L'Amérique devient-elle dangereuse pour le reste du monde ?



carter
Cette question a été posée par carter, le 04/09/2007 à à 15h28.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Actualité Presse.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 carter a écrit [04/09/2007 - 15h30] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
carter

Et je reponds à la question... L’Amérique est en...



[ Lire la suite de la réponse écrite par carter ]



Réponses



 carter a écrit [04/09/2007 - 15h28 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

Quelqu'un a posé ce genre de question tout à l'heure. Je ne sais s'il a effacé lui-même sa question ou si on l'a fait sa place. Mais la question était bonne et meritait de veritables approfondissements politiques, économiques et géopolitiques. Je ne vois pourquoi quelqu'un trouverait cette question "trop orientée" sachant qu'elle fut à peu pres exprimée en ces termes par des économistes aussi brillants qu'un Emmanuel Todd!
Et quand bien même sa phrase fut "l'amérique est-il un Etat terroriste, un rogue state?"; il me semble que cette question merite d'être posée aussi sachant qu'ielle a fait d'innombrables commentaires d'un Noam Chomsky (universitaire célèbre américain du MIT) ou d'un William Blum (ex-membre de la CIA, critique envers ses collègues)..
Bref, j'espère donc ne pas avoir été témoin d'un forme de censure quelconque et que c'est la personne même qui a posé cette question qui l'a effacée...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [04/09/2007 - 15h30 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

Et je reponds à la question...

L’Amérique est en effet devenu un risque d’instabilité pour le monde et le véritable danger pour la planète…Comment ce pays si généreux dans les années 40 est devenu 50 ans plus tard le véritable danger actuel ? Je m’en vais vous conter l’affaire…


Regardons les USA aujourd’hui et constatons que le durcissement de l’Amérique et de sa politique extérieure provient de son déséquilibre intérieur et des multiples crises qui en résultent :
-crise économique d’abord : pour maintenir son niveau de vie, l’Amérique emprunte 3 milliards de dollars par jour (il est amusant de voir que ce qu’elle s’autorise, les pays du Tiers monde n’en bénéfice pas, eux dont la moindre dette extérieure doit être remboursée rubis sur l’ongle)
-Crise financière ensuite : faisant fonctionner la planche à billet pour financer cet endettement, il devrait logiquement y avoir une inflation monstre aux USA. Or, le discours officiel ne parle d’une inflation qu’à 2% alors que l’américain moyen sait que le lait a augmenté de 50% en une année! C’est que l’indice d’inflation est totalement truqué ! Attendons nous à des remous à Wall Street!
Crise de l’emploi par conséquent : l’Amérique ne crée plus d’emplois stables mais des « Macjobs » comme ils disent chez eux, des emplois précaires dont il faut en accumuler plusieurs pour avoir une vie décente. Quand au chiffre de création d’emploi, il est tout simplement bidonné…Sarkozy, notre américain national, a repris ce concept en truquant les chiffres des demandeurs d’emploi…
Cris géopolitique enfin : les USA sont isolés dans leur discours alarmiste (y’a toujours nous, les européens pour suivre la voix du maître, mais nous le faisons mollement, sans conviction)


Ce déséquilibre, comment le réparer ? En devenant un Empire, un impérialisme.

L’objectif est de tout simplement ne plus rembourser quoi que ce soit et de vampiriser les ressources du reste du monde …Comment ? Rappelons que depuis Bretton Woods, le pétrole ne s’échange qu’en dollars…Or que vaut le dollar pour l’Amérique ? Rien ou le prix de son impression papier…Que lui donne t-il ? La possession de toutes les richesses du monde puisque le dollars est la monnaie de transaction. Principalement grâce à l’or noir puisque le monde a obligation de l’échanger en dollars (les fameux « pétrodollars »). Ce véritable « hold-up » monétaire (imaginez que j’invente chez moi, la monnaie « Carter » et que tout le monde m’échange leurs biens contre le carter. Forcement, j’ai tout pour le simple effort d’imprimer ma monnaie au prix du papier !) est l’origine de leur puissance…

Or voila, ils ne produisent plus rien, n’ont rien à commercer, rien à échanger que leurs billets. N’importe quel économiste comprend alors que le dollar est bidon et demanderait que les vrais richesses du monde s’échangent dans une autre monnaie (l’idéal reste l’or puisque indépendant d’un pays en particulier)
ET C’EST JUSTEMENT CA QUE CRAIGNENT LES AMERICAINS ! Car si le dollar ne devient plus indispensable, c’est la faillite américaine et ils ne pourront plus vivre de leur dîme de 3M de dollars par jours sur le dos du monde !


« Comment donc dissuader le monde de toujours échanger en pétrole ? » se demandent les dirigeants américains ?
-Par la dissuasion militaire d’abord : les initiés savent que les menaces sur Saddam Hussein ont commencé une semaine après qu’il ait souhaité vendre son pétrole en euros ! (si, si !). Héritant d’une puissance militaire phénoménale depuis la chute de l’URSS, ils s’en servent comme outil de dissuasion. Par pour le bien de la planète, pas pour défendre la démocratie, les droits de l’homme et autre fables que l’on nous sert, mais pour conserver le trône du dollar !

-Par la maîtrise du pétrole : la ressource de base étant le pétrole, si je le possède ; ben les autres sont obligés d’utiliser ma monnaie. ET C’EST LA QUE LE PLAN SE DEVOILE : ils se doivent de dominer tous les champs pétrolifères ; donc d’avoir la mainmise sur le monde arabe, d’isoler le pétrole russe (d’où l’Afghanistan pour empêcher le pétrole russe de s’acheminer vers la Chine), de réclamer le pétrole du pole Nord, etc. Donc forcement, mon petit doigt me dit que l’attaque de l’Iran, la Syrie, etc. est programmé..

L’ironie est que toute attaque, par une logique keynésienne, améliore l’économie américaine : faire la guerre dans une pays ou 40% des entreprises vivent du complexe militaro-industriel est une bonne chose pour les affaires.. Mais voila : seule des petites guéguerres sont autorisés : si une guerre courte est tout bénéf, une guerre qui s’éternise devient une horreur financière. D’où le choix de petits pays dont la capacité de riposte est faible. Voila pourquoi, tous les autres pays du tiers-monde suent sang et eau pour avoir la bombe atomique : question d’éviter une attaque américaine…

-par la destruction du développement des démocraties : la mondialisation, l’attaque de toute forme de socialisme a pour but d’empêcher une contestation des prérogatives américaines (voyez l’Amerique du Sud )

Bref, je ne peux continuer indéfiniment cet exposé mais voila, la fin de l’Histoire n’est pas pour demain et se profile à l’horizon des déconvenues sévères… Le grand soir n’est pas pour demain…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 hommelibre1 a écrit [04/09/2007 - 16h13 ]  
hommelibre1

Carter, je t'assure que je n'ai jamais effacé cette question, c'est l'administrateur de ce site qui a du le faire. Et comme par hasard, juste avant, j'avais posé 2 autres questions qui, elles aussi, ont été effacées. De plus, j'ai été radié 2 fois. Et j'ai du recréer 2 autres surnoms. Les 2 questions étaient : 1 -" J'ai osé sur ce site posé une question sur Mr Sarkozy, et j'ai été radié. Pensez-vous que la liberté de parole est menacée en France depuis son election, et que la censure est de retour ?" 2 - " De part ses prises de positions ultra pro-américaines, pro-sioniste et pro-israeliennes, pensez-vous que le prestige de la France et son statut d'Etat Juste et Impartial soit menacé ?"




 Administrateur a écrit [04/09/2007 - 16h27 ]  
Administrateur

Un peu d'honnêteté serait tout à fait appréciable.

Notons que le Webnaute hommelibre1, ou hommelibre, ou bien encore Brinimmo a fait à plusieurs reprises l'objet de plaintes par d'autres webnautes concernant des réponses portant atteintes aux droits irrévocable de l'homme, de l'enfant, de la femme et des animaux. Il n'a pas respecté les conditions générales d'utilisation pourtant acceptée (à trois reprises, puisqu'il y a eu trois inscriptions successives) de ce site. C'est pour cette raison que ses questions et réponses, portant atteinte à des personnes ou à des marques, je le souligne encore une fois, ont été supprimées, et les comptes désactivés.

Une chose est de donner son avis sur la personnalité ou les prises de positions politiques, une autre est de traiter, avec des termes obscènes ladite personne.

La liberté d'expression, c'est aussi permettre aux autres internautes et webnautes de discuter paisiblemenent et sans encombre de tous les sujets possibles, en des termes qui respectent chacun !! Vous aurez pu constater par la multiplicité des questions et thèmes présent sur notre site que la liberté d'expression y a largement sa place !!




La Team Web-Libre


 hommelibre1 a écrit [04/09/2007 - 16h39 ]  
hommelibre1

Est-ce porter atteinte "aux droits irrévocable de l'homme, de l'enfant, de la femme et des animaux" que de demander ce que les gens pensent des résultats d'un sondages effectué cet été sur l'ensemble de la population européenne et dont il ressort que les USA et Israel sont respectivement les premier et deuxième états menaçant la stabilité et la paix dans le monde ?




 hommelibre1 a écrit [04/09/2007 - 16h48 ]  
hommelibre1

Je tiens à préciser que effectivement, je suis hommelibre et hommelibre1, mais pas brinimo. J'ai effectivement accepter les conditions générales d'utilisation de ce site, que je trouve d'ailleurs tout à fait fondées et nécessaires, mais je ne porte atteinte à personne dans mes 3 questions, que je rappelles : 1 - Le rôle de perturbateur des USA dans le monde. 2 - Le role de vassal des USA que fait jouer Mr Sarkozy à la France, piétinant son Histoire et son Prestige de par le monde. 3 - La liberté de parole et la censure en France depuis l'élection de ce dernier à la Présidence.




 Administrateur a écrit [04/09/2007 - 16h52 ]  
Administrateur

Inutile de jouer l'innocence, les chiffres parlent d'eux-même :
- 55 réponses à caractère diffamatoire et insultant ont été supprimée hier.
- 8 questions sur la même tonalité.
- en moins de quarantes minutes, sept plaintes de WebNautes.

Votre question d'aujourd'hui a peut être été supprimée, mais ce n'était que dans la foulée. Web-Libre, c'est loin d'être la dictature que vous cherchez à faire apparaître. C'est simplement un site où l'on discute en paix.

Dès lors que cette règle est respectée, tout fonctionne sans problème. Si vous vous engagiez simplement à suivre les mêmes règles que tout le monde, votre question aurait été conservée, et alors qu'il est, un véritable débat serait ouvert.




La Team Web-Libre


 hommelibre1 a écrit [04/09/2007 - 17h05 ]  
hommelibre1

Mais vous vous tromper de personne, je vous redit que je ne suis pas brimmo. Les comptes que j'ai crée sont hommelibre et hommelibre1. Je n'ai fait aucune réponse à aucune question à part celle-ci, vérifier par vous-même !




 Administrateur a écrit [04/09/2007 - 17h07 ]  
Administrateur

Arrêtez la masquarade : changez d'adresse email si vous le souhaitez, changez de nom, mais ne prenez pas l'équipe de ce site pour des débutants, nos logs prouvent que c'est bien vous brinimmo, hommelibre.

Estimez vous heureux que votre troisième compte n'est pas encore été bloqué, et que nous n'ayons pas encore entamé de procédures judiciaires à votre encontre.




La Team Web-Libre


 carter a écrit [04/09/2007 - 18h16 ]  
carter


Si cela répond à une chartre, je n’ai donc rien à dire et je me tais, l’ayant signé moi-même.

Toutefois, esprit contestataire, je remarque qu’il y a là une étrange philosophie de la liberté d'expression. A la question "la liberté d'expression a t-elle des limites?", la France répond oui, les américains non. Curieux et pourquoi ce distinguo. ?


D’abord, « d’où vient en philosophie la liberté d’expression ? » Elle vient des grecs qui ont adopté le relativisme d’un certain Protagoras : « l’homme est la mesure de toute chose. » disait-il. Traduisez : Il n’y a pas de vérité absolue indépendamment de celui qui la croit. Tout se vaut en pensée. Si mes croyances valent les vôtres alors, pour qu’un corps social choisisse une idée plutôt qu’une autre, nous devons les débattre, les argumenter, les échanger, « la vérité étant un consensus ». Puisque toutes les idées se valent, je douterais de tout. Donc aucune parole ne peut être prohibée. Cette phrase a littéralement libérée les hommes et est contemporaine à la démocratie athénienne. Donc, pour le philosophe, il ne peut y avoir de limite à la liberté d’expression.

Ajoutons que défendre la liberté d’expression sous entend que je dois aussi défendre la liberté d’expression de mon opposant : c’est de la logique élémentaire. C’est bien beau de défendre la liberté d’expression des bons; mais on devrait aussi logiquement défendre celle des méchants, des fascistes, du diable, des pédophiles, que sais-je ? C’est logique ; si « l’homme est la mesure de toute chose » ; ils ont aussi le droit de s’exprimer.

Comprenez que s’il l’on met des limites à la liberté d’expression, alors vous censurez que vous le vouliez ou non. Interdire une expression pour quelque raison que ce soit est une censure ; que vous invoquiez la politesse, la jurisprudence, la morale, l’Ethique ou quoi que ce soit.

Pour le législateur alors, la question n’est pas le contenu de la pensée d’untel (qu’il soit fasciste, adepte du satanisme, parano, etc.) mais du droit à les exprimer. On doit seulement défendre la liberté d’expression en tant que tel. S’intéresser au contenu revient à émettre un jugement de valeur dessus qui exprime alors ses croyances, sa culture, ses valeurs, bref ses « vérités ».Si vous croyez posséder des « vérités » alors forcement, vous pouvez interdire une pensée dissonante…

Malheureusement, tel devient le cas… La France a choisi la raison censurante : c’est vrai que ça calme les esprits et qu’elle est due à un « consensus social » : Le législateur ayant d’autres chats à fouetter que la philosophie pure ; il doit s’occuper de la paix sociale et de l’ordre public. Nul donc ne remettra en question l’holocauste (l’affaire Faurisson), nul ne critiquera les si beaux droits de l’homme, nul ne critiquera quoi que ce soit qui puisse troubler l’ordre public.
Mais diable, où s’arrêtera cette censure ? L’ordre public demandant de plus en plus qu’on ne maltraite point ses oreilles (affaires Soral, Dieudonné, etc.)

Bref, les français ont oublié la sagesse des révolutionnaires : la liberté d’expression ne peut être que totale ; lui mettre des limites est offrir des prétextes pour ceux qui veulent réduire au silence leurs opposants (Dieudonné est son fameux : « j’ai compris que lorsqu’on vous traite d’antisémite, c’est pour vous réduire en silence ». un truc comme ça…)


Voila pour la parenthèse…Revenons à l’administrateur : il répond donc à hommelibre : je vous interdit par :
- politesse : je trouve en effet que c’est la meilleure réponse : interdiction d’insulter, etc.
-par charte : c’est là aussi une bonne réponse. Si on a signé comme à l’armée…

Mais il me répond aussi des choses pour le moins bizarre :
-par éthique, philosophie « réponses portant atteintes aux droits irrévocable de l'homme, de l'enfant, de la femme et des animaux. ». Je passerais outre le fait que les intellectuels tiers-mondistes dénoncent les droits de l’hommisme comme impérialisme (remarquez qu’avant chaque guerre, Armistice International nous sort ses dossiers contre le pays visé…)

-par morale et raison d’ordre public : « plaintes par d'autres webnautes » En tant que débatteurs, ne doivent-ils pas éviter de jouer aux «j’ suis outré ! Vous m’offensez là » Rappelons que Marc-Aurèle avait déjà soulevé le lièvre et ironisé dessus : l’offensé, remarque t-il, est complice de l’offenseur car il ne tient qu’à lui de relever l’offense ou pas, de la créer ! C’est une posture bien pratique…

Donc là, désolé, le bat blesse !: on ne peut évoquer de tel arguments basée sur une « vérité » pour interdire une parole. Si les juristes le font, c’est qu’ils ont ordre de gérer une société plus explosive, plus insurrectionnelle il me semble, qu’un site Internet ! Ils le font à contrecoeur (quand ils ont bien lu leur philosophie politique) et encore tirent-ils sur la sonnette d’alarme sur l’explosion de la censure actuellement !
Je doute, toutefois, que vous, vous ayez les mêmes contraintes que nos juristes…

Mais bon, c’est juste de la philo…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 hommelibre1 a écrit [04/09/2007 - 19h07 ]  
hommelibre1

AH Carter, tes paroles sont très reconfortantes. Et je t'en remercie. En fait, j'ai remarqué qu'il y a 3 sujets sur lesquelles certaines susceptibilités sont exacerbées et certains poils hérissés, et où la censure est de mise, à la manière d'un Amin Dada, d'un Papa Doc ou d'un Pol Pot : 1 - La critique de la politique israelienne. 2 - La critique de la politique américaine. 3 - La critique de la politique française depuis l'élection de Mr Sarkozy. D'ailleurs, je pense que les deux dernières sont liées à la première. Ainsi, il faut voir la réaction de certains grands philosophes chantres de la liberté et de la démocratie, pourfendeurs éternels et infatigables de la dictature et de l'oppression (BHL, Finkelkraut .. pour ne pas les citer), dès qu'il s'agit de condamner les crimes perpétrés par l'armée israelienne en Palestine occupée ou au Liban. "HALTE LA MALHEUREUX" s'écrient-il alors, "PAS TOUCHE" disent-ils. Et part je ne sais quel exercice d'extorsioniste, les voilà subitement transformés à l'extrème. Vive la liberté de penser et Vive la liberté de parole.




 carter a écrit [04/09/2007 - 19h32 ]  
carter

il est notoire qu'en France, des grands médias appartiennent à des familles juives.
Toutefois, Israel n'est pas un problème mais plutôt l'Amérique qui, ayant besoin d'une base sûre dans le monde arabe, a besoin d'Israel pour développer son autorité dans cette region pétrolifère. Elle encourage même les exactions israeliennes puisque cela lui donne motif à intervenir: la boucle est bouclée...

Mais je suis pas anti-sionniste, c'est à dire qu' Israel a sa place dans la région: on a la terre sur laquelle on est né et on reviendra pas en arrière...

Mais je suis comme Chomsky: si on veut que les peuples arabes évoluent; laissons les disposer d'eux-meme comme ils l'entendent: à eux d'inventer leur démocratie: il n'y a pas qu'une democratie possible: entre l'angleterre et la france, que de différences démocratiques! qu'ils inventent une démocratie islamique me parait être la bonne voie: l'Iran est sur certains points pluqs avancée que nos démocraties vielles et moribondes...

Quant à sarkozy, il est atlantiste: il lèche donc le posterieur du cousin américain. il va faire du reagan. Quant aux philosophes français télévisuels, ce sont des vendus: les vrais poches d'intello sur sont les descendants de Bourdieu
Que disaient déja Georges orwell à propos des intellectuels?: "le chien dressé fait la cabriole en présence du maitre; mais le chien vraiment bien dressé, le fait même en l'absence du maitre"...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Administrateur a écrit [05/09/2007 - 00h27 ]  
Administrateur

" Si les juristes le font, c’est qu’ils ont ordre de gérer une société plus explosive, plus insurrectionnelle il me semble, qu’un site Internet ! "

En France, la personne qui gère un site Internet est tenue pour responsable des propos que les internautes y tiennent. Par conséquent, il est du devoir de notre équipe de modération de veiller à ce qu'il n'y ai pas de débordement.

Par ailleurs, ce que beaucoup oublient, c'est que des enfants nous lisent ! Cela implique un peu de décence dans les propos exposés.




La Team Web-Libre


 sotaro a écrit [23/10/2007 - 02h19 ]  
sotaro

8-OHum la bataille fait rage ça transgresse ca me plaît. en voila un qui touche au sujets qu'on ne nome pas. On les chuchote a mots couverts pour ne pas réveiller la grande oreille universel qui scrute la toile a l'affût des discours subversifs " heu avez vous des infos sur se président célèbre qui fut assassinée dans des conditions particulières ? vous savez celui qui sortait avec cette femme trop blonde qui prenait toujours des cachets." Alors l'autre lui agite sous le nez tout de go la morale le code les sanctions les caniche la veuve et l'orphelin et vlan. Et par un pirouette subtil le modérateur se change en procureur et le questionneur tout naturellement en moderateur lui qui philosophe de si belle manière et nous rappelle a toutes fins utiles quelques principes que les anciens grecs on bien voulus nous léguer . rendons lui grâce de nous procurer un peu de sagesse et d'humanité ,on se sent moins seul ;-)




Ma mission est de tuer le temps et la sienne de me tuer à son tour. On est à l'aise entre assassins". Cioran


 carter a écrit [23/10/2007 - 03h01 ]  
carter

Merci.. la, tu me fais rougir :-/
j'etais tres inspiré ce jour la...mais depuis, j'ai sombré dans la pensée du " politiquement correct" dans mes posts... Ca reviendra...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


Répondre à carter






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.