Rupture c'est si soudain ! Qu'en pensez-vous ? Quelle attitude dois-je adopter ?



rem
Cette question a été posée par Rem, le 06/12/2007 à à 12h32.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Amour.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Rem a écrit [06/12/2007 - 12h32 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Rem

J'ai 26 ans et du fait d'évènements tristes dans ma vie j'ai grandi un peu plus vite que la normale. De ce fait je suis toujours en décalage avec les gens. J'ai eu de nombreuses histoires de couples : 1 jour, 1 semaine, 1 mois, 1 an et +. Dans cette démarche je cherchais celle avec qui je voulais partager ma vie.
Mon plus gros problème c'est que je suis très solitaire et que je ne suis pas très fan de toutes les activités hormis partager quelque chose avec l'être aimé. Tout le reste est futile pour moi.
Il y a 9 mois j'ai rencontré une fille. Quand je l'ai vue je me suis dit qu'elle pourrait être la mère de mes enfants... Qu'elle avait l'air d'avoir ce que je voulais. Cette fille de 23 ans maintenant n'a connu qu'1 vraie histoire avant moi. J'entend par la qu'elle a connu son ex à 17 ans et que c'était son premier. Ils sont restés 5 ans ensemble. Cette histoire a fait qu'elle n'a pas connu de jeunesse. Avant de le connaître elle ne sortait pas. De plus il buvait beaucoup et était très dur avec elle. Mais elle se disait que le premier ça serait le bon, elle était idéaliste. Ils ont vécu 2 ans ensembles. Après de multiples breaks où elle lui demandait de changer, elle a fini par le quitter définitivement. Elle était mal, avait perdu du poids...
Moi je l'ai rencontré 4 mois plus tard. Je dis 4 mois mais ça faisait un an qu’ils se séparaient à petit feu. Elle est sortie avec un mec entre temps mais n'est pas allée jusqu'au bout, elle a pris peur. Donc je suis son deuxième. Sa naïveté du fait de son manque d'expérience a fait qu'elle m'a dit dès le premier soir que je lui plaisais beaucoup. Je n'ai pas ramé pour la draguer. Nous sommes rapidement sortis ensemble. Elle s’est offerte à moi le soir du premier bisou, sans que j’insiste, alors qu’elle ne voulait pas donner son corps facilement. Par la suite elle s’est énormément investie dans notre relation. Elle m'a fait part de ses sentiments très vite. Puis souvent elle me disait qu'elle souhaitait que je sois le père de ses enfants, que j'étais l'homme de sa vie, qu'elle voulait mourir avant moi pour ne pas vivre une seconde sans que je sois là. Elle ne le disait pas qu'a moi mais à tout le monde sa famille, à la mienne, à ses amis, à ses collègues de boulot. Il est même arrivé que l’on ne puisse pas se protéger et qu’elle me dise de rester jusqu’au bout et que peut être nous serions parents, chose que je ne voulais pas si vite. Elle a repris du poids, elle s'est émancipée. Je l'ai toujours laissée la plus libre possible. De mon côté, je prenais le temps. Je la voyais très investie et bien que je savais qu'elle était ce que je cherchais je ne lui disais pas vraiment. Je voulais être sur. J'ai toujours essayé d'avoir du recul.
Au 7ème mois de notre relation elle insistait beaucoup pour qu'on vive ensemble. Etant donné qu’elle vit avec son frère, elle lui a demandé de chercher un appart pour que l’on puisse vivre ensemble. Voyant qu'elle était très amoureuse et que moi aussi même si je ne le montrais pas autant qu'elle j'ai commencé à lui faire comprendre que j'étais d'accord. Nous avons aussi regardé des terrains pour faire construire. Son père et son meilleur ami, étant dans le bâtiment se sont proposés de nous construire notre maison. Ils se sont beaucoup investis car pour eux j’étais le bon d’après elle.
Aujourd'hui 3 jours avant le 9eme mois elle m'a quitté. 1 semaine avant elle est allée voir ma mère de sa propre initiative pour lui dire que j'étais l'homme de sa vie et qu’elle voulait que nos parents se rencontres.
Voici la chronologie de la rupture : Le lundi elle parle à ma mère. Le mardi elle part en formation. Cette formation s’est déroulée avec des gens qu’elle avait déjà vus 1 mois auparavant (1 fois 2 jours et 1 fois 5 jours). Donc avec 5 jours de plus elle avait passé 12 jours avec eux. Le vendredi elle rentre et n’est plus sure de rien et veut faire le point sur sa vie en général (boulot, amour, amis…). Très vite elle me dit qu’elle veut qu’on se sépare. Elle ne me reproche rien. Que lors de la formation elle a été tentée par un de ses collègues. Celui-ci ne l’a pas dragué mais elle a ressentie une attirance envers lui. Du coup par peur de me tromper elle préfère arrêter là. Tout c'est écroulé autour de moi. Aujourd'hui que je suis prêt à m'investir totalement avec elle, elle part. Je ne comprend pas ce revirement de situation si soudain. Elle me dit qu'elle ne se sent pas prête à s'investir pour la vie et qu'elle a besoin de vivre, qu'elle est tentée par d'autres. Moi je ne lui avais rien demandé. C'est toujours elle qui demandait et qui faisais des projets.
Je ne comprends pas comment en une semaine elle a pu changer d'avis. Elle me dit aussi qu'il y a toujours eu un point noir dans notre relation sur lequel elle n'arrive pas à mettre un mot. Et qu'a cause de ça nous deux n'a aucun avenir. Ce qui me choque c'est que si elle a toujours eu ce point noir pourquoi elle a fait et dit tout ça ?
Ses amis, sa famille m'ont tous appelé pour me dire qu'ils ne comprennent pas. Tous l'ont vu heureuse, reprendre du poids, s'émanciper, s'affirmer et vouloir plus que tout que je sois le dernier. Tous lui disent qu’elle fait fausse route. Tous sont tristes. Elle a l’impression que tout le monde la lâche alors qu’il n’en ai rien, ils ne comprennent pas non plus c’est si soudain. Elle le vit mal.
Souvent elle me disait de ne jamais la quitter. Quand je dis souvent c'est très souvent. Voila moi au bout d'un an je suis prêt a m'engager, je me suis fait a l'idée que c'était la bonne et c'est la qu'elle s'en vas.
Comme j'ai toujours était un peu distant je lui ai écrit une très longue lettre pour lui dire tout ce que j'ai sur le coeur, une déclaration d'amour profonde. Apparemment aucun effet.
Elle est sorti m'a t elle dit avec un gars un soir dans la semaine. Ça ne fait que 8 jours que nous ne sommes plus ensemble et elle passe déjà a autre chose. En fait j’ai appris qu’il n’existait pas et que c’était simplement pour que je l’oublie.
Par contre j’ai appris aussi que le lendemain de notre séparation elle est partie en week-end chez le fameux collègue de formation. Je suppose bien qu’ils n’ont pas enfilé des perles !!! Mais je pense que vu la distance qui les sépare une histoire est difficilement concevable. De plus ils ne se connaissent très peu. Et puis peut être que ses principes ont repris le dessus et qu’elle n’est pas allé jusqu’au bout comme quand elle avait quitté son premier. Je le saurais par son meilleur ami de toute façon. Il me le dira car il souhaite vraiment que l’on se remette ensemble. Il veut que ce soit moi qui la comble de bonheur. Il est prêt à « un peu risquer » leur amitié pour créer un électro-choc chez elle. Bien sur que si elle ne veut vraiment pas il ne l’obligera pas et me laissera tomber. C’est elle son amie pas moi. Ses parents et la majorité de ses amis réagissent un peu comme ça en lui disant qu’elle regrettera. Mais elle est persuadée d’avoir fait le bon choix.
Je me dis en fait qu'elle a idéalisé notre relation, son amour pour moi pour répondre à ses rêves de petite fille (enfant à 25 ans..........). Quoi qu'il en soit je sais maintenant que ses sentiments n'étaient pas à la hauteur de ses actes et de ses mots. Je pense qu'elle y a cru vraiment mais que le soufflet est retombé.
Hier j'ai tenté un rush quelques jours après qu'elle ait eu le temps de digérer ma lettre. J'y suis allé au culot. Etant donné que pour elle y a toujours eu un point noir dans notre relation (pourtant elle ne me l'a jamais dit) je suis allé la voir avec une idée en tête c'est qu'elle arrive a cracher le morceau. Je pensais que c'était le fait de mon comportement lointain, que je ne lui ai pas fait vivre la folie au qutidien. Elle était si investie et accroché et moi j'attendais. Quoi je ne sais pas mais j'attendais. Et bien non c'est pas ça. Au début elle m'a dit qu'elle a tourné la page, qu'elle avait quasiment pas dormi et mangé depuis qu'elle ma quitté. Elle a perdu 4 kilos. Elle ne veut plus y penser car elle retrouve l'appétit et une certaine sérénité. J'ai insisté pour essayer de faire ressortir le moindre petit reste du fond de son coeur. Elle m'a dit "je ne voulais qu'un homme dans ma vie, ça a foiré". "Je voulais me marier tôt, avoir des enfants vers 25 ans". Quand on s'est rencontré elle est tombée amoureuse. Elle m'a dit s'être convaincu que je serai le dernier. Seulement aujourd'hui elle se rend compte qu'elle ne veut plus tout ça. Elle veut s'amuser sans penser au lendemain. Tan pis pour les enfants et tout le reste. De plus elle a pleins de critères sur l'homme parfait et se dit que je ne correspond pas, qu'elle ne le trouvera jamais et que probablement elle restera seule. Elle compare aussi "l'homme" a son père (je pense que là entre les critères et le papa y a un gros problème idéaliste et psychologique d’enfant).
En fait je crois qu'elle fait sa crise d'adolescence à 23 ans car elle ne la jamais faite avant. Jusqu'à 17 ans elle ne sortait pas. Ensuite elle s'est mise avec son premier mec avec qui elle est restée 5 ans et ils ont vécu 2 ans ensemble. Elle était un peu brimée mais vivait la vie qu'elle "rêvait" de femme au foyer, de futur mère. Mais avec lui c'était pas possible il ne changeait pas sur les points qu'elle lui avait demandé. Après leur séparation elle est restée 4 ou 5 moi sans quasiment jamais sortir. Et ensuite elle m'a rencontré. Avec moi elle s'est émancipée. Je lui ai laissé sa liberté. Elle s'est mise a prendre soins d'elle (c'est les gens qui le disent), elle a pris confiance dans son travail (je l'ai coachée et soutenue).
Voilà le triste constat que je fais de cette histoire. Elle a pris une décision seule sans m'en avoir parlé une seule fois (on ne s'est jamais pris la tête en 9 mois. Vraiment jamais). C'est la tentation d'un mec en formation qui l'a fait réagir alors qu'il ne l'a pas dragué mais c'est elle seule qui s'est rendu compte qu'elle regardait ailleurs et que du coup je n'étais pas le bon.
C'est triste car au fond je suis sur qu'elle m'aime au moins un peu. Et puis elle va se rendre compte que toutes ces futilités « sortir », « s’amuser » vont bien vite la lasser car au fond ça n'apporte rien.
Je suis si déçu de l'avoir rencontré si tôt. On aurait pu vivre une histoire formidable. Je le vis mal. C'est dur.
Le pire dans tout ça c'est que pour elle quand quelque chose s'est cassé elle est sure que rien ne peut recommencer. Elle se dit que rien ne peut plus remarcher. Moi je ne pense pas, ce n'était que le début de quelque chose. On n’a pas eu le temps de se pourrir, de se détester, de se tromper. Pour moi c'est un peu comme un « break ».
Maintenant vas falloir que je reprenne ma vie en main loin d'elle. J'espère qu'un jour elle réagira qu'elle a fait fausse route. En espérant que les quelques sentiments qui lui restent ne s'effacent pas trop vite et que je n'ai pas été qu'un tremplin dans sa vie.
Je crois qu'en fait c'est la manière avec laquelle elle a géré ça qui m'a le plus affecté, ce revirement de situation si soudain sans même me reprocher quoi que ce soit mais surtout sans communiquer pour qu’on cherche ensemble une solution. Le fait qu'elle ai parlé à ma mère est dur a accepter aussi.
Il s'agit simplement d'une erreur de jugement du à sa jeunesse, à son manque d'expérience, à sa naïveté.
Vous pensez peut être que je lui cherche des excuses ? Pas du tout. C'est aussi simple que ça, enfin je pense. J'espère que plus tard nous pourrons se parler comme deux adultes, sans animosité et sans sous entendu.
Le destin pourra peut être nous remettre ensemble qui sait ? Je n'y crois pas vraiment mais faut jamais dire jamais m'a t on dit.
Je vais dès demain tourner la page. Recommencer ma vie. En écrivant ces quelques lignes je me dis que finalement je suis apaisé et que ça vas pas être si difficile. Le cafard viendra probablement me ronger de temps en temps mais je ne pense pas que ça m'anéantisse.
J’aimerai savoir ce que vous pensez de cette histoire, votre ressenti. Est-ce de la peur ? Reviendra t elle ? Est-ce que je devrai l’accepter ? Quelle attitude dois je avoir ???




 Rem a écrit [06/12/2007 - 12h56 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Rem

A la question m'aime tu ? Elle répond par : je ne te répondrai pas. Je ne te dirais ni oui ni non."

Quelle attitude adopter dans les mois qui arrivent ?




 clem a écrit [06/12/2007 - 14h33 ]  
clem

Pour commencer, ton histoire est très touchante, et ces formes de ruptures en amour arrivent très souvent ! En lisant ton témoignage, certains mots, certaines expressions (avant même de lire la suite) m'ont laissé deviner la suite..et je ne me suis pas trompée !! "Elle me dit qu'elle ne se sent pas prête à s'investir pour la vie et qu'elle a besoin de vivre, qu'elle est tentée par d'autres".. ça sous-entend bien qu'elle voyait déjà quelqu'un d'autre, en l'occurrence son collègue, et je ne pense pas que cette histoire s'est construite en une semaine ! Dire aussi " qu'il y a toujours eu un point noir dans votre relation sur lequel elle n'arrive pas à mettre un mot. Et qu'à cause de ça vous deux n'avez aucun avenir".. ça veut dire qu'elle exprimait "indirectement" votre rupture (mais tu ne l'as pas malheuresuement compris) .. alors, il y a des mots qui ne trompent pas ! Enfin si à la question "m'aimes-tu", elle n'est pas en mesure de répondre pas "oui" ou par "non ".. je pense bien qu'elle veut jouer avec tes sentiments, tout en ayant pas le courage de te dire la vérité ! Ce qui est bien dommage, mais fréquent ! En effet, si tu as su la soutenir et contribuer à son "émancipation" (comme tu le dis), elle y a "malheureusement pris goût", sans pour autant y mettre des limites et je ne pense pas qu'aujourd'hui, ayant repris une nouvelle relation, elle mesure (vraiment) la portée de son acte en te laissant tomber. Elle se croît libre, et se laisse tenter par TOUT, et je ne suis pas sûre qu'elle est à son dernier coup ! Pour l'instant, elle croit "filer le parfait amour" et c'est certain qu'à sa nouvelle aventure (si je peux me permettre), elle dira les mêmes les mots qu'elle t'a dit ... Naïve, femme libérée, femme émancipée, femme libre... je pense qu'elle n'a pas encore compris le sens de ces mots là ! A-t-elle peur ? je ne le pense pas ! Reviendra-t-elle? Peut-être que oui (bien plus tard quand elle aura "ouvert les yeux"), peut-être que non (si elle veut continuer à profiter de sa "liberté enfin retrouvée et "se laisser tenter par les autres"). Devrais-tu l'accepter (si le coeur t'en dit) et pour quelle attitude adopter, vaut mieux ne pas chercher à la convaincre par tous les moyens (téléphone, email, cartes, cadeaux avec des messages d'amour...) pour la faire revenir. De toutes les manières, elle ne doute pas de ton amour ! Essaie de ne pas penser à elle (ça peut paraître difficile, voire impossible, mais c'est pourtant faisable avec beaucoup de volonté), de ne pas t'apitoyer sur ton sort et de vaquer à tes activités quotidiennes (boulot, sorties entre amis, sport..) : cela te fera du bien ! Et qui sait ... le grand (et vrai) amour pointe peut-être à l'horizon... !




"La violence est l'arme des faibles...."


 Rem a écrit [06/12/2007 - 17h30 ]  
Rem

Merci de ta réponse. Le constat que tu fais est très proche de ce que je pense, à l'exeption du point noir qu'elle avait soit disant dès le début mais ça ne l'a pas empechée de faire et dire des choses fortes pour notre couple. Je n'en ai entendu parler qu'après notre rupture. Avant tout avait l'air parfait. Trop parfait d'ailleur car nous ne nous sommes jamais engueulé, nous avons jamais communiqué sur les problèmes. Pour moi il n'y en avait pas. Ses défaut je les connaissaient et je savais que je pouvais vivre avec.
Pour le "mec", le fameux déclencheur, si tu regardes la chronologie de mon histoire, tu verras que tout est allé très vite entre le passage avec ma mère...à la rupture. C'est vrai aussi qu'après la rupture elle m'a dit qu'elle ne voyait plus que mes défaut quand elle est rentré de formation. Le plus drole c'est que lorsque elle m'a décris l'homme parfait, elle ma dit qu'il fallait qu'il ai une attitude d'homme et j'ai appris que ce qui lui plaît chez le "mec" c'est qu'il pense comme une femme. C'est troublant.
J'ai beaucoup parlé avec sa maman et elle s'est mise a pleuré quand elle a su pour notre rupture. Ca fais mal d'entendre pleurer ton ex "futur belle mere" alors que je n'avais que peu de lien avec elle. Finalement les liens se sont tissés avec la rupture. Son père vient juste de l'apprendre par le meilleur ami de mon ex. Elle ne lui a toujours pas parlé. Tout se passe de manière bizarre et soudaine. Son meilleur ami étais le premier a tout savoir. Lui veut qu'elle réfléchisse car il est sur qu'elle fait fausse route. Je n'avais quasiment aucun lien avec lui avant notre séparation.l
Moi j'ai bien compris qu'il fallait que je fasse le mort. Etant donné qu'il est loin ("le mec"), ils auront des difficultés à se voir. Tant mieux car au moins elle ne fera pas n'importe quoi ici. D'autant plus qu'une histoire à distance est très peu concevable surtout quand tu connais pas bien la personne et que tu n'as pas de solides bases avec elle. Elle vas surement ressentir un peu de solitude et peut être un manque. Moi je vais vivre ma vie. Je me renseignerai souvent pour savoir ou est ce qu'elle en est. De temps a autre je m'arangerai pour la voir mais sans parler des amours, juste des banalités.
Et puis on verra bien...




 clem a écrit [06/12/2007 - 18h09 ]  
clem

Il est certain qu'une histoire d'amour à distance est peu concevable, mais que te diront ceux qui parviennent à tenir le coup ? Je vois que ton amour est si grand que tu tiens à "la voir sans parler des amours"... Le simple fait de la voir te consolerait n'est-ce-pas? Mais attention, ne te laisse pas emporter par les sentiments, les émotions.. au point où elle en fasse une réelle arme.. tu pourras en souffrir encore plus .. !!




"La violence est l'arme des faibles...."


 bougainvilliee a écrit [07/12/2007 - 11h47 ]  
bougainvilliee

Bonjour Rem,
Je ne peux m'empêcher de m'exclamer : "oh, la belle chose que voilà !", sur la forme bien entendu, et non sur le fond, qui est douloureux, lui. Pour une fois tu as tout dis, bien cerné le problème, y a apporté tous les éléments pour bien le comprendre et le saisir sous toutes ses facettes. Tu t'es bien vidé, pour interpréter. Tu as longuement analysé la situation, avec toutes les références. Au final cela t'as permis d'arriver à surmonter le malaise dans lequel cela t'as mis et d'en trouver la solution. C'est bien. C'est bien pour toi et ton devenir.
Mais cela révèle, aussi, la difficulté qu'il y a à accepter l'autre tel qu'il est. Il me semble, mais peut-être me trompes-je, que ton ex-compagne est un être fragile et ambivalente. Elle est, au fond d'elle-même, confrontée à deux désirs enfouis en son inconscient, et qu'elle ne peut ou ne sait accorder. Un désir de vivre sa vie de femme, mais elle ne sait pas très bien avec quel scénario. Son éducation, son milieu et son vécu, lui présentent une vision idéalisée de la vie de couple, qui lui semble se réaliser dans la femme au foyer, avec des enfants et un mari. Cela c'est ce que la société présente comme la famille, le couple idéal. Celui-ci n'existe pas, sinon dans l'imaginaire. Par delà, s'oppose en elle, ses pulsions de femmes, son besoin d'être AIMEE, d'être elle-même, de vivre sa vie, sa vie de femme. Ayant du mal à composer entre ces deux pôles, elle est un peu perdue et cherche tantôt dans un scénario, tantôt dans l'autre, des solutions possibles. Tantôt désirant une vie de couple avec enfants et mari, tantôt cédant à son besoin d'être aimée pour elle-même, à être libre. Alors lorsqu'un scénario est en place, avec mari et enfants possibles, elle se sent piégée, enfermée dans un scénario qui ne lui convient, dès lors, plus. Elle va se débattre longtemps entre ces deux scénarios. Et dès que l'un d'eux est en place, et elle va tout faire pour le construire, elle va en avoir peur et tenter de s'échapper dans l'autre scénario. Pour cela elle rejettera tout d'un coup, comme l'on vomi après avoir longuement préparé le repas et l'avoir trop mangé. Seule la psychanalyse pourrait la réconcilier avec ses deux désirs paradoxaux. Au fond d'elle même, elle est malheureuse, car déchirée entre ces deux désirs. Son désir d'être aimée (Il faudrait voir, ici, son rapport au père, dont tu parles d'ailleurs) et son désir de combattre les faiblesses où cela la mène (tomber dans les bras d'autres hommes) en cherchant alors à se conformer au scénario idéal, qu'elle croit percevoir dans la société. Ce scénario idéal du couple avec enfants. Scénario qui lui apparaît, alors être la solution, car elle pense, alors, que ce sera un rempart possible, un refuge, qui la gardera, la protégera de ses désirs, de ses besoins de femme. Mais il n'y tiendra pas.
Mon conseil c'est de l'accepter telle qu'elle est avec ses ambivalences. Mais il est vrai que tu risques de t'y perdre, ne sachant sur quel pied danser. Car, tant qu'elle n'aura pu concilier ces deux type de scénarios, elle balancera entre les deux.
Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 Rem a écrit [08/12/2007 - 22h03 ]  
Rem

En relisant ce que j'ai écris ainsi que vos commantaires je me rend compte que je suis vraiment un abruti !!! De mon texte on sens une note d'espoir qu'elle se trompe. Je suis bien bête. Comment pourrais t elle se tromper ? Elle dit qu'elle s'est rendu compte que je n'avais pas ce qu'il faut pour être l"homme de sa vie". Alors que je l'étais 15 jours avant. Mais en fait c'est tout simplement qu'elle se rend compte qu'elle ne m'aime pas ou plus. Le lendemain elle est parti passer le week end chez un autre c'est qu'elle n'a même pas un peu d'estime pour moi. Elle a fait 200 Km, le lendemain de notre rupture, pour aller sortir avec un mec qui la faissait craquer et moi je me demande si elle va revenir ! Je suis pitoyable.
Si elle a fait ça c'est vraiment qu'elle n'a rien pour moi, même pas du respect.
Bien qu'elle m'ai dit qu'il n'y a rien de sérieux et qu'elle n'est pas partie pour lui je suis sur du contraire. C'est fou d'être naif comme ça. Je me demande comment j'ai fait pour ne pas me rendre compte de la simplicité de la réalité. Comme un con j'imaginais qu'elle doutait sur son avenir, sur ce qu'elle veut vraiment. Mais je suis hors sujet. Elle ne m'aime pas en fait.




 Rem a écrit [09/12/2007 - 10h17 ]  
Rem

De plus je comprend bien ce que les gens veulent dire sur l'engagement car je ne voulais pas moi que ça aille aussi vite ! J'ai toujours essayé de la freiner. Elle n'a que 23 ans et moi que 26 et ça ne faisait que 9 mois que nous étions ensembles.
Mais ce que je ne comprend pas c'est comment elle a fait si elle a des sentiments soit disant fort envers moi (au point de le dire a ma mère 15 jours avant), pour aller dès le lendemain de notre rupture se taper 200 bornes pour aller se taper un autre mec. Ca c'est plus fort que moi. Si t'as des sentiments forts tu ne peux pas faire une chose comme ça. Apres que tu doutes sur ta relation c'est une chose. La peur peu faire réfléchir. Mais pas te faire faire un revirement de situation aussi soudain et pas aller te faire sauter le lendemain...surtout qu'il n'y a pas de demi mesure. Là c'est carrément aller passer le week end à 200 Km de chez toi. C'est pas sortir et s'être tapé quelqu'un au hazard.




 bougainvilliee a écrit [09/12/2007 - 11h28 ]  
bougainvilliee

Bonjour Rem,
Et bravo, tu as trouvé la bonne attitude. Tu as bien analysé la situation et tu t'es bien positionné.
Je n'ai pas autre chose à ajouter.
Mais je suis heureux de te voir réagir ainsi.
Bonne chance.
Très cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 Rem a écrit [09/12/2007 - 12h54 ]  
Rem

Y a t il un moyen qu'elle culpabilise de son attitude ?




 bougainvilliee a écrit [09/12/2007 - 18h51 ]  
bougainvilliee

Rebonjour Rem,
Tu demandes s'il y a un moyen de la culpabiliser. Ce ne serait pas noble de la faire culpabiliser. Cela serait de la vengeance. Il faut être au-dessus de cela. D'autant que tu risques un jour de le regretter, de plus tu terniras ton image, d'abord à tes propres yeux, aux siens ensuite et aux yeux des autres, pour finir. Ton amie est libre de reprendre sa liberté, d'assumer sa vie comme elle le pense. Personne n'est la propriété de personne. Je comprends le mal que tu ressens, mais garde une bonne image de toi, et même de la relation que tu as eu avec elle. Ne la salit pas. Reste digne et ne t'abaisse pas à la satisfaction d'un moment. Ainsi, si plus tard, si tu la revois, la rencontre, tu pourras, sans remord, la regarder dans les yeux, car tu sera resté digne et sans reproche dans l'épreuve.
Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 Rem a écrit [09/12/2007 - 23h20 ]  
Rem

Tu es sage dans tes paroles et dans ton raisonnement. Merci




 Rem a écrit [11/12/2007 - 07h29 ]  
Rem

Bonjour Bougainvilliee,
Y a t il un moyen de prendre contact avec toi ? Si oui je serai ravi de m'entretenir avec toi, faire le plein de sagesse.
Encore merci de t'être penché sur mon histoire.
Cordialement.




 bougainvilliee a écrit [11/12/2007 - 11h56 ]  
bougainvilliee

Bonjour Rem,
Tu as déjà pris contact avec moi au travers de ce site. Je te remercie d'avoir apprécié ce que je t'ai apporté, je l'ai fais du fond du coeur.
Je serai toujours attentif à toi et autres webnautes. Tu pourras toujours dialoguer avec moi au travers de Web-libre. Mais tu sais, l'anonymat de ce site est une bonne chose. Saches seulement que je suis toujours là et que j'aurais toujours plaisir à avoir de tes nouvelles et à apprendre comment tu évolues.
L'important est de savoir que tu trouveras toujours sur ce site quelqu'un pour t'aider, te soutenir et te comprendre.
Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 Rem a écrit [11/12/2007 - 12h51 ]  
Rem

Rebonjour,
étant donné le fait que je n'arrive pas à ne pas avoir de contacts avec elle ou avec sa famille (bien que c'est la meilleure chose à faire !!!) elle ne veux plus entendre parler de moi au point de me menacer d'être méchante si je parle encore d'elle. Pourtant je n'essaye pas de la récupérer, je raconte simplement ce qu'il se passe. Ca fait que 3 semaines que nous sommes séparés. Elle a si vite tourné la page. Je trouve assez incroyable qu'elle m'en veuille. En effet si quelqu'un doit en vouloir à l'autre dans cette histoire c'est moi. Aucune considération envers un homme qui l'a aidé à devenir ce qu'elle est et qui a partagé 9 mois de sa vie. Elle s'est trop impliqué dans la relation, elle me quitte et pars rejoindre un autre le lendemain, qu'elle a revu d'ailleur ce week end, et maintenant elle est enervée. C'est le monde à l'envers ! Elle n'assume pas ses actes. Autant elle était excessive dans la relation, autant elle excessive dans la rupture. Je ne sais pas quelle atitude adopter car je ne veux pas perdre le lien avec sa famille. Il faut reconnaitre que lorsque je suis avec eux la discussion dérive forcément sur elle mais au fond je ne vois pas bien ce qui la dérange. Toute cette histoire est suréaliste depuis le début...!!! De plus j'ai du mal a faire le point sur moi même car je n'ai même pas eu un seul reproche. Si j'en avais eu j'aurai pu apprendre des choses pour la prochaine histoire. Faut reconnaitre que je suis perdu !Je ne sais plus quoi penser, quoi dire, quoi faire ? Des fois j'ai des envie de violence. Je ne passerai jamais à l'acte car ce n'est pas moi et je m'en voudrais mais j'avou que ça me traverse l'esprit. L'insulter aussi...
Mais comme toujours je n'agit que peu spontanément et ça me passe. Voilà un peu l'état d'esprit dans lequel je suis aujourd'hui.




 juju17 a écrit [26/12/2007 - 12h52 ]  
juju17

Rem bonjour.

A lire le début de ton histoire je me douté de la suite. Alors déja aujourd'hui il faut pas s'étonner que les femmes savant pas ce qu'elles veulent.Ensuite tout le monde sait que beaucoup de femme sont très démonstratives, tu es l'homme de ma vie, si tu me quitte je me suiciderais, je t'aime de tout mon coeur ... Et 15 jours après c'est je sai splus ou j'en suis enfin si j'ai rencontré un autre et je doute.
Ton histoire arrive très souvent malheureusement. Mais stp arrête un peu de l'idéaliser et de lui chercher des excuses, du style son premier grand amour ca duré 5 ans elle a perdu de sa jeunesse, enfin c'est pas tout a fait ca mais c'est ce style. Je sais très bien qu'on idéalise trop souvent l'être aimé mais bon dans ton cas elle à pris sa décision, tu n'as plus qu'à l'accepter, oui c'est dure, je sais j'ai déja vécu ca! Et dire que tu n'espère rien c'est faux, on sent dans tes paroles que tu garde un certain espoir enfuit au fond de toi. c'est dingue non? C'est de la torture tu crois pas? ya rien de pire je t'assure, que l'espérance pour quelqu'un qui ta quitté et laché, n'oublie jamais ca! Dis toi que si ca reprends, ca recassera encor eplus facilement alors OUBLIE LA!
Coupe tout contcat avec elle, en plus c'est ce qu'elle veut, en plus à devenir insistant tu va l'amener à te détester. La vie est ainsi faite. je sais ce que c'est ce sentiment d'avoir mal rien qu'a l'idée de ne plus lui parler, à l'idée de la savoir avec un autre homme, ce drole de sentiment qui nous dis qu'on est foutu! Mais c'est faux, c'est un autre commencement, rien de plus, rien de moins! Personne ne mérite qu'on se morfonde pour une autre, surtout que tu n'as pas l'air d'avoir grand chose à te repprocher ...

Mais bon de toute manière il faut passer à autre chose, c'est la vie! Et l'histoire que t'es pas eu un seul repproche, je connais, incapable de prendre leur responsabilité, elle préfère garder ca pour elle mais bon quand ca finit c'est un peu de la faute des deux, on ne voit pas toujours tout!
Mais arrpete de te focaliser sur ca il vaut mieux que cela rrive la que quand tu auarais eut des enfants avec! On a pas fini d'en avoir des déceptions amoureuses et professionnelle aussi!

Faut faire avec, on à pas le choix mais oublie la complètement, regarde bien autour de toi il y en a certainement qui serait heureuse d'être avec toi!

Bon courage, @ ++




"Quand les gens sont de mon avis, j'ai toujours le sentiment de m'être trompé "


 Philippe94 a écrit [14/03/2012 - 23h28 ]  
Philippe94


Est ce que c'est fréquent qu'après une rupture une personne qui vous est chère,vous quitte,ne recupère pas ses affaires meme apres 1 mois sans contact d'une part et d'autre ( jamais de dispute entre nous )




 Philippe94 a écrit [14/03/2012 - 23h41 ]  
Philippe94

J'espère que ces quelques informations vont vous permettre de voir plus clairement ma situation.
J'ai rencontré une femme l'année dernière au mois de Aout 2011. La relation a duré 4 mois et notre relation était intense (sorties, resto, ballade, etc..)

Sachez que je me suis toujours bien entendu avant notre rupture sur le plan psychologique et physique .Jamais de disputes.

Elle a rompu à cause de faits divers à mes propos qu'elle a trouvé sur facebook au cours du mois de Décembre 2011 à mes dépens.

J'ai pratiqué comme activité avant de la rencontrer (prestataire magasin sexe shop et et site escortboy)

Elle souhaitait obtenir des aveux de ma part et me fit des reproches et ainsi perdit confiance en moi .J'ai paniqué et j'ai préféré lui écrire. elle me fit le reproche de l'avoir laissé sans nouvelles pendant quinze jours.

J'étais éffondré et c'est mon voisin qu'il lui a fait entendre sans lui faire de reproches
Maintenant elle est en position de force.

Au mois de décembre elle travailla sans relâche dû à sa proffesion dans le show_biz
J''ai supposé qu'il ne fallait jamais dans un instant comme pareil que le moment était mal choisi de lui avouer ( le raisonnement d'un femme est différente de celui d'un homme). Conclusion incompréhension par un manque de communication.Je n'ai pas su prendre mes responsabilité la peur de la froisser et de la perdre. Au bout d'un mois, elle m'a recontacté pour récupérer une partie de ses affaires ... à trois fois 1 sms, 1 coup de téléphone.Une fois récupéré une partie de ses affaires, son fils étant handicapé elle avait besoin de la carte de stationnement handicapé qu'elle me reclamait par un sms (remis dans la boite à lettres comme elle me l'avait demandé).Je la sentais toujours ébranlée.Elle est tres impulsive signe astrologique Bélier . Quelques jours apès, j'ai essayé de manière amicale sans complaisance une proposition de rencontre dans un lieu insolite un café. Elle me répondit qu'elle avait beaucoup de travail et je n'ai pas insisté mais elle resta courtois et polie envers mon égard tout comme moi.La conversation dura 10 minutes.

Pas de nouvelles au bout de 15 jours et je lui envoya un e-mail, l'erreur à ne pas commettre dévoilé ses sentiments.J'ai écouté des amis et cela la rendit plus distante.Je me rends compte qu'elle suppose que je ne peux vivre sans elle.Je ne la harcèle pas.

Noté que cette personne que j'ai fréquentée a beaucoup souffert dans le temps (sentiments négatifs traduits par des échecs sentimentaux à rude épreuve).
Elle est mère célibataire intermittente du spectacle, élève seule deux enfants.

Aujourd'hui, j'ai encore quelques affaires chez moi qui lui appartiennent et de son côté, elle a mes clefs d'appartement.

Pour clarifier mes explications , voici en détails les e-mails que nous avons échangés, il y a huit jours.


C.....,

La vie continue et suit son cours...

Dommage qu'il y ait des incompréhensions...
N'oublie pas que la différence de l'autre, c'est de respecter sa liberté.
De mon côté,je ne veux pas te déstabiliser et je respecte ton choix malgré que tu me manques...
Sache aussi que l'on ne se nourrit pas des cendres de la veille surtout celles qui sont négatives car la mémoire fait défaut et on s'y accommode toujours avec...
Tout n'est pas que figé comme la nature elle-même...
Quant à moi,,j'essaye de me gérer,je me sens tout petit devant les sentiments que je porte pour toi et ce,
je n'ai jamais su comment t'avouer ce qui est l'essentiel à mes yeux, c'est le droit que tu sois d'être heureuse avec ou sans la personne.


Elle me répondit de la façon suivante :


Salut Philippe,

J'entends bien. Je t'ai bien expliqué les raisons...

Je viens de commencer un gros tournage. J'ai rencontré quelqu'un...
Ma tête et mon temps sont bien remplis.
J'ai passé de jolis moments avec toi.
Et ma vie n'est pas simple à gérer.

Je te souhaite de belles choses,
C..... .

Pensez-vous que l'authenticité de ses aveux est fondé de manière fictive ou pas?


Mais revenons à la répons que je lui ai envoyé le lendemain 12 heures après.


Bonjour ma puce,

L'essentiel c'est que tu vas bien... et sache que moi aussi, j'ai passé de très jolies moments avec toi...
Sache que je suis là, et c'est sincère...


Aujourd'hui après un mois toujours pas retrouver mes affaires et elle n'a pas récupérer les siennes.'ai coupé tout contact.
Silence radio de ma part. J'ai bloqué tout contact mail ,wi-fi, sms et si ça continue mon téléphone ...portable

Je me sens bien aujourd'hui, mais j'étais mal conseillé par des amis .

je suis plutôt de nature fière mais j'ai faibli devant l'insistance de mes amis.




Répondre à Rem






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.