EDF va augmenter ses tarifs de 30 pour cent d'ici 2016, vos réactions ?



dunamis
Cette question a été posée par Dunamis, le 19/01/2012 à à 11h12.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Actualité Presse.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 coeur de patate a écrit [19/01/2012 - 13h39] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
coeur de patate

nos réactions ? à part ne pas payer nos ...



[ Lire la suite de la réponse écrite par coeur de patate ]



Réponses



 Dunamis a écrit [19/01/2012 - 11h12 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Dunamis

Ceci afin de remettre en conformité les centrales nucléaires.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 coeur de patate a écrit [19/01/2012 - 13h39 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
coeur de patate

nos réactions ? à part ne pas payer nos factures qu'es que tu veux tu faire ?
c'est horrible je vais tirer un coup de fusil sur mon compteur ça ne va pas être long ! :-D

je vais m'acheter un équipement autonome et isoler ma maison encore plus !!




ciao!


 papiguy a écrit [19/01/2012 - 14h06 ]  
papiguy

Réponse logique de coeur de patate pour qui je vote.

N'oublions pas que c'est en France que le kW/h est le moins cher.

Il faut quand même bien se résoudre à limiter le gaspillage:
- arrêter les équipements audio-visuels au lieu de les laisser en veille (surtout quand on sait que certains fabricants ont installé des "fausses veilles" laissant les appareils consommer plein pot avec simplement un changement de l'affichage).
- limiter la température ambiante dans les logements, surtout la nuit,....




 cochise_fr a écrit [19/01/2012 - 14h21 ]  
cochise_fr

Bonjour,
FAUX...TOUT FAUX....non pas l'augmentation, mais les raisons de l'augmentation.

Tout cela n'est que de l'escroquerie:

- L'Europe a imposé à EDF de vendre à prix coutant 25% de sa production à des entreprises privées qui n'ont fait aucun investissement, et sont pour certaines des copains du chef....comme par hasard. Ces entreprises privées font concurrence à EDF avec sa propre production, et le manque à gagner pour EDF est bien sur répercuté sur les factures des clients, ce qui semble logique mais cette pratique est un vrai scandale.

- la promotion des énergies renouvelables a été rendue obligatoire, et elle a conduit à obliger EDF (encore) à racheter cette électricité hors de prix à produire à un cout très supérieur au cout de production de l'énergie nucléaire d'EDF, ce qui est une ineptie qui entreine de lourdes dépenses pour EDF... qui répercute sur les factures de ses clients les frais en question, ce qui est certes normal pour la gestion, mais anormal pour les clients....et ceci d'autant plus que cela permet aux investisseurs dans les énergies renouvelables de se faire payer leurs investissements personnels par les clients d'EDF.... un comble, NON.?.

- Ce qui agace les technocrates de Bruxelles, c'est que l'orientation énergétique prise par le Général De Gaulle pour avoir une indépendance nationale renforcée s'est avérée un excellent investissement qui permet à la France de produire de l'électricité 40% moins chère que n'importe qui d'autre, tout en étant beaucoup moins polluante. La France ayant de moins en moins de souveraineté nationale, c'est maintenant Bruxelles qui prend les décisions pour les français.

Alors oui l'électricité va augmenter.... et de beaucoup plus que 30% ces prochaines années, mais cela n'a rien d'une obligation si on retrouve notre souveraineté nationale.

A vous de choisir.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [19/01/2012 - 14h47 ]  
papiguy

Et vlan, encore une couche de badigeon "souveraineté nationale", bientôt l'accident de vélomoteur au coin de la rue sera dû à l'UE.

Dans l'optique de la convergence, il est normal que l'avantage concurrentiel d'EDF hors de France, soit équilibré en France.

On trouve normal de recevoir de l'UE mais pas de donner....




 Dunamis a écrit [19/01/2012 - 14h59 ]  
Dunamis

Ce qui m'inquiète, c'est la précarité énergétique. Et je ne pense pas à moi, mais bel et bien à mes concitoyens.

A ce tarif, ne serait-il pas plus rentable de sortir peu à peu du nucléaire ?




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 papiguy a écrit [19/01/2012 - 15h05 ]  
papiguy

Tout juste Dunamis, et autre avantage, rien ne pourrait plus justifier des mesures pénalisant EDF au nom d'un avantage concurrentiel qui n'existerait plus.
De toutes façons la diversification des sources d'énergie est déjà engagée, en particulier avec l'éolien, ménageant indépendance énergétique et écologie (car le nucléaire représente une fausse indépendance, le minerai d'uranium étant importé d'Afrique avec toutes les conséquences géopolitiques).




 cochise_fr a écrit [19/01/2012 - 15h05 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais non, on ne trouve pas normal de recevoir de L'UE qui est une bande d'escrocs inféodés à la finance. On a rien à attendre de l'Europe en ruine.....sauf des dépenses supplémentaires et des souffrances en plus, sans compter sue la dégradation progressive des tous les services publics ainsi que de tous les services sociaux.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [19/01/2012 - 15h18 ]  
papiguy

Et toujours la même rengaine....Pas fatigué le chef Indien de danser la danse du scalp ? :-D




 Mana a écrit [19/01/2012 - 15h40 ]  
Mana

Les réponses de Coeur de Féculent et Papiguy sont pleines de bon sens... Quand une augmentation s'abat sur nous que doit-on faire ?
Se priver pour pouvoir payer et ce qu'il reste de mieux à faire pour essayer de ne pas trop subir la hausses des prix EDF, c'est encore de faire des économies d'énergie, bien isoler sa maison, changer les ampoules pour mettre de l'économique, faire tourner les machines en heures creuses etc...
On n'aura jamais fait aussi attention à l'énergie qu'on dépense et là il va bien falloir à moins de ne pas avoir peur des dettes...




"If you talk to God you're religious. If God talks to you, you're psychotic."


 Dunamis a écrit [19/01/2012 - 18h25 ]  
Dunamis

Faire des économies et mieux isoler ne sera pas réalisable pour les plus modestes et n'empèchera pas de ressentir la hausse anoncée. Quand je pense que ceux qui bossent chez EDF ont des avantages !

Concernant l'éolien, il est à noter que c'est une énergie "d'ultime recours" car elle n'est utilisée qui si les centrales ne produisent pas assez.
Autrement dit, on ne puise pas comme l'on devrait dans ces ressources écologique et économique, mais tellement moins lucrative pour les lobbies.
Quand vous verrez un champ d'éoliennes dont certaines ne tournent pas, c'est pour faire tourner les centrales nucléaires.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 papiguy a écrit [19/01/2012 - 18h51 ]  
papiguy

Ce n'est pas tout à fait cela Dunamis;
Le fonctionnement des centrales nucléaires est un peu du tout ou rien et les autres centrales (hydrauliques, thermiques...) servent actuellement à faire l'appoint pour réguler leur fonctionnement en fonction de la demande, au même titre que l'achat et la vente d'électricité aux pays voisins.

Quand on aura trouvé un moyen économique de stocker l'énergie, on pourra faire tourner les centrales éoliennes au maximum de leur possibilités et des caprices du vent.




 cochise_fr a écrit [19/01/2012 - 19h23 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Si on vous écoute, on peut faire comme pour les carburants: 400% de taxes supplémentaires
C'est d'ailleurs ce que souhaite l'Europe.
Et on vous dira ensuite que le nucléaire n'est pas rentable. Vous prenez vraiment les gens pour des cons.

C'est sur qu'avec cette politique, toutes les escroqueries vont devenir rentables, encore plus rentables. Investissez d'urgence dans les éoliennes et autres panneaux solaires. Ce sont les consommateurs clients d'EDF qui vous les payent.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [19/01/2012 - 19h42 ]  
papiguy

"C'est d'ailleurs ce que souhaite l'Europe. "

Heureusement que le Grand Chef Indien, grand pourfendeur des escrocs en tous genres comme des voleurs de pommes, est au courant de tous les projets de la Commission Européenne, de la majorité des Députés au Parlement Européen et connait les projets des gouvernements de tous les pays membres de l'UE, car ce sont eux qui définissent la politique de l'Union.

Ecoutez donc le fumeur de calumets au tomahawk vengeur :-D




 cochise_fr a écrit [19/01/2012 - 20h29 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Il n'y a rien à inventer, tout est déjà en place.

Au lieu de cela, la France, experte en matière de nucléaire sécurisé, quoi qu'on en dise, ferait bien de ré-investir dans le nucléaire avec de nouvelles centrales ou le développement des actuelles, car dans quelques dizaines d'années, quand le courant viendra à manquer face à la demande grandissante des besoins, l'exportation de courant pourra apporter beaucoup d’argent à l'économie du pays.

Et cela n'empêche d'ailleurs pas d'investir dans les énergies renouvelables en complément, mais pas en faisant payer les consommateurs EDF pour cela.

Allez juste un petite question technique:
Combien faut il d'éoliennes pour faire démarrer un TGV (un seul).?.? Demandez la réponse aux écologistes.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [19/01/2012 - 23h19 ]  
betinaweb

Quand je vois écrit souveraineté nationale,je n'ai qu'une envie,fuir.

Pour que l'on paie moins cher notre facture d'électricité,on pourrait déjà nous baisser la TVA.
Sur ma facture,j'ai 19,60% de TVA et 6% de taxes pour la commune.25,60 % de taxes c'est vraiment trop quand on se chauffe à l'électricité.
Sur une facture annuelle de 1500 euros,il faut rajouter 384 euros.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 papiguy a écrit [19/01/2012 - 23h28 ]  
papiguy

Il faut de la mesure en tout et il serait effectivement stupide de se dégager du nucléaire alors même qu'on n'a pas fini d'explorer des filières moins dangereuses que la fission (la fusion par exemple), et susceptible de fournir de très grandes quantités d'énergie.
La réponse à la dernière question a été donnée dans un autre fil de discussion, et j'avais même indiqué que la surface occupée par les éoliennes alimentant tous les TGV serait équivalente à un couloir d'environ 2 km de large allant de Marseilles à Lille.
Les éoliennes ne peuvent en effet que servir d'appoint.

Rappelons enfin, que l'UE tant détestable a fixé en 2001 pour 2020, par la directive électricité renouvelable, l'objectif de 21 % d'électricité renouvelable dans la consommation brute de l'Union.




 cochise_fr a écrit [20/01/2012 - 00h13 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Justement, ce n'est pas à l'Europe de décider de cela.
C'est aux investisseurs privés (ou publics) de définir quelles sont leurs directions d'investissement, que les consommateurs n'ont pas à financer, que ce soit directement ou indirectement.

L'Europe ferait mieux de s'occuper de l'égalité des salaires et de la protection sociale....mais là, cela ne rapporte rien que du bien être aux citoyens européens, rien pour les actionnaires et les capitalistes de tout poil, alors ce n'est pas pour demain que cela se fera....évidemment.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [20/01/2012 - 00h37 ]  
papiguy

Alors tantôt l'Europe t rien alors qu'elle devrait faire quelque chose, tantôt elle fait et elle ne devrait rien faire.

Aurais-tu entendu parler du principe de subsidiarité ? il faut se documenter !

La fourniture d'électricité est comme les transports public un domaine d'intérêt général ou la compétence est partagée entre les Etats Membres et les instances de l'Union. Il est donc absolument normal et indispensable que l'Union fixe un cadre et des objectifs, chaque Etat définissant lui les moyens d'y parvenir et adaptant sa politique en fonction de sa situation.

http://www.touteleurope.eu/fr/organisation/l-essentiel-sur-l-ue.html
et pour le détail
http://quoideneufeneurope.hautetfort.com/archive/2008/01/22/les-competences-de-l-union-europeenne-dans-le-traite-de-lisb.html

Pour ce qui est de la protection sociale, la réponse a été donnée sur un autre fil de discussion.




 cochise_fr a écrit [20/01/2012 - 07h11 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais il n'y a rien d'autre que des incantations....justement.!! "un cadre et des objectifs"....mais aucune réalisation, aucune contrainte de temps, aucune sanction en cas de non réalisation, réalisation dont personne ne dit rien parce que tout le monde s'en fout.

Nulle part vous ne trouverez que le salaire minimal partout doit être de tant d'euros, que le taux de cotisation sociales est de tant, que la retraite est à tel âge, que le revenu minimal est à tel prix, que la fiscalité est commune, etc, etc....nulle part.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [20/01/2012 - 09h33 ]  
papiguy

La discussion devient complètement inutile tant la mauvaise foi est grande:

En vertu du principe de subsidiarité pour ces domaines, il appartient aux Etats de mettre en place et d'appliquer les législations conformes aux directives de l'UE, car ils sont mieux placés que l'UE pour le faire.
Cette procédure est une réponse à la demande justifiée des Etats se plaignant d'une ingérence trop grande de l'UE. De plus, c'est techniquement plus réaliste.

Pour ce qui est des sanctions, la France n'a pas été la dernière à les subir, préférant légiférer à tour de bras sur des sujets accessoires et négligeant de transcrire les directives, et devant payer des astreintes de plusieurs millions d'euros par jour de retard. Mais ceci a bien entendu été passé sous silence, notre pays étant un des plus mauvais élève de la classe.

Un exemple de sanction qui devrait réjouir les sympathisants FN
http://europa.eu/legislation_summaries/internal_market/living_and_working_in_the_internal_market/l14566_fr.htm

Un autre exemple d'actualité qui devrait faire réflechir les tenants de la dérive autoritaire et moins réjouir le FN:
http://www.arte.tv/fr/6325876,CmC=6326274.html

Et enfin un exemple qui concerne la vie de tous les jours et montre bien l'articulation des responsabilités partagées:
http://www.lemondedudroit.fr/europe-international/159758-credits-a-la-consommation-via-internet-controles-et-sanctions-par-lue.html




 papiguy a écrit [20/01/2012 - 09h43 ]  
papiguy

Un autre exemple qui montre bien l'action néfaste de naboleon sur la gouvernance économique au sein de l'UE, avec les conséquences que l'on connaît (et celles à venir) pour nos conditions de vie), ou l'histoire d'un pompier pyromane

http://finance.trader-finance.fr/_economie/ue-sanctions-etat-membre-zone.html




 cochise_fr a écrit [20/01/2012 - 12h37 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Et çà continue....les incohérences:

http://europa.eu/legislation_summaries/internal_market/living_and_working_in_the_internal_market/l14566_fr.htm
Comme vous pourrez le lire, les pays sont "invités" (ce n'est pas une obligation) "à interdire l%u2019emploi de ressortissants de pays tiers en séjour irrégulier".
Donc cela peut être interdit ...mais pas forcément, cela peut être sanctionné...mais pas forcément.

De plus, ces gens en situation irrégulière dont la seule issue devrait être le retour chez eux.....on des droits. Ils ont par exemple le droit de porter plainte contre leurs employeurs et le droit d'obtenir un permis de séjour pendant toute la procédure.... ce qui semble curieux pour des gens illégalement sur le territoire,...non.?.? On peut donc régulariser provisoirement des gens en situation irrégulière en attendant de les renvoyer chez eux.
Ils ont aussi le droit d'être payé trois mois s'il n'y a pas d'informations contraires sur le temps de séjour..... et le droit de faire payer les frais d'envoi des sommes reçues dans le pays d'origine par l'employeur indélicat.
C'est effectivement vachement cohérent tout cela.... et bien sur aux frais des contribuables.

Si les émigrés potentiels savaient cela, ils se précipiteraient en France en masse pour faire appliquer cela, et dès l'emploi (à n'importe quel prix et n'importe quelles conditions) obtenu, aller à la police pour déposer plainte, obtenir un permis provisoire pour la durée de la procédure, et au moins trois mois de salaire plus les frais.....au tarif français bien sur.

Et cela date de 2006....c'est dire.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cochise_fr a écrit [20/01/2012 - 12h45 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On continue...

http://www.arte.tv/fr/6325876,CmC=6326274.htm

Le problème hongrois actuel montre bien s'il en était besoin que l’Europe ne reconnait pas le vote des peuples souverains chez eux, ce qui est une drôle de façon de voir la démocratie.
Vous avez le droit de voter, mais si vous ne votez pas bien comme il faut, votre vote ne compte pas, et à l'occasion, on vous fera re-voter plusieurs fois jusqu'à ce que le vote soit bien comme il faut ou comme pour le referendum de 2005 en France et aux Pays-Bas, on décide simplement du contraire.

Elle est de quel côté la dictature.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [20/01/2012 - 12h45 ]  
papiguy

On peut rappeler que le sujet n'est pas l'accueil des immigrés ?
Nous avions déjà pas mal dérivé à partir de la hausse des tarifs d'EDF.

Ras le bol de ceux qui systématiquement ramènent les mêmes sujets sur la table pour exposer des théories national fumeuses.




 cochise_fr a écrit [20/01/2012 - 12h56 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Suite,
http://www.lemondedudroit.fr/europe-international/159758-credits-a-la-consommation-via-internet-controles-et-sanctions-par-lue.html

C'est intéressant, mais il n'est rien dit des dérives relevées (lesquelles.?) et l'étude dure jusqu'à l'automne 2012....au moins, sans qu'il ne se passe rien. les sites peuvent donc continuer à frauder sans crainte. De plus, "les pays sont invités" (ce n'est pas une obligation) à produire un rapport à la commission à l'automne 2012. Il y a bien des menaces de sanction, même des menaces de fermeture de sites,....mais pour quand.? Dans plusieurs mois ou années.?.? Et je ferai remarquer que ces sites de crédits à la consommation faisant du tord aux particuliers qui sont leurs clients, il n'est absolument rien prévu pour indemniser les vraies victimes des fraudes que sont les clients.....parce que les technocrates s'en foutent royalement.... des clients.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cochise_fr a écrit [20/01/2012 - 13h07 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Suite,

http://finance.trader-finance.fr/_economie/ue-sanctions-etat-membre-zone.html

L'histoire de la convergence vers un déficit maximal toléré de 3% est bien connue. Les sanctions illusoires aussi d'ailleurs puisque tout le monde est largement au delà depuis longtemps. Cela prouve qu'on fait des textes que l'on peut fouler aux pieds le lendemain sans qu'il se passe rien.

Mais le pire de ce texte, c'est que l'on trouve normal un déficit chronique, fut il de 3%.... car une bonne gestion impose un budget en équilibre, que cela soit pour une famille, pour une petite entreprise, pour une multinationale, ou pour un pays, et même pour l'Europe entière.
En principe, un déficit devrait automatiquement entrainer des impôts et taxes nouveaux pour le combler immédiatement ou au plus tard l'année suivante, quitte bien sur à supprimer des impôts et taxes si le budget dégage des excédents de gestion les années suivantes.

Mais la cohérence n'a jamais été le fort de l'Europe.!!....c'est le moins que l'on puisse dire.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [20/01/2012 - 13h59 ]  
papiguy

Petit à petit, nous arrivons à progresser.

1 - Des fraudes à la consommation:
- les dérives ne sont pas mentionnées ? il suffit de lire !
- des éventuelles sanctions ? on ne va quand même pas les annoncer avant même d'avoir fait le bilan
- l'indemnisation des victimes ? merci de demander à l'UE de faire ce qu'aucun gouvernement ne fait. Faut-il rappeler que cette indemnisation relève de la seule justice. Que dirait-on si l'UE empiétait ainsi sur un domaine qui doit rester indépendant, même si sur le fond l'indemnisation peut être un problème ?
La réaction de cochise_fr montre bien que l'UE peut avoir un rôle moteur dans certains domaines, et qu'il ne faut pas le lui reprocher quand ses initiatives bousculent les habitudes de nos politiques.

2 - De la convergence:
Voila donc admis le principe de la convergence (oubliée donc la liste à la Prévert des conditions nécessaires pour créer une Union).
Allons un peu plus loin maintenant:
Converger veut dire que deux ou plusieurs entités ayant un point de départ différent devraient arriver au même point dans un délai donné.

Rien ne dit que le point d'arrivée doive être l'optimum absolu. ce ne peut être que l'optimum souhaitable pour la date considérée. rien n'empêche non plus de considérer cette date comme une étape et celle-ci étant atteinte de refixer d'autres objectifs tenant compte de l'évolution de la situation (taux de croissance en particulier).

Avec des taux de déficit proches de 10% pour certains pays, il était illusoire de prévoir zéro.


"Mais la cohérence n'a jamais été le fort de l'Europe.!!....c'est le moins que l'on puisse dire. "
L'aveugle qui se moque du borgne :-D

Maintenant je vais débrancher la prise de ce sujet, économie d'énergie oblige, car expliquer davantage serait du gaspillage.




Répondre à Dunamis






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.