Indice des prix à la consommation comment ça se calcule ?



florian76730s
Cette question a été posée par florian76730s, le 22/09/2009 à à 12h59.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Annuaire économie.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 florian76730s a écrit [22/09/2009 - 12h59 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
florian76730s

Indice des prix à la consommation comment ça se calcule ?




 Toli. a écrit [22/09/2009 - 14h54 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Toli.

Bonjour. Alors là, si vous vous mettez sur le site de l’INSEE, vous ne comprenez rien à rien à ce charabia. Voyez plutôt (copié-collé) et c’est pourquoi cette question est bienvenue :

« L'indice des prix à la consommation (IPC) est un indice de Laspeyres chaîné annuellement. Outre la composition de l'échantillon, les pondérations utilisées pour agréger les 21 000 indices élémentaires (croisement variétés x agglomération dans le cas général) (1) sont également mises à jour chaque année. Ces pondérations représentent la part des dépenses associées à l'agrégat concerné au sein de l'ensemble des dépenses de consommation des ménages couvertes par l'IPC.
Elles sont obtenues, pour la plupart, à partir des évaluations annuelles des dépenses de consommation des ménages réalisées par la Comptabilité Nationale (en nouvelle base 1995 = 100).
Des traitements spécifiques sont effectués pour les produits frais, pour les autres variétés saisonnières et pour déterminer des évolutions de prix "pures", à qualité constante, lorsqu'un produit disparu est remplacé en cours d'année par un autre.
Les promotions et soldes offerts à tous les consommateurs sont pris en compte dans tous les produits de l’indice.
(1) Les variétés sont les "familles de produits" »

Pour faire clair, des enquêteurs sont chargés par l’INSEE de relever des prix un peu partout sur l’ensemble du territoire national. Ces prix concernent tous les biens et services. Cela peut être de la nourriture mais aussi le prix des assurances à l’exception des services hospitaliers privés, des assurances vie et des jeux de hasard. Douze grands groupes de produits de consommation sont relevés :
- les produits alimentaires et boissons non alcoolisées
- les boissons alcoolisées et le tabac
- le secteur habillement et chaussures
- les loyers, les dépenses d’eau et d’énergie
- le secteur de l’ameublement, de l’équipement ménager, de l’entretien de la maison
- la santé (le coût d’une consultation et des médicaments)
- le secteur des transports (achat de voiture, coût des transports en commun)
- les services liés à la communication (poste, téléphone)
- le coût des loisirs et de la culture (prix des livres, des places de ciné, des équipements informatiques et audio-visuels)
- le coût de l’éducation (prix des fournitures scolaires, des livres, des sorties en classe, etc.)
- les prix dans l’hôtellerie-restauration et les cafés
- enfin, les autres biens et services (sports, assurances, etc.).

De fait, l’indice des prix à la consommation est basé sur l’ensemble des dépenses pour un ménage.

Les enquêteurs sont chargés de relever des prix selon une périodicité qui dépend du produit (tout au long du mois, par mois ou par quinzaine en ce qui concerne les produits frais et notamment les fruits et légumes et les produits laitiers).

Ces enquêtes sont effectuées dans 106 agglomérations de plus de 2 000 habitants sur tout le territoire national. Cela représente environ 27 000 points de vente représentant la quasi-totalité de l’offre (grandes enseignes, petits magasins de quartier, marques, etc.).

L’INSEE réceptionne ainsi quelque 160 000 relevés mensuels sur 1 000 familles de produits mais la liste des variétés demeure confidentielle.
Chaque année, un nouvel échantillon est mis en place afin de coller au plus près des évolutions comportementales et des nouveaux produits mis sur le marché. Outre ces relevés, il existe aussi des données tarifaires (pour les assurances par exemple).

Ensuite, on applique la méthode de calcul définie plus haut, soit l’INSEE fait un grand shaker, mélange le tout, et sort un pourcentage pour suivre l’évolution des prix à la hausse ou à la baisse.

Cela dit, chaque personne a ses habitudes de consommation et cet indice des prix est d’ordre indicatif et général mais c’est sur lui que l’on se base pour calculer l’augmentation des loyers ou des pensions alimentaires par exemple.

Vous pourrez être célibataire, aimer les restos, les cinés, l’informatique et votre indice des prix sera tel et forcément différent de celui de vos voisins, un couple avec quatre enfants… C’est pourquoi l’INSEE a trouvé la parade et, sur son site, vous pouvez simuler votre indice des prix personnalisé… Allez donc faire un tour sur www.insee.fr pour le calculer.

Par ailleurs, il existe un autre indice des prix à la consommation hors tabac (qui est un poste qui augmente régulièrement). On sait que l’indice des prix à la consommation a diminué de 0,4 % en juillet et a augmenté de 0,5 % en août… À vous de voir si votre indice a suivi le même chemin !




 cochise_fr a écrit [22/09/2009 - 16h13 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Cela relève de la magouille absolue, car en dehors des relevés de prix, il faut établir les importances relatives des produits dans la consommation..... et là, n'importe qui peu y mettre n'importe quoi en fonction des résultats que l'on souhaite obtenir.... ce qui est bien loin de la réalité d'une part, et de l'honnêteté d'un institut de sondage.

Il est bien connu qu'on peut faire dire tout et son contraire aux chiffres suivant comment on les présente.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Toli. a écrit [22/09/2009 - 16h30 ]  
Toli.

Eh oui... Tout à fait d'accord Cochise, rien n'est vraiment réel dans ce calcul que personne ne comprend par ailleurs !




Répondre à florian76730s






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.