Tepco va rejeter dans l'Océan Pacifique, des milliers de tonnes d'eau radioactive accumulées dans la centrale de Fukushima ? qu'en dites vous ?



scofield
Cette question a été posée par scofield, le 04/04/2011 à à 18h04.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Actualité Presse.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 coeur de patate a écrit [04/04/2011 - 18h28] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
coeur de patate

oui a quoi bon en dire quelque chose ? quoi que l'ont en dise c'est...



[ Lire la suite de la réponse écrite par coeur de patate ]



Réponses



 scofield a écrit [04/04/2011 - 18h04 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
scofield

Tepco va rejeter dans l'océan des milliers de tonnes d'eau contaminée accumulées dans la centrale de Fukushima, mais les autorités japonaises disent que les conséquences sanitaires seront faibles ! que faut t-il en penser ?




 coeur de patate a écrit [04/04/2011 - 18h28 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
coeur de patate

oui a quoi bon en dire quelque chose ? quoi que l'ont en dise c'est une réalité,
c'est une hémorragie au même titre que la fuite de pétrole ,suite à l'explosion de la plate-forme au large de la Floride !
ce que j'en dirais c'est qu'il est très choquant que la gestion de ces catastrophes soit aussi infantile et irresponsable il suffit de parler du dispersant qui à empirer les choses en envoyant le pétrole par le fond ,
et pour les réacteurs du Japon ,
on à la même impression de panique et de non maturité devant l'ampleur de la responsabilité à exercer ! c'est affligeant et ne donne aucune confiance en l'avenir !! :-o




ciao!


 elijah a écrit [04/04/2011 - 18h35 ]  
elijah

Non content d'avoir pollué l'air, avec tous les rejets de ces réacteurs nucléaires, maintenant Tepco, va tuer la faune et la flore de l'Océan Pacifique, en plus Tepco, n'avait pas réagi aux diverses injonctions des problèmes qui avaient été évoqués et qui nécessités des améliorations, lors d'une visite technique datant de 2 ans. De plus si le gouvernement japonnais dit que les conséquences sanitaires seront faibles, pourquoi se généraient t-ils ? La question que je me pose, Tepco, ne pouvait t-il pas faire autrement que de rejeter cette eau irradiée dans le Pacifique ? C'est quand même un monde de voir des choses pareilles alors que les japonnais se nourrissent normalement avec beaucoup de poissons de cet Océan Pacifique.




 papiguy a écrit [04/04/2011 - 19h43 ]  
papiguy

D'accord avec toi, coeur de patate, je vote pour ta réponse ;-)




 papiguy a écrit [04/04/2011 - 19h59 ]  
papiguy

Pour information, et puisque coeur de patate cite les catastrophes maritimes, il existe pour ce domaine un code (Code ISM) dont l'application est obligatoire et qui prescrit:
" * Politique claire et précise (politique écrite et lue par tous les intervenants)
* analyse systématique de risques (prévenir vaut mieux que guérir)
* identification des éléments critiques (quelles sont les choses à surveiller de près)
* définitions des responsabilités (qui fait quoi, quand, comment)
* amélioration des compétences (stages de remise à niveau)
* mise en place de procédures (aide mémoire pour différentes situations)
* préparation aux situations d'urgence (exercices fréquents)
* amélioration des relations terre/navire (se rencontrer pour se comprendre)
* contrôle de l'existence de documentation nécessaire (vérification de la disponibilité de la documentation)
* mise en place d 'audits internes et externes (auto critique et examen par une personne étrangère)
* mise en place de retours d'expérience (tout accident, presque accident, incident doit être rapporté et étudié)
* faire évoluer le système en permanence (le système n'est pas figé chacun le fait évoluer)".

Une lecture de ce genre de code et une application intelligente, si elle ne supprime pas totalement les risques, permet de mieux les appréhender et si on ne peut les éviter, s'y préparer pour limiter les conséquences.

TEPCO, et les autorités japonaises qui ont leur part de responsabilité en se montrant laxistes, en sont le contre-exemple.




 coeur de patate a écrit [04/04/2011 - 20h26 ]  
coeur de patate

ben oui merci Papiguy , sur le fond nous sommes souvent d'accord ! je ne le mérite peu être pas autant !!:-D
les ressources halieutiques étant déjà sérieusement en décroissance ,
une hémorragie de fluide chargé en particules radiatives, peu paraître dérisoire à l'échelle de l'océan Pacifique ! mais ce n'est que l'addition de plusieurs phénomènes aggravant ,
ainsi donc ! ces ressources auront du mal ou seront très ralenties pour se régénérer ! et c'est Dramatique spécialement pour les Japonnais pour qui le poisson représente environ 50 % de leur alimentation !! mais il serait temps qu'il reprennent en mains la situation par ce que c'est comme pour le pétrole le temps presse !! :-|




ciao!


 tinadu92 a écrit [04/04/2011 - 21h47 ]  
tinadu92

Cette solution est peut-être la bonne à court et à très très long termes, mais à long terme.... non pas!
pourtant, je pense que l'entreprise à recourt aux moyens les plus susceptibles de fonctionner.




Répondre à scofield






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Océan Pacifique : s'étend sur une surface de 166 241 700 km²




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.