Investir à madagascar, opportunités ?



camargo
Cette question a été posée par Camargo, le 25/11/2009 à à 15h41.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Aide recherche emploi.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Camargo a écrit [25/11/2009 - 15h41 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Camargo

Je souhaite aller vivre à Madagascar avec ma compagne, dans quels domaines investir et qu'est ce qui est à éviter ?




 Jazzy a écrit [25/11/2009 - 15h59 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Jazzy

Ça tombe bien, je connais un peu le pays.
Pour beaucoup, Madagascar renvoie a priori à une île paradisiaque située au beau milieu de l'Océan Indien, mais il faut savoir que ce pays recèle en plus un énorme potentiel, sur tous les plans. Un atout qui se révèle être une valeur sûre ainsi qu'une garantie pour tous les investissements. Par conséquent, investir à Madagascar ne présente que des opportunités.

Premièrement, Madagascar est un territoire très vaste, faisant approximativement 587000 km² de superficie, qui regorge de ressources naturelles variées, que ce soit du point de vue minier, agricole ou maritime. Ensuite, la Grande île compte aux alentours de 18 millions d'habitants, majoritairement des jeunes dynamiques, qualifiés et travailleurs, constituant une main d'oeuvre abordable : l'île possède ainsi un capital humain compétitif considérable.
Il est à noter que Madagascar est un des rares pays francophones d'Afrique Australe et par conséquent, la langue ne représente pas un obstacle, surtout pour les investisseurs français.
Du point de vue localisation géographique, le pays se révèle être un carrefour stratégique, puisqu'il est situé sur le plus important axe maritime reliant les continents asiatique et africain. Les secteurs d'activité y sont nombreux, en plus de l'industrie textile qui peut être considérée comme « traditionnelle », mais les plus porteurs sont l'agro-alimentaire et l'élevage, la télécommunication, les services de « out sourcing » dans le domaine des TIC, les mines, le domaine de l'infrastructure et de l'énergie renouvelable et bien évidemment, le tourisme. Mais le véritable atout de Madagascar réside dans son environnement commercial et économique.
En effet, le pays est signataire de plusieurs accords financiers, si l'on ne cite que les Accords de Cotounou qui lui permet d'exporter en franchise vers les pays d'Europe.
Il est également membre de plusieurs organismes de commerce, à savoir l'African Growth and Opportunity Act ou l'AGOA, la Southern African Development Community ou la SADC et le Common Market of the Eastern and Southern Africa ou le COMESA. Enfin, pour garantir un investissement totalement sécurisé, mais également pour faciliter la réalisation des projets des investisseurs étrangers, Madagascar vient de mettre en place un guichet unique dénommé Economic Development Board of Madagascar.




 coeur de patate a écrit [25/11/2009 - 16h29 ]  
coeur de patate

Bah alors Camargo ! après nous avoir fait toutes ces questions interminables sur les meilleurs chauffages pompes a chaleurs et je ne sais quelles et isolations sous toutes les coutures,
tu ne vas pas nous même pas nous faire l'affront de partir dans un pays chaud ? quel toupet ! :-C

Depuis des années moi aussi je veux allez a Madacascar !
tu doit abandonner l'idée, c'est complet il n'y a plus de place pour vous !
na ! c'est trop tard, il fallait y penser avant ! non mais sans blague ! :-D




ciao!


 Camargo a écrit [25/11/2009 - 16h35 ]  
Camargo

Vendre des pompes à chaleur à Madagascar n'est effectivement pas l'idée du siècle. :-D
Mais pourquoi plus de places ? justement moi j'ai entendu le contraire




 coeur de patate a écrit [25/11/2009 - 17h18 ]  
coeur de patate

plus de place !
parque si j'y vais c'est pas pour être entouré d'européens qui veulent y aller pour faire du fric :-|
ce n'est pas un pays pour les opportunistes !
là-bas c'est de missions humanitaires qu'il y a besoin !
pas d'exploiteurs de misère il y a déjà assez comme cela !
je connais 4 personnes d'Europe labas et indirectement de la famille d'amis malgaches ,
ce qui serait bien c'est de les empêcher d'éradiquer le peu qui leur reste de forêt vierge
en trouvant une autre énergie que le bois de chauffage et en créant des réserves
et en développant de écotourisme,
il y a aussi cette européenne assez remarquable dans le port de Majunga ou l'on décharge le ciment à dos d'hommes dans la poussière sans masques, il suffirais d'investir dans des aspirateurs et des aménagements portuaires ,
le mieux c'est de faire un premier voyage d'un mois pour se faire une idée et rencontrer des gens ! ;-)




ciao!


 sava a écrit [12/01/2010 - 11h56 ]  
sava

Dans le tourisme ,hotel écotouristique sur 4 hectares letchees,mangues, cocotier bananeraie etc. Je cherche un associé pour ouvrir .Actuellement 80% terminé en moyenne montagne




 chileanbullfrog a écrit [29/03/2011 - 09h26 ]  
chileanbullfrog

Pour y avoir vécu près de dix ans, je trouve tous ces posts un peu naifs. Effectivement la première chose que l'on voit à Madagascar, c'est le potentiel du pays. Les malgaches sont travailleurs, on ne peut plus sympathiques. Puis on se dit que ça serait une bonne idée d'y investir. Puis en rencontrant des collègues, ou d'autres jeunes investisseurs, ou encore en ayant sa propre expérience... Le rêve se transforme souvent en cauchemar
-corruption
-instabilité politique (expropriation, expulsion des expatriés etc...)
-gestion des collectivités territoriales moyenageuse(les lois changent à chaque passation de pouvoir)
-une économie plus que bancale qui a chaque crise s'effondre comme un chateau de sable
- des conditions parfois difficiles (coupures de courant quotidiennes)
Je recommande à toute personne pleine de projets de faire attention de ne pas se faire les dents à Madagascar sans connaitre le pays avant, il risque de se les briser très vite... J'ai vu des gens tout perdre là bas. Des jeunes venant la fleur au fusil, des projets pourtant extrêmement bien ficelés... se faire déposséder de tous leurs biens par des petits élus locaux gérant leur fief en maitre tout puissant...

Je ne dis pas de ne pas investir à Madagascar... Je dis attention

P.S. Pour ceux qui partent dans leur délire parano investisseur = colon malsain qui ne pense qu'a puiser les ressources d'un pays et exploiter les habitants... ils devraient se renseigner sur le chemin de croix que représente une création d'entreprise, sur les familles qui en vivent... et en matière d'exploitation de l'être humain... les malgaches ne sont pas les mieux placés pour en parler...




 coeur de patate a écrit [29/03/2011 - 14h33 ]  
coeur de patate


chieanbullfrok bien sur que les malgaches aussi sont capables d'exploiter leurs compatriotes comme partout ce n'est pas une raison je n'est pas dit que c'était systèmatique ! moi je n'y suis pas rester dix ans mais je sais ce que j'en ai vu !! pour se faire du frique il vaut mieux aller la ou il y a de l'argent genre les émirats arabes ou le iles caiment ou n'importe quel paradi fixcal

c'est le mot opportunité qui me choque !! qui dit opportunité dit opportunisme ! donc si la misère d'un peuple est opportune cela devient grave !!




ciao!


 chileanbullfrog a écrit [31/05/2011 - 10h32 ]  
chileanbullfrog

Ok, je crois que je me suis planté de forum. Opportunité = opportunisme, avec votre logique coeur de patate, on laisserait les pays pauvres se démerder, et on ne développerait pas de coopération économique, ou pire, on ne ferait que de la tutelle...
... pour aller faire du fric là ou il y en a.
Savez vous coeur de patate, qu'aux Emirats arabes unis, le niveau de vie moyen est très bas, et que seule une petite élite profite des revenus du pétrole.
Révisez un peu votre géopolitique, et cessez vos niaiseries d'économiste de canapé pour écouter ce que des gens comme myami ont à dire.
Vos ONG et OIG comme vous le dites, utilisent 80% de leur budget dans leurs frais de fonctionnement, il n'y a qu'à voir les 4x4 dans lesquels ils roulent, les 20 % restant, ils l'investissent comme ils peuvent.
Des entreprises comme Unima, QQ Bonnet, etc... sont des entreprises qui emploient plus de 500 personnes, font vivres des familles, construisent des écoles(pour unima) reboisent madagascar etc... et sont les moteurs qui soutiennent toute une économie branlante.
Donc vos préjugés caricaturaux, de désabusé frustré de ne rien pouvoir faire pour madagascar, et immobilisé par cette frustration, ne sont pas très utiles, et ne font que nourrir les arguments des politiques pour assoir le pouvoir sur le populisme.
Il y a des excès, mais le pire des excès, c'est de généraliser quelque chose d'anecdotique.




 sava a écrit [01/06/2011 - 06h55 ]  
sava

Pour ma part,je ne vois pas Madagascar comme un placement d'argent en premier lieu.Tous les posts retracent ce que j'ai pu voir sur place.J'ai voulu à une époque installer un hôtel en écotourisme avec un associé Français qui en cours de route a quitter le bateau.Peut être qu'il à simplement remarqué qu'il n'y a pas de fric a se faire sur Madagascar, sauf exploitation de la misère.Actuellement bien que je suis en France je continue mon cheminement pour venir en aide à ce pays que j'aime.Mon choix de vie est de trouver une solution pérenne pour permettre aux habitants d'avoir une autonomie alimentaire et une éthique de vie pour l'avenir.Il ne s'agit pas d'imposer une idée mais d'expliquer ce qu'est un ecovillage , la permaculture et l'agro-foresterie. Madagascar est un pays qu'on aime , pas un placement d'argent.




 bougainvilliee a écrit [01/06/2011 - 08h42 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
De tout ce débat contradictoire, je ne retiendrai que la dernière phrase de "sava" :

"Madagascar est un pays qu'on aime, pas un placement d'argent".

C'est d'ailleurs ce que je pense, et engage Camargo à aller y faire un séjour d'un an, pour savoir ce qu'est ce pays, aux antipodes (Géographiquement et économiquement de la France).

Connaître le mode de vie, de comportement et l'évident décalage avec notre mode de vie, est indispensable pour savoir si immergé dans ce pays on y survivra.

Choisir si possible les côtes sud-ouest, pour avoir l'avantage de l'Océan, le dépaysement, et la rareté du "Vazah".




Le doute est ma seule certitude


Répondre à Camargo






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.