Que pensez-vous de gérer une boulangerie pâtisserie avec son fils de 23 ans ?



aubriete
Cette question a été posée par aubriete, le 07/01/2013 à à 15h02.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Artisanat.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 aubriete a écrit [07/01/2013 - 15h02 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
aubriete

son expérience est de 5 ans en boulangerie hyper marché ont ferait une reprise lui en fabrication avec un pâtissier et moi à la vente
j'ai peur qu'il n'est pas assez d'expérience et qu'il devrait travailler quelque temps en boulangerie traditionnelle mais il ne veut rien savoir
merci de m'aider à lui faire entendre raison




 Violette a écrit [07/01/2013 - 15h57 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Violette

Pourquoi ne pas lui laisser sa chance ? Pour acquérir de l'expérience il va bien devoir commencer un jour.
Si vous jugez qu'il n'est pas à la hauteur au bout de plusieurs semaine rien ne vous empêche de chercher quelqu'un d'autre.
Il faut le mettre face à ses responsabilités et lui faire comprendre que seul son travail sera payé et que si il n'est pas à la hauteur l'affaire ne pourra pas marcher.
J'ai vu des jeunes boulangers s'en sortir à merveille alors qu'ils n'avaient pas encore 20 ans et aucune expérience, ce qui compte c'est d'avoir du courage.




*


 eretria a écrit [07/01/2013 - 17h44 ]  
eretria

A 23 ans on a quand même le sens des responsabilités, surtout après 5 ans d'expérience en hyper marché ? Qu'est-ce que vous voulez de plus ? :-D
Non si c'est quelqu'un de consciencieux je pense que vous devriez lui accorder un essai, au moins pour un test d'un ou deux mois.
En plus si c'est votre fils il ne vas pas vous laisser tomber ?..




J'ai perdu m'quinzaine..!


 filou a écrit [07/01/2013 - 19h32 ]  
filou

Pour ma part, je pense que cela peut être une formidable expérience de lancer une affaire en famille, cependant attention aux points de vue divergents quant à la manière de tenir le commerce. Cela peut vite devenir un casse tête et une cause de soucis si l'affaire ne tourne pas, et même si elle tourne parfois. Une association qu'elle soit familiale ou tout autre, est une association avant tout. Votre fils est une personne à part entière, vous de même, l'affinité doit être essentielle dans toute association, même familiale.




hello


 aubriete a écrit [07/01/2013 - 20h50 ]  
aubriete

merci pour vos réponse pour tenir une boulangerie avec mon fils je me suis mal expliquer c'est mon fils qui veut se mettre à son compte et moi se serai co-gérante et serai à la vente :-)
il aura un pâtissiers car pas d'expérience
ce projet sera t-il viable ?car je vais devoir quitter mon emploi pour le suivre




 Baba a écrit [08/01/2013 - 10h57 ]  
Baba

Bonjour, le projet d'achat de cette boulangerie sera d'abord conditionné à une étude de marché ! Si vous achetez une boulangerie déjà créée, il faut voir le chiffre d'affaires de cette boulangerie, le nombre de personnes qui y travaillent. Il faut aussi avoir la capacité de faire une gestion comptable, si vous achetez, car si l'un de vous ne sait pas gérer les comptes, vous irez vite à la faillite. Tout dépend aussi de ou est située la boulangerie, passage ou pas, il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte, car il ne suffit pas d'être un bon ouvrier boulanger, bonne vendeuse, pour réussir. La gestion des comptes est très importante. ;-)




 aubriete a écrit [08/01/2013 - 14h01 ]  
aubriete

bonjour et merci Baba pour tes conseils vendredi on va ensemble à la chambre des métiers pour ce projet
j'ai préparer quelques question mais je voudrais bien que le point soit fait pour le l'apport personnel et surtout le dossier présenter au banquier car il veut se faire licencier et compte sur ses allocation chômage
et aide de l'état pour se mettre à son compte...
merci




 cochise_fr a écrit [08/01/2013 - 21h11 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bien avant l'aspect financier du projet, quand on veut aller dans un commerce alimentaire (et particulièrement en boulangerie pâtisserie) , il faut aimer son métier, le faire bien, être créatif et passionné.....car la clientèle va bien plus vite à partir qu'à se former.

Si ce n'est que fric qui vous intéresse, changez de métier.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 aubriete a écrit [08/01/2013 - 23h35 ]  
aubriete

Bonsoir
je suis surprise ce n'est pas une question d'argent je veux seulement qu'il reussice son projet et qu'il
soit heureux LOL dans ce métier qu'il aime je serai toujours la pour l'aider mais il faut pouvoir
vivre de son métier :-)




 cochise_fr a écrit [09/01/2013 - 01h52 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce n'est pas parce qu'un boulanger aime son métier qu'il fait du bon pain, et le pâtissier des bons gâteaux. Tout le problème est là. Et c'est la base de la réussite ou de l'échec.
Avec la meilleure volonté du monde, on ne remplace pas le talent de l'artisan, et comme je l'ai déjà dit, il est plus rapide de perdre une clientèle que de s'en créer une nouvelle.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 aubriete a écrit [09/01/2013 - 08h42 ]  
aubriete

bonjour
alors que faire?1 il aime son métier,2 le talent il ne la peut être pas encore
mais il faut se lancer et dans un pt coin de ma tête je pense n'est-il pas trop jeune et peut expérimenter pour la boulangerie artisanal :-o
merci




 cochise_fr a écrit [09/01/2013 - 11h55 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Cela parait pourtant évident.
Chez un boulanger pâtissier, il faut que les produits présentés soient appréciés de la clientèle. A t il déjà expérimenté ses productions sur des clients ailleurs.?....ou même sur sa famille à la maison par exemple.
En France, on peut faire des kilomètres pour avoir du bon pain ou des bons gâteaux.
N'oubliez pas qu'il faudra bien prendre les clients à quelqu'un d'autre en cas de création, ou qu'il faudra savoir fidéliser la clientèle existante en cas de reprise d'une boulangerie existante. Dans le cas d'une reprise, il serait peut être salutaire de rester un temps avec l'ancien propriétaire pour faire la transition.....par exemple.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 aubriete a écrit [09/01/2013 - 14h46 ]  
aubriete

merci cochise fr on a le même vue des choses je pense aussi que dans l'idéal ce serai la reprise d'une boulangerie artisanale et travailler quelques temps avec le boulanger pour bien ce mettre dans le bain et connaître les clients pour ce qui est de la préparation de pain et pâtisserie à la maison il se débrouille bien
mais à besoin d'être conseiller




Répondre à aubriete






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.