Connaissez-vous le manifeste d’économistes atterrés ?



carter
Cette question a été posée par carter, le 10/11/2010 à à 20h33.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Annuaire économie.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 carter a écrit [10/11/2010 - 20h33 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

http://atterres.org/?q=node/1

A lire, à méditer et à a signer. Un collectif d’économistes de renom dénonce les programmes de rigueur que l’Union européenne va mettre en place pour gérer la crise financière dans laquelle nous nous enlisons de plus en plus depuis 2008.

Ce petit manifeste démontre dans un langage clair et accessible à tous pourquoi ces programmes ne feront qu’accroitre la crise et le marasme économiques des nations européennes…A lire, à comprendre et à diffuser auprès de ses amis pour découvrir les rouages de l'economie actuelle..




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [10/11/2010 - 20h36 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

pour la vidéos du colloque:
http://atterres.org/?q=vid%C3%A9os-du-colloque




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 kipic a écrit [10/11/2010 - 21h12 ]  
kipic

Merci Carter pour ce texte




 Wisty a écrit [11/11/2010 - 09h12 ]  
Wisty

Bonjour, - carter - j'en viens de la vidéo, la méditation est immédiate, c'est parler pour ne rien dire.....rien de concret, si ce n'est que le dessin abstrait, stipulant : je cite " il faut un stimulus " et " non à l'austérité " on est kra, avec cela. Paroles......paroles.......dans le vent de la coupe. Quant à voir un objectif positif sur cette crise depuis 2008, c'est la corruption qu'il faut abattre. Cela c'est du concret.




Wisty


 cochise_fr a écrit [11/11/2010 - 13h46 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je ne l'ai pas encore vu.... mais je vais le faire.... juste après.

Il n'empêche que cette pseudo crise ne risque pas d'être résolue avec ..... de l'argent virtuel pour payer de l'argent virtuel pour payer de l'argent virtuel...etc.. pour que les peuples payent en argent réel sur plusieurs générations pendant que quelques privilégiés se seront rempli les poches sans trop travailler d'ailleurs..




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cochise_fr a écrit [11/11/2010 - 14h21 ]  
cochise_fr

re-Bonjour,
Un immense Merci Carter de cette information qui gagne à être largement diffusée.
J'ai signé avec beaucoup d'encouragement même si un point spécifique (l'Europe) me laisse quelques griefs à leur adresser, de même que je n'ai rien vu concernant la nationalisation des banques qui me semble impérative (bien plus qu'une régulation de leurs pratiques).

Mais nul n'est parfait, hein.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [11/11/2010 - 14h49 ]  
carter

la nationalisation des banques est discutée-a titre d'idée- dans le discours de Frederic Lordon (puisque que justement, c'est l'une de ses grandes propositions de son livre "Jusqu'à quand?")
Quant à Wisky, elle semble n'avoir écouté que...l'introduction du colloque .
On preferera toutefois lire le manifeste. Le colloque en vidéo est plus ardu.




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [11/11/2010 - 15h09 ]  
carter

Rappel: la crise n'est pas du à la corruption puisque tous les mécanismes qui l'ont provoqués sont LEGAUX : ces mécanismes ont été mis en place avec la fin des accords de Brettons Wood dans ce que l'on appelle "le consensus de Washington" ou néolibéralisme: en un mot, on doit déréguler les marchés ; financiers car on a supposé qu’ils agissaient selon le fonctionnement de « l’offre et la demande » comme un marché de biens. Or, justement, les marchés financiers ne fonctionnent pas comme un marché de biens (travaux d’André Orléans agréablement expliqués dans le manifeste) : ils produisent des processus d’amplification : les crises qui détruisent l’économie réelle.

Devant la puissance de ces marchés que l’on a dérégulés, le pouvoir politique est de plus en plus soumis à la puissance financière, au point de devenir iniques envers les peuples : les gouvernements favorisent plus les marchés que le bien commun et la volonté des peuples.

Il ya forcement du copinage, de la corruption mais il y’en a toujours eu : nous savons que l’inégalité des revenus accroit la corruption : plus un pays est inégalitaire, plus ce pays est corrompu (travaux de je ne sais plus qui …mais qu’on peut trouver sur le site des éconoclastes)

Bref, apprenez, renseignez et ne vous résignez pas ! Un manifeste, c’est un acte citoyen !
Quand en plus, il vient d’une discipline réputée pour sa « complaisance envers les puissants » (d’après la belle formule de Galbraith), je ne peux qu’applaudir : ca change des économistes attitrés de la petite lucarne (écoutez avec amusement un Attali se courber devant les marchés financiers)




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 kipic a écrit [11/11/2010 - 16h18 ]  
kipic

mais tu sais Carter nationaliser les banques ne sert pas grand chose ...regarde quelques années en arrière...quand la tête est pourrie tout suit .... :(




 cochise_fr a écrit [11/11/2010 - 16h24 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Effectivement Carter, je l'ai écouté ensuite après les avoir téléchargée.... pour les regarder une nouvelle fois à tête reposée et une par une.

Si ce n'est pas de la corruption, c'est de l'escroquerie.... au choix.

Le plus bel exemple est l'aide apportée aux banques qui leur ont permis de se refaire une santé et simultanément de mettre la note sur le dos de leurs clients..... ce qui les rend encore plus vaillantes qu'avant.... alors qu'elles auraient du être nationalisées à cette occasion, ce qui aurait été bon pour tout le monde: état, clients des banques et banques elles même. Actuellement seuls les clients payent, et ils payent deux fois: une fois comme client des banques, et une autre fois en remboursant en impôts les dettes de l'état. Les banquiers, eux ne font qu'encaisser, sans rien faire.

Pas mal, pas mal..!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 kipic a écrit [11/11/2010 - 16h43 ]  
kipic

ohhh mais connaissez-vous le taux d'intérêt appliqué aux banques ? 8% c'est pour cette raison, qu'elles ont vite remboursé ou pas utilisé ... !Par contre, c'est clair qu'elles se sont rabattues sur le dos des particuliers !!! Mais arrêtez de parler des aides de l'états, les taux à la BCE sont au alentours de 0,4% en ce moment .... !
C'est mieux, non ....pour vous tondre la laine ....




 Wisty a écrit [11/11/2010 - 16h44 ]  
Wisty

Bonjour, Oui, c'est vrai carter, je n'ai qu'écouté que l'introduction, et cela ne m'a pas inciter à suivre le reste, effectivement, je préférerais lire le manifeste. C'est la raison de ma réaction.




Wisty


 carter a écrit [11/11/2010 - 20h20 ]  
carter

« nationaliser les banques ne sert pas grand-chose »
L’idée de nationaliser les banque relève d’une constatation simple qui nous apparu évidente avec la crise financière : les banques prennent en otage la société puisque si nous ne payons pas leur dettes en renflouant leurs caisses, elles nous menacent de tarir le vanne du crédit, ce qui mettrait à genoux l’économie.

Contre cette menace inique où finalement, les banques savent qu’elles peuvent faire ce qu’elles veulent puisqu’ elles seront toujours secourus par les Etats qui, pour renflouer leurs caisses, pressuriseront encore plus leurs peuples, plusieurs solutions s’offrent à nous :

-soit on transforme les géants bancaires en de petites naines en décompartimentant l’action des banques : désormais, elles ne peuvent plus que de la banque ! Soit la gestion du risque par le prêt ! Elles ne devront plus miser pour elle-même sur les marchés, ni faire de la bourse. Dans la même logique, on réduit la taille des banques afin qu’elles ne soient plus « trop grosses pour ne pas mourir ! ». Ce point de vue est défendu par Stiglitz aux USA

-soit on nationalise le crédit car on part du principe moral que la création monétaire doit appartenir aux peuples et non à aux banques qui créent actuellement la majorité de l’argent avec la monnaie scripturale. Cela revient in finé à nationaliser les banques .




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [11/11/2010 - 20h52 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On a raté le coche au moment de la crise, car il suffisait de laisser les banques crever de leur belle mort et les racheter pour un euro symbolique par l'état ainsi que les créances des petits porteurs.

La création monétaire ne doit pas être entre des mains privées, car tous les emmerdes de l'économie mondiale ne vient que de cela.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 kipic a écrit [11/11/2010 - 21h10 ]  
kipic

Carter, c'est juste qu'avant l'ère Mitterand, beaucoup étaient nationalisée et surtout scotchées dans un secteur d'activité bien particulier, et n'avaient aucune ouverture sur les marchés, inexistants en France.
C'est Bérégovoye qui a ouvert et les marchés et les secteurs sur lesquels les banques pouvaient intervenir.
Sache le, les entreprises étaient à bout de souffle financier en ce temps la .... et l'économie a permis de s'ouvrir. Ce n'est pas pour autant qu'il faut se laisser aller à faire n'importe quoi, je suis d'accord avec toi.
Mais, et je ne veux défendre personne, mais les banques françaises ont relativement bien tenu la crise. Et si il n'y avait pas les fonds de pensions américains, je crois qu'on n'en serait pas la.
Le problème est plus profond et nationaliser avec les personnes qui nous avons à la tête de l'état ça fait un peu peur !!!
C'est un peu superficiel tout ça, mais sinon, on attaque la dissert. Le problème d'origine est venu d'outre atlantique ne perdons pas cela de vue.




 cochise_fr a écrit [12/11/2010 - 01h00 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Inutile d'accuser les autres de nos propres faiblesses et de nos propres maux. Ce n'est pas parce qu'un problème vient d'ailleurs que cela nous exonère de responsabilité. D'autre part, en économie, nul n'est tenu de suivre comme un toutou les conneries des autres. C'est ce qu'avait, en son temps compris le général De Gaulle qui a su envoyer promener ceux qui avaient des vues sur la France. Avec Pompidou puis Giscard, ce sont les banquiers qui sont entrés au gouvernement, et Mitterrand a fini de vendre les joyaux de la couronne à la voyoucratie privée qui sont tous ceux qui se pavanent actuellement et aimeraient bien que cela dure.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à carter






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.