La crise ferait-elle augmenter les niveaux de prostitution ?



tofinho
Cette question a été posée par Tofinho, le 03/06/2011 à à 15h17.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Aide au développement international.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Tofinho a écrit [03/06/2011 - 15h17 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Tofinho

En Espagne, les prostituées font désormais les bords des autoroutes. En plus des problèmes associés à la prostitution, comme la violence, les vols, la transmission de maladies, les autorités espagnoles ont maintenant le problème de la sécurité routière, car nous savons tous qu'il est interdit de s'arrêter sur le bord de l'autoroute (sauf en cas d'urgence ou de panne, bien entendu...). Cette augmentation serait-elle causer par les 20% de chômage en Espagne?




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 Lambda11 a écrit [03/06/2011 - 17h30 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Lambda11

Pour s'arrêter comme ça sur le bord de l'autoroute, c'est peut-être un problème "d'urgence" ! ???... :-D




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 cochise_fr a écrit [03/06/2011 - 18h05 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est le plus vieux métier du monde pour se procurer de quoi vivre ou de quoi manger..... bien avant les joies et les plaisirs. Plus il y a de gens dans le besoin, plus la population qui se prostitue sous une forme ou une autre augmente..... c'est juste normal.... ou plutôt vital.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Lambda11 a écrit [03/06/2011 - 18h20 ]  
Lambda11

Avec juste un petit modérato, Cochise, je ne dirais pas "normal" mais "logique"... et j'ajouterais "révélateur"... "symptomatique" d'une grande misère qui s'installe et d'un fossé qui se creuse entre les classes : ceux qui ont du fric peuvent se permettre toutes les bassesses sur un "cheptel" de femmes qui ont basculé dans la précarité et l'esclavage sexuel.

C'est bien triste ! :(




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 Wisty a écrit [03/06/2011 - 18h54 ]  
Wisty

Bonjour,

Il ne faut pas se faire des illusions, on va doucement retourner au temps des fiefs, les seigneuries improvisées ou provoquées de richesses, privées, deviendront publiques sur les bords des trottoirs...
Et ces pauvres femmes, précarisées , finissent par se laisser exploiter dans le plus vieux métier du monde. Tout cela, pour se nourrir. Gare aux bactéries riches en virus.




Wisty


 Wisty a écrit [03/06/2011 - 18h55 ]  
Wisty

J'ajoute, ce sont des fameux concombres à digérer...????? :-D




Wisty


 Lambda11 a écrit [03/06/2011 - 19h08 ]  
Lambda11

Aurais-tu mangé du clown aujourd'hui, Wisty, ? :-D




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 Wisty a écrit [03/06/2011 - 19h13 ]  
Wisty

Bonjour Lambda,

Je ne sais pas, mais les questions....m'ouvrent l'appétit.... :-D




Wisty


 Lambda11 a écrit [03/06/2011 - 19h15 ]  
Lambda11

Va voir du côté de la voyance au téléphone, alors, ça va te faire "exploser" de rire ! :-D




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 Wisty a écrit [03/06/2011 - 19h21 ]  
Wisty

Lambda, O.K. Je rigole déjà, .....Je m'en doute un peu.... :-D




Wisty


 Chiennedevie a écrit [03/06/2011 - 22h24 ]  
Chiennedevie

Ces femmes qui vont se prostituer ne doivent pas avoir le choix ou ça ou mourir de faim c ' est comment triste surtout ses jeunes filles qui tombent dans ses réseaux elles finissent souvent drogues alcool etc PORCA MISERIA DE MONDE JE SUIS DÉGOÛTE parfois ce sont des très jeunes filles il existe le trafic des êtres humains malheureusement elles sont vendues tres jeunes par leur propre famille quel gâchis je vous jure




 betinaweb a écrit [03/06/2011 - 23h56 ]  
betinaweb

En France,on voit des étudiantes se prostituer pour payer leurs études,c'est un phénomène nouveau.
Ce n'est vraiment pas normal de voir toutes ses femmes essayer de s'en sortir en vendant leur corps.Et quand les femmes sont repérées,elles paient un impôt sur ce qu'elles gagnent.
Nous avons un état proxénète.Je ne sais pas comment ça se passe en Espagne à ce niveau là.

Pour l'instant,je ne pense pas qu'il y ait encore des prostituées sur les aires d'autoroutes.
C'est un secteur d'activités qui ne connaît pas la crise!!!




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [04/06/2011 - 03h36 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Qu'un impôt soit prélevé sur n'importe quel revenu n'a rien de choquant. C'est la situation sociale des individus qui y est par contre.
D'autre part, il est tout à fait normal qu'un impôt soit prélevé sur le train de vie quand il n'est pas en rapport avec les revenus déclarés. Et bien sur, cela ne n'est pas réservé aux prostitués(ées).




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Tofinho a écrit [04/06/2011 - 11h00 ]  
Tofinho

C'est à cause de situtation comme celle là que je continue à ne pas comprendre pourquoi ne pas légalise d'une fois pour toute cette pratique.

Enfin, si je comprend... Ainsi c'est à l'avantage de certains, pour se remplir les poches tranquillement. Mais la légalisation ne ferait que normaliser une pratique qui est et sera toujours courante; donc, mieux vaut rendre la chose légale, diminuant ainsi crime, maladies, trafic, etc...

Et puis ça ferait quelques euros de plus dans les coffres des états.




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 betinaweb a écrit [04/06/2011 - 14h50 ]  
betinaweb

Je ne vois pas pourquoi on prélève des impôts à ces femmes puisque elles n'auront pas de retraite ensuite.Qu'elles n'ont aucun droit.
Etat proxénète,je le répète.D'un côté,on leur fait la chasse de l'autre,on leur prend leur argent.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [04/06/2011 - 18h19 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Si on applique votre théorie Betinaweb, il suffit de transformer tous les emplois en emplois au noir..... ce qui est stupide évidemment, car ce n'est jamais que du travail au noir.

La prostitution n'est pas illégale en France.

C'est le racolage et le proxénétisme qui sont illégaux.
En conséquence, comme tout travailleur indépendant, les prostitués(ées) devraient en principe déclarer de plein gré leur revenus et avoir les mêmes droits qu'un plombier ou un monteur d'antennes indépendant.... ou autre. Ainsi, rien ne les empêche de cotiser à des caisses volontaires de sécurité sociale, et de complémentaires santé. Quand le travail est occulte, les prestations sont occultes aussi.... normal.!! et les sanctions financières aussi.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à Tofinho






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.