Pourquoi les humains ont inventé l'abattoir, le massacre des animaux ?



petite-jument
Cette question a été posée par petite-jument, le 09/01/2008 à à 21h29.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Animaux.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 Carcarax a écrit [10/01/2008 - 12h19] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
Carcarax

Bon je ne veux pas ergoter mais je tiens tout de même a...



[ Lire la suite de la réponse écrite par Carcarax ]



Réponses



 petite-jument a écrit [09/01/2008 - 21h29 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
petite-jument

Pourquoi les massacrer ?




petitejument


 Carcarax a écrit [09/01/2008 - 21h37 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Carcarax

La réponse est assez triviale. Les humains utilisent les animaux comme nourriture car il s'agit d'une immense source de protéine facilement exploitable. L'abattoir actuel n'est que l'industrialisation d'un processus ancestral.




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 moonstone a écrit [09/01/2008 - 21h50 ]  
moonstone

Pas mieux que Caracax...

et il ne s'agit pas de massacre, car malgré le caractère inéluctable de l'opération elle est contrôlée pour vérifier que les procédés sont rapides et sans douleur (autant que possible bien sur).

La viande est nécessaire à l'organisme car l'humain est omnivore et je ne me vois pas tuer la bête moi même.




A MoonStone Jewel Sphynx Cattery ======================= Sphynx Lover For Ever


 carter a écrit [09/01/2008 - 22h11 ]  
carter

"l'industrialisation d'un processus ancestral."

Pas tout à fait. En fait, il y' a deux humanités, si on les distingue par ses rapports au monde animal:

-le nomadisme: où l'homme respecte l'animal. Malgré le besoin de s'en nourrir, le nomade conçoit l'animal comme une force sacrée avec lequel il entretient des liens intimes.
-la civilisation: où l'homme tend à devenir maitre et possesseur de la nature, via la technologie. La civilisation met alors une gestion "rationnelle" de ses ressources et considère l'animal comme un bien, et non pas comme une "autre" respectable.

Prétextant que nous sommes 6 milliards de terriens, la civilisation "technocratique" considère l'abattoir et l'elevage comme le moyen le plus simple de gérer sa demande alimentaire. Toutefois, une telle justification peche dans son argumentation:
Primo, l'élevage et l'abattoir deviennent des lieux de souffrance animale qui frise le sadisme, et que nul rentabilité ne peut justifier: pour accroitre le rendements des poules, on les gave dès la naissance tant est si bien que leurs squelettes ne peuvent supporter un tel développement: leurs pattes se brisent et pour eviter le pus, on les gave d'antibiotiques. Du coup, l'homme en subit les conséquences en terme de santé: notre alimentation surdosée en antibiotiques est bien responsable de la resistance
de plus en plus grande des virus! on coupe le bec des poules pour qu'ils ne s'entre-tuent pas dans leurs cages exigües...Est-ce nécessaire; puisqu'au final, par un principe de concentration dans la chaine alimentaire, l'organisme humain va concentrer bien des toxiques dues à la gestion rationnelles des animaux?
Secondo, cette technologie devient dangereuse ( concentrations des antibiotiques, vache folle, hormone synthétique pour les vaches laitières, pollution des sols dues aux "dechets" animales, etC)
Enfin, elle est couteuse énergiquement tandis que la majorité de l'humanité ne bénéficie pas de cette technologie. Est-ce vraiment la solution alors qu'elle répond à un besoin minoritaire, celle des populations riches tandis que le nomadisme a su et conserver et la nature intacte et répondre aux besoin de ses membres?

De surcroit, il y'a dans l'élevage animal et l'abattoir un aspect philosophique peu reconnu: a force de considérer l'animal comme une ressource à gérer comme un vulgaire bien; n'est-ce pas l'homme qui finit par aller à l'abattoir? à démystifier l'animal, c'est la magie de l'homme que l'on enlève. L'homme étant un animal comme un autre, ce que nous avons fait de l'animal prédit ce que nous ferons de nous: tôt au tard, nous aussi, nous aurons droit à une" gestion rationnelle de l'homme" (et soit dit en passant, c'est déjà fait: L'holocauste, le marché de l'emploi et le vie humaine comme une simple variable sur une équation)

ceci dit, l'abattoir reste un lieu nécessaire d l'hygiène...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Carcarax a écrit [09/01/2008 - 22h57 ]  
Carcarax

le fait qu'il peut y avoir plusieurs processus ancestraux n'exclut en rien qu'un de ces systèmes puisse profiter des améliorations de la science il peut donc s'industrialiser. Si l'agriculture et la cueillette sont un processus ancestral la chasse en est assurément un autre également.




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 bougainvilliee a écrit [10/01/2008 - 11h40 ]  
bougainvilliee

Bonjour petite-jument,
La réponse est simple : Parce que l'être humain est un animal omnivore. C'est-à-dire que, de par sa nature, il doit se nourrir, non seulement de végétaux, mais aussi de protéines animales. C'est nécessaire à son équilibre biologique.
Ceci dit, la façon dont sont traités les animaux dans les abattoirs peut paraître insupportable. Pas seulement au moment de l'abattage, mais avant même, durant leur transport. Mais cela devrait s'améliorer avec le temps, lorsque l'on aura pris conscience qu'un animal stressé, produit des adrénalines et des toxines qui se retrouvent dans leur viande.
De toute façon l'abattage d'un animal sera toujours un acte de violence. Peut-être pourrons nous un jour rendre cet acte moins cruel. Je ne sais. Je partage ta compassion. Mais cela fut de tout temps et sur toutes les latitudes. Aujourd'hui il est bon que l'on s'interroge, comme tu le fais. Mais l'être humain ne pourra avant longtemps se passer de se nourrir de chair animale Car cela fait parti de sa physiologie. Sache que, dans la nature, les animaux ne sont pas moins cruels, et se dévorent entre eux pour se nourrir. Le sort de la souris entre les pattes d'un chat ne me semble guère enviable.
Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 Carcarax a écrit [10/01/2008 - 12h19 ]  
Carcarax

Bon je ne veux pas ergoter mais je tiens tout de même a signaler que l'on peut sans risquer de carence se passer entièrement de nourriture carnée. Le monde végétal est d'un richesse inouï et l'on peut par des associations simples couvrir tout nos besoin physiologiques. A ma conversions, plusieurs jouaient les Cassandres, me prédisaient le rachitisme a court terme, m'exposait la palette atroce des conséquences inhérentes a mon nouveau régime. Il en ressortait que le végétarisme était une sorte de scorbut qui me laisserait a court terme chauve, anémique, édenté pour finalement me conduire à la mort. Or après plusieurs mois de ce régime si j'ai perdu quelque chose c'est juste de la masse graisseuse. Il est a noter que je pratique un sport de force et que par conséquent j'ai des besoins énergétiques très élevés. Mes performances n'ont pas variées d'un iota ce qui est un signe sûr de bonne santé et de bonne balance dans un sport ou une simple fatigue peut faire chuter vos charges de plus de trente pour cent. Ne prenez pas ces quelques remarques comme un jugement de valeur ou comme quelque fable moralisatrice mais comme l'exposition d'une expérience vécue. C'est avant tout la conscience de la condition animale qui est responsable de ma convertion et j'y ai trouvé comme une sorte de libération.




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 etienne a écrit [10/01/2008 - 16h15 ]  
etienne

Bonjour Carcarax. Je vois que tu te sens bien avec ton régime alimentaire végétarien, chose que je respecte et dont je suis assez admiratif. Cependant, est il aussi simple que tu le dis de couvrir tout les besoins physiologiques en se passant de viande? J'ai une amie végétarienne qui a des carences en fer, et doit suivre un traitement à base d'injections assez régulièrement. Donc, est tu certain de ne manquer de rien prise de sang?), et aurais tu des tuyaux à me communiquer que je transmettrai à mon amie pour lui éviter ce fameux traitement qui n'est pas très agréable. D'avance merci beaucoup.




La vie est un long fleuve tranquile, encore faut il savoir nager.


 Carcarax a écrit [10/01/2008 - 17h00 ]  
Carcarax

Comme je ne peux te répondre simplement, je te demande un peu de temps pour recouper les diverses informations sur la question et t'en présenter une synthèse. Je te promets de faire cela rapidement. Je peux juste te dire que je prends tout de même des compléments sous forme de cachet effervescent pour pallier à une possible carence en fer. Le problème de ton amie est semble t'il qu'elle a laissé s'installer la carence et qu'un remède plus rigoureux semble nécessaires pour pallier ce manque.




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 PeterParker011 a écrit [10/01/2008 - 19h27 ]  
PeterParker011

Pour manger évidement ! :)




 KevinMurphy a écrit [09/04/2008 - 22h23 ]  
KevinMurphy

L'Humain est de type Herbivore Source : http://www.earthsave.ca/articles/health/comparative.html et non omnivore comme la si bien expliqué BOUGAINVILLIEE dans son texte argumentatif complètement faux et NON SOURCER La machoire d'un omnivore est la même qu'un carnivore, 10' onClick="correctionSuggest('reponse','10',this);">diffenrence près des molaires arrières seulement. De plus, la machoire d'un omnivore et ou carnivore tel l'ours et le lion, ils ne sont pas capable de bouger leur machoire d'avant en arrière, de gauche a droit et n'ont AUCUNE mucle faciaux ainsi permétant une très large ouverture proportionellement a la grosseur de la tête. Les dents, sont un autre preuve. Les canines des omnivores et carnivore sont très longues et courbées, les insicives sont très petite et rondes, ainsi que les molaires arrière qui sont aussi ronde et distante les une des autres. Or si on prend la machoire et la dentision humaine, toute est le contraire au omnivore et étrangement PAREIL au herbivore. Je m'explique sur se fait a l'aide de scource fondé ici présente. :http://www.earthsave.ca/articles/health/comparative.html La différence est que l'humain a de nombreux muscle facial ( lèvre,joue,menton ) comme les ruminants (vache,mouton,chèvre). Tout comme ces ruminants herbivores qui se nourissent uniquement de protéine végétal et qui n'ont JAMAIS manqué de vitamine toute au long de l'histoire de l'humanité, les mouvements expliquer sont valable pour nous(humain) et tout type de ruminant végétarien. L'Humain est apte a faire des mouvement 21' onClick="correctionSuggest('reponse','21',this);">lattéraux(gauche-droite) et avant-arrieve, et a cause des muscle faciaux , l'ouverture de la bouge est TRÈS limité. Nous avons de grosse insicives pour couper les aliments et non déchiré la chaire, nous avons de petite canine comme les SINGES pour montré au prépadeur que nous '' Pourrions nous défendre en cas d'attaque''. Point de vue molaire, elles sont toute raprocher les une contre les autres et son caré pour bien broyer les aliments végétals. Faite donc l'exercise avec votre chien ou chat et vous meme, essayer de faire aller la machoire de votre chien d'avant et arriere,de gauche a droite, degarder ces dents et ces griffres, regarder ces mucle faciaux absent et la grand ouverture de leur machoire comparativement a la grosseur de leur tête. Ensuite fait la meme chose avec votre machoire. Regarder la différence entre vos canines et celle de votre chien. ensuite regarder aussi leur griffe, et regarder les votres, c'est pour ce quon appele sa des '' Ongles '' et non griffes. Or la denturologie, prenon exemple sur le système digestif. Autre preuve FONTAMENTAL que l'humain NE DOIT manger de la viande. ( Les meme scources que le lien donne au paravant ) - L'estomact d'un carnivore/omnivore représente 70% du système digestif. Et Seulement 21 a 27% chez les humains et moin de 30% chez les autre herbivores. - Le nivaux d'acidité d'un carnivore est moindre ou égal a 1 PH.Autre, celui d'un humain est de 4à5 PH - La longueur du petit intestin d'un carnivore/omnivore est de 3 a 6fois sa longueur. Pourtant, cellui des Humains est 10 a 11fois plus long que son propre corps !! Ainsi la viande en restant tros longtemps a l'intérieur du corps crée les virus qui causent les cancers ! - Le colon d'un carnivore est très petit, un simple chemin vers la sortie ! Mais celui de l'humain est très semblade a celui des ruminants, long et complex pour que les vitamines soit bien absorber dans leur chemin de la sortie. J'en ai assez dit que je pense que j'ai clairement détrui l'argument des mangeur de viande sans source crédible. Tout mes sources sont sur : http://www.earthsave.ca/articles/health/comparative.html http://www.earthsave.ca/articles http://www.vegetarisme.fr/Articles/Index-Sante.php Sur www.végétarisme.fr vous aller dans la section '' Documentation '' Il y en a sur TOUT, la santé , le dangereux lait, les animaux, l'environement, la nutrition ( vitamine b12 ) le calcium. Avant D'argumenter contre un fait aussi important, sil vous plait, ne vous faite pas umilier et renseignez vous. Merci ! Kevin Murphy Je m'excuse des nombreuses fautes !




 ptitevivi a écrit [03/11/2008 - 13h29 ]  
ptitevivi

Car certaines personne sont cruelles et n'ont aucun sentiment envers ces pauvres bêtes.




 poetic a écrit [03/11/2008 - 13h41 ]  
poetic

Si l'on est contre les massacres de bêtes, il faut penser à ne pas en manger, ni à porter des vêtements fourrures (fait de peau de bêtes), car il fallait bien tuer les animaux pour les obtenir, d'où les abattoirs et si vous êtes végétariens pensez aussi que les plantes sont des êtres vivants!!!




Répondre à petite-jument






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.