ONG Humanitaire, escroqueries ?



nysa
Cette question a été posée par nysa, le 24/10/2010 à à 16h51.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Annuaires associations.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 karol a écrit [02/12/2010 - 09h33] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
karol

Ne pas avoir accès à l’électricité ne...



[ Lire la suite de la réponse écrite par karol ]



Réponses 1 à sur 99

 Première page ⋅ Page précédente ⋅ 1  2 ⋅ Page suivante ⋅ Dernière page  



 nysa a écrit [24/10/2010 - 16h51 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
nysa

Bonjour,
Non le meilleur moyen n'est pas de donner à des associations déclarées car certains de leurs salariés roulent carrosse directement avec les dons. L'histoire de l'Arc a fait des émules. Existe-il un blog ou un site où les gens peuvent échanger des informations pour faire remonter les escroqueries ?
Cordialement
Nysa




 Wisty a écrit [25/10/2010 - 00h04 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Bonjour, Si on veut ne pas savoir où l'argent des dons vont , il suffit de passer par les ONG, et les associations caritatives ne sont pas mieux, rares sont celles qui ont l'enseigne de l'honnêteté. Nous ne sommes plus dans une époque où la solidarité est humaine, elle est financière à titre privé des responsables. Exemple : Haïti, S'ils avaient reçu tous les dons que l'on a envoyé, il n'y aurait pas le choléra aujourd'hui. Détournement sans scrupules.




Wisty


 bougainvilliee a écrit [25/10/2010 - 08h38 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
L'escroquerie n'est pas réellement à notre encontre. Mais au niveau des actions sur le tiers monde.

Cela nous donne bonne conscience, et le système continue d'exploiter les pays pauvres.

C'est un véritable hold-Up que nous faisons sur les pays auxquels nous condescendons, à envoyer n'importe quel "chien coiffé", pourvu qu'il se soit fait considérer comme ONG...
Ensuite, pour se donner bonne conscience, on leur apporte nos mièttes.

Ce n'est pas de l'ingérence, c'est du mépris, c'est leur cracher dessus... la véritable honte de notre époque est sans doute là... L'Histoire ne sera pas tendre pour en juger.

Que nous nous tondions la laine sur nos propres dos, avec les retraites, est notre problème...

Mais que nous allions passer des vacances sous la tente dans des pays qu'exploitent notre système, sous prétexte de leur apporter des cartables (que nous leur avons, moralement et économiquement, volés), s'inscrit dans la caricature de notre monde occidental égoïste et sourd aux misères des autres.




Le doute est ma seule certitude


 karol a écrit [25/10/2010 - 16h48 ]  
karol

Vous êtes drôles vous... et pendant que vous refusez de donner de l'argent à des ONG sous prétexte qu'elles ne sont pas honnêtes, c'est vous qui défendez les droits civiques des femmes, des sans papiers, des journalistes, des défenseurs des droits de l'homme ? (Amnesty International) C'est vous qui soignez gratuitement les gens qui n'ont pas de papiers, qui ne peuvent même pas prétendre à la CMU ? (Médecins du Monde) C'est vous qui lancez des actions coup de poing pour dénoncer les dégâts des grandes firmes polluantes et les exactions des pays riches en matière d’environnement ? (Greenpeace) C’est vous qui intervenez en urgence dans des pays en guerre au péril de votre vie ? (Médecins sans frontières)

Et au fait, vous, vous faites quoi pour les haïtiens à part porter des jugements de valeurs sur des ONG qui doivent agir avec les moyens du bord, des infrastructures limitées et des instances politiques corrompues ?




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 betinaweb a écrit [25/10/2010 - 17h02 ]  
betinaweb

Il faut vérifier à quelle association vous versez votre don mais il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier.
Ceux qui hurlent le plus fort sont ceux qui n'ont jamais versé un centime aux associations.
Il faut quand même regarder tout ce qui est fait,la perfection n'existe pas.
Des escrocs ont été mis en prison et il faut continuer à être vigilant,moi je continue à donner puisque les gouvernements sont défaillants car ce seraient à eux de faire le nécessaire.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 karol a écrit [25/10/2010 - 17h03 ]  
karol

Bougainvilliee écrit: "Mais que nous allions passer des vacances sous la tente dans des pays qu'exploitent notre système, sous prétexte de leur apporter des cartables (que nous leur avons, moralement et économiquement, volés), s'inscrit dans la caricature de notre monde occidental égoïste et sourd aux misères des autres. "

Et moi je lis:

"Deux observateurs civils, une Mexicaine et un Finlandais, ont été froidement assassinés dans une embuscade qui a fait une quinzaine de blessés et plusieurs disparus, mardi 27 avril 2010."

"Deux personnes travaillant pour la Croix rouge ont été tuées en Centrafrique, le 6 mai, dans une attaque de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA). C'est le dernier incident lié à l'émiettement de cette rébellion, l'une des plus violentes d'Afrique, née voilà plus de vingt ans au nord de l'Ouganda."

"Au moins quatre employés pakistanais de l'ONG américaine World Vision ont été tués mercredi dans l'attaque par des hommes armés de leurs bureaux dans le nord-ouest du Pakistan, sur un total de cinq morts, a annoncé l'organisation internationale."

"Deux membres de la Croix-Rouge libanaise ont été tués et un troisième a été blessé lundi, alors qu'ils tentaient d'évacuer des civils pris dans des affrontements entre l'armée libanaise et des activistes retranchés dans le camp de réfugiés palestiniens de Nahr al Bared, dans le nord du Liban, rapportent des responsables de la sécurité."

"Trois employés de l'organisation humanitaire britannique Oxfam ont été tués dans l'explosion d'une bombe dans le nord de l'Afghanistan."

"Cinq employés humanitaires ont été tués, hier, par des hommes armés non identifiés dans le nord de la capitale irakienne Baghdad, a indiqué le ministère irakien de l'Intérieur."

"Ils ont été exécutés d'une balle dans la tête, même pas dans une embuscade. L'autopsie des corps des 17 employés tamouls d'Action contre la Faim retrouvés morts à Muttur dans le nord-est du Sri Lanka (15 vendredi et 2 autres lundi) l'a confirmé."

Drôle de vacances...

... Et ce sont eux qui détournent l'argent des donateurs ?




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 karol a écrit [25/10/2010 - 17h06 ]  
karol


Je suis d'accord avec toi Betinaweb.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 karol a écrit [25/10/2010 - 17h15 ]  
karol


Et pour casser les préjugés, les ONG interviennent aussi dans les pays occidentaux. Les CASO (Centres d'Accueil de Soins et d'Orientation) sont tenus, en France, par Médecins du Monde. Ils interviennent auprès des sans abris, des Rroms, des sans papiers pour leur permettre l'accès aux soins. Idem pour beaucoup d'autres.

Parallèlement, la plupart des grandes ONG préfèrent employer des "gens du pays" plutôt que des expatriés (sans lorsque cela est nécessaire, pour le transfert de certaines compétences médicales par exemple) qui connaissent mieux la réalité locale.

Alors il faut sortir du cliché de l'humanitaire qui part à l'étranger alors qu'il n'a aucune compétence à offrir et qui se contente de distribuer des cahiers ou de poser des briques pour construire une école... il n'y a guère plus que les petites asso rattachées à telle ou telle organisation catho ou à une obscure école de commerce pour faire ce genre de choses !




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 bougainvilliee a écrit [25/10/2010 - 18h26 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
J'ai un petit peu honte en lisant ce que tu écris, karol... Mais c'est dans l'air du temps...

Nous avons eut nos missionnaires, pour répandre la vraie foi, puis nous sommes aller leur apportera le progrés, ensuite la civilisation, enfin la démocratie...

Et nous n'avons pas honte de piller ces pays, et d'aller ensuite, chez eux, leur apporter nos miettes.

Non, nous n'avons, semble-t-il, pas honte, puisqu'on s'indigne...

Nous volons le tiers monde (et nous justifions par l'envoi d'ONG), nous volons nos enfants au travers des retraites (en refusant les réformes)... mais nous agissons (avec la complicité des pouvoirs).

Mais ce n'est pas moi qui vais changer le monde. D'autant plus qu'il est aujourd'hui, non seulement aveugle, mais qu'il ne regarde que son estomac...

La série d'atrocités que tu portes à notre connaissance, ne justifie en rien les ONG.

Tout au plus devrait-on se demander : mais qu'allaient-ils faire dans cette galère ?




Le doute est ma seule certitude


 betinaweb a écrit [25/10/2010 - 19h01 ]  
betinaweb

Ce sont les pouvoirs en place qu'il faut accuser et ne pas tout mélanger.
Pourquoi avoir honte de s'engager dans l'humanitaire et de vouloir donner son temps,son savoir,et même son argent pour les autres?
Si les ONG n'existaient pas,que se passerait-il pour ses populations qui n'ont rien?
Ce sont au moins des vies sauvées,de l'espoir donné.
La honte est mal placée,il faut la laisser à ceux à qui elle appartient.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 karol a écrit [25/10/2010 - 20h05 ]  
karol


Certaines ONG sont membres des Nations Unies, d'autres ont des Etats comme bailleurs de fonds, mais toutes ne sont pas dans ce cas. Amnesty International, Greenpeace et MSF, pour ne citer qu'elles, ne dépendent d'aucun Etat, d'aucun gouvernement, d'aucun organisme politique. Elles sont totalement indépendantes.

Le néo-colonialisme existe en effet dans le monde très complexe de l'humanitaire. Mais encore une fois, il ne faut pas tout mettre dans le même sac. Elles ne font pas toutes la "charité" comme tu sembles le penser. Amnesty International sort chaque année un rapport complet sur l'état des droits de l'homme dans lequel la France a plusieurs fois été épinglée pour ses violences policières.

Médecins du Monde a crée les Caso pour que les personnes EN FRANCE, qui n'ont pas de ressources ou pas de papiers (ou les deux comme c'est souvent le cas) puissent accéder aux soins. L'association a également créer un observatoire de l'accès à la santé qui a permis de démontrer, par exemple, que la CMU n'étaient pas respectée par beaucoup de médecins spécialistes. Avec ce type d'études, ils dénoncent, font pression sur le gouvernement. Idem pour la fondation Abbé Pierre qui a déjà réalisé des rapports qui font figure de référence sur le mal logement.

On est bien loin de l'image misérabiliste que tu as "de l'humanitaire chrétien qui va en Afrique pour donner la main aux petits noirs, lesquels continuent à être exploités par le pays d'où vient l'humanitaire en question" (ce sont les préjugés que véhiculent tes post !)

Tu devrais te renseigner sur le sujet. Si certaines ONG répondent à tes stéréotypes (ce que je ne nie pas) ce n'est pas le cas de toutes.

Et c'est bien facile de dire ça, assis sur son fauteuil, dans son salon, pendant que d'autres ne survivent que grâce à l'aide humanitaire.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 bougainvilliee a écrit [26/10/2010 - 04h25 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Il faut voir, aussi, que les ONG, exonèrent les états de leurs responsabilités.

Ce mouvement interventionniste d'ingérence est complexe, il fait parti d'un comportement que l'Histoire condamnera, comme elle condamne le colonialisme d'hier (qui trouve encore des défenseurs en mettant avant les effets bénéfiques de celle-ci. oubliant les 80.000 morts malgaches lors de la répression de 1947, les 45.000 morts de la région de Sétif en 1945, et oui, après Ouradour).

Celui-ci, qui faisait "suer le burnous", était présenté, en son temps, sous des jours extrêmement favorable, et avait ses défenseurs acharnés (comme aujourd'hui pour les ONG) qui, restant sur l'écume des choses et prenant les clichés colonisateurs pour argent comptant, restaient aveugles sur la dure exploitation subie par les peuples colonisés.

Il en est de même aujourd'hui avec les ONG.

Mais l'on sait que l'Enfer est pavé de bonnes intentions, et qu'il n'y a de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.




Le doute est ma seule certitude


 karol a écrit [26/10/2010 - 09h32 ]  
karol


Ok. Malgré mes arguments très concrets, tu restes sur des clichés, des "idées" très générales, des amalgames qui frôlent parfois une naïveté presque drôle.

Afin de comprendre ton raisonnement et de l'étayer par de vrais arguments, nous allons (ou plutôt "tu vas") faire une étude de cas. Prenons Amnesty International par exemple. J'attends que tu me fasses une démonstration claire et irréfutable de tes positions au regard de l'action de cette ONG. Ainsi, je pourrais sans doute mieux comprendre...

Ainsi, nous éviterons de faire de généralité. Par exemple, lorsque tu parles d'ingérence, tu fais directement référence à la position prise par MSF (plus particulièrement par Kouchner) lors de la guerre du Biafra (du moins j'espère parce que si en plus tu ne sait pas de quoi tu parles, c'est le ponpon !) Bien sûr, tu n’ignores pas que ces positions ne sont pas partagées par toutes les ONG... tu ne l'ignores pas, n'est pas ? Alors pourquoi parles-tu de "mouvement interventionniste d'ingérence" ? De quoi parles-tu ? De quelles ONG ?
Par ailleurs, nous ne parlons pas ici d'escroquerie (sujet du post) mais de positionnement idéologique des ONG. A quelle moment doivent-elles intervenir? Quel est leur rôle? Doivent-elles dénoncer, s'opposer aux Etats? Tu réponds que non (alors que tu dis le contraire en même temps, car elles seraient TOUTES à la solde des gouvernements) La Croix Rouge partage tes positions... et son principe fondateur de non ingérence a permis de "couvrir" les camps de concentration pendant la seconde guerre mondiale.

Par ailleurs la notion de "droit d'ingérence" - qui peut-être, dans certains cas, très contestable (ex: France en Côte d'Ivoire) - n'est pas l'apanage des ONG (d'ailleurs peu d'entre elles y recourent.) Alors, là encore, je ne comprends pas l'amalgame si ce n'est que tu regardes trop la télé et que tu as peut-être tendance à penser que Kouchner représente toutes les ONG du monde (ce qui est faux, bien entendu, dans la mesure où il ne représente même plus MSF !)

Donc, pour comprendre ta pensée, j'attends que tu me fasses une étude de cas concernant Amnesty International. Le colonialisme, la guerre d'Algérie, et tout et tout... le lien entre tout ça. Je ne demande qu'à comprendre à travers cet exemple précis. Merci d'avance.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 bougainvilliee a écrit [26/10/2010 - 10h03 ]  
bougainvilliee

Bonjour, Karol,

Continues ton questionnement, tu frôles, au travers lui (en dépit que tu t'en défendes), une certaine réalité des choses.

Il faut comprendre le ressort des choses, leur dessous... et ne pas rester à leur surface.

Mais je reconnais qu'il est plus facile et plus confortable (moralement et intellectuellement) de n'accepter que les apparences, d'autant plus que ce sont elles que l'on présente comme bonnes et utiles.

La question serait de savoir pourquoi elles sont présentées comme bonnes et utiles ?...
Est-ce réellement fondé ?... Pourquoi les encourage-t-on ?... Est-ce vraiment pour porter assistance ou pour avoir un pied chez l'autre ?... qu'elles en sont les conséquences ?

Quelles économies mettent-elles en jeu... Quel est leur impact politique... Quel intérêt présentent les ONG, et pour qui ?... (la population, les dirigeants des pays concernés, la politique extérieure des pays ingérants ?...).

Merci, de m'avoir lu, avec toute ma considération intéressée.




Le doute est ma seule certitude


 Wisty a écrit [26/10/2010 - 10h20 ]  
Wisty

Bonjour, - D'accord avec tes questions bougain. - Je pense que si il y avait en pratique l'efficacité de toutes les ingérences prétendues, il y aurait moins de dégâts humain, tel que karol le décrit si bien.




Wisty


 karol a écrit [26/10/2010 - 11h37 ]  
karol


J'attends toujours une étude de cas, avec l'exemple d'Amnesty International, pour comprendre ton raisonnement.

Je ne demande qu'à être convaincue mais il me faut des éléments concrets. Pas seulement des questions sans réponses et des grandes idées très généralistes.

Encore une fois, dans ton post, tu ne rebondis pas sur ce que j'écris. Tu restes dans des considérations très floues. Avec toujours ce même cas de l'ONG qui fait du néo colonialisme à l'étranger.

Tu restes malheureusement dans les apparences, comme tu le reconnais à demi mot. Je ne demande qu'à être d'accord avec toi mais aucun élément probant ne vient corroborer tes a prioris.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 karol a écrit [26/10/2010 - 12h08 ]  
karol

Bougainvilliee, pourrais-tu préciser tes questions? (J'ose espérer que j'obtiendrai des réponses cette fois... pas des généralités...)

1ère question: Est-ce réellement fondé ?...

Sur quoi porte la question ? Les actions d'urgence ? Les actions de développement ? Les actions de lobbing ? Les rapports d'étude sur les conditions de vie, sur les atteintes aux droits de l'homme ? Les actions en France ? En Europe ? En Afrique ? En Asie ? En Amérique du Sud ?

2ème groupe de question: Pourquoi les encourage-t-on ?... Est-ce vraiment pour porter assistance ou pour avoir un pied chez l'autre ?... qu'elles en sont les conséquences ?

Qui les encourage ? Les actions mises en place par certaines asso humanitaires ont été malmenées, voire condamnées dans certains pays.

Exemples (parmi des milliers d'autres) :

"La police a démonté notre village et nous a confisqué les tentes en nous disant 'si vous voulez les garder, vous devez sortir de Paris'", a expliqué Jean-Pierre, un des occupants des lieux. Médecins du Monde (MDM), qui avait l'an dernier fourni des tentes aux SDF de la capitale, s'est indignée de cette évacuation, à trois jours de l'hiver."

Drôle d'encouragement !

"l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP – ex BVP) a décidé de ne pas diffuser l’un trois des visuels de la nouvelle campagne de publicité d'Amnesty International France diffusées du 3 au 9 mars 2010 dont l’accroche est "Les violations des droits humains sont toujours à la mode" parce qu’il porterait "atteinte à l’image de la profession des policiers".

Bof... là encore, moyen comme encouragement de l'Etat !

Face à ces contre exemples, je me demande: ta question ne concerne-t-elle qu'une certaine catégorie d'ONG ? (Genre UNICEF...) Si oui, pourquoi faire ces généralités ? Pourquoi ne pas le préciser ? Quelles intentions se cachent derrière ces généralités ?

3ème groupe de questions: Quelles économies mettent-elles en jeu... Quel est leur impact politique... Quel intérêt présentent les ONG, et pour qui ?... (la population, les dirigeants des pays concernés, la politique extérieure des pays ingérants ?...).

Là encore, de quelles ONG parles-tu ? De quels types d'action ? L'impact politique de Amnesty International ou de Greenpeace n'est forcément pas le même que celui de Care ou de la Croix Rouge.
Quel pays profite de l'action d'Amnesty International par exemple ? Pourquoi parler de politique extérieure de pays ingérant quand certaines ONG ne dépendant d'aucun pays ? (Ce qui n'est pas le cas de toutes, je le concède.)

Exemple:
"Si l'on en croit l'association Amnesty international, ce sont des grandes compagnies commerciales qui convoient, de drôles de caisses. Des caisses pleines d'armes à sous-munitions ou d'armes légères. Dans un rapport publié aujourd'hui, l'association basée à Londres épingle, entre autres, Air France."

Si bon que ça pour l'économie française ?...

J'attends maintenant d'avoir les réponses à mes questions.

Bougainvilliée, je te saurai gré de ne pas éluder comme tu le fais depuis le début. Impossible d'avoir un débat constructif si tu réponds à côté à chaque fois. Je te le dis sans animosité, avec tout le respect que je te dois !




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 bougainvilliee a écrit [26/10/2010 - 17h36 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
Que répondre à karol, qui veut m'entraîner sur son terrain...?

Que les missionnaires ont eut, en leur temps, leurs thuriféraires, leurs défenseurs, tout comme les, soit-disant, porteurs de progrés, de civilisation ou de démocratie...

Je viens d'effacer, ce que j'avais écris. Parce que cela ne sert à rien.




Le doute est ma seule certitude


 karol a écrit [26/10/2010 - 18h28 ]  
karol


Tu refuses le débat... une fois encore... et tu restes sur des généralités qui ne se rapportent à rien de concret. Des grandes phrases. Derrière, du vent. Dommage. En même temps, c'est significatif.

Et pourtant, je ne fais pas d'angélisme et je suis tout à fait prête à admettre les "dérives" de certaines ONG... Tout en refusant l'argument trop facile du radin qui culpabilise ("tous pourris!") Dur, dur quand on a des oursins dans les poches...

Dernière chose, je n'ai pas "de terrain" car je suis ouverte à l'échange et j'essaie autant que possible de ne pas me baser sur des idées reçues. J'apprends tous les jours et je sais me remettre en question quand on me donne des arguments percutants... (par contre, je suis peu sensible aux effets de style qui ne veulent pas dire grand chose)

Bon. Rien à ajouter. Les autres internautes seront témoins !

Bonne soirée.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 bougainvilliee a écrit [26/10/2010 - 19h54 ]  
bougainvilliee

Bonsoir, karol...

Je pense néanmoins, que malgré ta foi, tu sauras comprendre comment les choses s'imbriquent pour justifier, l'injustifiable...

Cependant, il te faudras tenir compte du fait que la politique n'a pas de morale, depuis toujours.




Le doute est ma seule certitude


 karol a écrit [27/10/2010 - 09h44 ]  
karol


Je n'ai pas de foi... surtout pas en l'humanitaire. Car je sais que les choses ne sont ni noires ni blanches. Dans ce domaine et dans les autres. Je ne coupe pas le monde en deux avec d'un côté les méchants, de l'autre les gentils (comme tu le fais).

Certaines ONG font du néo colonialisme ? Oui. Certaines sont à la solde des politiques extérieurs de quelques pays occidentaux ? Bien sûr. Il y a plein d'exemples à travers l'histoire (ex: Care, l'UNICEF et même la Croix Rouge qui met pourtant l'accent sur sa neutralité)

La vie de quelques personnes tient à l'action des ONG ? C'est vrai aussi. Certaines associations humanitaires deviennent des contre-pouvoir pour défendre un autre système économique. C'est effectivement le cas.

"il te faudras tenir compte du fait que la politique n'a pas de morale"

Oui. En effet. Si tu parles du monde politique, c'est un fait (surtout en matière de politique extérieur, de diplomatie, et de commerce international !) Si par contre tu parles de La Politique, dans le sens "vie en société" c'est autre chose (je suppose que tu connais Platon!) Il s'agit là d'un débat philosophique.

Toute action est politique mais elle n'est pas forcément politisée. Tu en conviendras. Ta confusion entre politique et ONG (argument très simpliste "les hommes politiques et les ONG sont tous pourris !") est donc trop réductrice. Du moins pour certaines associations humanitaires.

Dans la mesure où tu restes une fois encore dans des "lieux communs", ce n'est pas évident de répondre. Je ne peux que contester tes propos me concernant (dire que j'ai "la foi", ça veut tout et rien dire...)




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 bougainvilliee a écrit [27/10/2010 - 11h37 ]  
bougainvilliee

Bonjour karol,

Je n'ai jamais dit "tous pourris". Et qu'il y ait d'un côté les méchants et de l'autre les gentils. Car je sais que l'être humain est duel et paradoxal.

Que l'humanité va de la blancheur à la noirceur.
Elle balance, sans cesse, de l'un à l'autre. Entre idéal et nécessité.
Mais on peut relever que cette nécessité contient, souvent, un certain égoïsme pervers (sous couvert d'actions vertueuses), plus ou moins conscient.

Cependant, au delà de ce que l'on veut nous montrer ou nous faire croire, on put comprendre les mécanismes inhumains qui soutiennent des comportements maquillés en nobles actions.

En n'oubliant pas que les ONG sont utilisés, manipulés, dans le cadre de cette démarche.




Le doute est ma seule certitude


 karol a écrit [27/10/2010 - 12h04 ]  
karol

"En n'oubliant pas que les ONG sont utilisés, manipulés, dans le cadre de cette démarche."

Oui, ok. Je ne suis pas contre cette idée.

Mais quelles ONG ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?

Les généralités sont dangereuses. C'est là que se situe la portée de mes propos (sûrement pas dans la défense aveugle de l'humanitaire à tout va!) Il faut toujours alimenter son raisonnement par des lectures, des recherches. Sinon, on tombe dans le "tous pourris" (ou le "tous mauvais") pour finir par ne rien faire...

Comparer l'ensemble des associations humanitaires à des escrocs à cause de Jacques Crozmarie, c'est un peu léger non ? (J'en reviens à la question de départ de ce post.) Vous refusez de donner à des asso pour préserver votre "moralité"... c'est un peu fort comme argument... Autant l'admettre directement: vous n'avez pas envie, vous ne vous sentez pas concernés, peu importe (peu m'importe en tout cas!) Au moins le débat sera plus honnête.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 bougainvilliee a écrit [27/10/2010 - 12h52 ]  
bougainvilliee

Mais non karol,
Je ne préserve pas ma moralité... en ai-je une d'ailleurs ?

Cette moralité (dont je doute), ne serait, d'ailleurs, non la mienne, mais celle que l'on m'a inculquée, ou, au mieux, celle du milieu (quel qu'il soit, professionnel ou autre) dans lequel la vie m'a placée.

Tu insistes sur le "généralités", que tu me prêtes...
Ne seraient-elles pas celles que tu vis et qui te gênent ?
Aurais-je touché une corde, si sensible, en toi ?

Ceci-dit, constater que les associations humanitaires (les unes justifiant les autres) sont des instruments plus ou moins, d'époque (comme le furent, en leur temps, les croisades, les missionnaires ou les coloniaux), manipulés, (à leur corps défendant), c'est tenter de comprendre les dessous de l'actuel phénomène, qu'elles représentent.

Il n'est pas question, du haut en bas de celles-ci, de les considérer comme des escrocs : Je sais qu'on y utilise beaucoup de bénévoles sincères ( c'est moins cher).

Mais de comprendre le "pourquoi" de leur apparitions et proliférations présentes (car en dépit, de leur apparent bénévolat et de leur statut d'association non lucratives, elles sont financées, par d'autres apports que les cotisations ou les dons).




Le doute est ma seule certitude


 karol a écrit [27/10/2010 - 14h31 ]  
karol


"Je sais qu'on y utilise beaucoup de bénévoles sincères ( c'est moins cher)."

Très peu d'ONG recourent à des bénévoles. Il s'agit de salariés qualifiés. Bon bref. Je pensais pourtant que c'était une évidence.

Il y a pourtant beaucoup de choses concrètes à reprocher à certaines ONG, notamment à celles qui coopèrent avec le HCR ! J'ai déjà lu des rapports édifiant à ce sujet... et toi tu rebondis sur des lieux communs: "les bénévoles"... Que dire ?

"elles sont financées, par d'autres apports que les cotisations ou les dons"

Certaines oui, d'autres non (Amnesty International, Greenpeace, MSF, etc.) Je l'ai déjà écrit moult fois mais de toute évidence, tu te focalises plus sur la forme que sur le fond...

"Tu insistes sur le "généralités", que tu me prêtes... Ne seraient-elles pas celles que tu vis et qui te gênent ? Aurais-je touché une corde, si sensible, en toi ?"

Ben, j'aimerais bien le savoir justement... tes idées reçues sont tellement vagues que je n'arrive même pas à cerner quelle corde sensible elles pourraient bien toucher... Je t'ai déjà demandé mille fois d'être plus précis, plus rigoureux dans ton analyses mais rien n'y fait. J'ai déjà lu des études sur l'ONU, certaines grosses ONG à la solde de grands bailleurs de fonds qui m'ont franchement données envie de vomir mais tes arguments me laissent... comment dire ?... de marbre.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 bougainvilliee a écrit [27/10/2010 - 15h15 ]  
bougainvilliee

Bonsoir karol,

Au travers de ce que tu appelles mes "généralités", mes "idées reçues", mes "lieux communs", tu me demande de m'expliciter davantage...

Certes, je pourrais le faire, si ce dialogue était de vive voix.
Par le truchement d'internet, cela me semble plus délicat.
Je pensais néanmoins qu'en me lisant entre les lignes, les choses pouvaient se comprendre.
Ce ne semble pas être le cas.
Il est vrai que tu éludes certains points que j'expose... (intentionnellement ou inconsciemment), à moins que tu les repousses en les considérant comme des "généralités" sans intérêts.
C'est pourtant dans ce que tu appelles des "généralités" que se situent peut-être l'essence du dialogue.

Ceci-dit, je m'en veux un peu de ne pouvoir faire place, plus avant, à ma pensée.
Je devrais savoir, pourtant, que toute communication est difficile, car nous ne pensons pas tous de la même façon et que, ce que nous avons en tête, parasite notre compréhension de l'autre.

Mais pour revenir au sujet, qui te tiens tant à coeur.
Alors que pour moi, son intérêt est bien moindre (hors l'infini plaisir que j'ai a échanger avec toi).

Ce qu'il faut savoir, concernant, donc, ce sujet, c'est dans quels pays agissent les ONG, et quels sont les pays où ils se créent, par qui ils sont financés.
Pourquoi on les finances et pourquoi on les envoit dans tel ou tel pays.

Tu m'informes que les personnels de ces ONG, sont salariés... ce qui augmente mon interrogation quant à l'origine de leur financement.
Aurais-je un début de réponse, de ta part, sur ce point ?
Ce qui me permettrait d'aller plus loin, peut-être, dans notre échange.

Faire le rapport entre les pays qui financent et créent des ONG et les pays où ils interviennent, me semble une approche qui pourrait t'interroger.




Le doute est ma seule certitude


 karol a écrit [27/10/2010 - 16h35 ]  
karol


"Faire le rapport entre les pays qui financent et créent des ONG et les pays où ils interviennent, me semble une approche qui pourrait t'interroger."

Tout à fait. En voilà une question qu'elle est bonne ! Là dessus je te rejoins. Je me suis déjà interrogée sur la question et notamment sur les rapports entre les ONG et leurs grands bailleurs de fonds... et sur la diminution des aides bilatérales, d'Etats à Etats, qui va de paire avec la multiplication des organismes humanitaires...

Voilà pourquoi je ne voudrais pas faire de généralités dans l'autre sens et dire que les ONG sont pleines de bons sentiments et que leurs actions sont toujours efficaces (loin de là!). Ce ne sont pas elles qui changeront le monde. Ça c'est sûr. Est-ce qu'elles y contribuent ? Même pas.

Malgré tout, je pense que certaines méritent qu'on leur accorde au moins un peu crédit. Toutes ne sont pas financées de la même façon, toutes n'ont pas les mêmes objectifs, la même éthique, toutes n'ont pas les mêmes frais de fonctionnement... Et malgré toutes les critiques que je pourrais formuler à leur encontre, je ne m'abaisserais jamais à penser que les dons sont systématiquement détournées. Parce que ça, c'est faux (je sais que ce ne sont pas tes propos, mais pour en revenir au sujet du post, c'est quand même bien ça l'idée, non ?)




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 betinaweb a écrit [27/10/2010 - 21h56 ]  
betinaweb

À force de généraliser dés qu'il y a un problème,on accuse tout le monde.Il serait bon pour les personnes qui accusent de se rapprocher d'une ONG pour voir comment elle fonctionne.
L'État nous ment tous les jours,a détourné beaucoup d'argent,tout le monde râle et nous continuons à payer tous nos impôts et même de plus en plus.Et là nous n'avons pas de choix,c'est bien dommage,car je verserais bien cet argent à une ONG,l'argent serait sûrement mieux employé.
Cette dicussion peut durer encore longtemps cae chacun campe sur ses positions.Je tiens à préciser que sur cette question,je rejoins Karol qui est très lucide sur le sujet.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [31/10/2010 - 11h31 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Karol va encore hurler.... tant pis, j'ai l'habitude.

Si les associations et autres fondations veulent être considérées et reconnues, elles ont un moyen tout simple: RENDRE LA TOTALITÉ DE LEUR COMPTABILITÉ PUBLIQUE ET ACCESSIBLE A TOUS.... ce qui est très simple avec l'informatique et l'internet actuel. Il faut rendre cela OBLIGATOIRE.!!

Curieusement, aucune (à ma connaissance) ne le fait, petite ou grosse structure, et au contraire, c'est l'omerta qui règne en maitre sur les transferts de fonds et leur usage précis. Même la Cours des Comptes de la république en dénonce régulièrement les dérives découvertes par hasard, non par contrôle systématique et fréquent. C'est tellement facile de magouiller une comptabilité.

Juste un exemple fictif:
Sur 100 millions de dons, 15 millions sont détournés de leur usage prévu et se retrouvent directement ou indirectement dans des poches privées.
Les 85 millions restants sont utilisés conformément à leur usage prévu..... et accompagnés d'un battage médiatique à la hauteur de l'évènement.

Faut il passer sous silence les escroqueries pour valoriser la partie bienveillante de l'iceberg.? Moi, je dis NON.!! Ces groupements doivent être purement et simplement dissous et remplacés par des structures plus transparentes et mieux contrôlées...... parce que ne pas le faire, c'est laisser l'esprit mafieux s'infiltrer dans des lieux ou il n'a rien à y faire.... et une fois installé, l'escroquerie n'a plus aucune limite accompagnée de la corruption qui va avec.

Toute structure opaque conduira invariablement à avoir des doutes.... alors que ces doutes sont très faciles à lever par la transparence des comptes, dans le détail.... que cela plaise ou pas.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [31/10/2010 - 15h39 ]  
bougainvilliee

C'est pas moi qui l'ai dit... mais je le pense, aussi.




Le doute est ma seule certitude


 Wisty a écrit [31/10/2010 - 16h58 ]  
Wisty

Bonjour, Débat intéressant, mais je pense ceci : " L'argent n'a pas d'odeur, il n'a que le parfum que l'on lui donne " (voir corruption)




Wisty


 betinaweb a écrit [31/10/2010 - 18h11 ]  
betinaweb

Il ne faut pas voir le mal partout sinon on ne ferait plus rien et ce serait des populations entières qui resteraient sur la touche.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [31/10/2010 - 18h22 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sauf, Betinaweb, que là, les efforts à consentir ne coutent rien (ou presque), et sont très faciles à mettre en place.

Si ce n'est pas fait, ce n'est que de la mauvaise volonté ou l'aveu d'avoir quelque chose à cacher.... d'où la suspicion légitime.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 karol a écrit [02/11/2010 - 11h53 ]  
karol

Au hasard, Médecins du Monde:

http://www.medecinsdumonde.org/fr/Publications/Publications/Rapport-moral-et-financier/Rapport-Financier-2009




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 karol a écrit [02/11/2010 - 12h14 ]  
karol


Il faut consulter le dossier pdf bien sûr. Bonne lecture.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 cochise_fr a écrit [02/11/2010 - 13h36 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce rapport ne prouve ni n'infirme rien.
Tout y est centralisé et compacté sur l'année, ce qui ne donne aucune information réelle sur l'emploi précis des sommes énoncées.

Mentionner que X millions ont été dépensés par la mission Y ne donne aucune indication de quelles dépenses il s'agit, à qui ces dépenses (peut être tout à fait légitimes) ont été versées, ou à quoi cela a servi.

Je note, par exemple, sur le budget 2010 au bilan de 63.5M%u20AC:
10M%u20AC pour frais d'appel aux dons
10M%u20AC pour frais de coordination
4M%u20AC pour frais de fonctionnement de l'organisme
....ce qui fait quand même presque 40% du bilan....

ainsi que 22M%u20AC de subventions publiques qui sortent de la poche des contribuables.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 karol a écrit [02/11/2010 - 14h40 ]  
karol

Pour savoir à quelle(s) action(s) sont attribuées les dépenses, tu dois consulter ce qu'on appelle "le rapport moral" ou "rapport d'activité". Le "bilan financier" c'est autre chose. J'avais cru comprendre que tu étais plus intéressé par la partie comptable et je pensais que tu savais dissocier les deux. Excuse moi.

Les deux sont consultables sur internet.

"ainsi que 22M%u20AC de subventions publiques qui sortent de la poche des contribuables."

Haaaa ! Ça, c'est une critique qui me fait bien plaisir! Et elle est basée sur des données chiffrées dont la source est connue ! (Pour une fois) Enfin des vrais arguments. Bravo, je suis 100% d'accord...

... Ça prouve que tu as tout de même réussi à piocher des infos intéressantes sur leur site, non ?

Une fois les données en main, tu peux formuler toutes les objections que tu veux. Peu m'importe. Je ne suis pas la représentante de MDM ou de tout autre association. On peut être d'accord ou non avec les dépenses et choix d'intervention d'une ONG (sachant que ces données varient de l'une à l'autre). Mais c'est un devoir citoyen que de se tenir informé.

Il ne faut pas toujours attendre que ça tombe tout cuit dans notre bec.

Il existe des observatoires très critiques sur l'action des ONG. Les études produites sont pleine de données percutantes, éprouvées sur le terrain, qui permettent de se faire une idée et de se construire un véritable avis critique. Autre chose que l'imbécile constat "heu... y sont tous pourris, y détournent l'argent des bons français qui travaillent dur... les escrocs..."




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 cochise_fr a écrit [02/11/2010 - 15h16 ]  
cochise_fr

Bonjour,
J'ai pris le temps de lire intégralement le rapport en .pdf.... qui est le rapport officiel du commissaire aux comptes.
Comme dans tout audit de cette nature, les contrôles se font "par sondage"."Il consiste également à apprécier les principes comptables suivis, les estimations significatives retenues et la présentation d'ensemble des comptes".

Je n'ai évidemment rien à dire sur MDM en particulier, mais tous ceux qui tiennent une double comptabilité savent faire cela et rendent des bilans comptables clairs, conformes et cohérents, les commissaires aux comptes n'étant pas stupides.

Les méthodes discrètes de détournement de fonds sont légions, et certaines sont même parfaitement légales sous forme de niches diverses et variées.
Comment se fait il, par exemple, que quelqu'un qui a 300 millions d'euros de revenus ne se trouve imposé que sur 60 millions.... en toute légalité.?.? Non, ce n'est pas une ONG, je sais, mais quand on brasse des millions, des milliards parfois, la tentation est grande, surtout quand c'est en plus légal.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 karol a écrit [02/11/2010 - 16h44 ]  
karol


"Comment se fait il, par exemple, que quelqu'un qui a 300 millions d'euros de revenus ne se trouve imposé que sur 60 millions.... en toute légalité ?"

Houlàlà ! Ce n'est pas moi qui approuverais ce genre de pratiques ! A la base, je ne comprends même pas comment une seule personne peut accumuler tant de richesse... je ne comprends pas non plus comment elle ne peut être imposée "que" sur 60 millions d'euros et cela en "toute légalité".

La question des niches fiscales (qui concerne aussi les dons effectués aux ONG) est éminemment politique...

Pour info (si on fait un mix des deux sujets) je ne suis pas non plus de celles qui trouvent ça "super" que des multimilliardaires comme Bill Gates créent leur propre fondation pour redorer leur blason... quand je vois ce qu'il y a derrière les millions dépensés pour soi disant vacciner des enfants, ça me donne très franchement envie de vomir.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 karol a écrit [02/11/2010 - 16h45 ]  
karol

Donc là dessus, on est d'accord.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 Broussard a écrit [30/11/2010 - 16h04 ]  
Broussard

L'UNICEF n'est pas une organisation fiable pour vous ?




 bougainvilliee a écrit [30/11/2010 - 17h14 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
Qui veut créer une ONG, avec moi ?

On prendra le Maroc, pour y apporter nos bienfaits civilisateurs.

On aura une bonne excuse pour choisir ce pays : Ils y parlent français et c'est au bord de la mer.

Et puis, le Mali c'est plus possible, depuis quelque temps c'est déclaré, dangereux, et en plus, s'il y a bien du sable, il n'y a pas de mer.

On leur apportera des fours à Micro-onde.




Le doute est ma seule certitude


 Broussard a écrit [30/11/2010 - 18h04 ]  
Broussard

C'est une réponse à ma question ? Je ne saisis pas bien l'intérêt de votre message Bougainvilliee




 Broussard a écrit [30/11/2010 - 18h14 ]  
Broussard

A vous lire je me sentirai presque coupable de faire des dons. Il serait intéressant de nous indiquer de quelles associations vous parlez, et surtout d'apporter quelque chose de plus concret que des insinuations.

Autre chose, que faites vous en attendant pour aider les pays dans le besoin ?
Il est vrai que l'aide à souvent été une excuse pour les colonisateurs mais il ne faut quand même pas tout mélanger. Et quand bien même cela est vrai pour certaines associations, est-ce une raison pour laisser ces gens crever ? Qu'en peuvent les gens qui font des dons ou qui se déplacent sur le terrain pour aider ?

J'aimerai beaucoup que vous répondiez à ces questions.

Cordialement.




 bougainvilliee a écrit [30/11/2010 - 20h13 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,

Broussard, étrangement tu semble avoir saissi ce que j'exprimais, dans mon intervention, lors de ta deuxième réponse, contrairement à la première ou tu t'interrogeais sur la pertinence de mes écrits.

Tout aussi étrangement les réponses à ton questionnement, se trouvent dans ta dernière intervention.

Cependant il faut vous demander : pourquoi et comment ces pays sont dans le besoin.

Car avant que d'apporter une aide, pour empêcher les gens de crever (comme cvous dites), il faut faire en sorte de ne pas les faire crever, en les exploitant et les pillants.

N'oubliez pas que notre relatif bien-être tient au fait que nous pillons les pays du tiers monde.

Jette ton ordibateur à la poubelle, tu feras plus de bien à ces pays qu'en leur apportant des "four à Micro-ondes", alors qu'ils ignorent ce que c'est que l'électricité.




Le doute est ma seule certitude


 Broussard a écrit [30/11/2010 - 21h20 ]  
Broussard

Bonsoir,

J'ai bien compris votre point de vue et je vous rejoins tout à fait pour dire que nous sommes les pillards de ces pays, en particulier en Afrique.
Mais en quoi les bénévoles et donateurs en sont responsables ?

Et dans votre logique, pourquoi devrions les laisser dans cette situation, alors qu'en plus nous sommes responsables de celle-ci ?

Dernière chose, si les aider comme le font les associations comme l'UNICEF ne vous convient pas, que proposez-vous pour les aider (à notre échelle j'entend) puisque personne ne peut leur rendre ce que nos dirigeants leur ont volé ?

Cordialement.




 cochise_fr a écrit [30/11/2010 - 21h37 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"....puisque personne ne peut leur rendre ce que nos dirigeants leur ont volé ?"

Rassurez vous, ces gens ne sont pas débiles, et petit à petit, ils viennent demander des comptes et réparation.... et les pays occidentaux cèdent en faisant payer l'enrichissement privé de certains par l'endettement de tout la population...... jusqu'à ce que notre tour nous demandions des comptes aux pseudo-élites de la nation, nous chez nous et nos voisins chez eux... Ce sera pour bientôt, car la coupe est pleine. Une petite goutte va la faire déborder... un jour.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 karol a écrit [01/12/2010 - 14h11 ]  
karol


"ces gens ne sont pas débiles" Sur ce point, je suis bien d'accord avec Cochise...

... mais visiblement, ce n'est pas le cas de tout le monde. Je cite Bougainvilliee: "alors qu'ils ignorent ce que c'est que l'électricité."

Il faudrait un peu sortir du mythe du bon sauvage.

Tu crois qu'ils (=les marocains? Tu donnais cet exemple-ci, non?) vivent dans les arbres avec un pagne autour de la taille ou quoi ?!




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 betinaweb a écrit [01/12/2010 - 14h15 ]  
betinaweb

:-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 bougainvilliee a écrit [02/12/2010 - 03h30 ]  
bougainvilliee

Bonjour Karol,

Qui semble étonnée d'apprendre que 80% de l'humanité n'a pas accès à l'électricité.
Et que dans certains département français (d'Outre-mer, il est vrai) elle est encore inconnue dans certaines cases en tôle (c'est pour cela que l'on trouve toujours dans les "boutik sinois", des fers à repasser à braises, neufs, importés d'Inde).

Au Maroc, je ne doute pas que les hôtels pour Touristes et climatisés offrent ce confort à ses hôtes européens.

L'humanitaire, au Maroc, aurait-il pour objectif la petite bourgeoisie de Marrakech ?

Il m'étonnerait que dans les gourbis du haut-Atlas on ait facilement accés à l'électricité, au point de rêver d'un micro-onde pour Noël.

Le Maroc ce n'est pas seulement le Fès, le Rabat ou l'Essaouira des grands hôtels.




Le doute est ma seule certitude


Réponses 1 à sur 99
 Première page ⋅ Page précédente ⋅ 1  2 ⋅ Page suivante ⋅ Dernière page  

Répondre à nysa






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.