A la crise économique, politque et intérieure, faut-il ajouter une crise internationale ?



bougainvilliee
Cette question a été posée par bougainvilliee, le 23/09/2014 à à 10h40.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Actualité Presse.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 cochise_fr a écrit [23/09/2014 - 11h53 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
En principe, un pays est maître chez lui, et il est donc censé maîtriser ce qui se passe sur son territoire.
Par contre, il ne peut que constater ce qui se passe hors de ses frontières.

N'oubliez pas que les " crises".....ça n'existe pas.
Ce ne sont que des constructions mentales pour mettre les erreurs de gestion (dont beaucoup volontaires) sur le dos des autres. En France,cela dure depuis plus de 40 ans, et cela continue actuellement.

Rappelons enfin que gouvernement de la France ressemble d'avantage à un théâtre de marionnettes qu'à une force d'organisation du pays. La France n'est plus un pays libre.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [25/09/2014 - 22h13 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

On se demande où sont les marionnettes !
Comme si nous étions responsables de ce qui se passe hors de nos frontières ou que nous pouvions l'ignorer !




 cochise_fr a écrit [26/09/2014 - 05h50 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bien sur, les pays occidentaux, dont la France, sont entièrement responsables de leurs politiques passées à vouloir régenter la planète pour en tirer de meilleurs profits en exploitant au maximum supportable les populations locales.

Les monstres actuels ne sont que les résultats des expériences ratées d'asservissement du monde entier à ses besoins de consommation et de profits juteux.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [26/09/2014 - 10h17 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
En accord avec "Cochise", qui semble moins formaté, insensible à la propagande officielle et paraît être un esprit libre et critique, qui sait garder les yeux ouverts, en dépit des apparences et des discours (on ne lui fait pas prendre des vessies pour des lanternes).




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [26/09/2014 - 12h46 ]  
papiguy

Le formatage des esprits est applicable aussi à ceux qui crachent dans la soupe de nos sociétés capitalistes. Les excès de celles-ci ne peuvent en aucun cas justifier l'outrance de comportements, l'intolérance et la barbarie envers des innocents. Expliquer, voire justifier cette barbarie par les conneries de l'Occident c'est se rendre complice de ces fous de Dieu, totalement manipulés par des terroristes sans scrupule. C'est le contraire d'ouvrir les yeux.




 cochise_fr a écrit [26/09/2014 - 15h23 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Plusieurs siècles d'exploitation et d'esclavage justifient aisément les rebellions violentes. Quand on crée des monstres, il ne faut pas leur reprocher d'en être.

La solution est connue de tous:
- avoir le minimum pour une vie décente pour chacun là où il se trouve.

mais cela est déjà trop de sacrifices pou les capitalistes. Il ne faut pas qu'ils viennent se plaindre ensuite.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [26/09/2014 - 17h02 ]  
papiguy

Et cela justifie que des centaines de jeunes Français partent exercer leurs talents de bouchers en Syrie ?




 cochise_fr a écrit [27/09/2014 - 09h04 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Oui, c'est un palliatif au désœuvrement.
D'autres exercent leur violence à domicile et les résultats ne sont pas meilleurs même s'ils sont moins morbides. Tant que la violence sera tolérée, elle s'exercera sous une forme ou un autre, et pas spécialement loin de chez nous.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [27/09/2014 - 11h31 ]  
papiguy

Et tant qu'on trouvera des excuses à la violence, telles que celles que le Grand Chef Indien vient de sortir de dessous sa coiffe emplumée, certains se croiront autorisés à l'exercer à l'égard d'innocents. D'autres, tels Ganghi ont démontré que l'on pouvait faire bouger les choses sans se laisser dominer par la colère comme un enfant. On peut aussi aller voter quand on en a l'occasion au lieu de dire que cela ne sert à rien pour justifier sa paresse.




 cochise_fr a écrit [27/09/2014 - 21h16 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Là encore, comme d'habitude, vous me prêter des idées que je n'ai pas.... et vous devriez le savoir depuis le temps.
La violence est inacceptable où qu'elle soit, et envers qui que ce soit. Seule l'armée et plus généralement les forces de l'ordre ont un droit contrôlé à exercer de la violence ciblée pour le maintien de l'ordre, et les parent ont droit à une violence contrôlée au titre de l'éducation (celle-ci ne devant pas laisser de trace).

Quant aux cas les plus graves (comme ceux actuellement d'actualité), vous savez bien que je suis pour le retour de la peine de mort avec exécution dès la fin du procès (ce qui ne fait pas beaucoup de cas par an) et sans publicité médiatique. Ce n'est pas une scène de théâtre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [27/09/2014 - 22h16 ]  
papiguy

Et vive le Père Fouettard et le retour de la guillotine!
La violence contrôlée : encore un concept indien. On peut donc tout faire à un enfant à condition de ne pas laisser de traces... Chapeau !
Encore un petit effort et ce sera la solution finale, un détail...




 cochise_fr a écrit [28/09/2014 - 02h03 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Et faire la guerre d'après vous, c'est quoi.?
Vos relents de vomissures vous étouffent et vous embrouillent.!! Le ridicule ne tue pas heureusement, et une paire de claques ou un coup de pied au cul n'ont jamais tué personne.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [28/09/2014 - 08h52 ]  
papiguy

Les relents de propagande FN ne semblent pas incommoder l'indien frappeur d'enfants. Il y a des coups de pied au cul qui se perdent, ou alors c'est un cruel manque d'imagination dans le domaine de l'éducation. Apprendre la violence aux enfants est certainement la meilleure méthode pour en faire des adultes réfléchis et responsables ?
Ne pas exercer de violence n'est pas synonyme de laxisme, et cela oblige à entrer dans la psychologie de l'enfant, demandant ainsi un effort que l'indien ne peut faire, ancré dans des principes désuets et incapable d'un effort d'adaptation à l'enfant et donc à fortiori aux adultes. D'où les excuses trouvées à la violence aveugle et les solutions expéditives pour lutter contre la délinquance et la criminalité.




 cochise_fr a écrit [28/09/2014 - 11h30 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bien sur, la violence doit (devrait être) enseignée à l'école pour en expliquer l'interdiction et en maîtriser les limites dans les différents cas de la vie ordinaire et de la vie en société.

C'est précisément de ne pas le faire qui laisse la violence se diffuser sans aucun contrôle dans la vie de la société, surtout quand, en plus, elle n'est pas réprimée par la justice, ce qui la rend licite pour ceux qui la pratiquent et étendent leur pouvoir par la terreur. Il suffit d'aller dans quelques banlieues ou dans quelques prisons pour s'en rendre compte...et le FN, votre obsession, n'est pour rien là dedans.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [28/09/2014 - 11h56 ]  
papiguy

Un enfant a du mal à saisir la notion de limite, surtout s'agissant de violence. La violence est mauvaise, néfaste, fait du mal aux autres et à soi même, et en conséquence doit être interdite. Voici ce qui devrait être Paris aux enfants et à certains adultes. Une femme meurt chaque jour en France de la violence "ordinaire".
Certes, il faut aussi apprendre aux enfants les moyens de se défendre, en privilégiant ceux qui ne recourent pas à la violence, mais il est préférable de leur enseigner, par la parole et par l'exemple, les attitudes qui rendent la vie en société plus digne et paisible, comme la tolérance, le droit à la différence, et surtout l'écoute de l'autre.




 cochise_fr a écrit [28/09/2014 - 13h04 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sur le principe, c'est juste, mais cet enseignement n'a de sens QUE si les injustices (ou les différents) ressenties comme telles, réelles ou supposées, trouvent immédiatement un traitement juridique d'une autorité quelconque pour trancher le problème en cours ou en engager une suite comprise par les intéressés.

Car sans un système de compensation, on pourrait faire des enfants des lavettes sans conscience manipulables à souhait au moment même où ce serait le plus nuisible pour leur formation d'humain adulte et responsable. N'oublions pas que la violence peut prendre d'autres formes que la simple force physique.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [28/09/2014 - 13h33 ]  
papiguy

Il est absolument faux de dire que l'apprentissage de valeurs humanistes n'a de sens que si les injustices disparaissent. C'est même exactement le contraire, car c'est parce qu'il y a des comportements injustes que l'enseignement trouvé tout son sens.
Mettre en évidence les injustices et les comportements inadaptés au regard de valeurs humanistes, ne signifie pas leur acceptation, mais implique d'autres enseignements tels que la notion de progrès dans la durée et le sens du devoir à participer à ce progrès dans la mesure de ses moyens (participation aux débats d'idees, devoir civique,...).
Cela ne rappelle-t-il pas un peu l'instruction civique et les dissertations sur les questions de société ?




 cochise_fr a écrit [29/09/2014 - 00h34 ]  
cochise_fr

Bonjour,
La violence est un moyen d'expression, inadapté, certes, mais c'est celui trouvé par celui qui l'exprime pour ce faire et qui, à cet instant, lui paraît le meilleur. Dire qu'il faut l'interdire est une chose, il faut corrélativement trouver un autre moyen d'expression présentable et accepté pour résoudre le ou les problèmes qui s'exprimaient par la violence.... et de préférence immédiatement, pas après X jours, semaines mois années de procédure qui laissent le ou les problèmes en suspens sans solution pendant toute cette durée.. La violence est une réponse à quelque chose qui doit être remplacée pour être crédible par une justice sociale adaptée non pas à la société mais à l'intéressé concerné..

Et à l'échelle de la société, c'est le problème de l'auto-défense, qui n'est que la réponse à l'inaction, volontaire ou pas, des services de police et de justice de l'état.

Tant que les services administratifs, financiers, policiers ou judiciaires ne seront pas structurés pour répondre aux besoins immédiats des citoyens, quels qu'ils soient dans toute leur diversité, l'enseignement, même bien fait et argumenté, n'aura aucune crédibilité, et la violence continuera...voir s’accentuera comme c'est le cas actuellement.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [30/09/2014 - 19h11 ]  
papiguy

L'autodéfense fait plus de 10000 morts aux USA. La vie en société implique le respect des règles. En France la légitime défense est admise par la Loi, à la condition que la riposte soit adaptée à l'attaque. Or, on le voit assez régulièrement, une personne agressée a énormément de mal à contrôler ses réactions et la riposte est souvent disproportionnée, ce qui conduit la victime de l'agression devant les tribunaux.
On confond presque toujours légitime défense et le fait de faire justice soi même, ce qui conduit à des errements tels que ceux du Grand Chef Indien.




 cochise_fr a écrit [01/10/2014 - 07h40 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"La vie en société implique le respect des règles"

Bah, oui, c'est même pour cela que les gens se fâchent quand même l'état ne les respectent pas.
Et quand l'état ne les respecte pas, allez donc expliquer aux français qu'il faut qu'ils les respectent.

Ce n'est pas le tout d'édicter des règles et de les empiler, il faut qu'elles soient cohérentes entre elles, qu'elles puissent s'appliquer, et que les moyens existent pour leur application, leur contrôle, et accessoirement que les moyens de sanctionner existent également et s'appliquent dans un délai bref acceptable.

Tout cela n'existe plus, hélas, ce qui rend les fameuses règles obsolètes et-ou dérisoires.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [01/10/2014 - 10h13 ]  
papiguy

Quelle caricature qu'on ne peut comprendre que si on connaît les penchants politiques du Grand Chef Indien.
Avec de tels discours on peut tout se permettre, c'est l'anarchie, le désordre dans les esprits faibles ou lessivés par la propagande neofasciste, et ... la violence.
Lamentable et irresponsable.




 betinaweb a écrit [08/10/2014 - 18h02 ]  
betinaweb

cochise a toujours des propos aussi violents en voulant nous faire croire qu'il est pour la non violence.Crise de rire de ma part,quand on veut le retour de la guillotine et les travaux forcés etc...

Crise de rire devant les questions de bougainvilliee. :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [08/10/2014 - 23h41 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Vous préférez sans doute la dictature et l'esclavage.....chacun ses gouts.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [09/10/2014 - 00h42 ]  
betinaweb

L'art d'interpréter,c'est tout vous :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 bougainvilliee a écrit [09/10/2014 - 14h17 ]  
bougainvilliee

Bonsoir à tous,
Qu'est-ce qui vaut mieux ?
Cracher dans une soupe (que l'on n'aime pas), où cracher sur la table ?




Le doute est ma seule certitude


 betinaweb a écrit [09/10/2014 - 15h40 ]  
betinaweb

Ne pas cracher du tout,c'est dégoutant beurk. :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 papiguy a écrit [09/10/2014 - 16h43 ]  
papiguy

Le végétal préfère sans doute cracher comme Jocrisse...




Répondre à bougainvilliee






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.