Science sans conscience n'est que ruine de l'âme, que pensez-vous de cette citation ?



gaelig
Cette question a été posée par gaelig, le 04/01/2011 à à 09h15.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Aide aux devoirs.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 symbol a écrit [05/01/2011 - 18h39] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
symbol

Si tu penses Andoudouille que les borgnes et les aveugles n'ont pas...



[ Lire la suite de la réponse écrite par symbol ]



Réponses



 gaelig a écrit [04/01/2011 - 09h15 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
gaelig

Lors des épreuves du Bac 2010, le sujet, "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme", a été donné, je serais désireuse de savoir ce que vous pensez, en gros, de cette citation de Rabelais ?, car je dois rendre un devoir de philosophie, sur le sujet.




 coeur de patate a écrit [04/01/2011 - 10h43 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
coeur de patate

il faut se mettre dans une ambiance rabelaisienne pour interpréter cette phrase !!
en gros les rabelaisiens sont de bon vivant amateurs de repas copieux et de bons vins ,
tout ce que j'y vois c'est une façon de rendre la science moins froidement pragmatique comme détachée du vivant , et sans amour ! pour voir la une science au contraire plus chaleureuse tolérante et près du coeur et de l'âme plus imaginative et délirante voir festive !

c'est sans doute une réaction de Rabelais devant la science de sont époque ?? enfin il faut se remettre dans le contexte de l'époque ??




ciao!


 Maude a écrit [04/01/2011 - 17h20 ]  
Maude

Bonjour gaelig, J'ai fait un petit topo a toute vitesse, mais je pense qu%u2019il faut placer cette citation, "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme", dans un développement humaniste, en effet si la science doit être placée dans le contexte de pouvoir servir à l%u2019homme, avec les avancées scientifiques, la science, ne doit pas être détournée, de sa mission première, pour nuire à l%u2019homme (à considérer l%u2019atome, qui fut une formidable découverte scientifique, qui s%u2019est transformé horriblement en bombe atomique. A savoir que de nombreuses évolutions scientifiques ont été détournées, de leurs idées et buts premiers. La science devrait donc rester dans les limites du respect et de la morale, le plus difficile serait de déterminer le point ou peut aller la science et ou elle doit s%u2019arrêter, ce qui est évidemment impossible, la science doit inexorablement avancer. Donc la science doit être liée à une conscience morale, donc quelque part à l'âme. Si j'ai un peu de temps, après, je réfléchis et te remets mes réflexions.




 Andoudouille a écrit [04/01/2011 - 20h35 ]  
Andoudouille

Tu pourrais aussi, peut être, faire une dissertation sur le fond de cette citation :
Expliquer ce qui peut être sous entendu.

" Science sans conscience, n'est que ruine de l'âme "; il se trouve que c'est un fameux alexandrin avec de magnifiques procédés pouvant être argumentés comme la diérèse ... non, je plaisante, c'est hors sujet.
Par cette citation, j'entends que posséder un savoir quel qu'il soit, et ne pas en connaitre la vrai valeur ou sans en avoir la parfaite connaissance, est inutile.
Un exemple vraiment tout bête, le cerveaux. Qui est une science formidable, extraordinaire, bref, tout ce que tu veux de super fort ! Passons, personne n'en utilise véritablement tout le potentiel, en l'occurrence, il est un bien que nous possédons qui ne devrait pas l'être.
Pour finir sur la ruine de l'âme, il s'agit d'une métaphore, ou d'un truc similaire qui désigne le fait de faire passer quelque chose qui ne l'est pas par quelque chose qui l'est ... Enfin voila quoi hein !
Donc donc donc, je présume que ladite " ruine de l'âme " concerne justement la conscience de celui qui possède l'objet dont il ne connait pas l'utilisation. Cette conscience est atteinte par l'idée qu'il n'arrivera jamais à pouvoir totalement utilisé cette ressource. De ce fait, il se morfond ( Enfin, là j'y vais un peu fort, mais c'est bien l'exagération ).
Pour continuer sur ta conclusion, tu peux placer une phrase trop profonde en rapport de force ( si j'puis dire ), avec la citation de la consigne comme :
" Puisque conscience sans conscience n'est que ruine de l'âme, alors l'homme n'est que ... " je te laisse trouver la suite, je suis a court d'inspiration.

Amitié, la bêtise de l'andouille.




L'avenir vous montre son derrière.


 symbol a écrit [04/01/2011 - 22h46 ]  
symbol

D'hubert Reeves, astrophysicien (il y eut un matin) :
La science prétend aujourd'hui que l'univers est vide et muet (message de Jacques Monod). je ne crois pas que l'univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d'oreille... l'oeil qui scrute, qui analyse, qui dissèque, doit être réconcilié avec l'oeil qui contemple... Il nous faut apprendre maintenant à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ; il nous faut apprendre à garder les deux yeux ouverts en même temps.

Cela nous ramène à l'abus de connaissances philosophiques ou scientifiques appauvrit le bon sens. Les excès rendent parfois aveugle aux vérités les plus simples. En science, la rationalité (l'intellect) et l'analyse occupaient, occupent encore, une place centrale. On a découvert que cela n'était pas forcément le meilleur moyen pour accéder à une connaissance plus vaste, ni pour résoudre les problèmes d'une façon optimale. En se basant sur les seules capacités rationalistes et analytiques, nous limitons considérablement nos possibilités puisque nous ne disposons pas d'informations sur l'avenir et ne pouvons compter que sur un nombre limité d'informations pour prendre des décisions.

le rationaliste puise sa connaissance dans le monde extérieur et ce genre de recherche est passablement limité. La connaissance véritable vient de l'intérieur. Plus l'on accorde de l'importance à son intellect, moins l'on fait confiance à sa connaissance intérieure.
la science nous montre bien que les connaissances acquises avec la rationalité peuvent être vite dépassées. les enseignement de sagesse ne sont jamais eux dépassés.

En conséquence, la science sans conscience, celle qui se limite à la pensée rationnelle et analytique, mène à l'étroitesse et à la rigidité de la pensée.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Andoudouille a écrit [05/01/2011 - 12h50 ]  
Andoudouille

" il nous faut apprendre à garder les deux yeux ouverts en même temps "
- Bien sur, les borgnes et les aveugles sont toujours mis à l'écart ...
- Que fait-on des clins d'oeil ? : Trop de rigidité, tue la rigidité.




L'avenir vous montre son derrière.


 symbol a écrit [05/01/2011 - 18h39 ]  
symbol

Si tu penses Andoudouille que les borgnes et les aveugles n'ont pas de conscience, tu te mets le doigt dans l'oeil... Ils sont sans doute plus proche de la vérité que ceux qui pensent voir.
C'était mon clin d'oeil à la rigidité puisque tu sembles ne relever qu'un sens propre dans la phrase de Reeves. Mais de toi, nous pouvons continuer à être étonnés...




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Andoudouille a écrit [05/01/2011 - 20h10 ]  
Andoudouille

Les aveugles ne voient pas, ils perçoivent. Oh ! Il est bien évidemment que je n'aurais jamais osé prétendre qu'un aveugle n'a pas de conscience.
Cependant, elle n'est peut être pas la même que la notre.
Il est clair que se rattraper après, c'est facile. Bien sur j'admets le fait que tu avais pu y penser.

Qu'un sens propre ... Veux tu dire qu'il y en a plusieurs, dis tu qu'il pourrait y en avoir un sale, ou parles tu simplement d'une quelconque figuration ?




L'avenir vous montre son derrière.


 symbol a écrit [06/01/2011 - 08h54 ]  
symbol

Tu relèves encore le sens propre de voir et cependant le sens figuré, et surtout en français, n'est pas négligeable et n'a rien d'une quelconque figuration. C'est la richesse de notre langage, à nous d'en accepter les règles de signification, de subtilité ou nous ne pourrions même pas aborder cette citation.

Répondre pour toi, c'est se rattraper. Pourquoi ce besoin constant de prouver ? A chercher le mot, le ressortir de son contexte et l'adapter à ta façon de penser, ce n'est pas pour tenter d'y apporter ta vérité qui serait louable, mais pour démontrer que l'interlocuteur n'a pas sa vérité, qu'elle n'est pas digne d'être reconnu.

La ruine de l'âme, c'est d'avoir une âme habituée, tellement encroutée, tellement imperméabilisée, que la grâce roule sur elle sans rien mouiller, comme ses gouttes d'eau sur la toile cirée.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Andoudouille a écrit [06/01/2011 - 19h24 ]  
Andoudouille

J'accepte le français dans toute sa beauté. J'aime sa richesse, peut être même le plus beau des trésors que je n'aurais jamais.

Oui, répondre pour moi c'est se rattraper. Nous sommes en constant rattrapage. Redire les choses mal dites. Dire ce qui a déjà été dit d'une autre façon. Transformer. Paraphraser. Tout cela va de soi.
Toujours prouver, parce que sans preuve, on croit. Et on est sur de rien. De ce fait, je ne citerais rien, mais j'ai un des meilleurs exemples qui soient. En apportant une vérité louable, on démontre que l'interlocuteur n'a pas cette vérité. Bien sur ! Au point quelle ne soit pas digne d'être reconnue, je te ne t'empêche pas d'avoir ce point de vue. Ce n'est, par contre, en rien mon objectif.

Donc voici ton sens figuré ? Le propre y ressemble, en étant, bien sur, moins poétique.





L'avenir vous montre son derrière.


Répondre à gaelig






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.