Les niches fiscales grèvent le budget du gouvernement de plusieurs milliards....



betinaweb
Cette question a été posée par betinaweb, le 27/08/2011 à à 21h26.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Actualité Presse.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 betinaweb a écrit [27/08/2011 - 21h26 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betinaweb

D'après un document que s'est procuré le figaro,
Le rapport remet en cause l'abattement de 10% sur le montant des pensions et retraites pour le calcul de l'impôt sur le revenu.
Que pensez de tout ça et pourquoi ne pourrions-nous pas avoir ce rapport?




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 papiguy a écrit [27/08/2011 - 22h33 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

Et comme par hasard quel est le sujet qui vient en premier ? L'abattement de 10 % sur les retraites, et selon la voix de son maître TF1, les retraités ayant des revenus équivalents aux actifs, il n'y aurait aucune raison de maintenir cette "niche". Or à revenu supposé égal, les retraités sont déjà plus imposés que les salariés. En effet, les salaires bénéficient d'un abattement de 20 % et les retraites 10 %.
C'est de la propagande mensongère.




 betinaweb a écrit [27/08/2011 - 22h43 ]  
betinaweb

Tous les retraités ne touchent pas 4000 euros par mois,si les 10% ne sont plus appliqués,c'est vraiment dégueu,il n'y a pas d'autres mots qui me vient à l'esprit à cette heure tardive.
Il y a bien d'autres niches fiscales à toucher.C'est une honte de plus.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 papiguy a écrit [27/08/2011 - 23h45 ]  
papiguy

Même sans avoir 4000 euros de retraite, cela abaisserait automatiquement le seuil d'imposition et le nombre de retraités payant des impôts.

Actuellement il faut dépasser 5963 euros de revenu annuel net imposable par part pour être imposable au taux marginal de 5,5 %.
Un retraité seul gagnant 9080 euros annuels (seuil d'imposition, soit 757 euros par mois) ne paie pas d'impôt actuellement. Si on supprime l'abattement de 10%, il paiera 5.5 % de cet abattement soit environ 55 euros d'impôt sur le revenu.

Pour reprendre ton exemple, betina, le retraité seul ayant 4000 euros de revenus paie environ 9000 euros au titre de l'IRPP.
Si on supprime l'abattement de 10% il devra payer 30 % de cet abattement soit 1440 euros de plus, une paille de 16 % d'augmentation.

En résumé, l'impôt supplémentaire serait:
- revenu de 9080 euros: 55 donc baisse de revenu permanente de 0.6 %
- revenu de 48000 euros: 1440 donc baisse de revenus permanente de 3 %
- revenu de 500000 euros: 17500 euros donc baisse de revenus (PROVISOIRE) de 3,5 %
Encore une fois ce sont les classes moyennes qui trinqueraient le plus.


nb: petite rectification: la déduction forfaitaire sur les salaires est de 10 % et non 20%. Mais si on ajoute la déduction forfaitaire pour frais professionnels de 10 %...




 betinaweb a écrit [28/08/2011 - 00h01 ]  
betinaweb

Tu n'es pas complètement juste dans ton analyse papiguy,c'est sûr que les classes moyennes trinquent de plus en plus mais dans ton calcul,celui qui gagnent 9080 euros annuels et qui paiera 55 euros va quand même trinquer plus que les autres.
Qui peut vivre décemment avec 757 euros par an et en plus si on lui demande de participer à hauteur de 55 euros,il n'a plus qu'à braquer ou voler,pas d'autres solutions pour s'en sortir.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 papiguy a écrit [28/08/2011 - 00h29 ]  
papiguy

Non, betina, je n'ai pas dit que le petit retraité n'allait pas trinquer, car il faut voir ce qui reste quand on a payé les charges fixes incompressibles (logement, chauffage, électricité, eau, ...). Et c'est en face du maigre reste qu'il faut situer les impôts et taxes supplémentaires.

Les pauvres seront un peu plus pauvres, les classes moyennes supportent l'essentiel de l'impôt sur le revenu, et les riches se voient gratifiés d'une taxe exceptionnelle et provisoire qui ne fait que rogner un tout petit peu sur l'excès du superflu.

Moins d'un français sur deux ne paie pas d'impôt sur le revenu et environ 500000 foyers fiscaux versent 40 % de l'IRPP.




 betinaweb a écrit [28/08/2011 - 00h34 ]  
betinaweb

Tu dis quand même que ce sont les classes moyennes qui trinqueront le plus.Ce qui n'est pas tout à fait exact si on fait payer l'impôt à tout le monde.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 papiguy a écrit [28/08/2011 - 00h50 ]  
papiguy

Parce que c'est la vérité des chiffres betina, l'écart entre les classes moyennes et les classes modestes se réduit progressivement depuis des années, alors que les riches sont de plus en plus riches.
- revenu de 9080 euros: baisse de revenu de 0.6 %
- revenu de 48000 euros: baisse de revenus de 3 %
- revenu de 500000 euros: baisse de revenus (PROVISOIRE) de 3,5 % et dans 2 à 3 ans 0
C'est pourtant clair, non ?




 betinaweb a écrit [28/08/2011 - 00h59 ]  
betinaweb

Bien sûr que l'écart se réduit papiguy,j'en suis consciente ,je fais partie des classes moyennes mais il reste encore de la marge avec le bas,avec le haut n'en parlons pas.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [28/08/2011 - 04h48 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Toujours opposés au revenu minimal généralisé de 1500 euros net (1 personne seule) pour tous.?
Ce serait pourtant tellement plus simple.

Quand aux niches fiscales, elles ne devraient purement et simplement ne pas exister.... et les actuelles être toutes supprimées.

De même l'ensemble des aides aux entreprises devrait être lié systématiquement à une prise de participation au capital de l'entreprise en compensation.

Toutes ces aides déguisées ou pas ne sont que des fausses manières de tromper l'économie réelle devenue totalement mensongère sans parler des statistiques qui en découlent sur lesquelles se fonde la politique du futur.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à betinaweb






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.