Pire que Vichy ?



imagine54
Cette question a été posée par imagine54, le 07/07/2011 à à 23h22.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Actualité Presse.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 imagine54 a écrit [07/07/2011 - 23h22 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
imagine54

Quelques salades et deux , trois melons un peu talés et l'on risque de perdre son boulot.
Mais ou allons nous franchement?.
Le pire dans cette histoire c'est la personne qui l'a dénoncé à ces supérieurs, celui ci ou celle ci doit être un fils ou une fille d'ancien collaborateur de vichy sous Pétain, quelle honte!!.
Si la personne a pris cela c'est tout simplement parce qu’il a du mal à joindre les deux bouts en fin de mois alors je serais de cette personne je contrattaquerais pour non assistance à personne en danger!!!
Y A PLUS DE CŒUR dans ce bas monde ou quoi?, c'est mon cri du cœur j'ai HONTE POUR CE MONDE de délation pour quelques fruits et légumes ,et ceux ou celles qui méritent une sanction ne sont certainement pas cet homme qui voulait simplement ajouter un plus pour ces enfants mais plutôt celui ou celle qui la dénoncé!.
HONTE A CETTE PERSONNE, voila tout!!!




 betinaweb a écrit [08/07/2011 - 00h33 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betinaweb

C'est la mentalité pourrie de la distribution.J'ai connu un directeur qui en avait marre de voir les SDF se nourrir dans les bennes du magasin qui a donné l'ordre que des bidons de javel soient versés tous les jours sur la nourriture pour qu'ils ne se servent pas.
Et quand le personnel avait le malheur de prendre un coeur de salade qui allait être jeté,c'est lui qui était jeté pour vol.
Tu as raison c'est une honte et il y a toujours des petits fayots qui renseignent la direction pensant gagner quelque chose au passage,mais le petit fayot devrait savoir qu'un jour où l'autre lui aussi passera à la trappe.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [08/07/2011 - 02h17 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Pour compréhensible que soit votre courroux, vous devez aussi savoir que le délateur, ou le surveillant, risque aussi sa place s'il ne fait pas son travail.

Je connais, ou plutôt j'ai connu cela, et 'manger dans les magasins' permet de se nourrir sans payer, mais il faut, plutôt que voler de la marchandise en la sortant du magasin avec le risque de se faire prendre, consommer sur place. De plus la loi est alors du côté du consommateur, puisqu'il est possible de gouter à un produit avant de l'acheter..... ce qui permet de se défendre si on se fait prendre, et ce qui rend la consommation invérifiable en quantité et en prix, quand bien même les caméras de surveillance vous auraient vu en train de manger.
Rien de plus simple que d'acheter 3 ou 5 tranches de jambon au début de ses courses, puis de parcourir les rayons le temps de les consommer et de faire quelques emplettes dans le caddie qu'on laissera sur place après coup. Un peu de discrétion suffit, et la connaissance des lieux et des allées non surveillées est un plus que l'on peut apprendre avant d'agir. Et bien sur, cela ne se limite pas au jambon. On peut même boire suivant le même principe. Il faut aussi penser à changer les horaires, ainsi que les magasins. Il y a toujours des périodes moins surveillées que d'autres.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 imagine54 a écrit [08/07/2011 - 03h37 ]  
imagine54

Non mais attend Cochise, tu vas ou là?, t'imagines ce que tu es en train de dire? , une personne qui par nécessite va chercher deux trois salades et melons dans les poubelles d'un grand magasin c'est en fin de service, il ne travail plus, alors qu'est ce que tu es en train de chanter en disant que l'autre doit faire son boulot et allez le balancer à ces supérieurs? mais franchement tu te mets à chaque fois ici en contradiction avec la majorité simplement pour te faire voir Cochise, mais là, tu avoueras que tu nous la fais gros dans ta connerie!!!.
Enfin laisse tomber j'ai compris qui tu es en fait!!! j'prefere même pas te le dire, regarde toi dans ta glace les matins car vu ce que t'es en train de baratiner la, tu me fais pitié plus qu'autre chose!
le pire c'est que tu te mets en contradiction envers la majorité la dessus juste pour faire penser que tu es un grand savant, apprend que la culture c'est comme la confiture moins on en a et plus on l'étale, ne me fait pas rire avec tes tranches de jambon ou autres, t'es sure de ne pas avoir de liens de parentés avec Pétain?, y en a dans la vie qui ont de petits salaires Cochise et qui, pour agrémenter leur quotidien font les poubelles de restaurants, je connais même des étudiants qui font ça, mais toi, toujours pareil à toi même avec ta grande gueule faut toujours que tu la ramène mais la pour moi c'est la goutte d'eau qui fait déborder la vase et j'suis la majorité non silencieuse comme disait si bien Coluche, alors j'te fais savoir qui t'es vraiment.
T'as le nom Cochise mais t'es franch'ment pas une flèche mon pauvre!! et ce avec tout le respect que je te dois!.
Apprend que je dénoncerais jamais et je dit bien jamais personne qui tente de prendre de la nourriture sous mes yeux même s'il vole car c'est qu'il en a besoin et dans ce cas je préfère encore perdre mon emploie!!!
LE BONJOUR A PETAIN? Cochise!! Je viens d'apprendre par tes écrits que si tu travail en grande surface un jour et que tu vois une femme volée ou même faire les poubelles du magasin tu la balanceras pour pas perdre ta place, par contre pour moi tu n'as pas de ...."statue" ( si tu saisis)




 cochise_fr a écrit [08/07/2011 - 04h09 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Effectivement, je pensais qu'il s'agissait d'un client pris en flagrant délit de vol au passage aux caisses par un surveillant.
Après avoir vu les actualités, il s'avère que c'est un employé du magasin qui faisait de la récupération dans les poubelles du magasin...... ce qui est strictement interdit et mentionné dans tous les magasins. Mais il ne semble pas avoir été 'vendu' par qui que ce soit. Il s'est juste fait prendre la main dans le sac.

Comme l'a dit Batinaweb, les magasins doivent rendre la nourriture impropre à la consommation dans les poubelles par des arrosages divers. C'est une obligation faite aux magasins.

Quand à ce monsieur, c'est évidemment choquant, mais ce n'est que l'application du règlement interne de tout magasin. Par contre, cela ne justifie en rien un licenciement, tout au plus une mise à pied et un avertissement.

Si les règlements ne vous conviennent pas, il faut alors faire en sorte qu'ils changent au lieu de gueuler pour rien. Et pour que cela change, il faut élire d'autre voyous que ceux en place.... sans d'ailleurs être certain des changements futurs.

Quand à vos comparaisons historiques, laissez les aux historiens. Vous comme moi n'avez pas vécu cette période, ce qui ne nous autorise pas à en faire une quelconque comparaison.
Et puis éviter de parler à ma place, je suis assez grand pour dire ce j'ai à dire sans avoir besoin de traductrice, surtout quand elle ne parle pas la même langue que moi, et travesti grandement la réalité.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 imagine54 a écrit [08/07/2011 - 05h04 ]  
imagine54

Cochise, il est inutile de tenter de se disculper affirme tes dires maintenant soi au moins honnête, moi j'ai dix dix aux yeux et vu ta première réaction on comprends bien que si tu serais vigile dans un magasin ou si tu voyais une personne en difficulté voler de la nourriture pour éviter de perdre ta prestance , ton petit boulot et pour tenter de te faire mousser en haut lieu tu foncerais balancer à tes supérieurs, le contraire de toi c'est moi!! je fermerais ma gueule car je comprendrais que si une personne vole dans un magasin ou ailleurs de la nourriture et non du matériel c'est tout simplement par nécessite pour pouvoir subvenir à ces besoins vitaux ou pour ces enfants ou pour ça famille , pour les autres je t'avoues franchement qu'ils fassent ce qu'ils veulent mais moi personnellement ai j'ai déjà été vigile même MC =maitre chien, ACCD si tu préfères, ACCD= agent conducteur de chiens de défenses et je cherche pas à me faire mousser là, juste pour t'expliquer un p'tit peu!! ,ainsi qu' agent rondier intervenant et crois moi j'en ai vue voler de la nourriture et j'ai fermé les yeux!!!
Toi si on te relis en haut on comprends que lmeme si c'est une question de nourriture tu balancerais alors affirme tes dires pour une fois et ne tente pas de te sortir de la merde ou tu t’ai mis tout seul, un peu d’honnêteté au moins Cochise ne perd pas ça non plus!
Le bonjour à Pétain!
Car moi au contraire de toi quand je dis quelque chose à quelqu'un je change pas mes dires ensuite! j'affirme c'est tout que ça plaise ou pas Monsieur!.
Pour moi si Vichy revenait je saurais de suite vers quel cotés tu basculerais, c'est tout! c'est dit et c'est comme ça!.
En plus tu as lu ce que Betinaweb avait mis à propos des directeurs de magasins de supermarché il me semble non? alors faut arrêter de dire ensuite que tu avais mal compris, n'est ce pas?.
Si ça peut te servir à réfléchir, mais j'en doute vu que tu tentes même une échappatoire.
Donc je confirme, j'ai certainement pas fait la guerre ou les guerres successives comme tu me dis si bien mais j'ai eu la chance d'y perdre de la famille c'était pas des planqués Cochise, donc je te disait que tu tente une échappatoire par manque d’honnêteté, durant la guerre y en a un sacré paquet qui ont vite basculer du bon cotés quand ça n'allait plus de l'autre, tu saisis? je pense que oui, alors en espérant que ça pourras te servir de leçon et y réfléchir sans trop tenter de vouloir remettre la faute sur autrui, ok?
MERCI.




 Tofinho a écrit [08/07/2011 - 09h16 ]  
Tofinho

C'est en effet un cas horrible, mais hélas le règlement existe, et l'employer en question dit qu'il ne le connaissait pas.

Je trouve d'ailleurs bizarre que la grande surface en question ai laisser les aliments en questions dans la poubelle, sans les rendre inconsommables.

La sanction est réellement très dure. :(

De son coté, la grande surface se défend. Vous imaginé l'image du super marché si les gens disent "Monoprix? Ouh la la, ses employés doivent mendier et faire les poubelles pour vivre!"...




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 coeur de patate a écrit [08/07/2011 - 10h47 ]  
coeur de patate

oui bien triste affaire à l'image d'une société pourrie tel que la notre !!
une sociète de gaspillage !!
il faut voir les quantité énormes de produits encore consommables qui sont jetés chaque jour ,
ça se compte en centaines de tonnes rien qu'en France !!




ciao!


 Tofinho a écrit [08/07/2011 - 11h37 ]  
Tofinho

De notre coté, les grandes enseignes "recyclent" de plus en plus, en donnant les restes à des associations, qui distribuent ensuite aux plus défavorisés.

C'est un petit début, mais c'est déjà pas mail. Surtout que beaucoup de restaurant font de même. Si ça permet d'avoir quelques repas pour quelques personnes, c'est déjà une petite victoire.




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 carter a écrit [08/07/2011 - 16h03 ]  
carter

Bon, le blog de Seb Musset reprend l’affaire :
http://sebmusset.blogspot.com/
Un video de la new est à la disposition du quidam.

Bon, si j’ai bien compris la vidéo, c’est un employé modèle qui a pris pour manger deux melons et trois salades dans la benne à ordure du prisu dans lequel il travaillait. Il ignorait que c’était interdit, mais en bonne logique, il trouvait aberrant que l’on jeta de la bonne nourriture. « Autant alors qu’elle finisse dans son ventre ! » a-t-il eu le malheur de penser…

Il y’a eu délation d’un « collègue », d’un ami de trente ans de bureau ; c’est évident. Toutefois, faut-il incriminer le zélé ou celui qui a dicté les lois ? Quel est le véritable responsable ? Apres tout, l’employé délateur n’a fait que son travail : indiquer à sa hiérarchie les manquements aux règlements internes. Son acte est-il juste ou injuste ? « Injuste » rétorquerons certains car il a fayoté (mais ne pas le faire risque de lui couter bonbon par la suite). « Juste » répliquerons les obsessionnel de la Loi car il n’a fait qu’appliquer le règlement intérieur. Remarquons que le « fayotage » n’est un pas immoral en soi : vous le trouvez fort juste quand il s’agit d’aider la police à retrouver un serial killer qui court les rues à la recherche de proies…


Voila un joli débat prétexte à de la réflexion philosophique : C’est l’éternel question de la « nature du Bien ». Comment savoir s’il nous faut à un moment donné passer à de la désobéissance civile ? C’est répondre à une question type du bac : « Robin des bois fait-il le Bien ou pas ? ». C’est un voleur : il désobéit à la Loi. Il fait donc le mal. Mais la Loi peut parfois être injuste puisque dans les bois de Sherwood, les pauvres crèvent la dalle : en volant les riches, il fait le divin Bien.

réflexions diverses :

a) Un philosophe répond à la colle de « Robin des bois » que, hors situation exceptionnelle comme un changement politique destabilisant, la loi est plutôt à respecter mais parfois, il faut l’enfreindre pour avoir la conscience en paix. Le cas « vol dans la benne à ordure pour manger alors que j’suis salarié » est-il un cas exceptionnel pour rejeter le règlement intérieur ? Logiquement non. De surcroit, un philosophe répond que le Bien peut être vu sous deux angles :

-un angle déontologique : le bien est un ensemble de réglés à respecter. Les enfreindre, c’est faire le mal. L’exemple type étant le décalogue de Moise (tu ne voleras pas) et le règlement intérieur d’une entreprise. En somme, notre employé a fait le mal en faisant un acte interdit dans le règlement.

-un angle téléologique : le bien est une finalité. C’est l’esprit des lois plutôt que la loi elle-même. Les exemples types sont les utopies (vivre heureux dans un monde en paix) et la désobéissance civile (la loi est injuste et je ne veux pas vivre ainsi, donc je la viole).
Version prisu : « C’est dégeulasse de laisser pourrir cette nourriture tandis que d’autres crèvent la dalle. Je la prends » s’est dit notre employé. Ceci dit, l’employé prend la nourriture que pour lui-même : sa finalité est égoïste.

D’autant plus que l’entreprise à des arguments économiques favorables à son point de vue et rétorque que si nous ne détruisons pas cette nourriture, elle profitera aux employés, aux SDF, à tous ceux qui attendront devant nos déchets et par conséquent ils n’auront plus besoin d’acheter ces produits en grandes surfaces…et feront ainsi baisser notre chiffre d’affaires !
C’est la loi du capitalisme ! Nous ne pouvons que détruire ces 30% de nourriture saine des stocks que nous gaspillons tous les jours car si nous le faisons pas, notre CA risque de baisser…


En somme, je constate que ce qui est inconcevable dans cette affaire, c’est la démesure de la sanction. Le fait de voler aux ordures provoque le renvoi de l’employé. C’est ça l’élément degeulasse de l’affaire, et non pas le fayotage des castrés de la boite, ni le règlement humainement absurde mais économiquement rationnel.

Le fayotage n’étant que dans la nature humaine et les règles cons de l’ordre du capitalisme dont 90% de la population (pourtant endettés à mort et vivant des vies misérables) chante les louanges, je ne vois pas où est le problème hors d’une sanction démesurée, symbole d’une époque où les masses salariales n’ont aucun pouvoir face aux patronats…



b) je constate que la haine va toujours aux petits. Ici au méchant délateur, petit employé aussi mal payé que le viré, et non à la logique néolibérale !
Classique de la nature humaine que l’on retrouve avec le cas Eichman. Petit fonctionnaire zélé qui faisait bien son travail comme on lui demandait de faire. Sauf que son travail s’est transformé en logisticien pour transporter des juifs dans les chambres à gaz…
Le procès de Nuremberg s’est acharné sur lui sauf qu’il a toujours répondu qu’il obéissait aux ordres de sa hiérarchie…Et c’était vrai. : il n’obéissait qu’aux ordres. Et comme toujours dans l’Histoire, on attaque toujours les petits, les Eichmann tandis que les grands
responsables sont souvent protégés parce que leurs savoirs restent précieux (aucun savant nazi du genre Von Braun n’a été inquiété à Nuremberg que je sache. Juste les fonctionnaires de second ordre )

Ceci pour dire que l’affaire va au-delà d’un délateur zélé : il est l’expression même de la soumission des salariés à un ordre absurde…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 betinaweb a écrit [08/07/2011 - 16h20 ]  
betinaweb

Ce n'est pas suffisant Tofinho,aujourd'hui,il y a trop de gens qui ne finissent pas leur fin de mois,ceux qui travaillent dans le commerce gagnent tout juste le SMIC c'est à dire environ 1000 euros brut soit environ un peu plus de 800 euros.
Comment ne pas avoir envie de se servir dans les poubelles? surtout que ce qui est jeté est consommable et il faut savoir que ce n'est pas tous les magasins qui donnent aux associations.
Ce n'est pas voler que de se servir dans une poubelle même si c'est écrit dans un contrat.C'est même honteux d'écrire un tel avenant dans un contrat.
Pourquoi dépenser de l'eau de javel ou d'autres produits pour détruire de la nourriture? on marche sur la tête.
Ce que propose cochise même si il s'en défend c'est de voler car manger sur place est interdit,se faire couper 5 tranches de jambon et les consommer peut vous coûter très cher,vous ne connaissez pas les lois mon cher cochise.Il y a trop de surveillance dans les magasins pour s'amuser à cela.
Ce monsieur se servait dans les poubelles,il ne volait pas.
Vous qui criez au loup quand un jeune vole,ou fait une bêtise,vous dites que c'est une question d'éducation,et vous vous dites que vous l'avez fait.Soyez cohérent dans vos propos.
On peut ne pas dénoncer un collègue qui vole,vous n'êtes pas censé voir tout ce qui se passe et même un client.
Plus jeune,j'ai travaillé dans le commerce,jamais je n'ai dénoncé qui que ce soit.
Les collègues qui ont dénoncé les collègues l'ont regretté amèrement.Ceux qui avaient volé ne l'avaient pas fait pour rien.(femme abandonnée par son mari avec son enfant)cette pauvre fille avait volé un morceau de viande pour sa fille et un paquet de yaourts,la dénonciation avait entraîné son licenciement pour faute lourde.Nous étions plusieurs à avoir plaidé sa cause auprès de la direction,elle a quand même été licenciée mais la faute lourde s'est transformée en faute légère pour qu'elle puisse toucher le chômage avec assurance qu'elle ne se retournerait pas contre lui pour le licenciement pour faute légère.Et il n'avait pas porté plainte contre elle.

La délation est une honte,il faut pouvoir marcher la tête haute et pouvoir se regarder dans un miroir.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 coeur de patate a écrit [08/07/2011 - 17h24 ]  
coeur de patate

zzzzzzzzzzz!! zzzzzzzzzzzz!!! après les pavés de carter on s'endort désolé !! :-D au dernière nouvelles ce brave homme sera mi a pied une journée de son travail , pour que Monoprix ne perde pas la face visiblement mais ne sera pas renvoyé enfin c'est ce qu'ils disent ??? !!




ciao!


 hyvan a écrit [08/07/2011 - 17h44 ]  
hyvan

Je rejoins l'avis de Carter,se concentrer sur le petit délateur mesquin c'est accorder de l'importance à une épluchure dans un dépotoir.
Le plus grave est que chacun de nous accepte que l'on congèle et que l'on jète des tonnes de nourriture pour ne pas que les cours s'écroulent,plutôt que de les offrir aux nécessiteux et de permettre à quelques centaines de milliers de personnes de ne pas mourir de faim chaque année.
Comment peut on espérer construire quelquechose de bien avec des bases comme çà?




 cochise_fr a écrit [08/07/2011 - 19h14 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est ce qui arrive quand on trouve très bien de gérer les produits alimentaires comme des produits financiers. De plus, en dehors des absurdités de production, les ménages jettent en moyenne 20 pour cent de qu'ils achètent en produits alimentaires, ce qui ajoute encore à la gabegie.

Quand à l'obligation de jeter des magasins, elle entre dans le schéma du profit à tout crin.

Car ce sont des marchandises que des réglementions parfois discutables ont déclaré "impropre à la consommation".... soit.! Mais alors pourquoi peut on quand même les donner à des pauvres.?
- soit on s'autorise à les empoisonner
- soit la réglementation est débile puisqu'elle déclare impropre une marchandise consommable.... ce qui est souvent le cas..... et justifie la récupération.
Il y a donc une grande incohérence pour des raisons mercantiles qui profitent grandement à certains.

Là encore, il faudrait changer les règles..... mais ce ne sont pas ceux qui les ont édictées à leur profit qui vont les modifier. Donc là encore c'est un changement profond de politique qu'il faudra mener..... reste à savoir par qui.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [08/07/2011 - 19h36 ]  
carter

Comme Voltaire aurait pu l’écrire :
-« Mes écrits endorment les cons et réveillent la conscience des autres… »

En effet, nous vivons dans un monde ubuesque où des entreprises gaspillent allégrement les ressources alimentaires pour éviter de perdre des gains financiers. Et s’ils les perdent, c’est le salarié qui paye in finé de sa perte d’emploi les désagréments de nos chères entreprises…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 baba2 a écrit [09/07/2011 - 02h51 ]  
baba2

La faute aux financiers, banques, capitalisme de merde, etc...Si les citoyens s'interressaient un peu plus à tout ca...

Avant on pouvait aller chercher les invendus en fin de journée dans les boulangeries, maintenant c'est interdit, ils doivent jeter et personne ne peut recupéré ce qui est jeté. Ca fait mal au coeur de voir ca.

La faute à qui hein ?

Cochise, pour qui veux-tu voter pour que ca change ? Ce sont tous des voyoux les politiciens.

Sinon l'homme en question qui a prit dans la poubelle n'est pas un crêve la dale, ni une personne qui a du mal a boucler ses fin de mois.
Comme le dis très bien carter, il trouvait simplement aberrant qu'on jette de la bonne nourriture.

Le type qui l'a dénoncé est un salopard, au boulot y a toujours des suce bites.








 bougainvilliee a écrit [09/07/2011 - 07h00 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Comme nous ne laisse entendre "carter", avons nous besoin d'un "Robin des lois" ?




Le doute est ma seule certitude


Répondre à imagine54






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.