Allons-nous revivre 1929 ?



carter
Cette question a été posée par carter, le 26/03/2008 à à 15h51.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Actualité Presse.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 carter a écrit [26/03/2008 - 15h51 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

La crise des "subprimes" touche le coeur même du système capitaliste et financier (contrairement à la crise asiatique de 98) . bien qu'on nous rabâche du contraire, elle risque de se propager dans le monde entier selon le scénario catastrophe suivant: l'endettement excessif des américains va provoquer une récession américaine qui va stopper net les exportations chinoises. La "récession touchera alors les pays émergeant et et par un effet de dominos, elle se répandra sur toute la planète. Notons que cela provoquera sans doute l'éclatement de l'Europe puisque cette dernière n'a pas de politique économique pour une tel évènement (les critères maastrichtiens interdisant les relances budgétaires, la redistribution fiscale. Comment l'Europe pourrait-elle mettre en place une logique keynésienne de gestion de crise?).
Bref, sommes-nous à l' aube de la plus grande crise économique qui bouleversera l'équilibre géopolitique?




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [26/03/2008 - 17h16 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Tout ceux qui n'ont rien ou pas grand chose n'ont rien à craindre. Quand aux autres ayant mis des fonds dans le système, qui consiste à recevoir des revenus sans travailler, quelle que soit la forme du placement, la perte fait partie des risques encourus....et c'est très bien ainsi.
Je trouverai très bien de voir le système s'effondrer, car cela faciliterai grandement le remplacement par autre chose.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 GAM a écrit [26/03/2008 - 18h27 ]  
GAM

ok Cochise,cela hatera la fin...mais on sait ce qu'on perd pas ce qu'on trouvera
une bonne grosse crise faciliterais la mise en place d'1 dictature(pas juste un peu comme c'est le cas actuellement)qui aurait champ libre pour son expression!
Aie!
non juste une crise Américaine ,avec une bonne remise en cause du libéralisme dans nos pays,ce serait pas mal!




GAM


 carter a écrit [26/03/2008 - 18h56 ]  
carter

Tiens..tiens.. GAM me surprendrait-il ? Pour une fois, sa remarque n'est pas fausse, bien qu'il n'ait pas de cause à effet évidente entre crise économique et dictature. La crise de 29 a mis le front populaire en France tandis que l'Allemagne s'abimait dans le totalitarisme. La crise de 1998 n'a pas spécialement provoqué la venue des bottes dans les dragons asiatiques...

Toutefois, la loi d'airain du capitalisme veut que les pauvres, les prolétaires , les laissez pour compte payent toujours pour les conneries des puissants. Ce qui me fascine, c'est que la Fed a mis tellement de liquidité dans les marchés pour sauver la peau des puissants que je trouve étonnant que l'on nous disent encore que l'on ne peut pas effacer la dette du Tiers-Monde! Sans connaitre les chiffres, il me semble que l'argent envolé ces derniers temps ,sans dommages collatéraux (pour l'instant) grâce à la banque mondiale , montre à quel point nous pourrions effacer la fameuse dette...

La crise de 29 a mis énormément d'américains sur le tapis. Nous avons 1 millions d'américains que l'on exhorte gentiment à prendre la porte de leurs maisons.Qui payera les pots cassés?
Les riches? Surement pas! Bien au contraire, si le système perdure, il en ressortiront encore plus forts!
Imaginez cette horde de prolétaire encore plus à même d'accepter les boulots les plus humiliants! Quelle main d'oeuvre à bon marché, on aura ainsi!

c'est Polanyi qui avait remarqué que l'ampleur de la crise de 29 etait du au fait que les individus avaient été fragilisés par la révolution industrielle: le fait d'avoir déserté les campagnes pour se retrouver sous la coupe des capitalistes avaient rendus les prolétaires sensibles au moindre sousbresaut de l'economie (dans les campagnes , et en cas de crise, ils pouvaient se nourrir de leurs terres!)

Quand on voit l'interconnection du monde actuel, la fragilité du prolétaire mondial, son atomisation, la difficulté de se nourrir en dehors du salariat, on voit que la crise qui s'annonce risque de toucher plus durement le peuple qu'en 29...

Ceci dit, on peut espérer que la situation américaine se résorbe par la baisse abyssale du dollars...Mais apparemment, la "crise" semble de plus en plus résistante au remède miracle...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [26/03/2008 - 20h42 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Non ! Non ! Vive l'effondrement généralisé ! Comme de toute façon une grande partie de la pseudo-richesse s'appuie sur .... du vent....je trouverai très bon que plein de gens retrouvent le goût et l'odeur de l'herbe fraiche.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [26/03/2008 - 22h34 ]  
carter

ma foi, le seul point positif dans ces évènements, c'est la mise en place d'une décroissance généralisée pour tous...
Sauf que la note pourrait vite se saler si elle débouche sur une fuite en avant de l'Amérique: on peut craindre le pire de la première puissance militaire, vu les tentations dictatoriales de certaines de ses élites (tentations déjà bien entamées avec Bush) ...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Frédérique a écrit [27/03/2008 - 10h30 ]  
Frédérique

Je suis surprise de voir que cela vous excite presque d'envisager cette situation. En ce que qui me concerne, cela me fout la trouille. Je ne suis pas nantie, mais à 43 ans j'ai épargnée, notamment dans l'assurance vie. C'est ma grande trouille : un jour on peut nous dire : il y a plus rien. Pour tout dire, j'hésite à casser ce compte, à prendre le numéraire. C'est très égoïste, mais loin de la contemplation qui semble être la votre, je vois "midi à ma porte". D'autant qu'en cas de crise grave, c'est chacun pour soi et Dieu pour tous....




Il y a un temps pour tout......


 GAM a écrit [27/03/2008 - 12h26 ]  
GAM

la situation n'était pas la meme carter en 1929 qu'aujourd'hui,et l'information circulait bien autrement
comme un faisceau de lumiére qui n'éclaire plus rien quant il s'éloigne de la source,la crise de 29 ne pouvait avoir le meme impact qu'une crise identique aujourd'hui
tu n'avais pas remarqué que le monde avait changé?
pauvre petit
encore à partir dans la philo de comptoir pour vouloir tout expliquer
Frederique,rassures-toi,je ne souhaite pas non plus une crise
j'ai déjà tout perdu une fois et j'ai reconstruit mais à 35 ans le temps commence à presser ...et j'ai envie de souffler un peu et d'élever mes enfant dans la paix




GAM


 carter a écrit [27/03/2008 - 14h48 ]  
carter

"tu n'avais pas remarqué que le monde avait changé? "

Non, j'étais sans doute trop préoccupé par deux livres d'économies : "la crise des années 30 est devant nous de Langlet et "la crise crise monétaire du 21ème siècle a déjà commencé" de Leconte qui justement, montraient que l'Histoire risque de bégayer...

évidemment, cela ne débouchera sans doute pas sur une guerre mondiale mais une remise en question du capitalisme ,du libéralisme et de la mondialisation (c'est peut-être une bonne nouvelle mais tout dépendra du cout de cette remise en question...)
Pour diverses raisons, la crise qui se prépare risque d'être plus violente que celle de 1929 mais elle sera moins abrupte et la dégringolade sera parsemè éclaircies boursières principalement grâce à l'intelligence des économistes dirigeants comme Ben Bernanke (contrairement à 29 ou les différentes banques nationales ne communiquaient pas entre elles -et donc, leurs actions non coordonnées s'annihilaient en terme d'efficacité- et une FED totalement dépassée par les évènements)

Mais je constate que pour de nombreux économistes, le spectre de 29 est bel et bien revenu hanter l'économie mondiale...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 GAM a écrit [27/03/2008 - 14h56 ]  
GAM

les économiste
les mêmes qui vantent le libéralisme en disant que le marché s'autorégulera tout seul
ou ceux qui disent depuis 30 ans y'a plus de pétrole dans 10 ans
ou encore ceux qui n'avaient pas vu venir cette fameuse crise de 1929,le choc pétrolier de 1973,la crise en asie
de quels economiste peux- tu bien parler C?
t'as acheter "l'économie pour les nuls" aprés la philo?
attention tu dépenses ton argent à des conneries C
au fait l'auteur dont tu parle"leconte"avec un nom comme ça il doit surement s'etre autopublié(piqure de rapelle pour ce que tu as dis de Pigeard de Gourber)
c'est facile d'etre bete ,hein gamin!
t'en sait quelque chose...




GAM


 GAM a écrit [27/03/2008 - 15h00 ]  
GAM

Les économistes sont doués pour faire un bilan après coup
comme les journalistes politiques pour analyser les résultats des votes
pour voir l'avenir y'a que mémé Irma
carpe diem
rien ne sert de voir tout en noir tant que tout n'est pas noir
et la peur n'empêchant pas le danger...
il faut vivre Frédérique ,sans trop penser à demain




GAM


 cochise_fr a écrit [27/03/2008 - 21h01 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Les banquiers sont des grenouilles qui veulent se faire plus grosses que le boeuf.....parfois, ils explosent, normal et bien fait.!!

Une grande partie des produits grand public sont garantis par l'état....pour tout ceux qui en ont.

Les banquiers comme les économistes en tout genre bardés d'incompétence jouent les conseilleurs.....

N'avez vous donc jamais appris que:
LES CONSEILLEURS NE SONT JAMAIS LES PAYEURS....et ce n'est pas une nouveauté !!

Et je le répète....même si vous n'y croyez pas (c'est votre droit):
Une grande partie de la finance mondiale repose sur...DU VENT !!!! Les problèmes actuels ne sont que la partie émergée de l'iceberg des magouilles financières dont une grande part reste cachée pour ne pas affoler la population du monde entier..... c'est d'ailleurs pour cela que les banques centrales injectent de l'argent pour soutenir le système sans commentaires....si elles arrêtent, le système s'effondre..........j'aimerais tellement avoir tord !!....enfin, pas tant que cela, car ce sera un excellent accélérateur de changements et de réformes en profondeur, beaucoup plus rapide que d'attendre la prise de conscience démocratique.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 GAM a écrit [28/03/2008 - 11h33 ]  
GAM

moi aussi j'aime pas les banquiers
c'est vrai il jouent les conseillers fiscaux mais en fait ne connaissent rien
ils connaissent 2 ou 3produits au plus qu'ils veulent nous fourguer en nous disant comme pour eurotunnel que c'est du solide!
personnellement la bnp(bande de nouilles paresseuses)m'a paumé 100000 francs il y a quelque années
j'ai du faire un procés pour recupérer mon argent
procés baclé durant lequel la bnp a declaré avoir muté les 2 banquiers responsables(et c'est vrai)alors en gros ça a ete "circuler y'a plus rien a voir"
j'ai recupere mon argent mais rien n'a ete fait pour que la bnp ne recommence pas
quant aux 2 couillons mutés 3 ans aprés les voilà revenus sur Rennes!!
je suis tout a fait d'accord aussi Cocghise que notre economie repose sur du vent
mais fva dire ça a carter!
depuis peu il lit un book d'eco de Leconte et comme d'habitude carter a tout compris!!




GAM


 cochise_fr a écrit [28/03/2008 - 20h11 ]  
cochise_fr

Bonjour,
GAM, cesse de te positionner sur les idées des autres, qu'elles te conviennent ou pas. De même attaquer les gens sur leur personne est une perte de temps et d'énergie inutile....à mon avis.
J'ai donc exprimé une fois ou deux mon sentiment à Carter, l'affaire est close. Quand j'ai une réponse à apporter à ses propos, je m'exprime en fonction des idées et non de l'homme, d'autre part, préférant grandement les idées personnelles aux idées copiées ou répétées plus ou moins bien assimilées, je ne suis pas réactif à toutes ses citations.....je lui ai dit, il le sait....point, on ne va pas passer la journée la dessus.
Chacun à son style d'expression, et aucun n'est meilleur que l'autre, et chaque lecteur est libre d'apprécier ou pas.....cela s'appelle la liberté.
Quand on a quelque chose à défendre, on le défend (ses idées par exemple)....et quand on a rien à dire ou que l'on ne sait pas....on se tait, c'est mieux pour tous et cela évite de polluer le débat inutilement par des attaques personnelles sans objet avec la question.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 GAM a écrit [29/03/2008 - 17h40 ]  
GAM

t'as pas prit le nom d'un grand chef Indiens pour rien!




GAM


Répondre à carter






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Dépêches de la même thématique :

• La crise de 1929, le fameux krach, c’est quoi ?


Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.