Que pensez-vous des marques du Commerce Equitable ?



baba2
Cette question a été posée par baba2, le 03/11/2011 à à 20h31.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Alimentation.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Wisty a écrit [03/11/2011 - 21h18 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Bonsoir,
baba, quand tu parles de commerce équitable, penses sous -marques...??? Ou à la tarification des produits ? Vague....un peu ta question.... ;-)




Wisty


 betinaweb a écrit [03/11/2011 - 21h27 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betinaweb

Elle n'est pas vague sa question,le commerce équitable c'est pour soutenir les producteurs,pour que les travailleurs à l'autre bout de la planète aient des droits.Une sorte de commerce plus transparent.

Ce que j'en pense,c'est que les produits sont un peu plus chers mais que l'on sait que l'on fait une démarche pour ceux qui sont désavantagés.
Tous les produits ne me conviennent pas mais certains sont à mon goût.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Wisty a écrit [03/11/2011 - 21h37 ]  
Wisty

Bonsoir,

beti, ta réponse consiste à mieux me faire comprendre la question de baba,c'est pourquoi, j'ai dis
qu' elle était vague ;-)




Wisty


 betinaweb a écrit [03/11/2011 - 21h48 ]  
betinaweb

C'est surtout que tu ne connais pas le commerce équitable car sa question a le mérite d'être claire Wisty.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [03/11/2011 - 23h59 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est une excellente idée détournée de son objet par des commerçants avides de profits, ce qui pervertit le système de base.

Payer correctement les producteurs de l'autre bout de la planète est très louable, mais majorer les prix de revient pour augmenter les profits une fois la produit parti du pays producteur est une petite (au moins) escroquerie.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [04/11/2011 - 00h04 ]  
betinaweb

Vous voyez le mal partout!!!




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [04/11/2011 - 00h14 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Oui, parce qu'il est partout, et que je le côtoie partout.
Dans ce domaine comme dans bien d'autres: " l'habit et le marketing ne font pas le moine".... et je n'y suis pour rien, je ne fais que constater les prix prohibitifs et les gros bénéfices des entreprises lancées là dedans ainsi que les gros revenus de leurs dirigeants.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 hyvan a écrit [04/11/2011 - 06h28 ]  
hyvan

Cette méthode louable appliquée à l'autre bout du monde nous concerne aussi directement car la reprise de l'emploi passe par la bonne santé des PME qui produisent : conditionner les aides et exonérations en fonction de la contribution au développement et non en fonction du poids du lobby me parait essentiel,donc rééquilibrer les forces entre les producteurs/manufacturiers et les circuits de distribution.

D'un point de vue consommation,vu qu'il cherche à responsabiliser le consommateur,il faut quand même mieux acheter local mais c'est très bien pour les produits indisponibles en France.

Ce marché ne représente malheureusement que 0.02% des échanges mondiaux,c'est très faible.L'idée est pourtant excellente,une forme de commerce qui nourrit tout à la fois l'échange et contribue à la prospérité de chacun, sans que personne ne soit lésé .Reste à continuer à le développer,les organismes permettant de contrôler les acteurs impliqués dans ce secteur suivront.








 cochise_fr a écrit [04/11/2011 - 06h42 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est dans le contrôle que l'on diverge.
Le contrôle doit être instaurer dès le départ, et non à posteriori avec corruption (peu ou prou) et-ou chantage (peu ou prou) à la clé.

Il y a une méthode pourtant simple pour cela: la transparence des comptes..... et curieusement pratiquée par personne. Ce n'est pas une honte de faire du commerce, mais cela le devient quand on prend les consommateurs pour des abrutis en leur faisant avaler des couleuvres.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 hyvan a écrit [04/11/2011 - 06h57 ]  
hyvan

Le système de certification FLO-Max Havelaar n'est sans doute pas infaillible mais est déjà très sérieux.C'est le plus reconnu et de loin le meilleur à ce jour.




 bougainvilliee a écrit [04/11/2011 - 07h56 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Je me souviens d'une émission sur le "Commerce équitable" dans un pays Maghrébin, dont je tairais le nom.

Evidemment on faisait travailler les dames comme des esclaves (le bénéfice de l'équitable étant pour les patrons).

En l'occurrence la patronne glosait sur les avantages de cette formule...
A un moment donné, elle dit devant une de ses ouvrière, que tout était intégralement reversé aux employés, déduction faites des impondérables liés au fonctionnement de la formule (expédition, bureaucratie, comptabilité, emballage, etc., et qu'ainsi le salaire des employés était le double du salaire officiel.

Lorsque l'ouvrière glissa, alors, à l'oreille du reporter, qu'elle touchait en réalité la moitié du salaire officiel, et qu'il n'y avait jamais de contrôle.

Mais les riches ont droit aux utopies à la mode.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [04/11/2011 - 08h28 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est exactement à cela que je pensais.
C'est d'ailleurs amusant que ce sont les entreprises qui font leurs propres agences de certification, ainsi elles sont tranquilles et en plus, elles font payer les autres entreprises qui veulent avoir le label. C'est ce qu'on appelle de bonnes affaires..... dont je doute que les producteurs voient un jour la couleur.

Une certification, ce doit être à la fois gratuit ET indépendant, sinon cela n'a aucune valeur.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 hyvan a écrit [04/11/2011 - 08h58 ]  
hyvan

Continuons à acheter de la m... à sa juste valeur non bio et non équitable au moins là c'est sûr,on ne sera pas trompé .
Acheter équitable et bio c'est avant tout voter contre un modèle de société productiviste, intensif, polluant et déshumanisé ce que font chaque jour les consommateurs par leurs achats.
Pour ma part,je préfère par exemple acheter du thé bio équitable qu'un thé de base contenant des pesticides qui ne sont même plus autorisés en Europe.




 cochise_fr a écrit [04/11/2011 - 09h17 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On peut aussi ne pas consommer de thé.
Je rappelle que "bio" n'est pas un luxe, c'est juste une culture normale. Cette culture normale ne justifie aucun supplément financier en dehors des producteurs eux même pour les encourager, et non des suppléments de profits pour les intermédiaires. S'ils étaient honnêtes, ces intermédiaires de ces filières devraient aussi se serrer la ceinture pour que le produit devienne compétitif avec les produits dits "pollués".

Quand je passe les commandes aux agriculteurs et producteurs locaux, je ne paie pas plus cher que le même type de produit au supermarché à l'origine imprécise, et souvent moins cher même si ce n'est pas de beaucoup. L'agriculteur gagne mieux sa vie qu'en vendant à des intermédiaires, et je suis satisfait des produits achetés, tout le monde y gagne. Et en plus, on se fait des amis parmi la clientèle, ce qui est plutôt rare dans les structures impersonnelles des grandes surfaces.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [04/11/2011 - 09h52 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Je partage assez le point de vu de cochise dans ses interventions.

Et j'en étais à me demander si ces modes commerciales "Bio", "Commerce équitable", etc., n'était pas une façon d'augmenter les prix et donc les marges, pour compenser les bas-prix obligés (tant, à bien y regarder et à l'analyse, les produits sont les mêmes et suivent les mêmes filères).




Le doute est ma seule certitude


Répondre à baba2






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Commerce équitable: c'est quoi?




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.