Priorité aux lieux de prières ou aux logements sociaux ?



imagine54
Cette question a été posée par imagine54, le 16/09/2011 à à 20h19.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Actualité Presse.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 betinaweb a écrit [16/09/2011 - 21h17] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
betinaweb

C'est une caserne militaire,il y en a bien d'autres qui pourraient...



[ Lire la suite de la réponse écrite par betinaweb ]



Réponses



 imagine54 a écrit [16/09/2011 - 20h19 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
imagine54

ceci est simplement une question, il n'est nullement question de racisme je tiens à le signaler car de nos jours...;
alors voici ma question: On trouve des lieux aux musulmans de France pour leur prière sachant qu'à cotés il y a des gens qui ne peuvent se loger tant la vie est cher aujourd'hui ainsi que les logements.
Pensez vous que ces casernes militaires auraient été plus utiles en logements sociaux ?.




 betinaweb a écrit [16/09/2011 - 21h17 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betinaweb

C'est une caserne militaire,il y en a bien d'autres qui pourraient servir pour faire des logements sociaux mais est-ce vraiment la volonté du gouvernement.

Je ne pense pas qu'il faut prendre cet argument pour faire remarquer qu'il y a un manque de logements sociaux,c'est une porte grande ouverte au FN.Ce soir,Marine LePen sur le débat du PS n'avait qu'une seul chose à dire:"ils n'ont pas parler de l'immigration".

Tu dis,il n'est nullement question de racisme mais un commentaire comme le tien y ressemble quand même.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 coeur de patate a écrit [16/09/2011 - 21h30 ]  
coeur de patate

bonne question !!
peut être que c'était plus utile mais sûrement pas adapté ! les SDF ne sont pas du bétail et ne se peuvent pas s'entasser dans un grand hall !! comme ça ?, ils rêvent justement la fin de la promiscuité de la rue !! et non pas de s'entasser dans une caserne ?,

les politiques ont fait ça surtout pour calmer l'opignon publique qui voyait des centaines de personnes prier dans la rue !! pour éviter des conflits !! le problème des SDF est plus urgent bien sur ! mais plus complexe à résoudre ??




ciao!


 cochise_fr a écrit [16/09/2011 - 21h41 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Oui, C'est d'autant plus certain que l'état n'a pas à promouvoir une aide quelconque à une quelconque religion. Chaque religion doit s'auto-financer et faire son affaire de ses problèmes internes de lieux de culte. Il ne manque pas d'entrepôts à louer dans toutes les zones industrielles.... mais le prix risque d'être un peu plus élevé.

l'argent public déjà rare, n' pas à être utilisé pour cet usage, et pas d'avantage pour une religion qu'une autre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 hyvan a écrit [16/09/2011 - 22h59 ]  
hyvan

Un Etat laïque ne doit en aucun cas financer la création d'un lieu de culte cependant il peut louer un endroit lui appartenant à une association culturelle : bail emphytéotique...

Les seules aides financières envisageables de l'Etat sont indirectes : ce sont les différents avantages fiscaux des associations.




 papiguy a écrit [17/09/2011 - 12h38 ]  
papiguy

Ce n'est pas à l'Etat de pourvoir les confessions en lieux de culte, mais aux collectivités locales à la demande de ces confessions, organisées ou non en associations, dans des conditions transparentes.

Cependant, quand il y a trouble à l'ordre public, l'Etat a le devoir de se saisir du problème.

N'oublions pas la saisie des biens du clergé à la Révolution, puis la cession des ces biens aux collectivités locales.

Mélanger le problème des logements sociaux avec celui des lieux de culte relève de la manipulation de l'opinion. On pouvait aussi limiter nos interventions extérieures ou traquer le gaspillage pour financer les logements sociaux.




 bougainvilliee a écrit [17/09/2011 - 16h28 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
La prière, et donc le lieu conçu pour elle, est une des premières priorités de l'homme.

La preuve, c'est lorsqu'il est dans le plus grand des dénuements, qu'il prie.

La spiritualité est ce qui élève l'homme au dessus de sa condition, aussi misérable soit-elle.

Prions et mangeons, disait le saint-homme, qui mettait sa prière avant sa faim.
Un lieu de prière est un lieu (pour les croyants) de fraternité et d'amour.

Mais nous vivons dans un monde laïque et, donc, déshumanisé.
Nous avons évacué Dieu, en pensant que l'homme, en prenant toute la place, le remplacera.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [17/09/2011 - 16h44 ]  
papiguy

et le rapport avec la question ? on a beau prier, on ne le voit pas :-D




 symbol a écrit [17/09/2011 - 19h33 ]  
symbol

La messe est dite LOL
Je ne savais pas, betinaweb, que la religion était une race ???




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 betinaweb a écrit [17/09/2011 - 19h54 ]  
betinaweb

Qui a parlé de race?
de racisme oui car lorsqu'il s'agit des musulmans,on embrouille les gens.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Wisty a écrit [17/09/2011 - 19h56 ]  
Wisty

Bonsoir,

Il me semble qu'il y a pas mal de logements manquants, pour tout ceux qui pleurent
pour en avoir un ; il y a forcément des priorités à loger.

Ce ne sont pas les cultes qui font office de maisons d'accueil. ;-)




Wisty


 coeur de patate a écrit [17/09/2011 - 21h04 ]  
coeur de patate

mon adorable Wisty je crois que je t'adore par ce que en lisant tes phrases je me régale !
mais tu as tellement le don d'enfoncer les portes ouvertes que je me mets à genoux !!
""Ce ne sont pas les cultes qui font office de maisons d'accueil."" ?????????????????? bien sur mais la en l'occurrence , il ne s'agit pas de ça ?????? enfin bon comment tu vas ? tu as la frite visiblement ?? !!hiihihi




ciao!


 Wisty a écrit [17/09/2011 - 21h09 ]  
Wisty

Mais ma Jouvance de patate, il ne faut pas te mettre à genoux, tu vas faire mal à tes rotules :-D




Wisty


 cochise_fr a écrit [17/09/2011 - 23h12 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Eh bien NON, même avec un bail emphytéotique, l'état n'a pas à se mêler de religion, ni à fournir des conditions préférentielles à une association parce qu'elle est religieuse.

Il appartient à chaque religion à demander à ses ouailles de financer ses besoins financiers et autres, et dans la transparence de l'origine des fonds, et sans déduction fiscale quelconque.
Si une religion n'a pas les moyens de ses ambitions, ce n'est pas à l'état à y pallier.

Par ailleurs, les religions devraient, comme tous les autres payer un impôt sur leur patrimoine, même s'il peut être d'un taux différent de celui des particuliers et des entreprises. On peut aussi imposer les dons au delà d'un certain montant conséquent, ainsi que les dons venus de l'étranger, ou les dons d'origine miraculeusement inconnue.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 martineraynaud a écrit [24/09/2011 - 10h00 ]  
martineraynaud

des logements il y en na asse, c'est des assistés qu'il y à de trop, excuse moi mais c'est vrais, je ne fait que dire tout haut ce que tous le monde pense tout bas.

sans rancune :))




toujours d'humeur égale


 bougainvilliee a écrit [24/09/2011 - 14h03 ]  
bougainvilliee

Une mosqueé pleine et un don de Dieu...
Des églises vides sont les dons de la révolutin française et de la sèparation de l'Eglise et de l'Etat.

Mais on me laisse entendre que l'intégrisme laïque y est aussi pour quelque chose.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [24/09/2011 - 14h19 ]  
papiguy

Ne confondons pas séparation de l'Eglise et de l'Etat avec intégrisme laïque. Lors de la discussion relative à la loi de séparation, toutes les opinions se sont exprimées, et tous les noms d'oiseaux ont été utilisés. On a qualifié les tenants de la loi d'anticléricaux alors qu'ils défendaient seulement l'indépendance de l'Etat par rapport aux religions, et parmi les défenseurs de la loi on a aussi trouvé des personnes qui voulaient "manger du curé".

Que la mosquée , l'église, le temple...soient vides ou pleins, un don de Dieu ou de la Révolution, on s'en contrefout, là n'est pas le sujet. La question posée concerne les logements sociaux et l'implication de l'Etat dans la pratique des cultes, point stop.




 symbol a écrit [24/09/2011 - 17h11 ]  
symbol

Je pense papiguy qu'il faut pour cela revenir à la loi de 1905 pour comprendre qu'il y a implication de l'Etat puisqu'elle donna un cadre extraordinairement plastique souvent capable de conciliations avec la religion chrétienne.
Avec la loi de 1905, on a été capable de construire la Grande Mosquée de Paris, deux mosquées au Puy-en-Velay. Des associations se sont investies et on leur a permis de faire un certain nombre de manifestations pour collecter des fonds et faire appel à la générosité de leur commune ou de leur collectivité... Il y a des souplesses qu'on peut avoir sur la mise à disposition de terrains, sur les baux, etc.
Ça fonctionne : y a-t-il besoin de compliquer les choses ? y a-t-il besoin d'y opposer logements sociaux ? Est-ce le même domaine ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 symbol a écrit [24/09/2011 - 17h22 ]  
symbol

En France le logement social est financé d'abord par plusieurs acteurs :
- l’État sur crédits budgétaires ; l’investissement se fait sous trois formes essentiellement, ci-après très synthétisées : une subvention fonction de la vocation sociale du projet, dite communément "aide à la pierre"; une exonération de taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB), les collectivités locales (bénéficiaires de cet impôt) étant dédommagées par un fonds de compensation ; une TVA à 5,5 % selon le régime fiscal de la livraison à soi même ; en contrepartie le préfet a ainsi un droit de réservation de 30 % des logements sociaux, dont 5 % pour les fonctionnaires de l'État. les crédits budgétaires consacrés à ces investissements relèvent des différentes administrations qui consacrent des moyens inégaux pour le logement de leurs agents ; le ministère de l'équipement, en charge de la procédure interministérielle ou celui de la défense restent les principaux investisseurs.
- la caisse des dépôts et consignations, prêteur historique du logement social, de par son rôle de gestionnaire du livret A ; la loi lie en effet ce dernier au financement de la construction neuve d'habitat social.
- les collectivités territoriales peuvent également contribuer à des opérations de logements, et interviennent, le plus souvent, en financement complémentaire à celui de l’État.
- le 1 % logement qui correspond à la participation des employeurs à l’effort de construction, et favorise le logement des salariés ; ces fonds sont utilisés par des collecteurs du 1 % aussi bien en prêts qu’en subventions et pour favoriser le logement locatif ou l’accession à la propriété.
- les caisses d’allocations familiales : elle reçoivent les cotisations des employeurs et distribuent les différentes aides personnelles au logement

On ne parle donc vraiment pas de la même chose.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [24/09/2011 - 17h42 ]  
papiguy

Nous sommes bien d'accord symbol, mélanger les deux sujets est tendancieux. Ma première réponse disait à peu près la même chose sur le sujet. Tu évoques avec justesse la souplesse de la Loi et elle a été voulue, probablement pour éviter une nouvelle querelle inutile, le vote de cette loi terminant des dizaines d'années de discussions et de polémiques. Vouloir relancer la polémique ne peut être que le fait d'extrémistes voulant déstabiliser un équilibre fragile.




 cochise_fr a écrit [24/09/2011 - 18h22 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Petit rappel:
L'argent placé par les français sur le livret A de la Caisse d’Épargne et maintenant des banques était censé servir à la construction de logements sociaux.....mais il a été détourné de son usage, tant par la Caisse de dépôts et consignations que par les banques qui s'en servent pour spéculer sur les marchés financiers, comme ils l'ont fait pour les prêts de sauvetage consentis en 2008 pour éviter la faillite des banques.... et comme tout ce que font les banquiers pourris.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [07/10/2011 - 08h17 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Pourquoi comparer les lieux de prière et les logements sociaux ?

Pourquoi poser une question sous forme de choix ?
Il s'agit de deux domaines différents : l'un spirituel, l'autre matériel.

L'être humain a besoin des deux et non de choix entre les deux (la question est-elle sciemment biaisée).

L'homme a besoin d'être chez lui, pour se ressourcer, et de lieux de prière de communauté et de fraternité, dans la certitude du "tout puissant".




Le doute est ma seule certitude


Répondre à imagine54






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.