Les produits premiers prix sont-ils dangereux ?



eretria
Cette question a été posée par eretria, le 21/04/2011 à à 13h07.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Associations santé.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 eretria a écrit [21/04/2011 - 13h07 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
eretria

Les produits premier prix sont-ils dangereux ? Alimentaires ou non. Quel est votre avis ?




J'ai perdu m'quinzaine..!


 Leumas80 a écrit [21/04/2011 - 13h13 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Leumas80

Dangereux, je ne pense pas, par contre, au niveau du gout et des valeurs nutritive, je pense que ce n'est pas le top.
Par exemple sur du jambon, il y a beaucoup d'eau (pour compenser la finesse des tranches)... résultat, plus rien à manger à l'intérieur.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 coeur de patate a écrit [21/04/2011 - 13h38 ]  
coeur de patate

bien sur ! il y a trop de pauvres il faut bien les exterminer d'une façon ou d'une autre !!
c'est comme ça !!
les pauvres ne servent à rien depuis bien longtemps !!
et encore c'est trop long comme extermination
ça nous fait perdre du temps la méthode douce !! :-D




ciao!


 bougainvilliee a écrit [21/04/2011 - 14h10 ]  
bougainvilliee

Bonjour,

Les premiers prix ne sont pas plus dangereux que les autres, même moins, dans la mesure ou il y a moins de produit.

Faites l'expérience avec une boîte de thon de même capacité. Prenez un premier prix, puis un bon prix.
A l'ouverture, vous pourrez constater que le premier prix contient beaucoup plus d'eau que de produit, à l'inverse du bon prix.

Autrement dit, vous en aurez pour votre argent, mais pas plus.
Et vous aurez les mêmes conservants (on va quand même pas en ajouter aux premiers prix : ça coûte cher les conservants).




Le doute est ma seule certitude


 betinaweb a écrit [21/04/2011 - 14h20 ]  
betinaweb

Les produits premiers prix ont le défaut d'avoir plus de glucides et d'avoir moins de protéines.
Il faut savoir que c'est de la très basse qualité .Il faudrait ne pas en manger trop souvent.Il y a un rapport entre la pauvreté et l'obésité à cause de ses produits.Mais comment peuvent faire les gens qui n'ont pas d'argent pour donner à manger tous les jours à leurs enfants?




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 coeur de patate a écrit [21/04/2011 - 15h35 ]  
coeur de patate

oui comme le dit si bien Bétinaweb , en fait les produits alimentaires bon marché sont plein d'additifs pour masquer la misère et faire du bon au goût avec le minimum de matières premières naturelles pures !!
la terrible huile de palme par exemple ! ce ne serait pas pire de mettre de l'huile de vidange !!

ce qui coûte cher c'est un produit cultivé ou élevé dans de saines conditions !!

depuis un quart de siècle l'élevage et les cultures industrielles sont devenues monnaies courantes
et leur qualité pour la santé importe peu !
malheureusement c'est assez nouveau le concept de l'alimentaire santé !!
il y a 20 ans il fallait allé discrètement faire ses courses dans les magasins de "" la vie claire ""
avec les grands bourgeois de la ville !!




ciao!


 baba2 a écrit [21/04/2011 - 18h56 ]  
baba2

Il suffit de comparer la composition des aliments à bas prix avec ceux qui sont plus chers.

Et là on voit la différence ! La bas prix est bourré d'additif, conservateur, graisse, etc...

Et l'aliment qu'on croit acheter fait parti des derniers sur la liste de la composition.

Lisez simplement l'étiquette. ;-)




 Wisty a écrit [22/04/2011 - 08h23 ]  
Wisty

Bonjour,

N'oublions pas qu'il y a aussi des produits qui sont frelatés et sont vendus comme si rien ne serait anormal. :-o




Wisty


 bougainvilliee a écrit [22/04/2011 - 09h37 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
C'est vrai ce que tu dis, Wisty.
D'ailleurs sommes-nous sûrs de la traçabilité de nos aliments.
Nous faisons confiance aux étiquettes.

Pour illustrer cela nous allons prendre un produit de standing.

C'est-à_dire les crevettes, soit disant, sauvages, péchées dans l'océan Indien ?

Ces crevettes sont pêchées par des miséreux, dans des endroits sales et vaseux, puis mises dans de vieux fûts gasoil, pendant plusieurs semaines, le temps qu'il y en ait assez pour les amener aux usines de la côte est africaine.

Ces usines de préparation des crevettes refusent toute inspection et reportage.
Mais par des indiscrétions, qui coûtent souvent la vie aux informateurs, on arrive, parfois, à savoir, à peu près (vu la difficulté pour être informé), ce qui s'y passe :
Lavage du produit, remise en forme par injection d'eau, de sel et de substance ignorées par l'informateur, eau de javel, le tout dans des bacs jamais nettoyés depuis 20 ans.
Calibrage et envoie en Europe, avec un temps de transport aléatoire car les compagnies aériennes à bas prix et à pilotes incertains, sont privilégiés, pour le fret (pas frais).

Là, en Europe elles sont irradiées, conditionnées et congelées (souvent, suite aux délais, trois mois après leur pêche).

Elles sont (les crevettes) ensuite décongelées en Grande surface et mise à la vente pendant deux semaines.

Attention, les crevettes sont rarement des "premiers prix".

Mais on peut marquer sur l'étiquette : "Crevettes Sauvages... Origine Océan Indien, garanties pêchées sur place, à la main ou au filet. pêche non-industrielle".

Nous avons compris que c'est la pêche seule, qui n'est pas industrielle, et qui exploite de pauvres pêcheurs indigènes et affamés.





Le doute est ma seule certitude


 betinaweb a écrit [22/04/2011 - 14h43 ]  
betinaweb

On ne peut pas vendre des crevettes décongelées pendant deux semaines,bonjour l'odeur et au bout de 3 ou 4 jours les gens tomberaient malades.Tu expliques la pêche typique locale de certains coins et encore bougainvilliée.
Mais ce qui arrive sur nos étals n'est pas pêché ni conservé comme tu le décris.Tout se fait sur le bateau.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 missharper a écrit [24/04/2011 - 11h06 ]  
missharper

Tout dépend de quel type de produit il s'agit. Pour les produits frais, je n'aime pas trop consommer du premier prix. Par contre, papier toilette, mouchoirs etc, très franchement c'est la même chose. On se fiche de savoir que le papier toilette est parfumé ! (enfin, pour ma part !)
Après pour l'électroménager, le premier prix, c'est quitte ou double. Aujourd'hui, l'électroménager est fait pour ne pas durer, donc si c'est du premier prix, c'est encore pire. Tout dépend de l'usage que l'on souhaite en faire. Après, il faut bien se renseigner sur les normes de sécurité.




Répondre à eretria






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.