Séparée depuis 2008, j'ai le coeur partagé entre deux hommes, votre avis ?



kayna13
Cette question a été posée par kayna13, le 10/10/2011 à à 00h49.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Amour.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 kayna13 a écrit [10/10/2011 - 00h49 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
kayna13

mon ex veut une deuxiéme chance, j'ai déjà deux enfants avec lui que faire, mon coeur est partagé entre deux hommes que j'aime, car j'ai fait entre temps la connaissance d'un nouvel homme ?




 Wisty a écrit [10/10/2011 - 09h15 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Bonjour,

kayna, Il va falloir que tu prennes une décision ferme, l'espoir d'une seconde chance,avec ton ex....???
peut-être.....Ne serais-ce pas du bouillon réchauffé ???

Pourquoi,veut-il retenter,cette seconde chance, il y a une raison ?
Es-tu sûr, qu'une nouvelle relation avec un nouveau partenaire,est sincère ?
Pense tu, que ce ne soit pas une question d'intérêt ?

J'espère t'avoir aidé un peu. ;-)




Wisty


 cochise_fr a écrit [10/10/2011 - 14h09 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Quand on a des enfants, on ne peut jamais se séparer tout à fait de son ex-conjoint.
Je ne suis pas pour la deuxième chance dans ce domaine.... mais il faut aussi y avoir pensé avant de se séparer..... ou plutôt ne pas se séparer..... ou encore ne pas se mettre ensemble, ou encore ne pas avoir d'enfants ensemble, .....ce qu'on appelle assumer les engagements pris.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 kayna13 a écrit [10/10/2011 - 14h23 ]  
kayna13

Merçi pour tes conseils wisty, le truc c'est que voila j'ai vraiment vraiment souffert etant mariée, mon ex mari est d'une jalousi maladive, j'ai été séquestré durant 4ans de vie commune avec lui, il sortai et nous enfermés à la maison, les enfants et moi. sa pa été facile de se défaire de lui, j'ai vraiment peur qu'il ne puisse pas changer, étant marier avec lui je devais absolument faire les choses comme lui le voulais, ensuite sa été des habitude je savais ce qu'il fallait sans qu'il me le disent et pour ne pas étre confranté a ses coup de colére extrémement violent, le pire dans ts sa c'est que je pense avoir encore des sentiments pour lui, mais je sais pas car lui n'arréte pas de me répéter" j'ai vraiment changés t'inquiéte pas, je connais ta valeur depuis que l'on c'est quitté."Ma famille ne veut absolument pas que je retourne avec lui, il me dise qu'une personne ne peut pas changés comme sa du jour au lendemain. l'homme que j'ai rencontrée est tendre et doux, il accepte mes enfant, et est trés patient avec eux, il les aime beaucoup, il me répéte sans arrét qu'il m'aime et qu'il ferait tou pour moi, sa fait mantenan 9mois qu'on est ensemble, jamais il ne m'a déçu. Sachant mon ex mari trés jaloux j'apréhende beaucoup le jour ou il saura que j'ai rencontrer quelqu'un, il n'est pas au courant car il vit à londres.




 cochise_fr a écrit [10/10/2011 - 14h35 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Avec ce que vous décrivez, vous envisagez sérieusement de refaire votre vie avec lui.?.? Vous avez un petit pois dans la tête ou vous êtes franchement masochiste. Prendre son pied au lit ne fait pas une vie.

Vous êtes divorcé ou vous n'étiez pas marié, ou bien vous êtes simplement séparés.?

La jalousie ne devrait pas être une maladie, mais un délit. Q"attendez vous pour porter plainte contre lui.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 kayna13 a écrit [10/10/2011 - 14h48 ]  
kayna13

Nous étions marier depuis 2004, et au début il était un vrai ange, il a commencé à changés le jour ou je suis tombés enceinte, je n'avais plus le droit de sortir seule, je ne sais pas si on peut appelée sa de l'amour, mais nous sommes rester marier longtemps c'est peu être pour sa que j'ai encore des sentiments pour lui,mais quand je repense à la souffrance que j'ai put endurer je le hais vraiment, mais j'ai déjà deux enfants avec lui, j'ai peur de ne pas vraiment faire le bon choix par rapport à sa, et ce qui me fait vraiment le plus peur c'est qu'un jour mes enfants décide de me quitter pour leur papa, j'appréhende beaucoup quant il seront en âge de l'adolescence




 cochise_fr a écrit [10/10/2011 - 18h18 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais vous êtes divorcés ou seulement séparés.?

Vis à vis des tiers, ce n'est pas du tout la même chose.... à commencer par le fait de se remettre avec quelqu'un d'autre. Vous ne pourrez jamais empêcher votre ex-mari de voir ses enfants, sauf, bien sur, s'il faisait de grosses conneries.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 kayna13 a écrit [10/10/2011 - 18h57 ]  
kayna13

Nous sommes divorcé administrativement depuis janvier 2011, et nous somme séparer de corps depuis octobre 2008, justement il n'as le droit de voir ses enfants qu'un samedi sur deux dans un archipel rencontre, les enfants pleure quant il doivent laisser leur papa et lui pour bien leur faire pleuré aussi, il leur dit "c'est pas sur que papa vienne la fois prochaine, parce que papa il habite très loin". Ensuite les enfants pleure de plus belle, la séparation est à chaque fois compliqué, en rentrant à la maison, ma fille âgée de six ans me fait la tête, elle ne m'écoute pas et me répond méchamment.Mon deuxième enfant est plus petit (3ans et demis il ne me fait pas la téte mais il devient vite insupportable. Je sais que se n'est pas facile pour eux, quant deux personne se sépare, malheureusement c'est toujourss les enfants qui trinquent. Je leur explique que je les aime fort, que je serais toujour là pour eux quoiqu'il puisse se passer. c'est vraiment un cap qui est difficile pour eux et pour moi, j'en peux plus de cette situation, je culpabilise de les avoir séparer de leur papa.




 bougainvilliee a écrit [10/10/2011 - 19h01 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
J'ai lu avec intérêt, la première réponse de Wisty...

Je pense qu'elle n'est pas Wallonne, mais plutôt Normande.

Ainsi la questionneuse est entre deux hommes (ou deux chaises, si l'on veut) et Wisty semble trouver les deux (ou plutôt les solutions qu'ils présentent), l'une et l'autre peu fiable.

Si ce n'est pas une réponse de Normande, quest-ce ? une réponse Flamande peut-être.




Le doute est ma seule certitude


 Wisty a écrit [10/10/2011 - 19h19 ]  
Wisty

Bonjour,

bougain,
Quel itinéraire...? De la Wallonnie à la Normandie,en passant par les Flandres.....????

Ma réaction,est tout simplement une prise de conscience, tu n'as pas compris cela ???




Wisty


 cochise_fr a écrit [10/10/2011 - 19h38 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Étant un farouche défenseur de la vie de famille, je ne reconnais pas la séparation tant que les enfants ne sont pas partis vivre leur vie d'adulte. Mais ce n'est pas non plus une raison pour accepter des sévices quelconques ou des brimades ou des privations ou des interdits. Ces pratiques moyenâgeuses relèvent de la justice et des tribunaux.

Vous auriez intérêt à dire la vérité à votre petite fille, du moins votre vérité, car son père donnera ensuite la sienne un jour ou l'autre. Si vous lui mentez, vous devrez assumer ce mensonge plus tard. Toute la difficulté sera dans l'art de savoir lui présenter les choses, aujourd’hui, puis plus tard au fur et à mesure qu'elle grandira.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 kayna13 a écrit [10/10/2011 - 20h14 ]  
kayna13

La vérité étant que leur papa buvait beaucoup, nous séquestré moi et les enfants, et avez de grosse coup de colère si tous ne se passer pas comme lui le voulais, il n'était pas du tous patient avec ses enfants, je n'arrive pas à lui expliquer à ma fille tous sa,ses épaules sont encore petite pour pouvoir supporter tous sa, je n'arrive pas à lui en parler sans que je ne me mettent à pleurée déjà. A chaque visite, il me répète sans cesse que personne a le droit de lui dire quant est ce qu'il a droit de voir ses enfants, ni la justice, ni moi. Et quant les enfants pleure il me dit que si l'on vivait toujours ensemble, on avait pas à subir sa à chaque fois, et que c'est de ma faute que les enfants sont dans cet état. Il joue beaucoup de nos sentiments à moi et aux enfants. Quant je suis loin de mon ex maris, je me dit que la prochaine je lui dirais de mieux se comporter, quant il vient voir ses enfants, lui dire ses quatre vérités. Mais quant le jour de la visite arrive, j'ai très mal au ventre, je ne veux même pas y aller, et je n'arrive ni à le regarder, ni à lui parler de ce qu'il ne va pas, je ne sais pas mais au fond de moi, j'ai toujours autant peur de lui qu'avant. Et que j'ai juste hâte que la visite se termine, mais en rentrant à la maison, les enfants n'ont pas le moral, ils n'en envie de rien, ils ne veulent pas aller à l'école, sa maîtresse, à ma fille me convoque souvent pour me dire qu'elle ne fait jamais le travail demandé, qu'elle reste pensive la journée entière, et qu'elle se rebelle beaucoup avec ses camarades, elle les pince, leur crie dessus, et surtout elle me dit souvent que ma fille, ne supporte pas être mis de coté. Elle se fait beaucoup remarquée.




 cochise_fr a écrit [10/10/2011 - 21h16 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Tout cela est hélas bien courant. Une famille n'est en effet pas faite pour être et vivre éclatée, quelles qu'en soient les raisons, et quels que soient les responsables de cette situation.

Les enfants ayant un égal besoin de leurs parents seront de toute façons déphasés de ce genre de changement qui n'a aucune raison d'être à leurs yeux d'enfants en bas âge. Que cela soit flagrant ou pas, ils en gardent toujours des séquelles toute leur vie.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [10/10/2011 - 22h52 ]  
betinaweb

Si ton mari ne peut voir ses enfants que dans un lieu de rencontre,c'est qu'il a été reconnu qu'il y avait des problèmes avec lui.

cochise a raison,les nons-dits ne sont pas bons pour les enfants,il faut que tu parles avec tes enfants,que tu leur dises avec des mots simples pourquoi vous en êtes arrivés là.

Tu leur dis que tu ne peux plus vivre avec lui,que ta vie était trop difficile,qu'il reste leur papa mais que vous ne pourrez plus jamais vivre ensemble.

Tes enfants souffriront encore plus avec lui,si il boit et si il vous enferme.La vie,ce n'est pas de l'aliénation.

Si ta petite-fille rencontre des problèmes,il serait peut-être souhaitable qu'elle soit aidée par un psychologue qui l'aidera à comprendre ce qu'elle est entrain de vivre.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 kayna13 a écrit [11/10/2011 - 01h36 ]  
kayna13

je sais que sa auras des sequelle pour leur avenir, j'apréhende l'adolescence, et aussi quant il devront se mettre en couple à leur tour, mais je ne peux pas en parler comme sa avec ma fille, j'ai peur qu'elle se mette a trop penser, moi je veux qu'elle vive heurese, qu'elle ne pense pas aux problémes des grandes personnes, je veux qu'elle vive sa vie tranquillemen, qu'elle s'amuse, je voudrais que ma petite chérie de 6ans puisse voir la vie avec les yeux de toutes les petite de son age, sans probléme quoi! Etant une jeune maman, j'ai conscience du fait que je n'ai pas beaucoup d'expérience, et que j'en apprend tous les jours avec les enfants. Je sais que ma fille est trés sensible d'aprés sa psycologue qui l'a suit, d'ailleur sa fait un momen, mais personellement je ne vois pas d'amélioration sur son comportement. La psy me dit que ma fille à dut mal à passer à autre chose, car quant elle voit son pére, il ya tous les sentiment qui ressurgissent, et lors de la séparation, elle se rapelle dans quelle condition on a dut partir précipitament, les enfants et moi, et c'est là le plus ou elle se sent abondonnés par son papa, c'est pour sa d'ailleur qu'en rentrant, elle se met à pleuré et surtout, elle se renferme sur elle méme. Pourtant ensuite à la maison, je lui parle beaucoup autant qu'elle en a besoin, je lui répéte sans cesse qu'elle n'est pas seule, que je serais toujours auprés d'elle quoiqu'il puisse arriver. Un truc que je lui en voudrais toute ma vie, et que je ne le pardonerrais jamais, sa a été les condition lorsque que j'ai dut m'enffuir avec les enfants, j'ai dut me rendre dans une ville que je ne conaisser pas, pendant la période d'hiver, je me rapelle qu'il fesait un froid glacial et je sentait comme si le vent nous gifler le visage et je n'avais pas put prendre tous les vétement chaud, je n'avais pas d'argent sur moi car c'est lui seul qui avait droit de gérer l'argent et il avait donc ma carte bancaire en sa possession, je n'avais pas tous mes papier, je m'en rapellerais toute ma vie. Je ne pouvais pas parler avec ma famille pendant un temp, ni leur dire ou je suis, c'est sa qui me manquer beaucoup surtout, car je me suis sentie vraiment seule, les enfants ne comprenais rien à ce qui se passer, surtout ma fille qui elle étai plus agée que son frére, elle demander beaucoup son papa, pleuré tous le temps.




 kayna13 a écrit [11/10/2011 - 01h58 ]  
kayna13

un GRAND MERCI, pour votre soutien, et vos conseil, sa me fais du bien de vider mon coeur un peu car se n'est pas vraiment facile pour moi, habituellement, tellement que je pleure, je n'arrive pas à m'exprimer, c'est pour sa que j'avais hésiter avant d'en parler sur ce forum, mais il vrai aussi, qu'il est plus facile d'en parler à des étrangers qu'à son entourage, et de plus ce qui m'aide beaucoup c'est le fait que se soit par écrit seulement. Je me rappelle encore des discussions que j'ai put avoir avec mon ex-mari, je lui demander des fois, pourquoi est-ce qu'il sa comporter de cette manière avec moi, il me répondait, qu'il ne faisait pas exprès et qu'il m'aime très fort, qu'il n'y aurais que la mort qui puisse nous séparer, et qu'ensuite on serait enterré ensemble dans la même tombe. Je me souviens encore des nuit blanche à pleurée toute la nuit, je me disait sa y'est ma vie elle est foutu, jamais je ne pourrais me séparer de lui, que je devais m'y faire et acceptés cette vie avec lui. Je n'avais pas le droit de sortir seule, et lorsqu'on sortait, je devais absolument baisser les yeux, sinon on rentrant c'était l'enfer, j'en avais pour des jours comme sa, jusqu'à ce que sa lui passe. Il avait beaucoup de crise de jalousie, une fois je lui ait dit, "heuresement que l'on peut respirer seul, sinon tu ne m'aurais pas donner assez d'air pour vivre" et il s'est mis à rire. c'est pour sa que j'ai vraiment peur que j'appréhende énormément le jour ou il apprendra, que j'ai fait connaissance d'un autre homme. Malgré moi j'apréhende, de revivre une vie de couple, j'ai peur qu'il change et que je me mette à connaître la vrai personne qui est au fond de lui.




 bougainvilliee a écrit [11/10/2011 - 07h22 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
J'ai lu avec compassion sinon empathie, tout ce que nous confie "Kayna13".
La difficulté de vivre une relation saine, ne se partage pas, et les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Cependant, puisque les enfants désirent à ce point vivre avec leur père, ils faut qu'ils en fassent l'expérience, dans la mesure où cela les perturbe, y compris scolairement (c'est-à-dire qu'ils y jouent leur devenir).

Bien sûr cela sera, sans doute difficile.
Mais cela ne sera que bénéfice, dans la mesure où déjà, « Kyna13 » se sent rejetée par eux.
Lorsqu'ils éprouveront le plaisir de revenir vers elle, elle sera gagnante.
En outre vous pourrez plus librement vivre votre nouvelle relation.
Mais, entre-temps se sera moralement très dur, dans la mesure où c’est cet attachement maternel qui est en jeu.

C’est cet attachement qui est le talon d’Achille de « Kyna13 » et son ex-compagnon en joue.

Elle ne s’en libérera qu’en se détachant de ces liens affectifs.

Il lui faudra du courage moral et des démarches administratives auprès du Juge des affaires familiales, qui régit la garde des enfants.
Mais n’a-t-elle pas subis de telles épreuves lors de son divorce ?
Puisque vous êtes divorcée et séparée, il ne faut pas faire Les choses à demi.
Evitez dans la mesure du possible de le rencontrer et de le voir (parlez-en au JAF, et changez de région).
Parlez-en à vos enfants...

Une confrontation avec le JAF est indispensable.
Les enfants peuvent, eux-mêmes, faire cette démarche de changement de résidence parentale, puisque c’est leur désir (Leur vie leur appartienne à eux seuls).
Vous leur avez donné la vie, non pour diriger leur vie, mais pour qu’ils puissent la vivre comme ils le désirent (elle n vous appartient pas, tout comme leurs expériences).

Soyez heureuse c'est notre souhait?
Que vos pleurs fassent place au bonheur.

Que la Burqa morale qu'impose un Chrétien à une Chrétienne, se lève et disparaisse.

Votre vie n'est pas finie et bien des joies accompagneront vos pas.

On peut difficilement comprendre l'attachement que vous manifestez à votre ex-époux.
Certes les enfants y ont leur place, mais c'est au travers d'eux qu'il agit, toujours, sur vous.

Une rupture avec ces liens qui vous emprisonnent est indispensable, pour que vous retrouviez votre vie, ou un sens à cette Vie.




Le doute est ma seule certitude


 gabriele a écrit [11/10/2011 - 09h03 ]  
gabriele

Pour y voir plus clair dans ta situation, et surtout prendre la bonne décision, je pense que tu devrais consulter toi même un psychologue, car je pense que tu es à bout de nerfs et que tu ne poses pas les bonnes questions. Tu es divorcée, tu as eu à ce moment là, la ressource, de fuir, car tu étais sans doute au bout du rouleau, penses tu que ton ex-mari a changé, ne boit plus, et qu'il n'est plus jaloux ? Qu'il ne te séquestrera pas, toi et tes enfants, si tu te remets avec ? Je pense que tu as encore peur de lui, de ce qu'il pourrait faire ! de toute façon, quand on a subi un tel traumatisme, on ne peut jamais recoller les morceaux. Il faut que tu apprennes à vivre sans ce tyran, tu subis comme certains otages le syndrome de Stockholm, qui ont partagé un long moment la vie de leurs geôliers et développe à leur égard une certaine empathie. Comment, si tu te remets avec lui, tu te sortiras toi et tes enfants des griffes de cet homme, cette fois ci ?




Répondre à kayna13






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.