L'aviation solaire, une réalité impossible?



tofinho
Cette question a été posée par Tofinho, le 12/06/2011 à à 08h29.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Aérospatiale.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Tofinho a écrit [12/06/2011 - 08h29 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Tofinho

L'avion solaire expérimental Solar Impulse à attérit, Samedi soir, à Bruxelles après avoir raté son vol vers l'aéroport Le Bourget, près de Paris, affirment les responsables de l'équipe.

L'avion à du faire machien arrière immédiatement après la ville de Bavay, proche de la frontière belge, à cause d'un vent contraire qui retardait sa progression.

Sommes nous si loin de l'aviation solaire? Ou celle ci n'est qu'un mirage qui ne sera jamais atteint?




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 carter a écrit [12/06/2011 - 14h32 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter


On a déjà réalisé de multiples vols avec des prototypes d'avions solaires. Alors je ne vois pas en quoi un incident avec un prototype de plus marquerait le glas de cette technologie !

Non, le problème est ailleurs et assez bien connu des économistes keynésiens : comme le profit actuel des multinationales va aux actionnaires et aux techno-gestionnaires, jamais aussi peu de profit n’a été réinjecté dans l’innovation et le renouvellement des technologies.

Dit simplement : c’est trop rentable de gagner en spéculation boursière que l’on ne voit pas pourquoi on financerait des ingénieurs rêveurs à résoudre les besoins technologiques de notre planète.
Voilà pourquoi le business des technologies vertes ne décolle pas : y’a trop à faire avec les marchés financiers pour se gaver la panse !
D’ailleurs, les polytechniciens de l’école X - jadis gros inventeurs de technologies révolutionnaire et prix Nobel en puissance- finissent de nos jours traders à la banque générale !
C’est dire comme il faut être un con d’idéaliste pour avoir envie de révolutionner une technologie !

On ne dira pas assez que le capitalisme financier aura été néfaste pour notre avenir…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 betinaweb a écrit [12/06/2011 - 21h06 ]  
betinaweb

Il y a des vols qui ont déjà très bien réussi Tofinho,il faut que la recherche avance plus vite mais comme le dit Carter,ce n'est pas vraiment la priorité aujourd'hui...
Car pour l'instant ça vole mais sans passager,on y arrivera quand il n'y aura plus du tout de pétrole,il faudra à ce moment là mettre les bouchées double.Pour l'instant,on engrange de l'argent.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [12/06/2011 - 22h04 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Faut il rappeler que la voiture électrique existe depuis plus d'un siècle, que le moteur à eau de mer existe, que beaucoup de moteurs à énergies propres existent, que l'on peut faire fonctionner la plupart des moteurs avec du gaz en bouteilles 13kg ne rejetant que de la vapeur d'eau..?.?

Le capitalisme assassin règne en maitre sur des populations de moutons devenus captifs par soumission aux organismes financiers.
C'est bien pour cela que la première des cause à libérer est de nationaliser le système bancaire pour le redonner aux états souverains. Sans cela (au moins) rien ne sera possible.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 canape_vache a écrit [21/03/2012 - 20h56 ]  
canape_vache

Je déterre encore un post pour rectifier un peu tout ça ....
Un aéronef solaire , oui, c'est faisable
MAIS
Un avion, ça ne fait pas que voler, où une infime part de sa puissance est nécessaire, comme une auto lancée à 50 km/h par exemple
Non ce qui pose un problème, c'est le décollage, car c'est dans une accélération qu'on moteur consomme beaucoup, comme une auto qui part de 0km/h lorsque le feu passe au vert.
Et puis un avion ça pèse lourd, très lourd, car un avion en papier de plusieurs dizaines de mètres sans aucune technologie ne tiendrait pas longtemps en vol.
Enfin, les panneaux actuels sont assez peu rentables, et il n'est pas encore possible de fournir la puissance nécessaire à un avion pour qu'il vole correctement. Un panneau actuel renvoie disons 100 watts pour être gentil , un avion au décollage en consomme 100 669 482
Un panneau pèse dans les 5 à 10 kilos ... Même sur un avion très léger .... bah ça fait lourd tout ça !




 canape_vache a écrit [21/03/2012 - 20h59 ]  
canape_vache

en cas de doute ...
http://www.convertworld.com/fr/puissance/Watt.html

Concorde
Poids max : 185 tonnes
Poussée : 69tonnes (équivalent à environ 135 000 ch !!)
Rapport poids/puissance : 1.37 kg/ch..

Boeing 777-300ER (biréacteur équipé des GE90-115B, les plus puissants réacteurs jamais construits)
Poids max : 351 tonnes
Poussée : 102 tonnes (équivalent à environ 200 000 ch !!)
Rapport poids/puissance : 1.75 kg/ch…

LOL :-D




Répondre à Tofinho






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.