Plan global d'aide aux agriculteurs c'est quoi ?



bo-bat
Cette question a été posée par Bo-Bat, le 16/10/2009 à à 12h38.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Administrations agriculture.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Bo-Bat a écrit [16/10/2009 - 12h38 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Bo-Bat

Bruno Le Maire promet sur France Info aux agriculteurs "un plan global" d'aide !
c'est quoi exactement ?




 domie a écrit [16/10/2009 - 13h59 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
domie

Bonjour Bo-Bat,

En effet, le ministre de tutelle Bruno Le Maire promet sur aux agriculteurs un plan global d'aide qui devrait répondre à leurs attentes. Les agriculteurs réclament un plan d'aide de 1,4 milliard d'Euros, dont 400 millions d'Euros d'exonérations de taxe de toute urgence. Bruno Le Maire prévoit un projet de loi de modernisation de l'agriculture, entre autre, par des allégements de charges sur l'année 2009. Le résultat sera connu la semaine prochaine.




bonjour à tous les Web librers


 Toli. a écrit [16/10/2009 - 17h31 ]  
Toli.

Bonjour
Bruno Le Maire n’a presque rien annoncé. Il a juste admis que les agriculteurs avaient perdu 20 % de leurs revenus en 2008 et entre 10 et 20 % de leurs revenus en 2009. Il devrait donc faire des propositions prochainement dans le cadre d’un plan global de soutien à l’agriculture et a juste pour l’instant proposé des allègements de charge pour 2009. Nicolas Sarkozy a aussi évoqué le sujet dans le Figaro aujourd’hui, sans rien préciser non plus sauf qu’il promet « des initiatives fortes » d’ici fin octobre. Il a déclaré : « Je n’accepterai jamais que l’agriculture française, comme européenne, soit sacrifiée sur l’autel d’une mondialisation anarchique »…. De grands mots et de grandes phrases qui n’empêchent pas des milliers d’agriculteurs (environ 56 000) de manifester aujourd’hui un peu partout et dans tous les secteurs (lait, fruits et légumes, céréales, etc.). Paris et Berlin ont le soutien d’une grande partie des pays membres de l’Union européenne contre la dérégulation du marché agricole européen prôné par la Grande-Bretagne et le Danemark.
Depuis des mois maintenant, les agriculteurs français (la France est la première puissance agricole d’Europe) manifestent contre la baisse de leurs revenus et la chute des cours des produits agricoles. Le président de la FNSEA, Jean-Michel Lemétayer, exige « un vaste plan d’urgence » en chiffrant les mesures nécessaires à 1,4 milliard d’Euros (400 millions d’aide en urgence). Quant au Président des Jeunes agriculteurs de l’Ile de France, Damien Greffin, il a affirmé : « le monde agricole est en train de crever »… Par exemple un kg de blé revient à 14 cts à la production alors qu’il est vendu à 9 cts…
Selon l’Insee, les prix agricoles ont baissé de 15 % sur un an et le nombre d’employés dans l’agriculture a baissé de moitié en vingt ans, comme le nombre d’exploitations.




Répondre à Bo-Bat






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Plan global d'aide aux agriculteurs




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.