psychologique.

N'oublions pas que l'ONU est une ONG et que toutes les organisations qui lui sont rattachées en sont également, dont celles qui apportent une aide aux populations et aux pays en difficulté.

D'une certaine façon, les ONG humanitaires sont le moyen pour les gouvernements de se défausser de leurs responsabilités et de faire prendre en charge la misère des autres par ceux qui sont un peu moins pauvres. Ceci permet de ne pas aborder les vraies raisons de la pauvreté ou de la faim dans le monde.

Certains en ont fait un "business" et prélèvent au passage une part non négligeable du montant des dons.

En fait les ONG humanitaires sont à des degrés divers, un mélange de tout cela. Dire que c'est un alibi pour l'Occident est réducteur et tendancieux.




 bougainvilliee a écrit [04/11/2010 - 11h22 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bougainvilliee

Bonjour rachel,
Pour répondre abruptement, à ta question, je répondrais : "Oui !"
Et pas seulement...
En ce sens je partage la longue réponse de papiguy, que j'approuve, sauf en ce qui concerne sa toute dernière phrase.

Mais l'Occident, a toujours eut l'habitude de s'ingérer dans les pays maintenus (par lui) en état de faiblesse.
Les ONG sont sa nouvelle pratique (son cheval de troie).
C'est sa façon, à lui (l'Occident) de diriger leurs économies à son avantage.




Le doute est ma seule certitude


 rachel188 a écrit [04/11/2010 - 11h39 ]  
rachel188

Merci pour vos réponses. En revanche, je ne sais pas pourquoi on dit que l'occident se donne bonne conscience..les ONG aident les plus défavorisés, c'est simplement une bonne action non???
En ce qui concerne en faire un "business" je suis sceptique. A t-on une preuve que les ONG détournent des fonds?

De plus, il est vrai que les Etats sont alors exonérés de toute responsabilité, ce qui est dans leur intérêt.





 papiguy a écrit [04/11/2010 - 11h42 ]  
papiguy

bougainvilliee,
Tu ne peux pas être d'accord avec le contenu de ma réponse, sauf la dernière phrase, car il y a là une contradiction flagrante qui ne peut pas t'échapper à moins que ton parti-pris anti-occidental l'emporte sur un examen objectif de la réalité.

Je répète que les ONG ne sont pas l'apanage des pays occidentaux. Par exemple, le Hamas, organisation terroriste, a créé sa propre organisation qui sous couvert d'humanitaire fait de la propagande (en Algérie par exemple pour déstabiliser le pouvoir en place), alors que dans le même temps il bloque l'aide humanitaire arrivant à Gaza. Cherchez l'erreur.

D'autre part les organisations humanitaires font aussi de l'action "locale" remplaçant la solidarité qui devrait être organisée par l'Etat, par la charité et le bénévolat.




 papiguy a écrit [04/11/2010 - 11h50 ]  
papiguy

rachel188,
As-tu oublié le scandale de l'ARC (recherche contre le cancer) ?
Des études ont montré que déduction faite des frais "généraux" seulement 40 % des fonds récoltés sont consacrés à l'aide sur le terrain.

http://www.ong-online.org/2009/10/ong-nouveau-scandale-impliquant-17.html




 bougainvilliee a écrit [04/11/2010 - 12h05 ]  
bougainvilliee

Rachel,

Tu viens en une phrase, de toucher du doigt quelque chose d'important, lorsque tu dis :
"De plus, il est vrai que les Etats sont alors exonérés de toute responsabilité, ce qui est dans leur intérêt."

J'aimerai que tu développe ce que tu entends par "leur intérêt".

Pour le reste de ta plaidoirie, il faut te poser la question : Pourquoi certains pays sont défavorisés ? (ou maintenus dans cette condition).




Le doute est ma seule certitude


 rachel188 a écrit [04/11/2010 - 12h12 ]  
rachel188

en effet...je suis d'accord. Je suis actuellement en train de rédiger un dossier sur le sujet car cela m'intéresse beaucoup (pourtant je ne fais pas énormément de dons). Serait-ce possible de vous montrer mon plan et me dire ce que vous en pensez?

I) Le rôle des ONG dans le développement des pays. (la bonne conscience)
- elles apportent des aides considérables aux pays défavorisés
- elles exonèrent les Etats de toutes responsabilités
- collecte de dons

II) Les ONG, une face cachée?
- mauvaises pratiques/externalités négatives
- ONG: des organisations religieuses (là en revanche, je ne comprend pas trop je recherche...)
- détournement de fonds

C'est un début...je continue mes recherches. J'aurais juste besoins d'un avis.

Merci




 rachel188 a écrit [04/11/2010 - 12h14 ]  
rachel188

Je dis intérêt car comme ça, les Etats eux, ne s'en occupe pas. Je veux dire que ça leur fait des problèmes en moins à gérer puisque les ONG sont la pour ça.




 papiguy a écrit [04/11/2010 - 13h05 ]  
papiguy

Pas seulement, rachel188,

La pauvreté et la faim, comme les conséquences des guerres, sont des résultats.
Le fait de laisser les ONG s'occuper de ces résultats, permet aux gouvernements de ne pas s'occuper des causes réelles.

Peu importe que le système de sécurité sociale se dégrade, les associations caritatives aideront les plus démunis.
Peu importe que la guerre d'Afghanistan ou d'Irak fassent des orphelins des infirmes et des pauvres, les associations humanitaires créeront des orphelinats, fourniront des prothèses, et distribueront des sac de riz sous l'oeil de caméras complaisantes ou convoquées pour l'occasion. Et ce con de téléspectateur qui versera sa petite larme devant la misère du monde au lieu de se révolter contre les pourris qui le gouvernent et produisent cette misère.

N'oublie pas non plus que la misère existe aussi dans les pays occidentaux et pour les mêmes raisons.

Quelques remarques au sujet de ton plan, avec quelques développements:
- Rappeler la définition d'une ONG n'est pas inutile. C'est dans ce but que j'ai cité l'ONU et les organisations humanitaires et d'aide au développement qui en dépendent. Ces organisations sont financées par les Etats membres de l'ONU. La plupart des grandes organisations religieuses ont créé leur ONG (Caritas par exemple pour l'Eglise Catholique, *)
- l'humanitaire, un "business" ? Même si les gouvernements financent pour une part l'aide humanitaire, une grande partie de celle-ci (logistique, matériel, alimentation, médicaments,...) est fournie par des sociétés privées qui améliorent ainsi leur chiffre d'affaire et pourquoi pas leurs profits. Un exemple: telle société spécialisée dans la sécurité peut dans le même temps louer des milices à l'armée américaine pour faire la guerre, et assurer la protection des ONG, mangeant à deux râteliers et gagnant sur les deux tableaux. Plus on fait la guerre plus on a besoin d'ONG qui elles ont encore davantage besoin de protection. Cherchez l'erreur.
- Parler du développement d'un pays sans en évoquer les conditions, et l'ensemble des acteurs risque de mener sur une fausse route.
- L'ensemble des pays de la planète sont en développement à des degrés divers, et ne parler que des pays au niveau le plus faible revient à éluder nos propres problèmes.

* http://www.scienceshumaines.com/les-ong-confessionnelles-religions-et-action-internationale_fr_22303.html




 rachel188 a écrit [04/11/2010 - 13h27 ]  
rachel188

très bien merci beaucoup, cela m'est très utile. En revanche, c'est tellement complet ce que tu dis que j'ai un peu peur de m'éloigner du sujet qui est: Les ONG humanitaires sont-elles la bonne conscience de l'occident ?

Mais c'est clair que ce que tu dis est très intéressant et justifié notamment les exemples.




 papiguy a écrit [04/11/2010 - 13h41 ]  
papiguy

Merci, rachel188, d'autres internautes ne manqueront pas d'apporter des éclairages complémentaires ou contradictoires. Ensuite tu essaieras de trier et d'ordonner. Rien ne t'empêchera ensuite, le sujet principal étant traité, d'évoquer d'autres points avec ce que tu auras écarté, pour "élargir" le débat.

Tu peux aussi, et de façon inverse, après avoir défini les ONG, énuméré toutes les questions qu'on peut se poser à leur sujet, limiter ensuite ton développement à "la bonne conscience...."




 bougainvilliee a écrit [04/11/2010 - 17h01 ]  
bougainvilliee

Bonsoir rachel,

La longue intervention de papiguy est, en effet intéressante.

De même tu peux consulter le débat qui a eut lieu, récemment sur "web-libre", à propos de la question : "ONG humanitaires, escroquerie".

ceci pouvant t'apporter des éléments.

En ce qui concerne le point : "ONG organisations religieuses" qui te laisse interrogative.

Sache évidemment que beaucoup d'organisations religieuses, Qu'elles soient catholiques, ou protestantes (et là il y a de nombreuses églises différentes), ont crée (au nom de la charité) des ONG.

Les ONG américaines, sont généralement, rattachées ou dépendantes d'une église (en principe protestantes).

La religion a de tous temps (au nom de la charité) été le bras de bonne conscience des interventions de l'Occident.

Depuis les croisades, la conquête des Amériques, et même sous la République française (et laïque), les missions religieuses ( catholiques ou protestantes : le Docteur Schweitzer, était missionné par une organisation protestante) ont permis l'expansion de l'Empire colonial républicain en Afrique et en Indochine. (en France métropolitaine, pendant ce temps là, on votait la séparation de l'Eglise et de l'Etat)

On fait le bien d'une main, et de l'autre, on conquier, on exploite.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [04/11/2010 - 17h57 ]  
papiguy

Les propos de bougainvilliee concernant les ONG confessionnelles (ou religieuses) pourraient laisser croire qu'il n'y a que les "Eglises" occidentales (catholiques ou protestantes de tous bords) qui ont créé des ONG.

L'Islam est aussi "dans la course", dans le cadre de la Croix Rouge avec le Croissant Rouge pour citer la plus connue de ses ONG. Il convient de mentionner aussi l'Islam extrémiste qui s'en sert de façon beaucoup plus marquée comme moyen de propagande (voir mon message de 11h42).
Et on arrive à la situation suivante où l'on voit l'Union Européenne financer abondamment la Bande de Gaza contrôlée par le Hamas, lequel fait du prosélytisme islamiste extrémiste dirigée essentiellement contre l'Occident, à l'occasion d'action caritatives.




 rachel188 a écrit [04/11/2010 - 21h46 ]  
rachel188

Re,

voilà j'ai amélioré mon plan et j'aurais aimé savoir ce que vous en pensez?

I) Les ONG humanitaires occidentales dans les pays en difficulté: un rôle primordial
A) de bonnes actions
- l'ingérence humanitaire
- collecte de dons
- déplacements des experts dans les pays pauvres
- prise de risques
B) Bien vues par l'état
-exonération de responsabilités

II) La "face cachée" de ces ONG
A) Un "business" avant tout
- le marketing humanitaire
- pratiques douteuse
- l'importance des médias
-ONG religieuses, sectes, mafias...
B) LA JE BEUGE!!!!

Merci beaucoup pour toute votre aide!!




 kipic a écrit [04/11/2010 - 21h55 ]  
kipic

se donner bonne conscience aussi lorsqu'on exploite les richesses d'un pays en le laissant exsangue !
personnellement je mettrais ton I-B dans le II-B.
Et le terme ingérence ne me parait pas approprié, un ingérence économique, politique, mais je ne pense pas qu'on le dise pour de l'humanitaire. A voir ....

Dans ton grand I, tu peux aussi parler du développement du micro crédit, qui existe depuis de nombreuses années, et aide considérablement le développement économique de certaines contrées africaine.
enfin, c'est ma façon de voir ... A toi de jouer bon courage ;-)




 rachel188 a écrit [04/11/2010 - 22h02 ]  
rachel188

Ok merci beaucoup pour ta réponse aussi rapide. ingérence humanitaire existe bien d'après mes recherche c'es un terme apparu ds les 70's après la guerre du Biafra et qui signifie en fait, ne pas laisser mourir les plus pauvres. pour le I)B) c'est vrai que je me suis posée exactement la question aussi donc je pense que tu as raison.

Pour le microcrédit, je n'ai vu aucune info dans les articles concernant les ONG mais sait-on jamais...

Merci en tout cas!




 kipic a écrit [04/11/2010 - 22h05 ]  
kipic

tu as peut-être raison, ce sont peut-être de simple assoc. qui font du micro crédit. Mais comme c'est tendance ....je ne veux pas dire de bêtise du coup




 kipic a écrit [04/11/2010 - 22h07 ]  
kipic

tiens je viens de te trouver ça
http://www.micro-credit.fr/index.asp?npage=21226
je n'ai pas lu en détail mais si ça peut t'aider




 rachel188 a écrit [04/11/2010 - 22h13 ]  
rachel188

merci. je viens de lire et en effet, les ONG propose des microcrédit mais vraiment petit..après reste à voir si cela va se développer ou non.




 cochise_fr a écrit [05/11/2010 - 04h10 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Les discussions financières sont largement tabou, mais pourtant c'est bien l'argent qui sous-tend tout cela, car d'une part rien ne se fait sans argent, et d'autre part, les sommes en jeu étant énormes, elles attirent toutes sortes de margoulins pour en extraire un peu à leur profit.

Les preuves sont dures à apporter, mais il est plus facile de comparer les sommes d'argent très importantes investies dans ces structures, qu'elles soient humanitaires ou pas, et le prix des réalisations ou des actions faites par ces mêmes structures. La comparaison revient le plus souvent à se demander où est passer la différence.?

Comme vous pourrez le remarquer si vous le cherchez, aucune de ces structures n'a de comptabilité détaillée publiée (seulement une comptabilité compacté et générale), et l'omerta règne dès que l'on demande des comptes précis, lorsque l'on demande les factures, ou lorsque l'on demande les destinataires des fonds (le nom des personnes)..... ce qui laisse pour le moins planer des doutes légitimes. Auraient ils donc des choses à cacher.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 rachel188 a écrit [05/11/2010 - 09h43 ]  
rachel188

Merci cochise pour ce bon résumé. Pourrais-tu par ailleurs me donner un avis sur mon plan stp?

De plus, j'ai trouvé cette caricature assez bien en rapport avec ce que tu dis

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://www.iteco.be/IMG/gif/le-salon-humanitaire.gif&imgrefurl=http://lemondeestmagique.20minutes-blogs.fr/tag/humanitaire&usg=__NMJMaGpK-xh0DTSa2VZoNwXl3F4=




 bougainvilliee a écrit [05/11/2010 - 10h37 ]  
bougainvilliee

Bonjour rachel,

N'oublie pas l'espionnage, que permet cette présence extérieure dans un pays.
Ni l'atteinte à la souveraineté d'un pays, qu'implique cette présence.
Avec les possibilités d'interventions du pays dont sont originaires les ONG (au nom de la protection de ses ressortissants).

Le pays où les ONG ("humanitaires") sont exercent leurs activités, sont en réalités des pays sous tutelle,
dont la politique et les dirigeants, sont inféodés (c'est pour cela qu'elles acceptent ces immixtions) à la puissance qui lui envoie des ONG humanitaires.

Généralement les dirigeants des pays, laissant intervenir dans leurs affaires intérieures et sociales, des ONG humanitaires, sont des dirigeants corrompus, qui s'enrichissent avec la complicité, bien entendue, de la puissance (soit disant "étrangère") qui fait intervenir ses ONG.

Le peuple est appauvri, parce qu'ils est d'abord pillé par ses dirigeants, ensuite parce que la puissance tutélaire, sous-paye les production de ces pays, les obligent (au travers des dirigeants du pays) à une monoculture, dont les prix mondiaux ne sont pas soumis à concurrence et s'établissent à Londres

La population ainsi appauvrie, le pays dominant, envois ses ONG humanitaires, à la fois pour se donner bonne conscience et pour les avantages et intérêts, que nous avons, ci-dessus précisés.




Le doute est ma seule certitude


 rachel188 a écrit [05/11/2010 - 12h02 ]  
rachel188

merci bougainvilliee, je n'ai rien vu concernant ce que tu viens de dire donc ça me fait un point à aborder en plus. Aurais-tu un articles qui parle de ça?




 papiguy a écrit [05/11/2010 - 12h39 ]  
papiguy

bougainvilliee,

Il ne s'agit pas ici, d'instruire un procès contre les ONG, et si on le fait, il faut aussi l'instruire à décharge.

Ainsi, chacun des arguments que tu présentes peut trouver sa réponse.

- "N'oublie pas l'espionnage, que permet cette présence extérieure dans un pays.":
Avant toute intervention, quel qu'en soit le motif, il est nécessaire de faire une évaluation des besoins, de la possibilité d'intervenir, et des moyens à mettre en oeuvre. Ceci n'est pas de l'espionnage.

- "N'oublie pas... l'atteinte à la souveraineté d'un pays, qu'implique cette présence.":
Pour qu'une ONG puisse intervenir dans un pays elle doit demander l'autorisation du pays. Certains refusent parfois cette aide pour différentes raisons. On peut citer la Chine, le Yemen,...

- "Avec les possibilités d'interventions du pays dont sont originaires les ONG":
* Les ONG sont par définition des organisations indépendantes des gouvernements, et décident seules d'intervenir ou non dans un pays en difficulté. Le Gouvernement du pays d'origine peut seulement recommander de ne pas intervenir s'il y a danger à le faire, en cas de guerre par exemple, ou pour masquer des activités peu avouables.
* Les interventions unilatérales d'un Etat sur le territoire d'un pays, même pour protéger ses ressortissants sont interdites. Seule l'ONU peut décider une action de secours sous son contrôle, si les autorités locales sont incapables d'assurer leur protection ou si elles sont à l'origine même de la menace.

- "Le pays où les ONG .. exercent leurs activités, sont ... sous tutelle":
* Un gouvernement garde toujours la possibilité d'expulser une ONG s'il estime que son action est contraire à ses intérêts

- "Généralement les dirigeants des pays, laissant intervenir .. des ONG humanitaires, sont ... corrompus, qui s'enrichissent avec la complicité...de la puissance..qui fait intervenir ses ONG":
* Que la corruption existe est un fait, mais la plupart des ONG ont remplacé les dons en devises par des envois de matériel, nourriture,.. et des actions sur le terrain par des équipes spécialisées.
* Encore une fois, la plupart des ONG sont indépendantes des gouvernements. Les missions des organisations crées par l'ONU pour le développement, l'assistance humanitaire,... ne peuvent pas être considérées comme dépendant de tel ou tel gouvernement « néo-colonisateur ».

- "Le peuple est appauvri,... à Londres":
* Que la corruption existe chez certains dirigeants ne fait pas de toutes les ONG des auxiliaires de cette corruption.
* Cela fait longtemps que le néo-colonialisme a été remplacé par des luttes d'influence entre des pays (ou des sociétés privées) voulant assurer la sécurité de leurs approvisionnements en matières premières, sources d'énergie, nourriture et eau.
* L'intervention des ONG n'est pas seulement liée à la pauvreté, mais peut être motivé par d'autres causes : les guerres (à l'origine de la création de la Croix Rouge, première ONG humanitaire), les catastrophes naturelles (tremblements de terre, tsunamis, éruptions volcaniques, sècheresse...) motivent aussi des actions au service de populations en difficulté.




 cochise_fr a écrit [05/11/2010 - 15h16 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Les adresses de Rachel188 livrées un peu en vrac:

http://www.iteco.be/spip.php?page=recherche&recherche=humanitaire

http://www.iteco.be/C-est-nouveau-c-est-le-Sal

http://lemondeestmagique.20minutes-blogs.fr/tag/humanitaire

Papiguy et Bougainvilliée ont, hélas, tous les deux raison.... ce qui en ajoute une couche dans les questions à se poser avant de donner.

Il y a un bon exemple en cours:
L'aide du monde entier, en principe humanitaire, à l'attention des populations afghanes...... 15% arrive aux destinataires prévus, le reste disparait dans la nature, enfin, disons dans des poches intéressées. Même le président du Pakistan avoue toucher des pots de vin.... alors....?!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 rachel188 a écrit [05/11/2010 - 15h46 ]  
rachel188

http://lemondeestmagique.20minutes-blogs.fr/tag/humanitaire

Cette caricature est super! Mais comment réellement interpréter son sens?

ça veut simplement dire que les ONG s'en mettent plein les poches??




 bougainvilliee a écrit [05/11/2010 - 15h58 ]  
bougainvilliee

Bonjour rachel,

Le point de vue de la question, qui est de savoir si les ONG (sous entendu, principalement humanitaires), sont l'expression de la bonne conscience de l'occident .

Laise entendre que l'Occident aurait donc, mauvaise conscience, envers les pays ou il envoie des ONG.
ONG qui lui permettrait se donner bonne conscience.

cela laisse supposer que l'Occident a mauvaise conscience.
Il faut donc savoir pourquoi l'Occident aurait mauvaise conscience.
Que fait-il pour être ainsi ressenti ?

Pour que les ONG puissent remplir leur rôle, qui est de donner bonne conscience.
Encore faut-il que ces organisation dépendent, d'une façon ou d'une autre de l'Occident.
Autrement dit, en quoi les ONG dépendent-ils de lui ?
L'Occident secrèterait-il les ONG, les favoriserait-il, les financerait-il ?

Dans ce cas elle ne seraient indépendantes.

Mais il faut aussi, déterminer en quoi l'Occident à besoin de ce rideau de fumée, qu'est la bonne conscience.
Agirait-il mal, envers certains pays, pour tenter de le dissimuler ainsi ?

La question laisse donc entendre que, l'Occident, malmène certains pays, ou les exploite, et que ayant conscience que c'est mal, y envoit des ONG humanitaires ou caritatives pour se dédouaner (à ses propres yeux, à ceux de ces pays ou envers l'opinion mondiale).

C'est reconnaître, implicitement, cette exploitation, que de vouloir la voiler par des actes donnant l'impression de la charité (pour se donner bonne conscience).

Les ONG ne seraient, alors, que le paravant, cachant cette exploitation.

Si comme, tu le dis, les ONG ont un rôle "primordial", c'est dans ce sens là... qui serait d'être une couverture à des malversation.
Dans ce sens là, elles auraient un rôle primordial.

C'est un peu comme la caresse que l'on donne pour apaiser le mouton que l'on tond.







Le doute est ma seule certitude


 bougainvilliee a écrit [05/11/2010 - 16h10 ]  
bougainvilliee


J'ajouterasi, qu'il faut savoir, que les professeurs qui posent ce genre de question (pertinentes, aux yeux des uns, tendancieuses, aux yeux des autres), sont des enseignants imprégnés par la culture Ecole Normale, culture qui est généralement de disposition marxiste.

Il importe peu, ici, de savoir si la question est justifiée, orientée, subjective ou objective.

Cependant, il faut garder cela en tête, dans l'appréciation de ce genre de question.




Le doute est ma seule certitude


 rachel188 a écrit [05/11/2010 - 16h19 ]  
rachel188

En fait, je ne dois pas m'éloigner du sujet qui est Les ONG humanitaires sont-elles la bonne conscience de l'occident ?

Ainsi je veux donc montrer que les ONG sont importantes dans les pays en difficulté puisqu'elles apportent de l'aide, du matériel, des fonds...

Cependant, elles ne sont pas si honnêtes que ça et on une face cachée. Elles savent que ce qu'elles font sont mal mais....elles ont bonne conscience puisque même si c'est mal, elles aident tout de même!
Car il ne faut pas se voiler la face mais les ONG sont quand même très utile et sauvent des vies.

je ne sais pas si mon plan est bien approprié mais n'étant pas expert, je n'ai trouvé que ça.

Merci en tout cas pour toutes vos infos.




 papiguy a écrit [05/11/2010 - 16h33 ]  
papiguy

bougainvilliee,

D'abord bravo, tu as fini par rejoindre le point de vue que j'exprimais dans ma première réponse en écrivant que la question peut être orientée ou tendancieuse.

Par contre, dire "les professeurs qui posent ce genre de question,...sont des enseignants imprégnés par la culture Ecole Normale, ....généralement de disposition marxiste." relève de l'affirmation gratuite et tendancieuse.
Comment peut-on affirmer ceci pour dire à la ligne suivante "Cependant, il faut garder cela en tête, dans l'appréciation de ce genre de question." ?

Tu viens exactement de dire "méfiez vous de ce que je vous dis" car tes affirmations sont orientées.

Pour ce qui concerne le message précédant (15h58), j'avoue rester perplexe devant la montagne de syllogismes.




 bougainvilliee a écrit [05/11/2010 - 17h17 ]  
bougainvilliee

Attention rachel,

Concernant le sens de la question :
Il n'est pas question que les ONG aient besoin de se donner (à elles mêmes) bonne conscience, mais, plutôt, que leur action puisse apporter, à l'Occident, bonne conscience.

Lorsqu'on veut se donner "bonne conscience", c'est que l'on a des scrupules.

Qu'est-ce que la "Bonne conscience" ?
Qu'à fait l'Occident pour avoir besoin d'avoir "bonne conscience" ?
De quelles nature sont les scrupules de l'Occident ?




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [05/11/2010 - 17h17 ]  
papiguy

rachel188

Quelques idées en vrac:
1 - toujours en réaffirmant que les ONG ne sont pas l'exclusivité de l'Occident, cet Occident n'est pas un bloc monolithique et il comprend:
- des gouvernements pouvant avoir des convergences ou divergences d'intérêts avec d'autres. Ces gouvernements peuvent appartenir à l'Occident ou à d'autres régions du globe, diriger des pays riches, moins riches, pauvres, ayant un passé de colonisateur, de colonisé ou non, ayant des difficultés ou non.
- des entreprises qui sont de moins en moins nationales et sont implantées (ou ont des intérêts) ailleurs qu'en Occident. Ces intérêts pouvant converger ou non avec celui des gouvernements suivant les situations.
- des populations de moins en moins mono-culturelles et dans lesquelles peuvent se constituer des communautés telles qu'on le voie aux USA ou en Grande Bretagne.

2 - Ou serait la mauvaise conscience (dont parle bougainvilliee) de la "communauté" africaine intégrée à la république française, vis à vis de la colonisation qui a cessé sous sa forme "traditionnelle" il y a plus de 50 ans, et qu'elle n'a pas vécue.
On ne va pas quand même reprocher éternellement à l'Occident de maintenant les Croisades en Palestine qu'a conduit l'Occident il y a pas loin d'un millénaire.

3 - Il ne faut pas confondre devoir de mémoire et devoir de solidarité. Le pardon des fautes passées ne s'achète pas avec la solidarité (ou la charité) de maintenant.
Si je décide de verser mon obole à une ONG intervenant aux Philippines après l'éruption d'un volcan, ce n'est pas pour faire pardonner l'occupation espagnole, c'est parce qu'il y a la bas des hommes femmes et enfants dans la m....

4 - Toute entreprise demande à être gérée de façon rigoureuse pour éviter les dérives, et une surveillance pour les détecter. Si l'argent des ONG a été détourné c'est bien parce que ces conditions n'étaient pas réunies.

5 - Faut-il jeter le bébé avec l'eau du bain et condamner les ONG humanitaires à cause de dérives, en méconnaissant des actions réelles sur le terrain, ainsi que le dévouement de bénévoles.

6 - Les ONG travaillent aussi en Occident pour essayer de limiter les conséquences des abus et dérives. Certaines ayant été victimes de malversation, va-t-on cesser la recherche contre le cancer faute de moyens parce qu'une ONG (l'ARC) a failli. Qui songe un instant à nier l'utilité des Restos du Coeur. Ce type d'ONG agit au niveau politique pour que les Etats prennent en charge leur part des problèmes, mais en attendant doivent-elles rester l'arme au pied sous prétexte qu'en réparant les dégâts causés par la société ultra-libérale, on lui sert de bonne conscience pour ne rien faire.

7 - Certaines ONG entrent directement en conflit avec certains gouvernements. Qui songe à nier l'utilité de Green Peace. La bonne conscience est tournée vers le passé, certaines ONG essaient de préserver l'avenir.

Histoire d'alimenter la discussion ;-)




 bougainvilliee a écrit [05/11/2010 - 17h32 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,

La réaction de papiguy, me fait songer aux colonnes Chanoine et Voulet, qui massacraient, élégammentet avec bonne foi, les populations indigènes du Sénégal et Tchad.

Puis, une fois ces populations soumises, les soignaient et surtout les vaccinaient (parce que les microbes ne sont pas racistes), ce qui leur permettait de se donner "bonne conscience" en déclarant qu'ils apportaient à ces peuplades les bienfaits de notre civilisation.

Autrement dit les soins qu'ils apportaient, leur donnaient alors "bonne conscience", et justifiait leurs interventions conquérantes.




Le doute est ma seule certitude


 betinaweb a écrit [05/11/2010 - 18h00 ]  
betinaweb

Bougainvilliée,tu ne ressors que le négatif et tu ne veux pas admettre qu'il peut y avoir du positif.Tout n'est pas tout blanc ou tout noir.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 rachel188 a écrit [05/11/2010 - 19h25 ]  
rachel188

Vous avez tous des arguments différents mais très constructifs et qui m'aident beaucoup à comprendre certaines choses encore ambigues pour moi.

De plus, j%u2019aimerais bien savoir ce que signifie pour vous cette caricature?

http://lemondeestmagique.20minutes-blogs.fr/tag/humanitaire




 bougainvilliee a écrit [05/11/2010 - 22h02 ]  
bougainvilliee

Bonsoir rachel,

Nos arguments semblent différents, parce qu'ils sont les facettes diverses d'un même problème.

Et à bien y regarder, les oppositions n'y sont qu'apparentes.

Les contradictions que m'apportent certains, ne font, souvent, que renforcer ma démonstration. C'est pourquoi, je ne m'y oppose pas, ni ne les reprends.

C'est, de cet ensemble, qu'émerge, peut-être, une approche plus pragmatique, plus construite, de la question.

Et comme le dit, si bien, cochise, papiguy et bougainvilliee, ont tous les deux raisons.

C'est, sans doute, leur façon d'aborder la question qui diverge.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [05/11/2010 - 22h22 ]  
papiguy

De l'art de se raccrocher aux branches. Fais attention, bougainvilliee, à nos âges on n'est plus assez souples pour jouer les chimpanzés :-D




 betinaweb a écrit [05/11/2010 - 22h25 ]  
betinaweb

Entraine toi aux galipettes papiguy voyons :-D il n'y a pas d'âge pour sauter de branche en branche.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 papiguy a écrit [05/11/2010 - 22h33 ]  
papiguy

He bé, par Toutatis, les bras m'en tombent :-/




 betinaweb a écrit [05/11/2010 - 23h09 ]  
betinaweb

Tous les retraités ne vivent pas de la même façon ;-)




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 jaywakeup a écrit [28/11/2011 - 14h31 ]  
jaywakeup

Bonjour à tous,

Je suis tout d'abord heureux de voir que ce sujet a été évoqué et que les réponses de la plupart des membres sont pertinentes et très intéressantes.

Je dois également travailler sur ce sujet, je dois présenter à l'oral et devant environ 200 personnes si les ONG humanitaires sont la "bonne conscience de l'occident" et je dois répondre par oui.

les indications du professeur:

montrer en quoi les ONG humanitaire sont le symbole de la démission des Etats.
L'Etat se donne bonne conscience en finançant les ONG dont l'action sur le terrain est très contestable.
Je dois donner des exemples.

J'aimerai savoir si quelqu'un aurait une idée de plan, je dois avouer que je sais pas comment le structurer étant donné que je dois répondre uniquement par oui.

Est ce que quelqu'un aurait quelques exemples concret que je pourrais exposer pour illustrer mes propos.

Avez vous des revues, livres que je pourrais lire et qui me ferai avancer sur le sujet.

Dans l'attente d'une réponse, je vous remercie d'avance.

Jérémy




 bougainvilliee a écrit [30/11/2011 - 17h10 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Et si les ONG, étaient le résultat de la "mauvaise" conscience de l'Occident ?
(ce qui n'est pas contradictoire).

En tous cas, remerciez-bien vos enseignants pour la profonde et élevée conscience qu'ils apportent à notre monde.
Sinon, je vais penser à élaborer un plan.

Je viens de relire la plupart des interventions.
En dépit d'une opposition de surface, je pense que tu peux, à partir d'elles (des interventions), construire une approche pragmatique du sujet.




Le doute est ma seule certitude


 jaywakeup a écrit [01/12/2011 - 18h34 ]  
jaywakeup

Merci pour ta réponse rapide!

petit rappel de notre problématique: les ONG sont-elles la bonne conscience de l'occident?

Je suis avec un ami et nous avons un peu plus creusé le sujet, nous avons pour l'instant le plan suivant:

Introduction: Définition d'une ONG, leurs objectifs et but.

I. La face caché des ONG:

a. Le financement des ONG: public et privé. Dans cette partie nous allons également parler des dérives, des détournements de fonds...

b. De l'ONG à la PME: dans cette partie nous allons évoquer comment les ONG sont passés "d'assos' sympa" à de véritable entreprise au niveau de la gérance. Parler de leurs stratégies marketing, des professionnels de la pub, de la com' qu'ils emploient...

c. L'utilisation de l'acronyme ONG pour profiter de l'image sociale, de l'éthique et ainsi abuser de certaines personnes en les invitant à rejoindre des groupes terroristes, des sectes...

Nous voulons accorder à cette première partie une présentation négative des ONG, montrer à notre public que les ONG ne sont pas uniquement des associations dont l'éthique et l'humanitaire prime.

II. Les ONG: le cheval de Troie des Etats:

a. Coopération complexe et ambiguë: dans cette partie nous tenterons de démontrer comment certains d'entre eux ont pris le pouvoir sur certaines ONG en les finançant, comment les Etats arrive à détourner l'objectif principal des ONG, les Etats ont un pouvoir de décision car il ont financé certains projets, c'est en quelque sorte le revers de la médaille, les Etats finance mais derrière il doivent avoir un "pouvoir de décision".

b. Illustrations par l'exemple: nous allons illustrer nos propos notamment grâce à la multitude de cas rencontrés comme les ONG au Cambodge, les interventions de certains Etats envoie les ONG en tant que "prestataires de service" ,

AURIEZ VOUS DES EXEMPLES sur la partie II particulièrement sur mes Etat qui financeraient des ONG dans un but précis(espionnage, élections...)?

Des recommandations sur nos sous parties? des parties à rajouter?

Merci pour tout l'aide et les réponses que vous nous apporterez.




 cochise_fr a écrit [01/12/2011 - 21h53 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bien que ce soit tabou en France, n'oubliez pas (à mon avis) que ce qui sous-tend tout cela c'est l'argent.

- les donateurs publics ou privés
- les personnels salariés ou bénévoles
- les dirigeants ....bénévoles ou très bien payés (avec limousine et chauffeur par exemple)
- les entreprises qui bénéficient des marchés (et qui ne sont jamais, ou presque, vérifiées)
- la proportion des dons qui arrive au destinataires
- ou passe le reste.?
- l%u2019existence ou pas d'une comptabilité transparente détaillée (la comptabilité remise à la cour des Comptes n'est pas détaillée, il suffit qu'elle soit cohérente, ce qui est très facile à falsifier, et très difficile à détecter). En particulier, les salaires distribués devraient être connus et publics, de même que les factures des marchés passés avec des tiers.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [02/12/2011 - 05h53 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Il y a lieu de relever l'intervention juste et parfaite de cochise.

Mais puisque vous évoquez le "Cambodge" (Kampuchéa), je rappellerais ici, une anecdote (qui a peu à voir avec les ONG, telles qu'elles se sont développées, mais qui a à voir avec l'aide que l'on apporte aux pays en difficulté).

A l'époque on aidait seulement ces pays, on n'avait pas encore établi cette forme perverse d'intervention que sont les ONG.

Ainsi donc, il y a une quarantaine d’année, alors que le Cambodge était sous le règne du prince Sihanouk, il y eut dans ce pays une famine importante.
Bien entendu les pays bien nourris firent campagne pour que des dons en nourriture lui soient apportés pour lui venir en aide.
Et des bateaux chargés de riz, furent aussitôt dirigés vers le Cambodge.

Et c'est ainsi que, deux ans plus tard, au cours d’une conférence de presse, le prince Sihanouk, demanda aux représentants occidentaux :
« Pouvez-vous me dire ce que je dois faire avec tout le riz que vous m’avez apporté, il y a deux ans, et qui encombre les hangars de mes ports ?... »

Il est vrai que pour sa défense, c'était un grand naïf, grand ami des occidentaux, vivant dans de fastueux palais, peu touché par les famines.




Le doute est ma seule certitude


 bougainvilliee a écrit [02/12/2011 - 06h06 ]  
bougainvilliee

Ceci-dit, le plan de dissertation de jaywakeup est excellent.






Le doute est ma seule certitude


 jaywakeup a écrit [02/12/2011 - 08h02 ]  
jaywakeup

Merci Bougainvilliee! Nous vous retiendrons au courant du plan final si changement et de l'évolution de notre travail. Si vous souhaitez partager d'autres idées, n'hésiter pas à nous le faire savoir.

Bonne journée à vous tous.




Répondre à rachel188






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.