L'alcool première cause d'hospitalisation en France ?



chris
Cette question a été posée par Chris, le 22/03/2013 à à 23h06.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Alcool.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Chris a écrit [22/03/2013 - 23h06 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Chris

Devrait-on interdire l'alcool comme le cannabis et les autres drogues ?




Le temps est un grand maître, il règle bien des choses.


 betinaweb a écrit [23/03/2013 - 02h55 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betinaweb

Ce qui est interdit n'empêche pas l'utilisation.Il faudrait plutôt faire de la vraie prévention,je trouve qu'en France,on est un peu frileux à ce niveau là.

L'alcool touche aujourd'hui de plus en plus les plus jeunes,comme le cannabis,comme le tabac.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Anonyme a écrit [23/03/2013 - 09h18 ]  
Anonyme

Les interdits n'ont jamais résolu les problèmes. Oui, il faut faire de la prévention, surtout chez les jeunes, qui se mettent maintenant à boire à partir de 11-12 ans ! Il faut aussi que les parents se mobilisent en éduquant, en surveillant leurs enfants, la question qui se pose c'est pourquoi tant de démission de la part des adultes ? Certains adolescents se retrouvent dans les rues à toutes heures du jour et de la nuit. Ce n'est pas uniquement à la société de traiter ce problème d'alcool. Une récente étude fait ressortir que les jeunes de 16-17 ans, 56 % des garçons et 36 % des filles déclarent pratiquer le « binge drinking », qui veut dire défonce totale à l'alcool, ce phénomème est en constante augmentation chez les adolescents. Les jeunes se retrouvent hospitaliser pour des comas éthyliques, troubles respiratoires, problèmes cardiaques, pathologies du foie, et même mort dans certains cas, sans compter les conduites agressives et violentes envers d'autres personnes. Il faut arriver à faire prendre conscience aux jeunes, de ce qu'est l'alcool et du processus d'alcoolisation à long terme, qui engendrera beaucoup de problèmes de dépendance. Il en va de même pour la drogue, les parents doivent informer les enfants très jeunes sur le dégats à tous niveaux que peut provoquer l'alcool et les drogues, qui sont et seront des produits toxiques pour leur devenir. Les parents doivent aussi êtres des exemples pour leurs enfants, aussi bien au niveau de l'alcool que de la drogue ! Combien de parents pronent la bonne parole mais ne s'y conformes pas eux mêmes ! Il faut oser dire que l'alcool tue (accidents de circulation, maladies graves, etc...). Pourquoi, la plupart des personnes qui sont dans la désespérance et se mettent à boire pour oublier leurs malheurs et de plus en plus deviennent alcooliques invétérés ? Beaucoup de questions, peuvent se poser au niveau de l'alcool, car si beaucoup de gens sont hospitalisés à cause de l'alcool, combien rapporte les taxes de cet alcool à l'Etat ! Grand débat....




 cochise_fr a écrit [24/03/2013 - 06h26 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bien avant la prévention, c'est avant tout un problème d'éducation.
Si on apprend aux gens ce que c'est, comment cela se consomme, et quels sont les conséquences des excès ainsi que les sanctions encourues, il y aura bien moins de dérives.

D'autre part, la prévention et l'éducation coûtent bien moins cher à la société que les soins et les sanctions.

Rappelons que boire trop d'eau (+ de 20 l quand même) est tout aussi nocif pour la santé et peut tuer. C'est l'usage qui fait ou pas la dangerosité.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 eretria a écrit [25/03/2013 - 09h36 ]  
eretria

La question d'éducation n'empêchera pas les gens de boire à mon avis . L'alcool est vicieux , il s'installe doucement , il prend son temps que l'on est eu une bonne ou une mauvaise éducation rien n'empêchera l'envi de s'alcooliser . Bien souvent les personnes ne s'en aperçoivent même pas ( surtout les jeunes) ils consomment un peu de tout et les mélanges font des dégâts importants . Un adolescent sur deux qui s'alcoolise (dans les fêtes d'anniversaires ou en discothèque) sera plus tard sujet à devenir un consommateur important d'alcool son organisme réclamera son dû ! et doucement le vice s'installe en grandissant il lui faudra "l'apéro" du soir bien mérité après le travail et puis vient le week end ou on invite les amis pour une journée bien conviviale autour d'alcools forts et de vin en mangeant, de digestifs pour faire passer tout ça et vient le champagne avec le dessert ! Bien sur que c'est agréable je ne dis pas le contraire , mais ces personnes là ne se rendent pas compte des dommages qu'ils se créent sur leur santé et la dépendance arrive très vite . Se laisse entrainer qui veut .... :-| Et aujourd'hui de plus en plus d'individus ont recours à la cure de désintoxication , le séjour varie selon le stade d'alcoolisation et c'est un vrai problème de santé publique. Il faudrait tout simplement limiter les ventes d'alcools dans les boîtes ne plus en servir à partir d'une certaine heure , par contre pour la vente dans les commerces ça c'est une autre histoire ...




J'ai perdu m'quinzaine..!


 cochise_fr a écrit [25/03/2013 - 11h37 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Quand on apprend aux jeunes à dire "non merci" à toute une gamme de saloperies, et que l'on sait leur expliquer et leur montrer pourquoi, il est rare que cela conduise ensuite à des excès de cette nature.

Il faut être psychiquement dérangé pour se saouler la gueule en concours. Et pour l'alcool de tous les jours, quand on apprend à boire avec modération, on apprécie la boisson et on en fait pas d'excès. Un ou deux verres de vin ne font de mal à personne, et on est pas obligé de finir la bouteille à tout prix.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à Chris






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.