Interdiction, par mesure d'hygiène, des animaux dans les commerces alimentaires ?



bougainvilliee
Cette question a été posée par bougainvilliee, le 24/07/2010 à à 17h15.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Animaux Divers.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 fanta a écrit [25/02/2013 - 00h28] 
2 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
fanta

Oui christophe au nom de"la salubrité publique et de...



[ Lire la suite de la réponse écrite par fanta ]



Réponses



 bougainvilliee a écrit [24/07/2010 - 17h15 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bougainvilliee

Les animaux ne devraient-ils pas être interdits, ne serait-ce que par mesure d'hygiène, les commerces alimentaires : Boulangeries, épiceries, grande surface, restaurants, cafés et bistrots ? Qu'en pensez-vous ?




Le doute est ma seule certitude


 Wisty a écrit [24/07/2010 - 19h01 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Bougain,
Je pense que tous commerçant qui se respecte, et qui veut garder une clientèle potable, s'engage à prévoir un emplacement pour animaux à l'extérieur avec protection en cas d'intempéries. Chez nous, c'est courant, puisque le ou la cliente qui veut se faire accompagner par son animal, en faisant ses courses, cela fait une sortie supplémentaire à cet animal.
Je pense que la convivialité est une forme de respect.




Wisty


 betina a écrit [24/07/2010 - 21h32 ]  
betina

Accès des chiens aux lieux publics

En plus du règlement sanitaire départemental type qui interdit l'accès des chiens aux magasins d'alimentation, les municipalités peuvent renforcer ces mesures par des arrêtés autorisant les chefs d'établissement à interdire aux chiens l'accès à leurs bâtiments à condition d'afficher clairement cette interdiction à l'entrée des locaux (magasins, poste, maisons de retraite, etc.).

Il en est ainsi de l'autorisation ou de l'interdiction des chiens dans la plupart des lieux publics comme les plages, les squares, les bacs à sable, les bureaux communaux, etc., qui sont exclusivement du ressort du maire en vertu des pouvoirs qui lui sont délégués par le règlement sanitaire départemental.Ref net

J'aime les animaux mais je ne trouverais pas normal qu'ils soient dans un magasin à renifler tout ce qui est à leur hauteur et de plus vu le nombre de chiens mal éduqués,il y aurait des dégâts.

Un chien ne doit pas aimé aller faire les courses,autant qu'il reste chez lui.Les magasins ne vont pas aménager des aires pour les animaux alors que tout n'est pas fait pour les handicapés.Il ne faut quand même pas exagérer.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 cochise_fr a écrit [25/07/2010 - 01h14 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce n'est pas une question Bougainvilliée.... c'est la loi.... tout simplement.... et c'est très bien ainsi.
Les seules exceptions sont pour les animaux qui accompagnent des gens handicapés (les chiens d'aveugles par exemple).




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cochise_fr a écrit [25/07/2010 - 01h19 ]  
cochise_fr

re-Bonjour,
Ne sont pas inclus les restaurants et les cafés, la loi limite cette interdiction aux commerces alimentaires.

Un patron de restaurant peut interdire l'accès aux animaux non 'civilisés'... et de fait en refuser leur maitre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [25/07/2010 - 06h13 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Et merci à vous, pour toutes ces précisionsque semblent ignorer, superbementla plupart des commerçants que je fréquente.

Pratiquement toutes les boulangeries ont, dans leur laboratoire, des chiens, qui me semblent-il n'ont rien à y faire. Les boulangères les caressent et vous servent ensuite. L'une d'elle, devant moi, embrassait un chien sur sa truffe, qu'il fourre dans tous les trous de ses congénères.

Je n'en ai vu aucun refuser l'accès de sa boutique, aux animaux de sa clientèle.

Quand aux restaurants, même les plus huppés, on y voit des clients y venir avec leur animaux...

Pour les plus âgés de ces bêtes de compagnie, j'en ai vu étaler, près de leur tables, des couvertures et couffins douteux, pour le confort de leur compagnons...

Parfois ces animaux gambadent entre les tables et quêtent auprès de vous.

Apparement les arrêtés et les réglements de la république, sont rarement appliqués.

Si l'on m'assure qu'ils existent et qu'ils doivent être appliqués, doit-on signaler ces boutiques aux service d'hygiène ?

Quant aux oiseaux, qui répandent leurs graines, hors de leur cage, je m'interroge sur la contenu des pains "cinq céréales" me vendent ces artisans.






Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [25/07/2010 - 07h59 ]  
cochise_fr

Bonjour,
CODE DE LA SANTE PUBLIQUE- RÈGLEMENT SANITAIRE

Titre IV Article 99-6 Animaux

Il est interdit de laisser vaquer les animaux domestiques dans les rues, sur les places et autres points de la voie publique ainsi que dans les halles et marchés. Il est interdit d'abandonner des animaux sur la voie publique ainsi que dans les parcs ou jardins. Les chiens ne peuvent circuler sur la voie publique en zone urbaine qu'autant qu'ils sont tenus en laisse. Les municipalités peuvent renforcer ces mesures par des arrêtés autorisant les chefs d'établissement à interdire aux chiens l'accès à leurs bâtiments à condition d'afficher clairement cette interdiction à l'entrée des locaux (magasins, poste, maisons de retraite, etc.).


Titre VII. Article 125-1 relatif aux magasins d'alimentation

L'accès des animaux, notamment des chiens est interdit, à l'exception des chiens-guides des personnes malvoyantes. Cette interdiction doit être affichée à l'entrée de chaque magasin.

Il est bien évident que les commerçants cités ne respectent pas les moindres règles d'hygiènes que l'on pourrait croire minimale.
Il reste que la dénonciation est mal vue.... ce que je peut comprendre, mais rien ne vous empêche d'en parler à haute voix et d'aller faire vos courses ailleurs.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cochise_fr a écrit [25/07/2010 - 08h15 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Attention, cependant, les restaurants et cafés ne sont pas des "magasins alimentaires" et leur accès est à la convenance du propriétaire... qui, en principe, devrait le mentionner à l'entrée de son établissement quand il l'interdit.

Il m'est arrivé d'aller au restaurant avec 3 bergers allemands....(grosse impression dans la salle) mais je prends quelques précautions, comme prévenir le propriétaire et demander avant de venir, et réserver une table suffisamment isolée (pas au milieu de la salle) pour que les chiens puissent se coucher près de la table sans déranger l'activité du restaurant. J'ai toujours des gamelles pour leur mettre de l'eau et tout se passe bien, même si d'autres chiens sont dans la pièce. J'ai remarqué à ces occasions que ce sont souvent les "petits chiens de salon" les plus agressifs et les moins bien élevés.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [25/07/2010 - 10h18 ]  
Wisty

Bonjour,
Heureusement que le chien n'a pas la faculté d'écrire, il dirai sûrement ce qui pense des humains qui ne les acceptent pas en tant que tel.

Par contre, lorsqu'on aime les animaux, et qu'on en prend la responsabilité, il va de soi, de veiller à son éducation et de l'intégrer dans sa propre vie, de par leurs habitudes animale dont ils peuvent s'exprimer,
le rendre sociable est donc indispensable? Toutefois, on peut éduquer les humains à ne pas agir dans des provocations inutiles à l'égard d'un compagnon familial d'autrui. C'est aussi la règle d'un respect mutuel.




Wisty


 bougainvilliee a écrit [25/07/2010 - 16h22 ]  
bougainvilliee

Merci cochise pour tes précisions et tes conseils.

Ne t'inquiète pas, je n'ai pas l'âme à la délation...

Pourtant tous les boulangers de ma ville, qui font du très bon pain, sont dans ce cas...

Changer de boulangerie pour me priver de bon pain, je ne pense pas non plus.

Alors laisser faire le temps, qui est un grand Maître.

Ceci dit j'ai beaucoup de considération pour les animaux....

Mes positions sont beaucoup éthiques, morales et respectueuses des animaux, que l'on ne le pense ou que le croient certaines personnes... mais c'est un autre débat.




Le doute est ma seule certitude


 betina a écrit [25/07/2010 - 16h47 ]  
betina

Wisty ,aimer les animaux ne veux pas dire qu'on veut les voir dans les magasins,.Heureusement qu'il y a une loi,car je suis persuadée qu'on en serait envahie.

Sur les marchés,il y a beaucoup de chiens,les pauvres bêtes se font marcher sur les pattes et certaines grognent sur les passants,ne crois-tu pas qu'elles seraient mieux chez elles à attendre leur maitre?

Une petite promenade juste pour eux est plus agréable et pour la bête et pour le maitre.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 coeur de patate a écrit [25/07/2010 - 20h49 ]  
coeur de patate

oui betina !! c'est sur que il faut des limites si non !! ce n'est pas moi qui va dire le contraire !! et j'en profite pour condamner les irresponsables qui ont et qui vont abandonner leurs animaux cette été selon la SPA le problème s'aggrave à chaque été ! c'est pour dire le comportement de certains qui devrait être sanctionné sévèrement pour abandon d'animaux sur les territoires ! quand je pense que j'en ai trouvé un attaché à un arbre avec un papier gras qui contenait juste un peu de nourriture à ses coté !! le tout dans les landes derrière une aire de repos !! au nom de la SPA qui à de plus en plus de mal à gérer la situation faisons la guerre à ses gens la !! merci !! :(




ciao!


 cochise_fr a écrit [26/07/2010 - 02h43 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Il y a une solution simple à ce que vous dénoncez CoeurDepatate:

- rendre obligatoire la puce d'identification à la naissance posée par l'éleveur avant la vente (incluse dans le prix) et faire suivre le carnet de l'animal au changement de propriétaire (ce qui peut se faire par internet).

- rendre le premier propriétaire responsable à vie de l'entretien du chien tant qu'il ne peut démontrer que quelqu'un d'autre a pris sa place. Ainsi, les maitres indélicats pourront être facilement identifiés (comme pour une voiture) et devront payer pour leur animal même s'il l'ont abandonné à la SPA ou ailleurs. Et s'ils l'abandonnent dans la nature (y compris si l'animal fugue) une amende proportionnelle aux revenus et au patrimoine du contrevenant sera appliquée, suivi de l'entretien obligatoire à vie jusqu'à avoir un nouveau maitre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [27/07/2010 - 14h30 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Excellente proposition de cochise...

Ce qu'il faut savoir, sur la nature humaine, c'est qu'elle est irresponsable, souvent.

Elles fonctionne par coup de coeur ou faiblesse de caractère.

Ainsi lorsqu'on voit un très jeune chiot, on est attiré par sa grace, sa fantaisie, sa naîveté...
On l'adopte sans réfléchir au futur. C'est le plaisir du moment qui compte avant tout.

Souvent les enfants (qui n'ont aucune responsabilité) le considérent comme un jouet (mais vivant).

Ils en sont fous, passionnés...

Mais ensuite lorsque l'animal est adulte, s'affirme, prend de la place, mange largement, à besoin de sortir (ne serait-ce que pour ses besoins)...

Les choses deviennent autres... On avait pris l'animal pour notre propre plaisir et satisfaction... Et voilà qu'il devient encombrant, qu'il a une sexualité, un besoin d'espace et un désir de s'affirmer dans la hiérarchie familiale (qu'il prend pour une meute)...

L'être humain, qui ne pense qu'à lui, ne le trouve plus aussi intéressant et puisqu'il l'a pris... le délaisse aussi facilement...

Encore heureux lorsqu'en plus, on ne lui a pas coupé les oreilles, la queue, les burnes... et même, je le sais, les dents (parceque ça mord)...

Reduit à l'état de jouet, pour le plaisir du Maître, qui s'en débarasse une fois qu'il ne l'intéresse plus...

Dans une société de consommation, ou l'on jette ce qui ne sert plus ou n'amuse plus, le plis est pris... en ce qui concerne l'animal objet ou jouet de consommation.

J'aime les animaux, mais pas handicapés, façonnés aux goût du Maître...




Le doute est ma seule certitude


 Leumas80 a écrit [27/07/2010 - 15h43 ]  
Leumas80

Ce qui est terrible, j'ai déjà vu un chien d'aveugle attendre son maitre à la porte de la boulangerie...
Comme quoi, même avec ce genre de handicap, on peut avoir conscience que le meilleur ami de l'homme peut véhiculer des petites cochonneries.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 cochise_fr a écrit [27/07/2010 - 17h20 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"..on peut avoir conscience que le meilleur ami de l'homme peut véhiculer des petites cochonneries."

Çà, par contre, c'est une grosse connerie.!!
Il vous suffit de respirer en ville pour absorber bien plus de cochonneries que le chien à vos pied ne pourra vous en transmettre.
L'interdiction n'a été faite que pour éviter les confrontations de chiens mal élevés, que ce soit entre chiens ou entre chiens et humains, ou entre chien et étalage, ou chiens se soulageant sur place, comme vous avez pu le constater chez votre boulangère avec le sien.

Quant à laisser son chien à la porte, ce qui respecte la loi, cela suppose d'une part d'avoir un chien civilisé, mais aussi et surtout de surveiller... non pas son chien, mais les abrutis de passage sur le trottoir ayant des attitudes inadaptées plus ou moins volontaires envers le chien, qu'ils soient adultes ou enfants... ou autre chien.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Leumas80 a écrit [27/07/2010 - 18h34 ]  
Leumas80

Je parle de cochonnerie pour la nourriture (ses poils par exemple).
Pas la peine de dire que c'est une grosse connerie, je suis resté poli dans l'exemple ou alors dit le tout de suite à l'aveugle qui a fait preuve de civisme (et peut être de courage vu son état).




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 betina a écrit [27/07/2010 - 19h33 ]  
betina

Ce n'est pas une connerie "Leumas",certaines personnes sont allergiques aux poils d'animaux,bien éduqués ou pas,leurs poils volent partout.

Et pour moi ,un chien n'a rien à faire dans un magasin,pauvre bête.

Il est mieux à attendre son maitre à la maison.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 bougainvilliee a écrit [27/07/2010 - 21h01 ]  
bougainvilliee

Un chien est mieux en liberté dans sa meute et entier.

On en a fait un animal dépendant de l'homme et il ne sait plus ce qu'il est...

Tiraillé entre son instinct de meute et la protection que lui procure l'homme.

Mais , il y a peu de place pour les animaux en liberté dans notre France. Sauf dans certains départements isolés, les Hautes-Alpes (département mourrant), la Creuse (département en agonie), la Lozère (département mort).

On y ferme leurs tribunaux (inutiles et obsolètes), leurs hôpitaux (qui ne soignent plus guère, au vu de la population locale), les gendarmeries (qui n'ont plus personne à gendarmer), les écoles (que l'on maintient avec un élève qui n'est même pas d'âge scolaire).

Les médecins, qui n'ont pas besoin de l'administration pour s'installer, désertent (la lozère a perdu, il y a 3 ans, 9 médecins sur 90 ). Il faut faire de 60 à 80 kilomètres pour aller un rendez-vous avec un spécialiste (Un seul, pas le choix, bon ou mauvais). Et l'hiver dans la neige et les congères, c'est un plaisir que d'avoir mal aux dents.

Sinon les renards et les vipères s'y portent bien... pour les boulangeries prévoir les communes de plus de 1.000 habitants. Sinon (tant que l'essence n'est pas trop chère) prévoir un déplacement de 15 kilomètres.

Il est vrai que la voiture, et l'essence pas chère, à tout tué... Dans mon village, avantla voiture, on avait trois bistrots, trois restaurants, deux hôtekls restaurants, un boucher, un épicier, un boulanger, un buraliste, deux merceries, un réparateur de vélos, un notaire, une école des garçons, une des filles, une soeur infirmière, un curé et deux abbés, une poste, un marchant de vins, une gare et son chef de gare...

Il nous reste un maire et le monument aux morts de 14-18. Même l'arbre de la liberté à été arraché...

La commune a perdu 37 agriculteurs en 30 ans, les habitants de 338 à moins de 150, alors que la France passait à plus de soixante millions d'habitants. (population du département : 72.000 habitants,même pas une ville moyenne. Mais un hôpital, une clinique, un tribunal, une pléiade d'avocats ( qui doivent gagner le smic), une préfecture dont la préfète est mise en examen, afin tout de quoi faire illusion et oublier le désert alentour.

Vive la France profonde et ses animaux sauvages, pleins de tiques, de puces et d'oedèmes...




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [27/07/2010 - 21h04 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est de la mauvaise foi.
- d'abord l'aveugle est un de ceux qui ont le droit règlementairement de rentrer dans les magasins d'alimentation.
- d'autre part, jusqu'à preuve du contraire, on ne vend pas la marchandise par terre que je sache.
- enfin, dans les magasins, il est censé y avoir une protection entre les produits et les clients, car entre les poils de chiens et les éternuements ou les bestioles transportées par les malades divers et variés ou même transportés par l'air ambiant..... les poils de chien ne gênent pas.

Qui veut tuer son chien l'accuse de la rage..... je sais.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cochise_fr a écrit [27/07/2010 - 21h26 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bougainvilliée, je partage entièrement vos préoccupations lozéroise (je suppose à cause de la préfète)..... mais toute cette tirade aurait mieux sa place dans la question sur les objets chinois...non.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [27/07/2010 - 21h42 ]  
bougainvilliee

Il est vrai que la Lozère n'a plus rien à délocaliser... Il y a longtemps que Creusot-Loire a quitté le site de Saint-Chély-d'Apcher...

Quand aux agriculteurs qui restent, ils se délocalisent dans les cimetières...




Le doute est ma seule certitude


 baba2 a écrit [26/05/2011 - 23h08 ]  
baba2

Et bien moi j'ai beau aimer les animaux, j'avoue que je n'aime pas quand je suis au resto et que je vois quelqu'un arriver avec un chien.

Quel manque de savoir vivre :-C

On sait très bien qu'il y a des personnes qui n'aime pas manger avec un chien à coté d'eux, et il faut respecter ca. D'ailleurs je fais parti de ces personnes.

Pourquoi venir au resto avec son cleps ? Ils peuvent le laisser chez eux.




 betinaweb a écrit [26/05/2011 - 23h20 ]  
betinaweb

Tu as raison Baba,un restaurant n'est pas un lieu pour un chien.On peut lui marcher dessus malencontreusement,et que va-t-il faire? rester allonger parterre?
Il est mieux à rester chez lui.Surtout si il a un jardin.
cochise est déjà aller au restaurant avec 3 de ses bergers allemands,moi je vois ça,je change de restaurant et je dis ma façon de penser au restaurateur.
Un restaurant n'est pas un chenil.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 baba2 a écrit [26/05/2011 - 23h26 ]  
baba2

C'est d'ailleurs étonnant que la loi ne les interdit pas dans les restos :-|




 betinaweb a écrit [26/05/2011 - 23h28 ]  
betinaweb

Le restaurateur peut accepter ou refuser.C'est la loi.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 betinaweb a écrit [26/05/2011 - 23h31 ]  
betinaweb

C'est pareil pour les hôtels.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [27/05/2011 - 01h24 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Tous les restaurants ne ressemblent pas à des cantines.... heureusement, et il en existe qui laissent à chaque table un espace de vie suffisant pour ne pas déranger les autres tables, ne serait ce que par les conversations à haute voix, avec ou sans chiens. Et puis quand on mange dehors, il y a toujours plus de place....forcément..
Et, bien sur, on prévient avant le restaurateur et on y vient qu'avec son accord.
Cela ne se fait pas n'importe où et n'importe quand avec n'importe qui.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 aiguemarine a écrit [27/05/2011 - 03h29 ]  
aiguemarine

La taille du chien est prise en compte au resto comme à l'hôtel quand le propriétaire accepte les chiens il peut exiger que les chiens soient de petites tailles ou moyennes .




 bougainvilliee a écrit [27/05/2011 - 10h15 ]  
bougainvilliee


Bonjour,

Il va leur falloir une loi interdisant aux animaux, l'accès des établissements apprêtant de la nourriture aux humains (comme pour les fumeurs, c'est une question d'hygiène et de salubrité publique).

Les restaurateurs ont vu (depuis la loi prohibant les fumeurs) la fréquentation de leur établissement soit rester stable, soit augmenter.

Dans ma petite ville, seuls quatre restaurants (en dehors des restaurants maghrébins) sur 20 réputés, n'admettent pas les animaux.
Ils ont la meilleure fréquentation de l'endroit. Alors que les autres changent de propriétaires tous les 2 ans ou mettent, plus ou moins rapidement, la clef sous la porte.

Un animal de compagnie doit être d'utilisation personnelle. On ne doit pas en faire profiter les autres (cela peut paraître égoïste, mais cela se comprend, dans la mesure où c'est un esclave que l'on garde pour soi).

A ce propos, je connaissais une jeune dame qui exigeait que l'on n'entre chez elle que pieds nus. Mais qui, lorsqu'elle venait chez moi, laissait ses chiens monter sur mon canapé.

Il va sans dire que nos relations ne durèrent guère.




Le doute est ma seule certitude


 betinaweb a écrit [27/05/2011 - 15h32 ]  
betinaweb

Un chien que ce soit chez soi ou au restaurant n'a rien à faire autour d'une table,il doit en être éloigné.Chacun doit rester à sa place.
D'accord avec Bougainvilliée,quoi de plus désagréable que des personnes qui ont des animaux qui grimpent partout chez vous,et qui chez elles il faut faire attention à ce que l'on fait.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 aiguemarine a écrit [27/05/2011 - 16h19 ]  
aiguemarine

Si j'ai donné des précisions sur la taille des chiens c'est pour dire ce que peut exiger le patron d'un resto ou d'un hôtel.

Personnellement quand j'emmène ma chienne à l'hôtel avec nous je l'emmène jamais au restaurant même si le propriétaire de l'hôtel le permet ma chienne reste dans la chambre dans son panier .
Ma chienne est très propre , très saine , elle est parfaitement en règle avec les vaccins , tous les mois elle a sa pipette anti puces et tiques mais ce n'est pas pour autant que je dois l'imposer aux autres personnes à raison de plus dans un restaurant .
Cela fait partie de mes règles de respects envers les autres et de mon savoir savoir vivre .

Chez moi ma chienne ne mange pas avec nous , elle n'a pas le droit de venir à table , elle mange après nous quand nous n'occupons plus le coin repas alors il n'est pas question que cette règle change .

Je n' impose jamais ma chienne aux autres que ce soit la famille , des amis ou des étrangers c'est pareil .Lorsque je suis invitée et que l'on me propose d'emmener ma chienne elle ne gêne personne car les règles sont les mêmes qu'à la maison et comme ma chienne est très bien éduquée cela ne cause aucun soucis .
J'emporte une couverture propre et je demande juste de pourvoir la mettre dans un endroit ou ma chienne pourra se coucher sans gêner personne lorsque nous sommes à l'intérieur de la maison .

Il ne faut pas croire que toutes les personnes qui ont des chiens se conduisent comme des mal propres et mal élevées , il y a des personnes qui ont des chiens et du savoir vivre j'en fais partie .











 bougainvilliee a écrit [27/05/2011 - 17h57 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
Je note scrupuleusement tout ce que vous apportez d'élégance et de savoir vivre, Mes dames. Aussi je serais heureux de vous voir fréquenter les mêmes établissements que moi (sans rire).




Le doute est ma seule certitude


 fanta a écrit [09/12/2012 - 12h06 ]  
fanta

Bonjour,

Quand je lis la majorité de vos commentaires....je suis suffoquée....une phrase résume bien la mentalité : puisque les chiens sont des esclaves

mais rendez vous compte de votre haine sous couvert du classique j'aime les animaux mais...) et de votre ignorance ?

comme le dit une personne la nourriture n'est pas au sol, il y a toujours une vitrine dans une boucherie etc...un chien ne risque donc pas d'éternuer sur la viande que vous allez acheter.
Par contre combien de virus un humain peut transporter à hauteur de la nourriture ? combien de malades humains rentrent dans les magasins sans masque ? Vous même vous vous l'interdisez ?

la loi est faîte par des hommes et pour contenter des hommes comme vous. ne croyez pas qu'une loi est nécessairement juste car dans ce monde il y beaucoup de dictatures....la France n'en est pas une mais il y a sans doute trop de sympathie de nos députés pour certaines personnes.....

renseignez vous donc sur les conditions de transmission de maladie du chien à l'homme plutôt qu'étaler votre intolérance.

quant à la tirade sur la désertion des campagnes je ne vois pas le rapport mais cela me donne l'occasionde rappeler que le chien a été de tout temps le compagnon nécessaire de l'homme. Par définition les gènes de l'homme devraient le pousser à aimer les chiens....il est bien dommage de voir qu'à notre époque il est ainsi banni.




 bougainvilliee a écrit [09/12/2012 - 12h36 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Ce site est intéressant : On y apprend les belles lois démocratiques de la République, et que les restaurants (suivant notre belle législation, que le monde entier nous envie) ne sont pas des commerces alimentaires (malgré qu'on y prépare de la nourriture et que l'on l'y vend).

On ne peut plus fumer, dans ces établissements, mais on peut y amener, son éléphant, son rat, son serpent préféré, son scrorpion, sa mygale, son singe, son poisson rouge ou son hippopotame..




Le doute est ma seule certitude


 christophelyon a écrit [24/02/2013 - 18h20 ]  
christophelyon

Je suis d'accord avec l'intégralité des propos de fanta. Et c'est une honte de considérer l'animal le plus proche de l'Homme et le plus utile de cette sorte.

Il est important de noter que lorsque l'on commence par rejeter les animaux, on étend progressivement la discrimination envers les humains qui ne sont pas comme ceci ou comme cela.

Selon vos propos un animal n'a rien a faire par exemple dans un salon de thé! Avez-vous pensé par exemple à la pauvre mami qui n' a plus que son chien dans la vie et qui aimerait pouvoir prendre le thé et les petits gâteaux avec son compagnon dans un salon de thé ? Et vous lui sortez vos propos haineux sous couvert prétendument liés à l''hygiène!!!! je trouve cela particulièrement cruel! Réfléchissez un peu au mal que vous pouvez faire avec vos discours.

Au lieu d' être dans la haine il vaut mieux faire l'effort de vivre en harmonie tous ensemble.

Pour ceux qui disent qu'un chien n'a rien a faire dans un restaurant ou café ou un magasin d'alimentation, je leur dirais que cela peut être vrai pour des animaux sauvages, mais pas pour des animaux domestiques qui par définition vivent avec l' humain.




 cochise_fr a écrit [24/02/2013 - 19h15 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je rappelle qu'on ne va pas à l'hôtel ou au restaurant en fonction des autres clients de l'établissement, avec ou sans animaux de compagnie.
Ceux qui commencent par cela finiront par demander des restaurants pour les blancs, d'autres pour les noirs, des restaurants pour les riches et d'autres pour les pauvres, et autres incongruités inacceptables au titre qu'ils n'aiment pas quelque chose.

Enfin, pour séparer les riches des pauvres, c'est plus facile, il suffit de saler l'addition. A 300 euros le repas, on y voit forcément moins d'ouvriers que de bourgeois. Pourtant, on mange très bien dans un routier pour moins de 15 euros par personne....tout compris.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 fanta a écrit [25/02/2013 - 00h28 ]  
fanta

Oui christophe au nom de"la salubrité publique et de l'hygiène ces gens déplacent leur haine et esprit étriqué sur les animaux.... pauvre monde si loin des valeurs essentielles
ils préfèrent le rejet de l autre, chien aujourd hui et demain humain
c est de l intolérance pure
un chien bien entretenu et bien éduqué qui ne dérange donc personne autrement que par sa présence devrait avoir sa place partout à une époque où ils sont devenus principalement des chiens de compagnie. et bien non...
est ce qu on demande aux gosses gueulards et mal élevés de rester à la maison ? non donc ceux qui n ont pas l habitude des gosses comme ça les supportent. C est donc peu vous demandez que d accepter des maîtres avec un chien qui se tient tranquille

mais ces gens sont hélas la majorité . depuis l année dernière il est possible d interdire les chiens et chats dans les locations de vacances ! avant la loi interdisait d interdire !!!!! on verra ce que cela va donner en terme d abandons.
C est pour cela que moi, juriste, je dis que la loi est parfois une loi imbécile faite par des hommes imbéciles. les humains n hésitent pas à ne pas respecter les lois mais aiment jouer aux flics quand la loi est sectaire...avides qu ils sont de rejeter l autre

où va t on ? quels rapports avons nous aujourd hui avec la nature, les animaux que nous ne respectons plus ?

pour info :
"Une enquête menée en Grande Bretagne montre que les personnes âgées ont tendance à posséder moins d'animaux de compagnie. Cette enquête menée chez 1000 personnes agéesfait apparaître que 16% des plus de 60 ans et 26% des plus de 80 ans ne prennent pas d'animaux de compagnie inquiètes du sort de leurs animaux après leurs disparitions. Ceci alors les bénéfices de la compagnie des animaux pour les personnes âgées est clairement affirmés. Ainsi a-t-on pu montrer dans ce contexte une baisse de la cholestérolémie et de la pression artérielle. Une récente étude a d'ailleurs montré que la possession d'un animal de compagnie divisait pas trois le risque de présenter une dépression

alors je souhaite à toutes ces personnes une très bonne santé !

fanta de lyon




 christophelyon a écrit [25/02/2013 - 12h35 ]  
christophelyon

Fanta, comme vous êtes juriste, je tiens à vous faire part d 'une illégalité concernant un arrêté municipal de la ville de Lyon lié au déjections canines. Certes il est normal de sanctionner les propriétaires peu respectueux, mais le ministère public doit respecter la loi. En effet, le ministère public continue de se baser sur l'article 99.2 du règlement Sanitaire départemental, or il faut savoir que:
:
Le RSD a été pris en application de l'ancien article L1 du Code de la Santé Publique.

La loi n° 86-17 du 6 janvier 1986 relative aux transferts de compétences en matière d'aide sociale et de santé, dans son article 67, a modifié les articles L.1 (devenu L.1311-1) et L.2 (devenu L.1311-2) du Code de la Santé Publique.

Ce sont maintenant des décrets en Conseil d' Etat qui fixent ou doivent fixer les règles générales d'hygiène et toutes autres mesures propres à préserver la santé de l'Homme (dans les champs couverts par le RSD %u2013 Article L.1311-1 (ex-L.1) du Code de la Santé Publique.

Les dispositions du RSD sont donc progressivement abrogées ou deviennent caduques au fur et à mesure que les décrets en Conseil d' Etat paraissent.

Ainsi, l'article 99.2 du règlement sanitaire est devenu caduc depuis le décret n° 2007-1388 du 26 septembre 2007 pris pour l'application de la loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la dé

Ainsi sous couvert de mesure d'hygiène le ministère public se permet d' être hors la loi (depuis bientôt 6 ans!).

Si vous pouvez diffuser cette information auprès de vous ce serait une bonne chose.

Merci.





 bougainvilliee a écrit [28/02/2013 - 01h58 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
La multiplication, actuelle, des animaux de compagnie est une sage précaution et un bon indicateur.

"Sage précaution", dans le mesure où ce sont des protéines animales, sur pattes, qui nous serons très utiles en cas de vraie crise (dans les vraie crises et disettes, les rats, les chats et les chiens s'y vendent à prix d'or).

"Un bon indicateur" économique (bien sûr), dans la mesure où une personne qui peut nourrir, au moins, une bouche inutile (sans compter ses puces et autres parasites comme les tiques), n'est pas encore, une personne qui ressent, réellement, la crise économique.
On peut en tirer, sans autre sondage, la conclusion que la France, n'est pas encore en récession ou en crise.
En Grèce les animaux de compagnie se font rares.




Le doute est ma seule certitude


 christophelyon a écrit [28/02/2013 - 12h13 ]  
christophelyon

Si on interdit les animaux de compagnie , alors il faut interdire leur élevage ( et accepter une baisse du PIB!).

De plus, les animaux de compagnie rapportent beaucoup plus qu'ils ne coûtent ( aliments et compléments alimentaires, médicaments, consultations vétérinaires etc etc).

Il faut être cohérent dans les décisions prises.

On ne peut pas avoir les avantages d'une chose sans ses inconvénients!




 christophelyon a écrit [19/05/2013 - 13h14 ]  
christophelyon

Le règlement sanitaire est caduc depuis 1995 pour la réglementation liée au débits de boissons, "arrêté
du 9 mai 1995 réglementant l'hygiène des aliments remis directement au consommateur ", qui lui-même est devenu caduc depuis l'arrivée de nouvelles directives européennes dont certaines sont en cours d'introduction dans la législation nationale! C'est dur de s'y retrouver!




 Anonyme a écrit [11/06/2014 - 15h34 ]  
Anonyme

Mon problème à moi dans une des deux boucheries de mon village ne concerne pas les animaux des clients... Mais bien le chien des propriétaires qui est régulièrement présent dans le magasin ainsi que dans l'atelier de préparation et découpe à l'arrière ... J'aime les animaux, j'ai deux chiens et bientôt un deuxième chat...mais il ne me viendrait pas à l'idée de les emmener quand je travaille .... En plus ce chien est très vif Fox terrier obèse ( nourrit régulièrement devant les clients...et traiter comme le bébé à sa maman.... ) de plus cette boucherie à une vitrine qui est pleine de fleurs .... Avec les pollens qui volent... Alors oui ça me gêne de voir la patronne caresser son chien avant de me servir... Même si la viande est bonne je me sers désormais ailleurs, le boucher a aussi un chien mais il n'est jamais présent dans la boutique....
Il me semble que ce n'est pas le même problème entre un client avec un chien en laisse et le chien de la boutique en liberté ..... ;-)




 christophelyon a écrit [08/04/2015 - 10h43 ]  
christophelyon

e réponds à la question que vous nous posez concernant les animaux dans les commerces alimentaires



Tout d’abord, qu’il s’agisse du titre VII du Règlement Sanitaire Départemental du 10 avril 1980 ou de l’arrêté ministériel du 9 mai 1995 réglementant l'hygiène des aliments remis directement au consommateur ; ces deux textes sont abrogés en particulier par l’arrêté du 21 décembre 2009 article 10 relatif aux règles sanitaires applicables aux activités de commerce de détail, d’entreposage et de transport de produits d’origine animale et de denrées alimentaires en contenant



Les mesures concernant ce domaine, n’ont pas été reprises dans les textes actuellement en vigueur (règlement européen 852/2004 relatif à l’hygiène des denrées alimentaires et arrêté du 21 décembre 2009 précité) et les prescriptions concernant l’interdiction d’accès notamment des chiens dans les locaux de vente ne sont donc plus applicables



Seul l’article 4 chapitre IX annexe II du règlement européen 852/2004 stipule que « des méthodes adéquates doivent être mises au point pour empêcher les animaux domestiques d’avoir accès aux endroits où des aliments sont préparés, traités ou entreposés » à savoir les cuisines, réserves, laboratoires. Toutefois et en fonction des aménagements rencontrés, cet alinéa peut permettre d’interdire l’accès des magasins aux animaux (risque de contaminations par rapport à des denrées non protégées et accessibles)

Le règlement sanitaire n'est plus applicable .




Répondre à bougainvilliee






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.