Entre abstinence d'alcool ou consommation raisonnable, quelle est la frontière ?



daniel01
Cette question a été posée par daniel01, le 04/08/2010 à à 16h06.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Alcool.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 daniel01 a écrit [04/08/2010 - 16h06 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
daniel01

Daniel,
J'ai 40 ans et suis arrivé petit à petit à entrer dans cette phase de dépendance à l'alcool. Une surcharge d'activité professionnelle, la crise de la quarantaine, alors que bien installé dans la vie avec une épouse formidable et de merveilleux enfants. Tout est prétexte pour prendre des verres d'alcool, pastis, wisky, vins en excès toujours le soir et le week-end sans que personne ne réalise les quantités importantes. On se dit plus demain, mais un repas, un appéritif concourt à reprendre de plus belle. Mes gamma Gt sont à 200. Je pense pouvoir m'abstenir mais difficile de ne pas être tenté de reprendre. Je ne sais pas. Je me suis pourtant arrêter de fumer du jour au lendemain il y a plus de dix ans. J'aimerais de ne pas être abstinant mais retrouver une consommation saine comme tout à chacun.
Merci de vos témoignages.




 betina a écrit [04/08/2010 - 16h27 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betina

Il faut absolument et au plus vite vous restreindre car si vous ne le faites pas,vous n'aurez bientôt d'autre solution que l'abstinence.Vous êtes jeune,essayez de vous raisonner.

Voyez un médecin pour voir comment il peut vous aider,il peut peut-être vous orienter vers un psychologue qui vous aidera à comprendre pourquoi vous en êtes là.
Bon courage.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 Wisty a écrit [04/08/2010 - 17h07 ]  
Wisty

Bonjour,
avant d'avoir une cyrrhose, il faut avoir une dépendance totale, soit être éthylique.




Wisty


 daniel01 a écrit [04/08/2010 - 17h33 ]  
daniel01

Wisty, betina et Natibe, Merci de vos premières réponses. S'agissant d'une possible cirrhose, j'espère que non. C'est la première fois que j'ai des gamma Gt, c'est d'ailleurs aussi une excellente source de motivation pour réviser son comportement. Entre prendre conscience de ces égarements et agir, ce n'est pas toujours si simple. Mais je pense pouvoir cette fois prendre le chemin de retour. Le fait d'en parler et d'avoir vos avis m'apporte le soutien dont j'ai besoin.




 Wisty a écrit [04/08/2010 - 17h50 ]  
Wisty

C'était notre but, c'est d'améliorer et changer tes habitudes. Enfin, on te souhaite bon courage et persévérer surtout. les gamma Gt, s'étendent très facilement, et détruise fortement l'organisme. On vieilli assez rapidement.




Wisty


 Leumas80 a écrit [04/08/2010 - 18h05 ]  
Leumas80

Le problème avec l'alcool, c'est qu'on devient dépendant à n'importe quel niveau.
Un scientifique déclarait, avec justesse, qu'on devient alcoolique rien qu'avec le seul verre de vin que nous prenons au déjeuner, si tant est qu'il nous est impossible de faire sans.

En gros, l'alcool en lui même n'est pas un problème, c'est notre dépendance ou l'impossibilité de faire sans qui en est un.

J'ai eu le cas une fois, à l'anniversaire d'un ami, tout le monde voulait que je prenne plus que le verre d'apéro que j'avais pris, mais je m'étais juré de faire le capitaine de soirée pour un copain.
Ca m'a fait réfléchir, je me suis rendu compte qu'on pouvait glisser facilement dans le : "Oh, c'est pas grâve, ce n'est qu'un verre.".
Même s'il s'agissait d'un anniversaire, et donc, c'était un cas exceptionnel, je remarquais qu'il était un peu difficile d'arrêter, alors que je voulais arrêter (je vous rassure tout de suite, j'ai fini au jus de fruit).
J'ajoute rapidement que pour cet exemple, le simple fait d'avoir pris un apéro était risqué, ma volonté aurait pu être diminuée, mais là n'est pas la question.

Donc, par cet exemple, imaginez quelqu'un qui n'a déjà pas envie d'arrêter du tout son petit verre de vin du midi, et que s'il n'en a pas, il passe une mauvaise après midi.
La barrière de la dépendance est alors franchie, même si la quantité n'était pas énorme.

Je ne conseille donc pas une quantité à se limiter, puisque la morphologie de chacun est différente d'un individu à l'autre, mais de faire attention à ne pas être dépendant de nos petits exces.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 Wisty a écrit [04/08/2010 - 21h01 ]  
Wisty

Bonsoir, je pense Leumas, qu'il faut tout simplement se limiter et savoir dire non.

Natibe, Dans les forces de l'ordre, il y en a qui ne boivent pas. Et puis encore, ceux qui vont en quartier, où on leur offre un verre, certains refusent, mais d'autres acceptent.




Wisty


 cochise_fr a écrit [05/08/2010 - 06h36 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Que ce soit pour l'alcool ou n'importe quoi d'autre, c'est la maitrise de soi qui manque le plus souvent: le fait de se dire ou de dire "non merci" quoi qu'en pensent les autres et le "qu'en dira t on.?".
Bien sur, cette attitude a des conséquences.... qu'il faut assumer, à mon avis, vu qu'elles sont meilleures pour soi que de se laisser aller.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 dural a écrit [06/08/2010 - 21h41 ]  
dural

Consulte le site tetrahydropapavéroline pour comprendre qu'il existe une dépendance organique due au fait d'une influence de la thp qui entraîne une déficience d'endorphine. Après va sur le site empathia.e-monsite.com à la thèse le corps moteur de l'esprit pour comprendre l'importance de l'endorphine et comment cela agit sur les humeurs. Salut.




Dural richard


 cochise_fr a écrit [06/08/2010 - 22h07 ]  
cochise_fr

Bonjour,
L'adresse de Dural est:

http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID30/2712.html

et l'autre qui plaira à Carter.... et à d'autres:

http://empathia.e-monsite.com/accueil.html

De la lecture en perspective pour les longues soirées d'hiver au coin du feu.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à daniel01






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.